Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -20%
Nike MD Runner 2
Voir le deal
51.97 €

 

  William SHELLER, né en 1946

Aller en bas 
AuteurMessage
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 15413
Age : 57
Date d'inscription : 13/11/2009

 William SHELLER, né en 1946 Empty
MessageSujet: William SHELLER, né en 1946    William SHELLER, né en 1946 Empty2014-05-01, 16:00

Introduction personnelle:

 Il me semblait qu'il existait déjà un topic sur William Sheller, ce musicien singulier et ayant suivi une voie à cheval entre variété et classique au sein du vaste paysage musical français, à savoir qu'en dehors d'être connu et reconnu comme auteur et interprète de chansons à succès telles que, par exemple, Un homme amoureux, il est aussi l'auteur de quatuors à cordes, de symphonies et de musiques de film. C'est justement l'une d'entre elles que je viens d'écouter à l'instant: L'écrivain public, un film réalisé par Jean-François Amiguet sur des dialogues et un scénario signés Anne Gonthier. La partition invite le pianiste Huseyin Sermet et le quatuor à cordes "Parisii". Elle est de forme très classique, plus directement descendante d'un Brahms ou d'un Schubert que d'un compositeur classique plus récent. Le romantisme hante cette musique d'un bout à l'autre et n'y voir qu'une pâle imitation des merveilles du passé ne serait pas très juste à mon sens. J'y vois davantage qu'un hommage, mais l'amour de composer dans ce style là quelque chose qui est loin d'être inhabile et mou. Au contraire, la musique ne manque pas de caractère ni de personnalité, que ce soit dans la forme ou dans le sens mélodique. Je ne saurais pas dire si j'aurais reconnu William Scheller si on m'avait fait écouter cet album en aveugle, mais à chaque fois que je m'y penche, ce qui est assez rare en fait, ses constructions mélodiques et l'énergie qui en émane me font penser à ce qui caractérise déjà certaines de ses chansons. Ces Quatuors à cordes possèdent également ces qualités-là qui, je trouve, le caractérise assez.   William SHELLER, né en 1946 333455 I love you 

Eléments biographiques (Wikipédia):

<<William Sheller, de son vrai nom William Hand, né le 9 juillet 1946 à Paris, est un compositeur et chanteur français. William Hand est né le 9 juillet 1946 dans le 17e arrondissement de Paris, d'un père soldat américain et d'une mère française. Lorsqu’il a 3 ans, sa famille décide d’aller tenter sa chance aux États-Unis et part s’installer dans une petite ville de l’Ohio. Tout petit, William côtoie de grands musiciens de jazz américains, amis de ses parents. On l’oblige à écouter assis sans bouger ni parler pour ne pas les déranger, ce qui lui a laissé par la suite une répulsion profonde et définitive pour le jazz.

À l’âge de sept ans, William rentre définitivement en France. Il est pris en charge par sa famille maternelle travaillant dans le milieu du théâtre. Sa grand-mère, ouvreuse au théâtre des Champs-Élysées et son grand-père, chef décorateur à l'Opéra Garnier, lui permettent d’assister à des centaines de spectacles, aussi bien côté salle que côté coulisses, à « l’envers du décor » au sens strict du terme. Si bien qu’à dix ans, William a déjà décidé de son destin : il veut devenir « un petit Beethoven, sinon rien ». Ses parents approuvent le projet sans restriction, estimant « que cela devait se terminer comme ça ». L'apprenti compositeur s’initie d'abord au piano pour servir de support à ses compositions. Afin de les perfectionner, il achète un traité d'harmonie d’Yves Margat, auquel de son propre aveu, il ne comprit que peu de choses. Il demande à sa mère de rencontrer ce monsieur Margat, ancien disciple de Gabriel Fauré. La rencontre arrive, William Sheller lui présente alors ses compositions. Yves Margat indique à la mère de l'adolescent que celui-ci a beaucoup de retard pour suivre un parcours normal et que s'il désire investir une carrière de musicien classique, ce dernier doit arrêter son cursus scolaire au profit du conservatoire. Paulette accepte l'arrêt en classe de seconde sachant que son fils n'avait plus d'intérêt que pour la musique. Yves Margat lui apprend non seulement le piano et la composition, mais aussi le latin, la philosophie, l’histoire, la littérature, etc. Lancé dans la composition de musique sérielle, qui l’ennuie profondément, il se prépare très sérieusement au Prix de Rome. Mais les Beatles vont venir involontairement infléchir cette trajectoire toute tracée : un jour où son piano est parti en réparation, William va s’entraîner chez une amie qui lui fait écouter de la musique « moderne ». Il repart avec les disques, et quelques heures plus tard, il abandonne tout pour aller faire du rock. Au désespoir de son maître qui lui dit : « Mais avec le bagage que vous avez, vous n’allez tout de même pas faire le saltimbanque ». William se joint alors aux Worst (« Les pires »), un groupe de rock niçois spécialisé dans les concerts-galères assortis de cachets misérables...
>>

Pour celles et ceux qui veulent en savoir davantage cliquez sur son nom: William Sheller


Dernière édition par Icare le 2020-04-24, 09:15, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 15413
Age : 57
Date d'inscription : 13/11/2009

 William SHELLER, né en 1946 Empty
MessageSujet: Re: William SHELLER, né en 1946    William SHELLER, né en 1946 Empty2014-05-01, 17:46

L'instant musical:

https://www.youtube.com/watch?v=R1wAXsbVlHE


Je n'ai pas trouvé d'extrait de ses symphonies ni quatuors, mais j'adore cette magnifique chanson.


Dernière édition par Icare le 2018-06-22, 18:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 15413
Age : 57
Date d'inscription : 13/11/2009

 William SHELLER, né en 1946 Empty
MessageSujet: Re: William SHELLER, né en 1946    William SHELLER, né en 1946 Empty2014-05-01, 18:44

L'instant du compositeur

La partition musicale du film L'Ecrivain public ne peut se concevoir, vu l'intériorisation constante vers laquelle tendent à s'exprimer les personnages, qu'au travers de la musique de chambre qui a cet avantage d'aller à une expression intimiste, un propos imaginaire illimité. La grande variété des sentiments et des situations qui les générent imposait des climats musicaux dont les significantes ont été établies par différentes époques de l'histoire de la musique: Mozart sonne clair, franc et positif, Schubert chante avec mélancolie et parfois avec des tonalités bémolisées qui éteignent les cordes pour mieux parler de l'intérieur. L'idée d'emprunter des climats de ces compositeurs, entre autres, s'est rapidement installées dans nos conversations avec le réalisateur Jean-François Amiguet, mais la disparité de style entre les musiciens choisis autorisait difficilement l'emploi de leurs oeuvres elles-mêmes. Il s'agissait donc de créer une musique originale qui fondrait par une unité d'écriture les atmosphères à-priori hétérogènes dont nous avions besoin.
Revenir en haut Aller en bas
laudec

laudec

Nombre de messages : 5668
Age : 69
Date d'inscription : 25/02/2013

 William SHELLER, né en 1946 Empty
MessageSujet: Re: William SHELLER, né en 1946    William SHELLER, né en 1946 Empty2014-05-01, 19:15

Merci pour ce moment musical, douceur   William SHELLER, né en 1946 395622 
Ce commentaire me donne l'envie de voir ce film l'Ecrivain public...
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 15413
Age : 57
Date d'inscription : 13/11/2009

 William SHELLER, né en 1946 Empty
MessageSujet: Re: William SHELLER, né en 1946    William SHELLER, né en 1946 Empty2018-06-22, 18:22

Lorsque l'on pense au piano dans le domaine de la musique de film, de la bouche des cinéphiles, il y a au moins deux titres qui reviennent assez régulièrement; La leçon de piano de Michael Nyman et India Song de Carlos d'Alessio. Concernant le second titre, bien que la B.O. pour le film de Marguerite Duras ait une certaine réputation, je n'ai jamais trop accroché, ni à d'autres musiques du compositeur français d'origine argentine soit dit en passant, si bien que j'avais refourgué le seul album que j'avais en ma possession. Concernant le "Nyman", c'est surtout le film et le thème principal que j'aime beaucoup. Du coup, ce n'est à aucune de ces deux B.O. que j'ai pensée lorsque j'ai cherché dans un des tiroirs de ma mémoire défaillante une musique de film qui emploie généreusement le piano. Ce n'est pas la plus célèbre qui m'est revenue à l'esprit même si le compositeur qui l'a concoctée est aussi un chanteur qui a connu son heure de gloire. Il a également composé des symphonies que Joachim a probablement déjà écoutées et des quatuors à cordes. Bon, pas autant que Joseph Haydn, cela va sans dire! Laughing La musique de film de William Sheller que j'ai réécoutée aujourd'hui s'intitule L'Ecrivain Public, un film de Jean-François Amiguet avec parmi les rôles principaux, Anna Galiena et Robin Renucci. La partition de Sheller invite le pianiste Huseyin Sermet et le quatuor à cordes "Parisii". Elle est de forme très classique, plus directement descendante d'un Brahms ou d'un Schubert que d'un compositeur qui lui serait contemporain. Exigences du film ou goût personnel, peu importe, le romantisme du XIXème siècle hante cette musique d'un bout à l'autre et de manière décomplexée. Certains peuvent aisément n'y voir qu'une pâle imitation des merveilles du passé comme chez un Jérôme Ducros, sauf que dans un contexte cinématographique il n'est pas trop incongru d'y trouver une bonne excuse. Hehe Je suis sûrement de ces quelques-uns qui "excusent" puisque j'ai toujours aimé cette B.O. de William Sheller. J'y vois davantage qu'un hommage, y vois l'amour de composer dans ce style-là, quelque chose qui est loin d'être inhabile et mou. Sheller n'a jamais manifesté un réel enthousiasme pour la musique savante de son temps et ses quatuors à cordes que j'ai eu temporairement en ma possession ainsi que le peu que j'ai entendu de ses symphonies sont là pour en témoigner. Toutefois, la musique de L'écrivain public ne manque pas de caractère ni de personnalité, que ce soit dans la forme ou dans des qualités mélodiques indéniables. Passéiste? Peut-être mais pas creux ni sec. Je ne saurais pas dire si j'aurais reconnu William Scheller si on m'avait fait écouter cet album en aveugle, mais à chaque fois que je m'y penche, ce qui est assez rare en fait, ses constructions mélodiques et l'énergie qui en émane me font penser à ce qui caractérise déjà certaines de ses chansons. Donc oui, j'estime que cette musique lui ressemble et la sincérité n'est pas une qualité moindre à mon sens.
Revenir en haut Aller en bas
JosefK

JosefK

Nombre de messages : 224
Age : 71
Date d'inscription : 18/02/2018

 William SHELLER, né en 1946 Empty
MessageSujet: Re: William SHELLER, né en 1946    William SHELLER, né en 1946 Empty2018-06-22, 18:48


Oh que oui. On se situe presque dans la grande tradition de la mélodie française.

D'autres chansons font clairement référence à l'univers "classique" - en l'occurrence plutôt "baroque", par exemple, avec "Le Nouveau Monde" (1987):
https://www.youtube.com/watch?v=2m9aZEuvMH0

Bon, l'esthétique du clip, c'est une autre histoire...

Ses oeuvres "sérieuses", qui ont été assez largement enregistrées et jouées, ne manquent pas de charme mais, au fond, me paraissent moins marquantes.
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
Snoopy

Nombre de messages : 26337
Age : 46
Date d'inscription : 10/08/2006

 William SHELLER, né en 1946 Empty
MessageSujet: Re: William SHELLER, né en 1946    William SHELLER, né en 1946 Empty2020-04-23, 22:23

J'ai eu l'occasion de rencontrer William Sheller à Douai au début des années 2000 lors d'un concert avec très peu de convives pour le côté "intimiste" de la chose. Il était seul au piano. C'était d'ailleurs à l'époque où il tournait sur scène seulement accompagné de son piano. L'époque "Sheller en solitaire". Il avait enregistré un CD de ses tubes, uniquement au piano, sans accompagnement, sans rien et c'est ce qu'il était venu jouer au concert qu'il était venu nous présenter un soir de novembre.

Il est très sympa et accessible. J'aime beaucoup son style assez particulier et ses chansons (en particulier en piano solo). Par contre je n'ai jamais aimé "un homme heureux" même a sa sortie, et elle me sort par les trous de nez tant on l'a entendu.

Citation :
Je n'ai pas trouvé d'extrait de ses symphonies ni quatuors,

Honnêtement, c'est sans plus. On crie au génie parce qu'il est plus connu comme chanteur "populaire" (donc sous entendu incapable d'écrire quelque chose de "sérieux" même s'il vient du classique) mais bon, ça reste très (trop) classique, très codifié, dans les clous. Il faudrait que tu puisses écouter, tu verras, c'est très "basique" dans la forme, très conventionnel, le genre de truc passe partout (c'est vraiment le terme) qu'on a l'impression d'avoir écouté 100 fois.



Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 15413
Age : 57
Date d'inscription : 13/11/2009

 William SHELLER, né en 1946 Empty
MessageSujet: Re: William SHELLER, né en 1946    William SHELLER, né en 1946 Empty2020-04-24, 07:18

Snoopy a écrit:
J'ai eu l'occasion de rencontrer William Sheller à Douai au début des années 2000 lors d'un concert...

Je l'ai croisé plusieurs fois lorsque je travaillais en boîte de nuit, plutôt quelqu'un de discret, sympa et accessible.

Snoopy a écrit:
J'aime beaucoup son style assez particulier et ses chansons (en particulier en piano solo).

Je n'ai jamais été très fan, n'ayant jamais eu beaucoup de goût pour la variété française et la variété en général de toute façon, si ce n'est quelques chansons ci et là dont celle que tu n'aimes pas. C'est peut-être la seule qui me touche chez Sheller. Comme quoi les goûts et les couleurs, il y en a autant que les individus. Very Happy

"Je n'ai pas trouvé d'extrait de ses symphonies ni quatuors"

Snoopy a écrit:
Honnêtement, c'est sans plus. On crie au génie parce qu'il est plus connu comme chanteur "populaire" (donc sous entendu incapable d'écrire quelque chose de "sérieux" même s'il vient du classique)

Honnêtement, parmi les amateurs de musique que je connais, je ne dirais pas qu'ils ont crié au génie - peut-être ses fans -, mais c'est vrai que ça avait créé sur le moment un petit enthousiasme et une certaine curiosité pour la raison que tu évoques. Moins enthousiaste qu'eux déjà à la base, J'ai écouté ou plutôt survolé ses symphonies à la borne d'une FNAC - ça remonte à des années - et comme je n'aime pas juger à partir d'une écoute (un survol) qui ne pouvait qu'être superficiel, je n'en ferai pas une longue critique, mais disons que ça m'avait semblé propre, certes agréable mais propre, inoffensif et anecdotique. Je connaissais mieux ses quatuors parce qu'une relation de l'époque qui aimait bien les chansons de Scheller mais avait peu de goût pour des "musiques sans paroles" m'en avait offert le cd. Ce n'était pas vraiment un cadeau mais un troc. Je l'avais moi-même, quelques semaines plus tard, troqué contre autre chose qui m'intéressait davantage. Pareil que pour ses symphonies, ses quatuors me parurent aussi inoffensifs qu'anecdotiques, à l'exception d'un petit passage...un furtif éclair d'inspiration sur un ensemble qui m'avait semblé bien plat...  William SHELLER, né en 1946 231625

Lorsque j'ai écrit "je n'ai pas trouvé d'extraits de ses quatuors et symphonies", c'était pour les présenter ici. En revanche, je ne me rappelais plus avoir ouvert un fil sur Sheller, savais qu'il existait mais ne me souvenais plus que c'était moi qui l'avais créé. La biographie est trop longue, je l'ai écourtée.

PS: il est vrai qu'en relisant mon introduction personnelle, on pourrait presque imaginer que j'aime beaucoup ce musicien...C'est quelqu'un que je respecte et qui a, je pense, même si je n'y suis pas très sensible, contribué à porter la variété française à un niveau correct...il y a largement pire...puis, lorsque j'ouvre un topic sur un artiste, tel qu'il soit, je commence en général dans la douceur et une certaine neutralité. J'ai tout le temps ensuite pour préciser mon opinion, positive ou négative.
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 22501
Age : 75
Date d'inscription : 19/08/2006

 William SHELLER, né en 1946 Empty
MessageSujet: Re: William SHELLER, né en 1946    William SHELLER, né en 1946 Empty2020-04-24, 10:06

Je serais curieux d'écouter une symphonie ou un quatuor de Sheller, mais on ne les trouve pas sur Youtube, sauf cette élégie n° 1 pour orchestre.

Je trouve que c'est pas mal.

vidéo désactivée

Le CD d'où est repris cette élégie comporte deux symphonies, deux élégies et un concerto pour trompette

 William SHELLER, né en 1946 51irpx10
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 15413
Age : 57
Date d'inscription : 13/11/2009

 William SHELLER, né en 1946 Empty
MessageSujet: Re: William SHELLER, né en 1946    William SHELLER, né en 1946 Empty2020-04-24, 10:21

Je ne sais pas si c'est le cd que j'avais "écouté" à la borne d'une FNAC, si c'est celui-là - il y a des chances - je n'étais pas allé jusqu'au concerto pour trompette, m'étais surtout focalisé sur les deux symphonies. Aimant beaucoup la trompette, peut-être aurais-je davantage apprécié son concerto, mais bon, j'ai peur que ce ne fusse pas suffisamment stimulant pour moi...?...
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
Snoopy

Nombre de messages : 26337
Age : 46
Date d'inscription : 10/08/2006

 William SHELLER, né en 1946 Empty
MessageSujet: Re: William SHELLER, né en 1946    William SHELLER, né en 1946 Empty2020-04-24, 11:39

Icare a écrit:
j'ai peur que ce ne fusse pas suffisamment stimulant pour moi...?...

Reste le viagra dans le pire des cas Hehe
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Snoopy
Admin
Snoopy

Nombre de messages : 26337
Age : 46
Date d'inscription : 10/08/2006

 William SHELLER, né en 1946 Empty
MessageSujet: Re: William SHELLER, né en 1946    William SHELLER, né en 1946 Empty2021-03-18, 14:42

William Sheller met fin à sa carrière de chanteur

Sur RTL, l’interprète d’« Un homme heureux » a annoncé qu’il avait vendu son piano et tirait un trait définitif sur la chanson et les tournées.

Source
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 22501
Age : 75
Date d'inscription : 19/08/2006

 William SHELLER, né en 1946 Empty
MessageSujet: Re: William SHELLER, né en 1946    William SHELLER, né en 1946 Empty2021-03-18, 18:51

On dirait qu'il est devenu plus ou moins dépressif à cause de ses problèmes cardiaques, il en a marre de la scène, et va peut-être continuer à composer des morceauc classiques, comme ce concerto pour trompette:



https://www.youtube.com/watch?v=um72X7qBcTk

Son vrai nom est William Desbœuf et s'est choisi Sheller comme pseudo, un nom de scène qui fait plus "sérieux" que Desbœuf. Sheller est le mélange des noms de deux écrivains célèbres : Shelley et Schiller.


Ses œuvres classiques

1972: Lux aeterna
1977: Ballet La sirène pour le Paradis Latin
1984: Quatuors à cordes "Tome 1 et 2" du "Quatuor Pasquier"
1985: Suite française
1990: Concerto pour violoncelle
1992: Symphonie pour un jeune orchestre
1993: Concerto pour trompette
1994: alternative à la symphonie
1995: Symphonie de poche
1998: Élégies pour violoncelle et orchestre
2003: Nouvel enregistrement des quatuors à cordes "Book 1 & 2" + "Les Viennois" par le Quatuor Parisii
2004: Symphonie en trois mouvements "Sully"
2006: Enregistrement d'œuvres symphoniques à Ostinato


Dernière édition par joachim le 2021-03-18, 19:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
Snoopy

Nombre de messages : 26337
Age : 46
Date d'inscription : 10/08/2006

 William SHELLER, né en 1946 Empty
MessageSujet: Re: William SHELLER, né en 1946    William SHELLER, né en 1946 Empty2021-03-18, 18:58

Oui, il a l'air dépressif. Du moins c'est ce qui ressort de l'article. En même temps il n'est plus tout jeune non plus, on peu comprendre qu'il aspire à un peu de repos après sa longue carrière
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Pianoline
Mascotte du forum
Mascotte du forum
Pianoline

Nombre de messages : 2325
Age : 28
Date d'inscription : 08/06/2011

 William SHELLER, né en 1946 Empty
MessageSujet: Re: William SHELLER, né en 1946    William SHELLER, né en 1946 Empty2021-03-18, 19:04

Whaou, j'apprends cette nouvelle sur William Sheller... Je ne savais pas du tout qu'il composait des oeuvres classiques.

Il n'est pas mal du tout ce concerto pour trompette ! J'aime beaucoup.
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
Snoopy

Nombre de messages : 26337
Age : 46
Date d'inscription : 10/08/2006

 William SHELLER, né en 1946 Empty
MessageSujet: Re: William SHELLER, né en 1946    William SHELLER, né en 1946 Empty2021-03-18, 19:06

Pianoline a écrit:
Je ne savais pas du tout qu'il composait des oeuvres classiques.

Ca ne casse passe non plus 3 pattes à un canard
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 22501
Age : 75
Date d'inscription : 19/08/2006

 William SHELLER, né en 1946 Empty
MessageSujet: Re: William SHELLER, né en 1946    William SHELLER, né en 1946 Empty2021-08-17, 10:28

Pepperland pour quatuor à cordes (2003)



https://www.youtube.com/watch?v=NFJAasMl3Es
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




 William SHELLER, né en 1946 Empty
MessageSujet: Re: William SHELLER, né en 1946    William SHELLER, né en 1946 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
William SHELLER, né en 1946
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: