Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Oliver Knussen (1952-2018)

Aller en bas 
AuteurMessage
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 18028
Age : 72
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Oliver Knussen (1952-2018)   Sam 26 Avr - 9:18

Oliver Knussen est un compositeur britannique, né le 12 juin 1952 à Glasgow (Écosse).

Le père d'Oliver Knussen, Stuart Knussen, était première contrebasse de l'Orchestre symphonique de Londres. Oliver Knussen a étudié la composition avec John Lambert, et reçu des encouragements de Benjamin Britten. Il passa plusieurs étés à étudier avec Gunther Schuller, lors du festival de musique de Tanglewood (Massachusetts). Il deviendra plus tard directeur du département de musique contemporaine de Tanglewood, de 1986 à 1998.

Knussen a débuté la direction d'orchestre à l'âge de 16 ans, avec l'Orchestre symphonique de Londres, en dirigeant sa première symphonie, écrite en 1966-1967. Knussen a été chef invité principal de l'orchestre de la Résidence de La Haye de 1992 à 1996. Il a été codirecteur artistique du festival d'Aldeburgh de 1983 à 1998. Il a été directeur musical du London Sinfonietta de 1998 à 2002, avant d'en devenir le chef lauréat.

Ses œuvres majeures des années 1980 sont ses deux opéras "pour enfants", Where the Wild Things Are et Higglety Pigglety Pop!, sur des livrets de Maurice Sendak.

Knussen était marié à Sue Knussen, décédée en 2003, qui était une productrice et directrice des programmes musicaux pour la télévision britannique, ainsi que responsable des programmes pédagogiques de l'Orchestre philharmonique de Los Angeles. Oliver Knussen a écrit les Songs for Sue en hommage à sa femme disparue dont la première a été donnée à Chicago en 2006.


œuvres

"Symphony No. 1", Op. 1 (1967-68), for orchestra (withdrawn)
Processionals, Op. 2 (1968/78), for chamber ensemble
Masks, Op. 3 (1969), for solo flute and glass chimes 'ad lib.'
"Concerto for Orchestra" (1969)
Symphony in One Movement, Op. 5 (1969/2002), for orchestra - a revised version of the "Concerto for Orchestra"
Hums and Songs of Winnie-the-Pooh, Op. 6 (1970/83), for soprano solo, flute, cor anglais, clarinet, percussion and cello
Three Little Fantasies, Op. 6a (1970/83), for wind quintet
Second Symphony, Op. 7 (1970–71), for high soprano and chamber orchestra [winner: Margaret Grant Prize, Tanglewood]
Choral, Op. 8 (1970–72), for wind, percussion and double basses
Rosary Songs, Op. 9 (1972), for soprano solo, clarinet, piano and viola
Océan de Terre, Op. 10 (1972-73/76), for soprano and chamber ensemble
Music for a Puppet Court (after John Lloyd), Op. 11 (1973/83), "puzzle pieces" for two chamber orchestras
Trumpets, Op. 12 (1975), for soprano and three clarinets
Ophelia Dances, Op. 13 (1975), for flute, cor anglais, clarinet, horn, piano, celesta and string trio [Koussevitzky centennial commission]
Autumnal, Op. 14 (1976–77), for violin and piano
Cantata Op. 15 (1977), for oboe and string trio
Sonya's Lullaby Op. 16 (1978–79), for piano solo
Scriabin Settings (1978)
Coursing, Op. 17 (1979), for large chamber ensemble
Third Symphony, Op. 18 (1973–79), for orchestra
Frammenti da Chiara, Op.19a (1975/86), for two antiphonal 'a cappella' female choirs
Where the Wild Things Are, Op. 20 (1979–83), fantasy opera, libretto by Maurice Sendak
Songs and a Sea Interlude, Op. 20a (1979–81), for soprano and orchestra
The Wild Rumpus, Op. 20b (1983), for orchestra
Higglety Pigglety Pop!, Op. 21 (1984–85, revised 1999), fantasy opera, libretto by Maurice Sendak
Fanfares for Tanglewood (1986), for thirteen brass and three groups of percussion
The Way to Castle Yonder, Op. 21a (1988–90), for orchestra
Flourish with Fireworks, Op. 22 (1988 revised 1993), for orchestra
Four Late Poems and an Epigram of Rilke, Op. 23 (1988), soprano solo
Variations, Op. 24 (1989), for piano solo
Secret Psalm (1990), for violin solo
Whitman Settings, Op. 25 (1991), for soprano and piano
Whitman Settings, Op. 25a (1992), for soprano and orchestra
Songs without Voices, Op. 26 (1991–92), for flute, cor anglais, clarinet, horn, piano and string trio
Elegiac Arabesques (in memory of Andrzej Panufnik), Op. 26a (1991), for cor anglais and clarinet
Two Organa, Op. 27 (1994), for large chamber ensemble
Horn Concerto, Op. 28 (1994), for horn solo and orchestra
"...upon one note" (fantasia after Purcell) (1995), for clarinet, piano and string trio
Prayer Bell Sketch (in memory of Tōru Takemitsu), Op. 29 (1997), for piano solo
Eccentric Melody (for Elliott Carter's 90th birthday) (1998), for cello solo
Violin Concerto, Op. 30 (2002), for violin solo and orchestra
Ophelia's Last Dance, Op. 32 (2004/2009-10), for piano solo
Requiem: Songs for Sue, Op. 33 (2005-6), for soprano and chamber ensemble
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 12571
Age : 54
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Oliver Knussen (1952-2018)   Mar 10 Juil - 7:53

Voilà un fil bien peu fourni en commentaires, mais pour ma part, je ne connaissais que de nom. On m'avait bien fait écouter une de ses oeuvres pour orchestre à l'époque dont je n'ai gardé aucun souvenir. Malheureusement, Oliver Knussen vient de nous quitter. RIP. Adieu Maestro!
Revenir en haut Aller en bas
JosefK

avatar

Nombre de messages : 162
Age : 68
Date d'inscription : 18/02/2018

MessageSujet: Re: Oliver Knussen (1952-2018)   Mar 10 Juil - 12:02

Paris a eu l'occasion de croiser assez souvent le chef comme le compositeur.

Pour ma part, j'avais assisté à la création française de son Concerto pour violon (2002), une oeuvre moderne mais plaisante et accessible sous l'archet luxueux de Pinchas Zukerman et sous la direction de Christoph Eschenbach.

Il avait lui-même dirigé en 2005 à l'Opéra de Paris sa Troisième Symphonie (1979), plus aventureuse, dans l'esprit d'un Henze, en conclusion d'un programme somptueux comprenant les Pièces opus 6 de Webern, les Altenberg-Lieder de Berg (avec Christine Schäfer) et les "Correspondances" de Dutilleux (avec Barbara Hannigan).

J'avais également apprécié quelque temps plus tard ses quatre brèves "Songs without voices" (1992) pour ensemble de chambre, "mélodies imaginaires" sur des poèmes de Whitman.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Oliver Knussen (1952-2018)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Oliver Knussen (1952-2018)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: