Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Johann Carl Eschmann (1826-1882)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
joachim
Admin


Nombre de messages : 15719
Age : 70
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Johann Carl Eschmann (1826-1882)   Sam 12 Avr - 13:19

Johann Carl Eschmann (né le 12 avril 1826 à Winterthur, mort le 27 Octobre 1882 à Zurich), était un compositeur et pianiste suisse.

Eschmann était le fils du chef de musique militaire de Winterthur, Henrich Eschmann (1802-1882). Carl (Karl) Eschmann a assisté à des cours de piano d'Alexander Müller à Zurich, et a étudié plus tard avec Felix Mendelssohn et Ignaz Moscheles à Leipzig. Il alla alors de Winterthur (1850-1859), à Schaffhouse (1859-1866) et Zurich (à partir de 1866) en tant que professeur de piano et compositeur, et a trouvé dans Johannes Brahms un ami et admirateur. Eschmann a bénéficié des connaissances des plus grands musiciens de son temps tels que Louis Spohr, Theodor Kirchner et Richard Wagner, à qui il a consacré une sérénade.

Les œuvres de Eschmann sont particulièrement du style de composition de Robert Schumann et sous l'influence de Felix Mendelssohn. Remarquables sont ses lieder sur des poèmes du poète August Corrodi de Winterthur, avec leurs sons émotionnels et onomatopées propres à la musique de Schumann et Schubert, mais aussi les développements contemporains de la nouvelle école allemande. Généralement on classe Eschmann  comme un compositeur à tendance plutôt conservatrice.

La succession de Eschmann est gérée par la Bibliothèque centrale de Zurich.


Oeuvres

Lieder et cycles

Deux Gedichte (poèmes) pour voix avec accompagnement de piano, Op. 2
Quatre Lieder pour voix et piano, op 5
Cinq Lieder pour voix avec accompagnement de piano, Op. 7
Deux Heimgekehrte pour basse ou baryton avec accompagnement de piano et cor à pistons, Op. 10
Zwiegesang, pour une voix avec accompagnement de violoncelles [sic] et piano op 11
An Louise von C (À Louise C), pour une voix de ténor et piano, Op. 32
Aus dem Liederbuch eines Malers (dans le cahier d'un peintre), Six Poèmes pour soprano ou ténor et piano, Op. 34 (1853)
Aus glücklichen Tagen (Des jours heureux) Quatre chansons pour voix moyenne, op 48
In stiller Nacht (Dans la nuit calme). Cinq chansons pour voix moyenne et piano, Op. 49


Piano

Poesieblumen (fleurs poétiques), Quatre Romances pour piano op 1, 1848
Im Herbst (En automne), op 6
Was einem so in der Dämmerung einfällt (Qu'y a-t-il de plus quand tombe le crépuscule), 12 pièces caractéristiques, op 8 1850)
Lyrischeblätter, 4 pièces, op 12
Etude de concert, op 13 (1852)
Frülingsblüten (Sang printanier), 8 pièces, op 14
Lyrische Blätter, 4 pièces op 15  (1851)
Lebensbilder, cycle de 12 pièces pour piano, op 17, 1852
3 Pièces de salon (Humoreske, Polonaise, Waltz), op 21
3 Sonates pour les apprentis pianistes, op 23
Romance et Allegro, op 24
Feuille de journal, op 26
Lebens Leid und Lust, Zwei Fantasiestücke, op 27
Sonate facile, op 33 (1854)
Grillenfang, 8 petites pièces, op 35 (v. 1860)
Etude-Caprice en ré mineur, op 36
12 Chants populaires français, op 54
Licht und Schatten (lumière et ombre), 2 pièces op 62 dédiées à Brahms (1878)
Les Saisons, cycle de 4 sonates, op 72


Orchestre et musique de chambre

Grosse Concert-ouverture Op deest
Im Herbst (À l'automne), sechs Fantasiestücke pour cor ou violoncelle et piano, Op. 6 (1849)
Zwei Fantasiestücke pour clarinette (ou violon) et piano, Op. 9 (1851)
Quatuor à cordes en ré mineur, op deest


Ecrits

Wegweiser durch die Klavierliteratur (1871)
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin


Nombre de messages : 15719
Age : 70
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Johann Carl Eschmann (1826-1882)   Ven 1 Mai - 18:03

Pour faire connaissance avec Eschmann : son quatuor à cordes en ré mineur, son oeuvre maîtresse de musique de chambre. Je trouve que ce n'est qu'un pâle reflet de ceux de Schumann, mais comme c'est une première écoute, mon sentiment est peut-être faussé. En plus, il est non daté et sans opus, c'est probablement une oeuvre de jeunesse. Sur le CD on trouve encore Im Herbst (en Automne), 6 pièces de fantaisie pour cor et piano op 6. Là je trouve que l'oeuvre n'est pas inférieure à l'adagio et allegro pour cor et piano op 70 de Schumann (pour en rester aux mêmes instrumentations). Pour finir, deux autres pièces de fantaisie, son op 9 pour violon et piano, agréables à écouter.


Revenir en haut Aller en bas
 
Johann Carl Eschmann (1826-1882)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: