Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 L'instrument de YangQin 扬琴

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lily999

avatar

Nombre de messages : 11
Age : 45
Date d'inscription : 17/04/2014

MessageSujet: L'instrument de YangQin 扬琴   Jeu 17 Avr - 17:52

http://youtu.be/i-8tdiQ1NLI
Une vidéo de YangQin.


Dernière édition par Lily999 le Ven 18 Avr - 2:18, édité 2 fois (Raison : Effacer la version en anglais.)
Revenir en haut Aller en bas
Lily999

avatar

Nombre de messages : 11
Age : 45
Date d'inscription : 17/04/2014

MessageSujet: Re: L'instrument de YangQin 扬琴   Jeu 17 Avr - 18:51

http://fr.wikipedia.org/wiki/Yangqin
Le yangqin (chinois simplifié : 扬琴 ; chinois traditionnel : 揚琴 ; pinyin : yángqín), yang quin, yang ch'in ou tympanon chinois est un instrument de musique chinois à cordes frappées, faisant partie de la famille des cithares sur table.

C'est la version chinoise du yochin de Mongolie, du rgyud-mang tibétain, du yanggum de Corée, du khim de Thaïlande et du Laos, du khom du Cambodge, du đàn tam thập lục du Viêt Nam et du tchang d'Ouzbékistan. Il ressemble au tympanon médiéval français.

Il s'agit certainement d'un descendant du santûr ou du salterio. Il est possible qu'il ait été discrètement introduit par la route de la soie et le Turkestan par les Ouïghours, tout comme il est possible que les missionnaires (Matteo Ricci en 1581 ?) l'aient apporté en Chine par mer au xvie siècle, à la fin de la dynastie Ming, à Canton, d'où il s'est propagé très vite. On peut aussi penser qu'il est arrivé par la Russie, en partant d'Europe de l'Est. D'autres enfin imaginent une origine nationale.

Comme ses ancêtres occidentaux le yangqin est une cithare à la caisse de résonance trapézoïdale avec ses chevilles d'accord sur le dessus, dont les centaines de cordes (jusqu'à 242) sont frappées manuellement au moyen de marteaux. Il est similaire au cymbalum ou au hackbrett par sa taille, sa variété de chevalets (joués des deux côtés) et la position des fixations des cordes et des chevilles, mais il en diffère par sa caisse bombée, stylisée, laquée, et ses marteaux en bambou.

L'instrument est toutefois fort différent des autres cithares orientales (guzheng ou koto, où les cordes sont pincées) qui ont toutes des chevalets amovibles très hauts et des cordes simples, en soie, peu tendues afin de pouvoir exercer une pression sur elles.
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11319
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: L'instrument de YangQin 扬琴   Jeu 17 Avr - 19:08


Très intéressant mais les textes doivent être en français, SVP.  Wink 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'instrument de YangQin 扬琴   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'instrument de YangQin 扬琴
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Informations musicales :: Les instruments de musique-
Sauter vers: