Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 chorales et choristes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8
AuteurMessage
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 2505
Age : 56
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: chorales et choristes   Mer 28 Juin - 22:01

P.S. pour Jean, sur "colorature".. je crois qu'on en a déjà parlé deux ou trois fois !!  Wink

Je suis une soprano ainsi "classée" depuis que je chante. C'est à dire une soprano qui chante très haut (la plus haute voix de ma chorale), qui vocalise beaucoup (jusqu'au contre-ut encore... Hélas j'allais jusqu'au contre-fa quand j'avais 25 ans mais le temps passe, cher Monsieur !).
Toute proportions gardées de façon très très humble ( Laughing ), j'ai une voix qui se rapprocherait un peu par analogie, d'une Natalie Dessay ou d'une Patricia Petibon.
Et, il paraît que ma voix a "une couleur", bon, c'est comme ça que mes chefs successifs m'ont "cataloguée".
Dans certaines chorales, cela s'appelle "soprano 1", lesquelles sont plus ou moins expressives dans leurs voix, c'est le propre du chant. Certaines qui semblent un peu "plates" dans les aigus, assurent parfois très bien leurs graves...
Il y a beaucoup de types de sopranos, soprano lyrique, dramatique etc.... Les classifications sont complexes, je crois (sauf erreur, mais là ce n'est pas moi qui l'invente).
Je crois donc que ma chef (très experte encore une fois), appelle ses deux sopranos qui peuvent chanter très haut et vocaliser, des "sopranos colorature". 
Cela dit, moi je dirais bien comme ça, étant donné la couleur profonde de sa voix, que Jonas Kaufmann est un baryton-ténor colorature, mais il paraît que ça ne se dit pas (je suis en train de plaisanter  Hehe).

Revenir en haut Aller en bas
Jean

avatar

Nombre de messages : 6510
Age : 74
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: chorales et choristes   Mer 28 Juin - 23:36

Anouchka a écrit:
P.S. pour Jean, sur "colorature".. je crois qu'on en a déjà parlé deux ou trois fois !!  Wink

Je suis une soprano ainsi "classée" depuis que je chante. C'est à dire une soprano qui chante très haut (la plus haute voix de ma chorale), qui vocalise beaucoup (jusqu'au contre-ut encore... Hélas j'allais jusqu'au contre-fa quand j'avais 25 ans mais le temps passe, cher Monsieur !).
Toute proportions gardées de façon très très humble ( Laughing ), j'ai une voix qui se rapprocherait un peu par analogie, d'une Natalie Dessay ou d'une Patricia Petibon.
Et, il paraît que ma voix a "une couleur", bon, c'est comme ça que mes chefs successifs m'ont "cataloguée".
Dans certaines chorales, cela s'appelle "soprano 1", lesquelles sont plus ou moins expressives dans leurs voix, c'est le propre du chant. Certaines qui semblent un peu "plates" dans les aigus, assurent parfois très bien leurs graves...
Il y a beaucoup de types de sopranos, soprano lyrique, dramatique etc.... Les classifications sont complexes, je crois (sauf erreur, mais là ce n'est pas moi qui l'invente).
Je crois donc que ma chef (très experte encore une fois), appelle ses deux sopranos qui peuvent chanter très haut et vocaliser, des "sopranos colorature". 
Cela dit, moi je dirais bien comme ça, étant donné la couleur profonde de sa voix, que Jonas Kaufmann est un baryton-ténor colorature, mais il paraît que ça ne se dit pas (je suis en train de plaisanter  Hehe).


Je n'ai aucun souvenir qu'on en ai parlé Wink !!??...

Wikipédia n'est sans doute pas toujours précis, complet et sans erreur ...toutefois, leur article
résume ou explique bien la "définition" que je me faisait d'une colorature...J'y assimilais aussi " les arias de ténor un peu "acrobatique" comme dans Rossini...Et je n'y vois pas du tout un Jonas Kaufmann dans cette catégorie...
Comme le dit Wikila "colorature" n' est pas déterminé par la hauteur de note où une voix peut accéder...mais plutôt par la "virtuosité" souvent acrobatique et spectaculaire d'un aria...ainsi nombre de mezzos et haute-contre ont cette particularité pour parvenir à chanter ce que pas mal de compositeur ont écrit!

Je n'ai jamais entendu parler de soprano "colorature" dans toute les chorales que j'ai fréquenté, en Suisse ou en France ou lors de festivals ...

Si Calbo passe par là...ou Bel Canto?... Wink


(Redirigé depuis Colorature)

En musique classique, le terme coloratura1 (du latin « colorare » qui signifie « orner »)2 qualifie une voix virtuose apte à réaliser des vocalises complexes au sein d'un répertoire richement orné : trilles, arpèges, notes piquées, etc. Il est également employé fréquemment sous les formes francisées colorature ou coloratoure.

Ce type de spécialisation vocale est apparu au XVIIe siècle en même temps que l'opéra et s'est développé aux siècles suivants, propagé par les castrats du XVIIIe siècle, et les prime donne du XIXe dans les fameux « airs de bravoure ». Même si par la suite, le mot coloratura a pu être plus ou moins généralisé à l'ensemble du chant classique, profane aussi bien que sacré, il désigne avant tout l'une des caractéristiques du bel canto italien.

Théoriquement, le mot pourrait être appliqué à tout type vocal, masculin aussi bien que féminin, capable d'aborder ce genre de répertoire. Depuis la disparition des castrats, cependant, ce terme a été habituellement associé aux seules voix féminines légères (soprano et mezzo-soprano essentiellement). Par extension, la colorature désigne une voix de femme, particulièrement souple et étendue, spécialiste du chant lyrique orné. Le terme est souvent employé à tort pour désigner la catégorie la plus aiguë des sopranos dont la cantatrice française Mado Robin (surnommée par les Américains « the French stratospheric colorature ») fut le symbole dans les années 1940-1950.

Exemples de rôles de colorature :

La Reine de la Nuit dans La Flûte enchantée de Mozart (soprano dramatique coloratura) ;
Zerbinette dans Ariadne auf Naxos de Richard Strauss ;
Lucia dans Lucia di Lammermoor de Gaetano Donizetti (soprano lyrique coloratura) ;
Rosina dans Il barbiere di Siviglia de Rossini (mezzo-soprano coloratura).


wikipédia
Revenir en haut Aller en bas
Musica Enchiriadis

avatar

Nombre de messages : 110
Age : 34
Date d'inscription : 22/02/2017

MessageSujet: Re: chorales et choristes   Mer 28 Juin - 23:53

Very Happy
Et moi je maintiens  : il n'y  a  aucun sens à parler de soprano colorature pour une voix de choeur. Ta chef de choeur fait un abus de langage manifeste Wink
Revenir en haut Aller en bas
https://musicaenchiriadis.wordpress.com/
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 2505
Age : 56
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: chorales et choristes   Jeu 29 Juin - 0:31

Alors ma chef de choeur fait un abus..., et je me suis laissée tromper... Comment caractériserais-tu alors ma voix, Musica, très haute, très claire, et apte aux vocalises et paraît-il expressive ? Comme ça je pourrais lui faire rectifier à la rentrée...  Very Happy
Bien sûr j'avais lu tout cela sur Wikipédia, Jean... !! , car ça me faisait bizarre que 4 de mes chefs de choeur m'aient dit que j'avais une voix de soprano colorature... Donc OK, ils se sont tous plantés. (chouette pour des chefs formés au chant et diplômés de musicologie pour l'un d'entre eux ! Bravo...).

Anouchka a dit a écrit:
Cela dit, moi je dirais bien comme ça, étant donné la couleur profonde de sa voix, que Jonas Kaufmann est un baryton-ténor colorature, mais il paraît que ça ne se dit pas (je suis en train de plaisanter  ).
Quant à Jonas Kaufmann, Jean, C'ETAIT UNE BLAGUE (j'espère que vous avez un peu d'humour..).
Bon en attendant j'ai parait-il une très jolie voix et d'ailleurs tiens, j'enverrai une vidéo youtube un de ces jours, en voix off sur un paysage marin (comme ça vous ne verrez pas mes beaux cheveux blonds, na !).

Ptdr

P.S. : 
Le terme est souvent employé à tort pour désigner la catégorie la plus aiguë des sopranos dont la cantatrice française Mado Robin (surnommée par les Américains « the French stratospheric colorature ») fut le symbole dans les années 1940-1950. "Wikipedia"


Comme quoi, plein de gens se gourrent depuis des dizaines d'années... Petibon et Dessay sont qualifiées de "colorature", par exemple...
Cela dit, j'ai chanté la Reine de la Nuit, mais il y a... trente ans ( Hehe)


Dernière édition par Anouchka le Jeu 29 Juin - 0:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 2505
Age : 56
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: chorales et choristes   Jeu 29 Juin - 0:51

P.S. : Ah oui, je reprécise parce que sinon les malentendus... (et comme notre forum est très lu, je ne voudrais pas me faire enguirlander !
Notre concert était public et il y a eu un monde fou (même pas assez de places). On était ravis. Oui, concert gratuit, juste comme ça pour faire plaisir. Première étape.
Ensuite, on a fermé le Prieuré pour notre soirée choristes-musiciens-conjoints, pour être tranquilles entre nous , avec nos petits délires et notre buffet. C'était donc le "public" entre copains. 
Souvent après les concerts, on organise des petits "pots" entre nous, avec un petit verre et une part de gâteau...
Mais là, c'était quand même d'une autre dimension !  Wink

Pour les 20 ans de ma chorale Caecilia du Morbihan, on était dans le grand hangar d'un copain ostreiculteur tout un après-midi et une soirée. Là, beaucoup de temps pour nous, on n'avait pas de concert, nous nous sommes amusés du genre tout ce que je vous ai raconté, on s'est fait des "quizz" musique classique pour les mélomanes avertis (il y a des petits jeux pour ça comme des quizz pour tout d'ailleurs, pour ceux que ça intéresse..). Le buffet était bien meilleur qu'un traiteur car on a épargné de l'argent à la chorale et on avait tous préparé des tas de trucs sympas.

Musica, à quand ton anniversaire de chorale ?  Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Musica Enchiriadis

avatar

Nombre de messages : 110
Age : 34
Date d'inscription : 22/02/2017

MessageSujet: Re: chorales et choristes   Jeu 29 Juin - 9:26

On s'est mal compris, probablement.
Je ne doute pas que tu as une voix de soprano colorature, lorsque tu chantes seule.

Mais aucune des caractéristiques propres du colorature n'est utilisée dans le soprano choral (agilité démesurée, légèreté démesurée, tessiture au-dessus du contre-ré, vocalise fine et ciselée très rapide...). Tout ça n'est jamais écrit par un compositeur dans une partie chorale.
Une voix "à tout faire", soprano lyrique, convient parfaitement au travail en choeur, avec la nécessité évidente de gros changements pour gommer l'aspect soliste au profit du groupe.

Sur les 4 chefs de chœur formés (et diplômés en musicologie) : rien d'étonnant. L'approximation est érigée en règle dans les formations "pro". Et en France, l'étiquette "musicologie" a été employée à toutes les sauces, et ne veut plus rien dire en terme de qualité (de l'étudiant du CNSM qui a un 2h/semaine/1an un cours d'intro à la musicologie, à un titre délivré par un conservatoire, une université, une Ecole normale, jusqu'au docteur, tout le monde se réclame musicologue Laughing  )
Revenir en haut Aller en bas
https://musicaenchiriadis.wordpress.com/
Jean

avatar

Nombre de messages : 6510
Age : 74
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: chorales et choristes   Jeu 29 Juin - 16:24

Je confirme , s'il en était besoin, ce que te dit "Musica":

Pas plus lui que moi, dans ce débat, n'a prétendu que tu n'étais pas soprano colorature!!!! ou que tu n'avais pas une très jolie voix! Wink  Déjà pour "juger" aurait il fallu t'entendre!!!...et si on t'entend , par exemple ,  dans le choral "Jesus demeure ma joie" de la cantate 147 de Bach, ce n'est pas ce qui peut révéler que tu es soprano colorature, par contre on pourra constater que tu as une très jolie voix! Wink  ....
Imaginons qu'un (ou une!) connaisseur en registres vocaux, ne connaisse (par exemple) de Nathalie Dessay que son enregistrement de trois cantates de Bach (ou bien d'autres enregistrements !) et de Patricia Petibon  que sa récente participation dans le rôle de Mélisande , au Pelléas et Mélisande de Claude Debussy....ce n'est pas avec ces oeuvres qu'il pourra déceler avoir à faire à deux sopranos "colorature" (ou du moins qu'elles l'étaient)!!

Plus encore, dans les parties de sopranos dans une oeuvre chorale (même si elle a été composée par Rossini!!) ...il n'est aucunement indispensable d'être soprano colorature! Ce qui évidemment n'empêche aucunement une soprano colorature d'y participer, qu'elle ai une très belle voix ou une voix plus ...banale ou quelconque.

Cà n'empêche évidemment pas une ou un chef de choeur, qui normalement s'y connait en voix, de te préciser que tu as une voix de soprano colorature si elle t'entend dans ce type de répertoire ...mais si elle te... sollicite pour entrer dans sa chorale spécialement parce que tu es "colorature"...c'est plutôt...bizarre

NB Quant à la beauté d'une voix, bien que cela est souvent  subjectif , elle ne dépend pas du "registre" . Par exemple, j'ai toujours préféré la beauté de la voix de Kiri Te Kanawa , qui n'a jamais été colorature à celles de Nathalie Dessay ou Patricia Petitbon Wink
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 2505
Age : 56
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: chorales et choristes   Jeu 29 Juin - 18:11

Merci beaucoup pour vos messages à tous deux  Mains
En fait, j'ai appelé notre prof de chant aujourd'hui (qui n'est pas le chef de choeur). Il m'a dit : 
"Tu étais "une soprano léger, colorature" dans certains rôles -quand je chantais certaines arias mozartiennes en soliste-.
Désormais, tu deviens une "soprano lyrique", parce que ton timbre ne va plus au-delà du contre-ut, et que tu as gagné beaucoup en "coffre" et amplitude de voix. Tu peux tenir quelques arias de soprano lyrique "colorature" lorsque cela demande un solo vocalistique spécifique, mais tu es , tout simplement, une soprano lyrique, la plus haute de la chorale, capable de vocaliser quand c'est nécessaire, et .."X"....., commet une erreur de confusion entre "colorature", et "la voix la plus haute" des sopranos.
Voilà, ouf, il a complètement raison je crois, je suis passée de soprano léger à soprano lyrique en raison de mon changement de timbre, (finalement parfois vive vieillir un peu, je tiens mieux mes graves entre autres). Colorature dépend des solos que l'on me donne !

Rosina de Rossini ("le Barbier..") , par Di Donato, est alors un très bel exemple de mezzo-soprano.. colorature.. , dans sa mythique prestation au Covent ?

J'avoue que je m'en fichais un peu !! (si, si), -je ne suis pas narcissique à ce point- mais je comprends mieux cette erreur qui se trimballe depuis longtemps dans le milieu du chant..... Ma petite impro perso, arrangement, de Bach sur la flûte, c'était évidemment en soprano lyrique car il n'y a rien de colorature dans cette musique (à part , quand même, donner un peu de couleur à sa voix !).

A bientôt Jean et Musica !! 
(au fait Jean, tu es peut-être passé de baryton-ténor à basse, maintenant ? -je PLAISANTE, JEAN  Hehe).
Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 2505
Age : 56
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: chorales et choristes   Jeu 29 Juin - 18:57

Musica a écrit:
Une voix "à tout faire", soprano lyrique, convient parfaitement au travail en choeur, avec la nécessité évidente de gros changements pour gommer l'aspect soliste au profit du groupe.

C'est clair.. sauf que pourquoi garder alors des sopranos dans une chorale, qui n'ont pas de coffre, ont une voix que je qualifie de pas trop expressive ? Ou parfois qui ne chantent pas ? On en revient à une discussion d'il y a quelques semaines = Cela signifie, et je le dis sans aucune méchanceté, qu'il faudrait virer la moitié de ma chorale....  Crying or Very sad
Que faire quand on est un chef, qui en garde pas mal par gentillesse, et qui s'appuie pour les répèts et les concerts uniquement sur une trentaine ? Devenir une chorale semi-professionnelle, avec une sélection rigoureuse et l'obligation de lire la musique, mais cela, elle ne le fera jamais. 
C'est un autre débat et d'ailleurs une conversation intéressante avec ma chef dimanche, m'a permis de constater qu'elle évitait de heurter frontalement les choristes..., lorsque je lui demandais quand nous chanterions "du russe", "du japonais".., elle m'a dit qu'elle y réfléchirait (Dieu sait qu'elle a su faire avec ses classes de chant d'étudiants !).... 
Dommage Musica que tu ne sois pas en Vendée, tu devrais grâce à tes contacts, y faire des émules !!  Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Jean

avatar

Nombre de messages : 6510
Age : 74
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: chorales et choristes   Jeu 29 Juin - 23:42

ben il t'arrive ce qui arrive à la grande majorité des sopranos coloratures quand elles sont dans la cinquantaine plutôt que dans la trentaine ... Wink
Mais encore une fois, nos remarques ne portaient pas sur "ta" voix...mais sur le répertoire des chorales ou choeurs qui n'ont pas besoin de coloratures ce répertoire n'étant pas écrit pour elles...
Quant aux chorales ou choeurs qui, peuvent être de très bonnes qualité, c'est certain que cette qualité se dégrade avec l'âge et selon les individus...et dans ce domaine, les voix graves sont "favorisées" par rapport aux voix aigues!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: chorales et choristes   

Revenir en haut Aller en bas
 
chorales et choristes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 8 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: L'opéra, les ballets et le chant-
Sauter vers: