Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Black Swan, film

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 2697
Age : 56
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Black Swan, film   Mar 8 Avr - 22:57

Coucou ! (et je m'aperçois que ce fil devrait peut-être être placé dans la rubrique : "films", je me suis trompée...  Embarassed )
J'avais envie de parler de ce film, car je viens de le revoir, et bien sûr il renvoie à la musique de TchaIkovski et à son célèbre ballet, "Le lac des cygnes" -sans doute son plus beau-.
Petit rappel : film américain de Darren ARONOFSKY, sorti en France début 2011, avec Natalie Portman et Vincent Cassel entre autres. Le film a obtenu presque toutes les récompenses, en particulier Natalie Portman.
"Nina est une danseuse de ballet qui rêve d'obtenir le double rôle de « reine des cygnes » dans le célèbre ballet Le Lac des cygnes de Piotr Ilitch Tchaïkovski. Thomas Leroy, le maitre de ballet, la sait parfaite pour danser le cygne blanc, mais doute de sa capacité à interpréter également son double maléfique, le cygne noir, rôle pour lequel Lily lui semble mieux faite. Nina obtient néanmoins le rôle de « reine des cygnes », au détriment de Veronica (Ksenia Solo), initialement choisie." -petit "pitch" extrait de Wikipédia.
Ensuite, le suspense devient haletant, c'est un vrai thriller à la Polanski, et je ne veux pas déflorer l'intrigue pour ceux qui n'ont pas vu le film.
Il m'intéressait sur notre forum de parler de cet univers impitoyable de la danse classique, des coulisses effrayantes de dureté, la folie d'un travail sans aucun repos, qui martyrise le corps, les jalousies incessantes... L'ombre et la lumière des danseurs.. Et cet art qui se termine au mieux vers 40 ans pour les étoiles femmes, un peu plus pour les hommes (et encore)..... Ensuite, l'univers devient celui de la figuration, du professorat... La grande étoile Claude Bessy a très bien expliqué tout cela dans un livre (elle a eu la chance de finir sa carrière comme Directrice de l'Ecole de Danse à l'Opéra de Paris).
Le mythe du cygne blanc contre le cygne noir (Odette et Odile), ces "jumelles" maudites, du ballet, est magnifiquement exploré . Dans une sorte de descente aux enfers très progressive, de l'héroïne Nina. La magie de ce très beau film s'appuie sur trois piliers, à mon humble avis :
- Un splendide scénario, qui nous plonge TRES LENTEMENT, de façon non violente mais angoissante (ça, c'est très bien vu), dans une approche de la schizophrénie (cela d'ailleurs m'a renvoyée aux propres psychoses de TchaIkovski etc...-).
- Une interprétation hallucinante de Natalie Portman, totalement crédible, sans aucun surjeu, l'actrice ne quitte pas l'écran pas un instant. Elle s'est immergée dans le rôle au point d'apprendre tous les gestes du ballet, de la taille à la tête. Elle est évidemment doublée dans les scènes de danse.
- "Le lac des cygnes", qui par des extraits du ballet, les répétitions difficiles, la musique, les costumes des cygnes etc...., est la description au scalpel d'un certain univers, qui côté "salle", peut sembler parfaitement enchanteur...

La dernière demi-heure du film et sa fin, sont bouleversantes.  pale 

Avez-vous vu ce chef d'oeuvre ?
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16555
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Black Swan, film   Mer 9 Avr - 12:31

Non seulement je ne l'ai pas vu, mais je n'en ai pas entendu parler  Embarassed 

S'il passe à la TV, ou bien si on le trouve en DVD, je me consolerai...
Revenir en haut Aller en bas
laudec

avatar

Nombre de messages : 3393
Age : 65
Date d'inscription : 25/02/2013

MessageSujet: Re: Black Swan, film   Mer 9 Avr - 12:36

J'ai vu ce film , véritable chef-d’œuvre pour moi aussi mais malgré le fait que je vois peu de films j'oublie ce que je vois, ce que je lis, ce que j'entends très vite, je ne saurais pas me souvenir du déroulement de l'histoire    Crying or Very sad  ce qui me donne  fort envie de le revoir du fait qu'on en parle ici, maintenant.  Je garde juste le souvenir de la beauté de l'image, de la musique, du geste, de l'angoisse palpable tout au long du film et de cette lente intégration du "sombre" mais qui se termine mal si je me souviens bien... comme la vie parfois, souvent...
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 2697
Age : 56
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Black Swan, film   Mer 9 Avr - 22:47

Petit coucou avant d'aller voir un épisode de "the white queen" (série anglaise remarquable sur la "guerre des deux roses" -j'avoue que c'est tellement compliqué que parfois je décroche !-.
Joachim, il faut que tu voies "Black Swan" !!
Et vous, chère Laudec, si vous revoyez le film... La fin n'est pas gaie, certes, mais beaucoup plus ambigüe qu'on ne le pense.. (humble avis). D'une part, parce que "la messe n'est pas dite"..., d'autre part, parce que c'est une fin symbolique, comme la mort d'Odette dans le "Lac" (suicide qui n'en est pas vraiment un, et qui suivant les versions différentes de la fin du ballet, devient quelque chose de particulier, comme une "transcendance" de la mort)...
Revenir en haut Aller en bas
Jean

avatar

Nombre de messages : 6573
Age : 74
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Black Swan, film   Jeu 10 Avr - 11:05

je ne connaissais pas  Embarassed ...mais au prix où je l'ai trouvé je viens de le commander!!
merci pour l'info!  Wink 
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 2697
Age : 56
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Black Swan, film   Jeu 10 Avr - 20:00

Eh bien, cela me fait plaisir ! Tu (ou vous) vas (ou allez) voir un très beau film ! Je suis contente de n'avoir pas trop dévoilé le fil de l'intrigue...
Et p'tit clin d'oeil : Lors d'une soirée cette semaine avec des copains sur le thème "vos émotions" (livres, films, CD etc..), j'ai présenté le film et parlé de la danse classique et de la musique de notre Tchaïkovski.
Je me suis aperçue que je ne connaîssais pas assez bien sa biographie, d'ailleurs....
Et hop, petit message du jour : Je n'ai pas eu le temps d'aller lire les récents fils de la semaine  Embarassed  (mais je ne suis inscrite que depuis le week-end dernier !!), Trop de boulot... Je compte le faire demain ou samedi...
NB (rires) : Je ne suis pas obsédée par la danse classique (je regarde peu de ballets, mais des "excellents", idem pour l'opéra d'ailleurs....).
Depuis trois ans que j'ai plus de temps en télé-travail, j'ai vu beaucoup d'opéras très moches, de ballets ennuyeux... Donc, désormais, je deviens sélective !! (j'écoute les avis, je lis les critiques..).  Et puis, ma préférence va aux concertos, à la musique de chambre, au baroque et aux symphonies !!!
(il y a de quoi faire.......  Very Happy )
Revenir en haut Aller en bas
Jean

avatar

Nombre de messages : 6573
Age : 74
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Black Swan, film   Dim 27 Avr - 17:06

Je viens de le voir avec une amie .....  ...Si je l'avais vu avant je lui aurai plutôt proposé de regarder ... une messe en si, une passion, des cantates de Bach etc..  ...
Certes c'est sans doute un chef d'oeuvre cinématographiquement parlant, je ne le conteste pas..mais jamais ne dirais que c'est "un beau film"  Wink ...
En fait n'est ce pas un film pour dénigrer et destiner à fuir le milieu de la danse classique?...non , sans doute n'a t'il pas de prétention prosélyte...; juste pour le geste...un peu ,le genre de film où moins on comprend ce qui se passe, sous oublier de faire monter le stress, plus c'est génial   

Je ne connais pas beaucoup ce milieu de la danse; je sais quand même que ce n'est pas ...facile...Mais à ce point là!!?
J'ai des amis musiciens pros qui sont proches de ce milieu, par la soeur de mon ami ( prof de danse un conservatoire) et sa fille, actuellement dans le ballet de Copenhague...Elles semblent assez ..épanouies et je n'ai jamais eu d'écho de telles tortures physiques et mentales.

Pour moi il n'y a pas que la fin qui est ambigüe: dès la moitié du film on se demande , de plus en plus, ce que l'héroïne vit vraiment ou ce qu'elle fantasme??...sans avoir de réponse  Wink 

Désolé de ne pas partager votre enthousiasme  Wink 

NB Tchaïkovsky , était surement "névrosé" (qui ne l'est pas , plus ou moins?  Wink )ayant bien du mal à vivre avec son homosexualité...mais pas à ce point là me semble t'il?
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 2697
Age : 56
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Black Swan, film   Dim 27 Avr - 19:06

Désolée que cela ne t'aie pas plu autant qu'à moi... Ce n'est pas un film "esthétique", c'est clair.
Mais pour moi, c'est un film parfaitement réussi, dans son scénario, sa progression angoissante et le jeu des acteurs. Les plans sur Natalie Portman sont très réussis, les gros plans sur les chaussons par exemple (ça me vient à l'esprit), les couleurs de la boîte de nuit etc..
Mais, des goûts et des couleurs, n'est-ce-pas....
Non, ce n'est pas un film "sur la danse", mais le contexte est d'un réalisme non angéliste, je puis t'assurer que le monde de la danse EST TRES SOUVENT COMME CELA, dans certains pays, à l'Opéra de Paris, en Russie aussi..., à New York, en Chine... Il faut croire qu'il y a des havres de paix dans d'autres pays, et tant mieux si dans ta région et avec tes proches, tu as d'autres témoignages !  Je pense que les professionnels très sollicités, qui sacrifient DANS UNE INSTITUTION ETABLIE et RIGIDE, toute leur vie, pour monter dans le corps de ballet jusqu'au rang de danseur étoile (je parle toujours de la danse classique), en passent par ces étapes. Non, hélas, ce n'est pas un fantasme qu'a montré le réalisateur... Moi aussi, j'ai des témoignages de relations dans ce milieu précis,  et ce n'est pas triste. C'est leur passion qui leur permet de surmonter toutes ces difficultés... Bon, ceci est mon humble avis !

Quant à Tchaïkowski, "qui n'a pas ses névroses", évidemment ! La sienne, dont des contemporains ont témoigné, vient probablement du fait que son homosexualité était "honteuse" à l'époque, cachée, hélas, etc... et que ses amours homosexuelles ont été sporadiques, malheureuses (évidemment, on en revient au contexte). Tout ceci n'a aucune importance... Sa musique est divine, et le reste, ce fut sa vie et il n'a pas eu de chance.... On pourrait dire la même chose de la plupart des artistes !! (J'entends pas là que leur vie privée ne nous regarde pas !).
(clin d'oeil : mon poète préféré -à part mon Ronsard chéri-, c'est Verlaine, et alors lui, bon !!! Quand même un vrai hiatus entre ses poèmes et sa vie de tous les jours -à noter un très beau livre de Jean Teulé sur la fin de vie de Verlaine-).

Il n'y a pas de débat entre une oeuvre et une vie, lorsqu'on aime un artiste et qu'on est sensible à ce qu'il nous donne !  
Revenir en haut Aller en bas
Jean

avatar

Nombre de messages : 6573
Age : 74
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Black Swan, film   Dim 27 Avr - 20:31

Oh je reconnais tout à fait les qualités "techniques" du film... mais je suis plus sensible à "l'histoire" qu'on raconte qu' a la technique cinématographique ...
et après un peu plus de réflexions , les événements qui s'y passent ne sont hélas pas si exceptionnels... je le reconnais; mais le film tourne surtout autour de la danseuse étoile qui, carrément, devient folle et ne sait plus si elle imagine ce qu'elle vit ou si elle le vit vraiment....
enfin, elle, la plupart du temps, ne se pose pas la question ...C'est le spectateur qui finit par se la poser; et, (sauf si des détails donnent des réponses qui m'ont peut être échappés?) mon sens de la logique ou mon désir de comprendre ce qui se passe a été largement frustré, avec une fin en apothéose de ce point de vue!!  Wink 
Que le milieu soit très dur , je le crois volontiers, et me souvient de polémiques et témoignages qui en dise long...mais de là à ce que l'étoile deviennent complètement "barge" comme l'héroïne çà ne doit pas être si fréquent...

Et puis je pensais y trouver de beaux moments de ballet ...le seul est le final où l'angoisse vous projette bien loin de la beauté de la musique et la danse!  Wink 
Revenir en haut Aller en bas
laudec

avatar

Nombre de messages : 3393
Age : 65
Date d'inscription : 25/02/2013

MessageSujet: Re: Black Swan, film   Dim 27 Avr - 21:53

Pour moi c'est aussi un chef-d’œuvre parce que ce film vient montrer une réalité cachée, qu'on ne montre surtout pas en général ! On n'a droit qu'au spectacle féérique, la musique, la danse mais les coulisses nous sont cachées comme la plupart du temps dans chacune de nos vies. L'obligation de performance à tous les niveaux, aussi bien familial que professionnel rend malade grand nombre de personnes, bien plus qu'on ne le croit ! le burn-out, la dépression, le suicide et autres résultats de cette course effrénée vers une croissance toujours plus importante sont le tribut à payer, de plus en plus lourd, je trouve que ce film illustre bien aussi cette facette-là de notre société qui se cherche des alternatives ...
Revenir en haut Aller en bas
Jean

avatar

Nombre de messages : 6573
Age : 74
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Black Swan, film   Dim 27 Avr - 22:46

Les "coulisses" ne sont pas si cachées que çà: je ne m'intéresse pas beaucoup à la danse classique (je n'ai vu qu'un seul spectacle  Embarassed ) et cependant je savais la dureté d'apprentissage de cet art...ensuite les problèmes de harcèlements ou de jalousies sont hélas le lot de tous les milieux et sans doute pas plus répandu dans le milieu de la danse que dans d'autres...

Quant à l'apprentissage, il n'est pas ressenti par tous de la même façon ...et certains enfants le subissent , d'autres l'acceptent et le veulent, mus par leur passion et certainement aidés par un "don" que tout le monde n'a pas au départ...C'est comme pour les instrumentistes : combien de concertistes regrettent ou dénoncent les heures d'exercices par lesquels ils ont du passer?

Et la grosses majorité de ceux qui l'ont subi (pression là des parents!!ou autres) ...arrivent bien rarement à destination...Les François-René Duchable sont des exceptions remarquées  Wink 

Ce film imagine plutôt un cas bien particulier ...et en général les danseurs qui sont arrivés au niveau de Nina ne sont pas devenus complètement "détraqués"....D'ailleurs l'éventuel triomphe qu'elle obtient (si elle ne le rève pas dans un hopital psychiatrique???...) est complètement impossible dans l'état où elle est!!
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 2697
Age : 56
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Black Swan, film   Mar 29 Avr - 0:13

Mmm, pour dire un peu au-revoir à ce fil, je vais vous faire un peu rire....
J'ai tellement aimé, que je vais revoir ce film, en plus avec mon conjoint qui ne l'a pas vu (mais je vais faire du prosélytisme !!).
Complètement d'accord avec toi, Laudec... Ce film est un chef d'oeuvre, bon, je n'y reviens pas.
En-dehors d'une angoisse folle à la "Rosemary's baby", c'est donc une analyse au scalpel (comme je l'ai écrit), de ce monde-là.
Pas gai, le film, effectivement...
Il y a beaucoup de discussions autour de cette intrigue, de Nina et de sa progressive descente aux enfers. Personnellement, je pense qu'elle n'est pas encore passée de l'autre côté de la barrière, que sa schizophrénie est une crise, qu'elle est "border-line" comme on dit. N'oublions pas qu'elle a été droguée etc...
Je ne crois pas au suicide à la fin, plutôt à une tentative (serait-ce mon côté optimiste ?), et qu'elle s'en sortira. Que son basculement reste circonscrit en peu de temps..! , qu'elle devait couper le lien avec la sacro-sainte maman, libérer son côté "cygne noir", sans sombrer dans le dévoiement sordide (très bien vu, hélas !), de son directeur de ballet.... Ca fait beaucoup...!!  Je la crois assez forte pour s'en sortir, que ce n'est qu'une crise, et qu'elle va vivre, un peu sortie de son monde d'"Alice" protégé.... La métaphore avec l'Odette du Lac des Cygnes est éblouissante, à mon humble avis. Odette , suivant les différentes versions, soit "se suicide", soit est "transcendée" dans un autre monde : C'est-à-dire, d'une certaine façon, quitte le monde de l'enfance, protégé, "enchanté" comme dans le ballet, pour celui des adultes, difficile et douloureux, mais.. réaliste (c'est-à-dire, la vraie vie). Je penche plutôt pour la seconde hypothèse !!

Bon, à part cela, le ballet est absolument GENIAL !!     (A suivre sur un autre fil !)....
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 2697
Age : 56
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Black Swan, film   Mar 29 Avr - 0:36

P.S. : J'ai fait une rectif à mon post précédent, parce que j'avais indiqué "Odile" au lieu de "Odette", c'est bien un peu la preuve que ces "jumelles" sans l'être nous brouillent un peu la vue.... (quand je pense que j'ai des filles vraies jumelles,  Laughing , pas toujours facile à vivre la "fusion" entre elles !)...

Bien sûr, je parle de "Odette" (le cygne blanc), pour Nina, qui se libère d'Odile (le cygne noir), et toute la fin est SYMBOLIQUE.... !   
Revenir en haut Aller en bas
Jean

avatar

Nombre de messages : 6573
Age : 74
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Black Swan, film   Mar 29 Avr - 16:15

Laudec:
"
"Pour moi c'est aussi un chef-d’œuvre parce que ce film vient montrer une réalité cachée, qu'on ne montre surtout pas en général "

Anouchka:
"...c'est donc une analyse au scalpel (comme je l'ai écrit), de ce monde-là. "

Dans ce cas , si c'est vraiment un si fidèle reflet de la réalité, il est grand temps de créer une "SPD" (société protectrice des danseurs)...ces derniers valent bien les animaux??  Wink 
ou un mouvement pour lutter contre la danse classique...(il y en a bien contre la "corrida"  -considérée aussi comme un art   ) ou autres aberrations  créées pour le plaisir de quelques uns mais passant par la destruction de quelques autres... 

Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 2697
Age : 56
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Black Swan, film   Mar 29 Avr - 17:44

Ah non, la danse classique est un art merveilleux, et la "critique est facile, mais l'art est difficile !"....
Tu n'as jamais fichu des coups de pied dans ton piano ou jeté ton violon par terre de colère ? Et les gammes si pénibles des chanteurs ? Des heures douloureuses de boulot, quand même ...
Meuh non, ce n'est pas "Dallas, ton monde impitoyable..." (rires), et je pense que les cours de danse classique standard sont en général cool, et apparemment en Suisse et en Scandinavie, et à Cuba, et ailleurs !!! On parlait Laudec et moi de certaines institutions, et de ce qui s'y passe vraiment... Et un certain Nicola Le Riche génial, part quand même très en colère contre l'ODP ...
Quant à la corrida (que je ne puis supporter, j'en ai vu une dans ma vie, horrible),  autre débat, pas d'amalgame quand même... Je sais que tu plaisantais, mais figure-toi que la corrida revient à la mode, suivez mon regard.... Evil or Very Mad 
Moi je veux bien créer une société pour enfin libérer les femmes du machisme qui persiste encore partout dans le monde professionnel, artistique inclus...
Je plaisante toujours, car je n'y adhérerai jamais (encore une aliénation et un genre "secte"...) ! Et vive des maestros comme Chung qui fait la part belle aux femmes et les admire profondément, ou d'un Miyasaki dont toutes les héroïnes de films sont des femmes.......... (non, je ne suis pas une "féministe", ah ah, Messieurs, vous êtes formidables, et les autres....Tant pis pour eux !  
Allez, je vais aller m'écouter la symphonie concertante de Mozart.........   , et m'informer sur les prochains ballets , nombreux, qu'on va nous programmer sur nos chaînes, surtout Brava !
Revenir en haut Aller en bas
Jean

avatar

Nombre de messages : 6573
Age : 74
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Black Swan, film   Mar 29 Avr - 20:21

Anouchka a écrit:
Ah non, la danse classique est un art merveilleux, et la "critique est facile, mais l'art est difficile !"....
Tu n'as jamais fichu des coups de pied dans ton piano ou jeté ton violon par terre de colère ? Et les gammes si pénibles des chanteurs ? Des heures douloureuses de boulot, quand même ...
Meuh non, ce n'est pas "Dallas, ton monde impitoyable..." (rires), et je pense que les cours de danse classique standard sont en général cool, et apparemment en Suisse et en Scandinavie, et à Cuba, et ailleurs !!! On parlait Laudec et moi de certaines institutions, et de ce qui s'y passe vraiment... Et un certain Nicola Le Riche génial, part quand même très en colère contre l'ODP ...

Ben oui c'est tout à fait ce que je disais un peu plus haut  Wink: et que ce film traitait ou imaginait d'un cas, quand même assez particulier ..;en réponse vous sembliez dire que c'était une étude implacable de ce qui se passe en général dans le milieu de la danse...d'où ma réaction  Wink 

NB: La soeur de mon ami a étudié la danse à Versailles, sa fille a commencé à Dijon puis à Avignon où elle a eu ses premiers engagements avant de pouvoir rejoindre son ami titulaire au ballet de Copenhague...Je ne sais ce qui se passe en Suisse où l'apprentissage ne doit pas être moins dur qu'ailleurs et...où, d'éventuels caractériels n'y sont pas exclus  Wink 
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 2697
Age : 56
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Black Swan, film   Mar 29 Avr - 20:36

Vive Versailles, Dijon, Avignon, Copenhague, Argentan en Normandie (où j'ai fait 4 ans de danse classique)  etc... Je suis ravie de le savoir, ouf !! (rires).
Je crois , et je ne veux pas radoter, que "ce monde très dur de la danse classique" *, il s'agit de cas particuliers qui concernent des institutions rigides -voire poussiéreuses"-, et je viens d'en apprendre de bien belles sur la Julliard School de New York (encore des trucs inimaginables, j'en parlerai sur un autre fil...). Le problème, c'est que ce sont les institutions en question qui ont les budgets pour monter les ballets.... (autre débat...)
Bonne soirée !  
* : le film est très structuré, il s'appuie aussi sur le Canada et les Etat-Unis... , ce n'est pas un monde complètement imaginaire ! Le réalisateur sait ce dont il parle... ! (cf. sa filmographie).
Revenir en haut Aller en bas
laudec

avatar

Nombre de messages : 3393
Age : 65
Date d'inscription : 25/02/2013

MessageSujet: Re: Black Swan, film   Jeu 1 Mai - 10:20

Jean a écrit:
Dans ce cas , si c'est vraiment un si fidèle reflet de la réalité, il est grand temps de créer une "SPD" (société protectrice des danseurs)...ces derniers valent bien les animaux?? Wink
ou un mouvement pour lutter contre la danse classique...(il y en a bien contre la "corrida" -considérée aussi comme un art ) ou autres aberrations créées pour le plaisir de quelques uns mais passant par la destruction de quelques autres...


Mon intention n'était pas de condamner la danse, cet art sublime    ... mais au contraire , ce qui désert tout art, il me semble, c'est l’exigence  de performances constantes et jamais suffisantes, la recherche de perfection, de dépassement à la limite du surhumain, qui, selon moi, n'apportent aucun supplément d'âme pour ceux qui assistent au spectacle mais qui risquent de mener à la destruction ou à l'autodestruction ceux et celles qui sont soumis(es) à ce régime.  Cette tendance est de plus en plus actuelle et se retrouve à tous les niveaux du vivre-ensemble : les arts mais aussi et surtout le sport, le monde du travail, la famille... d'où mal-être, dépression, burn-out, addictions, suicides  de plus en plus nombreux ...
D'une certaine façon, à mon avis, ce film dénonce les mécanismes qui mènent parfois à des dérives psychiques.  C 'est mon humble avis  Wink 
Revenir en haut Aller en bas
Jean

avatar

Nombre de messages : 6573
Age : 74
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Black Swan, film   Jeu 1 Mai - 14:06

Que tu aurais condamné la danse...m'aurait très étonné  Wink 

Et ma remarque était quelque peu provocatrice...quant à vos réactions face à ce film, dont je reconnais des qualités qui me touchent peu, (si ce n'est la performance de l'actrice principal)...
Mais , plus j'y pense et plus j'en parle plus je ne lui trouve que des qualités ...esthétiques , mais à travers une ambiance très ...glauque dont je ne suis pas fan ! (vous non plus je suis sûr!  Wink )

D'abord, il n'y est pas du tout question de... l'apprentissage de la danse, mais le cas assez particulier d'une danseuse dont le déséquilibre psychique n'est tout de même pas si courant dans ce domaine et surtout arrivée à ce niveau !...Et je trouve (mais ce n'est que mon avis!) que la trame de cette histoire a finalement peu à voir avec une recherche effrénée du ...dépassement impossible au point qu'il rond les équilibres et d'une perfection impossible à atteindre...
Et pleins d'incohérences:
-Ne serait-ce que le fait de pouvoir ou non incarner les deux "cygnes" blanc et noir...(Je ne connais pas assez les ballets et celui-ci en particulier...mais je suppose que techniquement, c'est possible, dans la mesure où les deux cygnes ne sont pas sur scène en même temps??...et que c'est la même danseuse qui incarne le rôle en général...(dans la mesure où le cygne noir est un rôle assez court ???)...Je suppose que techniquement les deux rôles sont à la portée d'une danseuse étoîle...quant à l'incarnation de la "lumière" (pour le cygne blanc) et de la noirceur (pour le cygne noir), à part les costumes...et éventuellement l'expression du visage qu'aucun spectateur ne peut distinguer...

Je suis bien d'accord, sur les méfaits des excès dans quelques domaines que ce soit...mais ce n'est pas aussi semble: ce qui peut être un excès pour l'un peut être à peine un effort pour un autre...et dans beaucoup de cas, je ne suis pas sûr qu'ils ne datent que d'une époque récente (Voir Robert Schumann qui s'est plus ou moins paralysé des doigts par des exercices "hors norme"...-Je crois qu'il s'attachait des doigts pour obtenir les doigtés qu'il voulait?)
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 2697
Age : 56
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Black Swan, film   Jeu 1 Mai - 18:30

Bon, eh bien moi, je persiste et je signe, rires !! Je suis complètement d'accord avec Laudec, et moyennement avec toi, goûts et couleurs...
L'ambiance glauque, elle est voulue, et tant mieux. Elle sert le scénario...
"Les psychismes perturbés menant carrément à la psychose" (-ou à des crises de psychose, n'exagérons pas, cela se soigne-), voire au suicide.. Bien sûr que OUI !
Quant au rôles des "cygnes", eh bien, désolée, c'est le choix du maître de ballet, et si en général le rôle est interprété par une seule étoile, il arrive qu'il le soit par deux, j'en ai entendu parler ! En plus, parfois, une étoile un jour sur deux, exactement comme , par exemple, Jonas Kaufmann et Roberto Alagna qui sont prévus sur Carmen en alternance à la fin de la saison de la Scala, sauf erreur sur le blog que j'ai consulté, ou changement de programme.
Idem pour le génial "Hamlet" d'Ambroise Thomas à la Monnaie, en décembre, où Stéphane Degout ne chantait pas tous les soirs.
Bon... je vous laisse.... Et je vais revoir un de ces jours "Black Swan", et si ça se trouve, mon mari va détester ( Ptdr ).
Revenir en haut Aller en bas
Jean

avatar

Nombre de messages : 6573
Age : 74
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Black Swan, film   Ven 2 Mai - 0:16

Anouchka a écrit:
Bon, eh bien moi, je persiste et je signe, rires !! Je suis complètement d'accord avec Laudec, et moyennement avec toi, goûts et couleurs...
L'ambiance glauque, elle est voulue, et tant mieux. Elle sert le scénario...
"Les psychismes perturbés menant carrément à la psychose" (-ou à des crises de psychose, n'exagérons pas, cela se soigne-), voire au suicide.. Bien sûr que OUI !
Quant au rôles des "cygnes", eh bien, désolée, c'est le choix du maître de ballet, et si en général le rôle est interprété par une seule étoile, il arrive qu'il le soit par deux, j'en ai entendu parler ! En plus, parfois, une étoile un jour sur deux, exactement comme , par exemple, Jonas Kaufmann et Roberto Alagna qui sont prévus sur Carmen en alternance à la fin de la saison de la Scala, sauf erreur sur le blog que j'ai consulté, ou changement de programme.
Idem pour le génial "Hamlet" d'Ambroise Thomas à la Monnaie, en décembre, où Stéphane Degout ne chantait pas tous les soirs.
Bon... je vous laisse.... Et je vais revoir un de ces jours "Black Swan", et si ça se trouve, mon mari va détester ( Ptdr ).

oh pas de problème...les "critiques" de film dans la presse ou radio-télé fourmillent d'avis contraires , de la part de professionnels...comme en musique d'ailleurs!  Wink
 
Que l'ambiance glauque soit voulue je n'en doute pas une seconde...mais quand on s'attend à voir de belles séances ou superbes extraits de ballets , certes avec une intrigue même stressante, et qu'on tombe là dessus, tu peux comprendre peut être qu'on soit déçu?  Wink 

Et ne soit pas "désolée"...merci pour les précisions sur les rôles des deux cygnes ...mais elles ne changent absolument rien à ce que je disais (ou voulais dire si je me suis mal exprimé): qu' comédienne, dans un film ou au théâtre , ait du mal à incarner quelqu'un de diabolique, alors qu'elle est excellente pour incarnée un "ange"...çà peut se concevoir et arriver...(expression de la voix, du visage)
Mais dans la danse comment faire??
Autre incohérence ou invraisemblance: on voit Nina, le gros doigt de pied en sang, doigt pratiquement fendu en deux dans la longueur, ...un pansement , et hop c'est reparti, sans la moindre faille!

NB Que deux chanteurs, dans une production d'opéra, soient prévus pour le même rôle et les alternent...j'ai largement eu le temps de m'en apercevoir  Wink ..et que çà se passe aussi pour les rôles principaux dans un ballet , rien de plus logique...mais je ne vois pas ce que cette évidence apporte au débat?   
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 2697
Age : 56
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Black Swan, film   Ven 2 Mai - 1:46

Tu as raison, RIEN ! donc, je vais me coucher.... et hop, vive le film, la danse classique, et les cygnes !  Laughing 
Revenir en haut Aller en bas
MarcS

avatar

Nombre de messages : 408
Age : 44
Date d'inscription : 29/12/2014

MessageSujet: Re: Black Swan, film   Mar 6 Jan - 21:58

Anouchka a écrit:
ou d'un Miyasaki dont toutes les héroïnes de films sont des femmes..........

Ah Miyasaki, quel poète sublime...
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 2697
Age : 56
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Black Swan, film   Mar 6 Jan - 23:02

Oh oui, mais on va être HS en en parlant sur ce forum et ce fil !!! (même si pour rebondir sur les cygnes, ah ah, il y en a de très beaux dans "le voyage de Chihiro" -cf. mon avatar-, en plus sur une sublime musique).
Pas question de se faire gronder, donc, à suivre ailleurs ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 2697
Age : 56
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Black Swan, film   Jeu 8 Jan - 0:03

Il me revient, ce soir , Laudec et Jean, l'envie de revoir des ballets. Peut-être parce que Marc a écrit hier sur ce fil, et j'ai un peu relu nos échanges sur le sujet.
Je ne sais pas si vous avez la chaîne "Brava", cet abonnement est intéressant , si vous pouvez l'avoir (il est peu onéreux en France), car en-dehors de superbes concerts et opéras, elle nous propose régulièrement de magnifiques ballets.
J'ai vu grâce à Brava, en deux ans, tous les grands ballets de Tchaikovski, le fameux "Roméo et Juliette" de Prokofiev dont j'ai parlé sur ce forum  , et d'autres... Cette grâce des danseurs classiques est "inimitable" et incroyablement aérienne sous des heures de travail infiniment difficile. Ce qui m'avait intéressée dans "Black Swan", si "noir", c'était l'envers du décor dont Claude Bessy a si bien parlé.
J'aimerais revoir "La Belle au Bois Dormant", car en-dehors d'une intrigue très élipsée par le librettiste, il y avait de très jolis duos en dernier acte sur le mariage d'Aurore, qui reprenaient tous les contes de Perrault, en costumes... Une sorte de féérie, quand on garde son âme d'enfant.... sur la musique divine que l'on sait.... 
Quant au "Lac des Cygnes", avec "le black swan Odile", ..... j'irai le revoir "version public", un jour....!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Black Swan, film   

Revenir en haut Aller en bas
 
Black Swan, film
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique de films, du monde & divers :: Musiques de films-
Sauter vers: