Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

  Nicolas MATTON

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11298
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Nicolas MATTON   Ven 4 Avr - 19:50

Je n'ai trouvé aucune biographie sur le mystérieux compositeur Nicolas Matton si ce n'est qu'il a composé la musique de deux films de Charles Matton...son frère?...son Père?...La lumière des étoiles mortes, une comédie dramatique réalisée en 1993 avec Léonard Matton et Jean-François Balmer et Rembrandt, une fiction réalisée en 1998 avec Klaus Maria Brandauer et Romane Bohringer. Si j'ai ouvert un topic à l'encontre de ce compositeur c'est en réponse à la superbe partition de forme classique et aux réminiscences baroques qu'il écrivit pour Rembrandt.

Violon solo: Christophe Guiot
Violoncelle: Jean-Philippe Audin
Contrebasse: Philippe Noffuret
Voix de ténor: Simon Edwards
Voix d'enfant: Philippe Frémont
Clavecin et piano: Laurent Levesque
Orchestre Symphonique de Bulgarie
Violon: Dimitar Dantefiev
Alto: Valentin Guerov
Violoncelle: Aristo Tanev
Piano et clavecin: Atanas Atamasov

La partition est superbement écrite, s'inscrit hors du temps. Le clavecin, la contrebasse, le violoncelle, le violon, la voix d'enfant, résonnent encore dans ma tête sous la forme d'un enchantement musical. J'ai été charmé par son caractère faussement baroque. La plage N°12 Pète les plombs est jouissive à mon oreille.    

Revenir en haut Aller en bas
laudec

avatar

Nombre de messages : 3389
Age : 65
Date d'inscription : 25/02/2013

MessageSujet: Re: Nicolas MATTON   Ven 4 Avr - 21:18

Dans la biographie de Charles Matton j'ai lu que Nicolas Matton est bien son fils qui a composé la musique des deux films que tu mentionnes.
L'extrait musical ne me dit pas grand chose, très répétitif et mécanique à mon goût  
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11298
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Nicolas MATTON   Ven 4 Avr - 21:28

N'ayant pas le son, je ne sais pas quel extrait a été proposé par la seule vidéo que j'ai trouvée. Parce que "répétitif et mécanique" ne correspond pas aux passages que j'ai aimés dans cette B.O... 
Revenir en haut Aller en bas
laudec

avatar

Nombre de messages : 3389
Age : 65
Date d'inscription : 25/02/2013

MessageSujet: Re: Nicolas MATTON   Ven 4 Avr - 21:41

J'ai du mal à identifier les instruments, mais cela commence effectivement joliment avec du violon et du violoncelle, puis s'ajoutent basson (il me semble) et encore un autre instrument, mais ces instruments ne font que répéter un même thème assez court du début à la fin... sans doute que cela supporte des images et que cela a alors tout son sens mais comme ça à froid , ça  m'a  plutôt irritée ...  pas grave, ça fait partie de la découverte aussi   Wink 

Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11298
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Nicolas MATTON   Ven 4 Avr - 21:50

laudec a écrit:
J'ai du mal à identifier les instruments, mais cela commence effectivement joliment avec du violon et du violoncelle, puis s'ajoutent basson (il me semble) et encore un autre instrument, mais ces instruments ne font que répéter un même thème assez court du début à la fin... sans doute que cela supporte des images et que cela a alors tout son sens mais comme ça à froid , ça  m'a  plutôt irritée ...  pas grave, ça fait partie de la découverte aussi   Wink 

Non, ce n'est pas grave bien sûr, mais les thèmes auxquels je pense et qui m'ont touché, me paraissent plus développés sur le plan thématique que celui que tu me décris. A la réflexion, je pense savoir de quel morceau tu parles, sans doute le tout premier du disque qui n'est pas le meilleur. En revanche, je me demande bien ce que vaut le film car j'aime beaucoup l'acteur Klaus Maria Brandauer qui tient le rôle principal.
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16539
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Nicolas MATTON   Sam 5 Avr - 9:56

laudec a écrit:
J'ai du mal à identifier les instruments, mais cela commence effectivement joliment avec du violon et du violoncelle, puis s'ajoutent basson (il me semble) et encore un autre instrument, mais ces instruments ne font que répéter un même thème assez court du début à la fin... sans doute que cela supporte des images et que cela a alors tout son sens mais comme ça à froid , ça  m'a  plutôt irritée ...  pas grave, ça fait partie de la découverte aussi   Wink 



Il y a aussi un hautbois ou un cor anglais, et un clavecin (apparemment).

On dirait une fugue, ce qui expliquerait les répétitions;

en tout cas, j'aime assez. Evidemment, si ça durait un quart d'heure ce serait lassant, mais ici, c'est pas mal...
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11298
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Nicolas MATTON   Sam 5 Avr - 17:37

Je l'ai réécouté et, du coup, je crois savoir de quel morceau il s'agit; le N°5 sur le cd. En fait, il fait partie des thèmes de cette b.O. que j'aime bien (si c'est celui auquel je pense) parce qu'il s'agit effectivement d'une fugue qui, avec le contrepoint, est une "forme" que j'apprécie généralement. Concernant la durée, un quart-d'heure, ça aurait été long, mais, de toute façon, en matière de musique de film, les thèmes sont généralement plutôt courts, voire trop courts, que trop longs. A une époque, avec des compositeurs tels que Lalo Schifrin, Ennio Morricone et quelques autres, il arrivait souvent que les versions "disque" de leurs thèmes étaient remaniées (par les compositeurs eux-mêmes) afin de les rendre plus musicaux et autonomes. Ainsi, si on compare les versions filmiques des thèmes que Lalo Schifrin composa sur la célèbre série Mission Impossible avec les versions "disque", on constate une nette différence. Les versions filmiques sont plus courtes et moins développées. Ceci-dit,  certains puristes de la béophilie préfèrent retrouver en cd la musique telle qu'ils l'ont entendue dans le film. Moi, au contraire, sur, par exemple, Mission Impossible, je préfère mille fois les versions "disque" aux versions filmiques qui ont, malgré tout, bénéficié, elles aussi, d'une édition discographique, ce qui finira par contenter tout le monde.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nicolas MATTON   

Revenir en haut Aller en bas
 
Nicolas MATTON
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique de films, du monde & divers :: Musiques de films-
Sauter vers: