Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Dmitri Chostakovitch (Shostakovich) (1906-1975)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Icare
Admin


Nombre de messages : 10463
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Dmitri Chostakovitch (Shostakovich) (1906-1975)   Sam 10 Déc 2011 - 18:14

J'en suis convaincu et plus j'écoute Shostakovich, plus j'aime Shostakovich! Son Concerto pour piano n°1 que je viens de réécouter, ne fait pas exception. J'adore l'espièglerie virtuose mais si maîtrisée des premier et troisième mouvements. Je les ai même trouvés jubilatoires, c'est pour dire. On sent que les solistes, ici Alain Lefèvre au piano et Paul Archibald à la trompette, éprouvent un grand plaisir ludique à les interpréter, et c'est franchement communicatif! Le second mouvement, lent et romantique, est également délicieux.
En dehors de sa musique de chambre, il va falloir que je me penche aussi sur celle de cinéma. Wink
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin


Nombre de messages : 15849
Age : 70
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Dmitri Chostakovitch (Shostakovich) (1906-1975)   Dim 11 Déc 2011 - 18:29

Il a réalisé lui-même des Suites de ses musiques de film. Je suis loin d'avoir tout écouté, mais je recommande particulièrement celles sur la trilogie de Maxime (op 41-45-50), sur Pirogrov (op 76), sur la Chute de Berlin (op 82), sur Le Taon (op 97)
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin


Nombre de messages : 21020
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Dmitri Chostakovitch (Shostakovich) (1906-1975)   Lun 12 Déc 2011 - 21:56

Je te conseille ce livre alors, qui malheureusement n'a pas encore été traduit dans notre langue: http://musiqueclassique.forumpro.fr/t3958-chostakovitch-sa-vie-a-travers-ses-photos?highlight=chostakovitch
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Snoopy
Admin


Nombre de messages : 21020
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Dmitri Chostakovitch (Shostakovich) (1906-1975)   Ven 13 Jan 2012 - 10:02

Pour les amoureux de Chocho, sur ce lien vous pouvez écouter nombreuses de ses compositions ( en bonne qualité d'enregistrements ): http://classic-online.ru/ru/composer/Shostakovich/104
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Snoopy
Admin


Nombre de messages : 21020
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Dmitri Chostakovitch (Shostakovich) (1906-1975)   Ven 13 Jan 2012 - 17:20

Je vous recommande chaudement cet album qui reprend les plus beaux extraits de ses musiques d'opérettes/films/ballets.

C'est un chouette album. Dans l'ensemble l'interprétation est excellente sauf la Romance de Gadfly que je trouve pauvre. Sans quoi que du bonheur

Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
joachim
Admin


Nombre de messages : 15849
Age : 70
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Dmitri Chostakovitch (Shostakovich) (1906-1975)   Jeu 5 Avr 2012 - 12:28

L'Age d'Or est le premier ballet de Chosta. Il fait partie de la "1ère manière", celle que je n'aime pas. Cete enregistrement est le premier de la version intégrale (134 minutes).

Rempli de dissonnances et de danses modernes (fox trot par exemple), à grand renfort de xylophones et de batterie, je n'ai pas aimé du tout...

Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin


Nombre de messages : 21020
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Dmitri Chostakovitch (Shostakovich) (1906-1975)   Jeu 5 Avr 2012 - 16:38

Ah, c'est marrant, moi j'aime bien ce ballet. La musique est assez spéciale, Chocho était dans sa période "jazz" mais j'aime bien le style et les dissonances sont encore "acceptables". C'est très vivant. De nombreux extraits de ce ballet sont d'ailleurs repris dans l'album "Jazz" de Chostakovitch paru il y a une quinzaine d'année chez Decca

Lors de la réouverture du Bolchoi l'année dernière, il y a eu un extrait du ballet justement
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Icare
Admin


Nombre de messages : 10463
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Dmitri Chostakovitch (Shostakovich) (1906-1975)   Jeu 5 Avr 2012 - 17:49


J'en avais écouté des extraits à une époque et j'avais bien accroché. Ce cd m'intéresse au plus haut point et je suis étonné Joachim que tu n'aimes pas.
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin


Nombre de messages : 15849
Age : 70
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Dmitri Chostakovitch (Shostakovich) (1906-1975)   Jeu 5 Avr 2012 - 18:15

Ben non, je ne peux même pas dire qu'un passage me plaît...peut-être un peu le Tea for Two...et encore Embarassed Par contre je suis étonné qu'il plaise à Snoopy...pourtant c'est pire que le Sacre de Stravinski.

Le deuxième ballet, le Boulon, j'aime pas trop non plus, c'est un peu la même époque.

Par contre le troisième, le Clair Ruisseau est bien plus lyrique, c'est mieux (pour moi Wink )
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin


Nombre de messages : 21020
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Dmitri Chostakovitch (Shostakovich) (1906-1975)   Jeu 5 Avr 2012 - 18:17

joachim a écrit:
Ben Par contre je suis étonné qu'il plaise à Snoopy...pourtant c'est pire que le Sacre de Stravinski.

Oh non! Tu rigoles? Tu exagères là, amigo Wink C'est sans commune mesure avec le Sacre du printemps!
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
vizZ



Nombre de messages : 727
Age : 28
Date d'inscription : 22/03/2009

MessageSujet: Re: Dmitri Chostakovitch (Shostakovich) (1906-1975)   Jeu 5 Avr 2012 - 22:12

Ça me rassure de voir que je ne suis pas le seul à trouver le sacre du printemps 'bourratif'.
Revenir en haut Aller en bas
Pianoline
Mascotte du forum
Mascotte du forum


Nombre de messages : 2011
Age : 23
Date d'inscription : 08/06/2011

MessageSujet: Re: Dmitri Chostakovitch (Shostakovich) (1906-1975)   Jeu 5 Avr 2012 - 22:16

Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin


Nombre de messages : 10463
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Dmitri Chostakovitch (Shostakovich) (1906-1975)   Jeu 9 Aoû 2012 - 13:21

Icare a écrit:
Personne n'aime la huitième, car j'ai reçu un véritable choc en la réécoutant hier! Comme avec le premier concerto pour violon de PROKOFIEV, j'ai franchement été scié! Peut-être étais-je dans la disposition idéale pour ce type d'oeuvre, je ne sais pas, seulement elle m'a encore plus captivé que la 5 et la 12.

Je vais être très court mais de la Huitième je crois que c'est le troisième mouvement qui me fascine le plus.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dmitri Chostakovitch (Shostakovich) (1906-1975)   Ven 10 Aoû 2012 - 6:14

Dans mon cas, ce serait plus court de dire ce que j'aime moins... la 13e, Babi Yar (ténèbre) 14e (funèbre) et surtout la 15e qui s'aventure vers une espèce d'atonalisme tardif
mélangé aven un Rossini caricaturisé... Un Shostakovich malade et obsédé par la mort... La 10e est profonde et quant à moi, contraire au régime. La 7e fait des pirouettes pendant la 2e guerre...ce n'est pas vrai qu'il l'ait écrite monté sur les toits pendant la guerre... J'ai beaucoup appris en lisant le livre à propos de lui et de Staline, pas grand chose en lisant le livre de Solomon Volkov, parti pris au maximum, idéalisé.

Martin
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin


Nombre de messages : 21020
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Dmitri Chostakovitch (Shostakovich) (1906-1975)   Lun 18 Mar 2013 - 20:49

Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Bel Canto
Admin


Nombre de messages : 5662
Age : 60
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: Dmitri Chostakovitch (Shostakovich) (1906-1975)   Mer 18 Déc 2013 - 8:38

J'ai entendu hier en concert, par l'Orchestre Royal de Chambre de Wallonie, la Symphonie de Chambre op 110A.

Je n'arrive pas à la situer dans vos commentaires mais voici ce qu'en dit le programme.
Cette symphonie est en fait une transcription pour orchestre à cordes, réalisée par Rudolf BARSHAI du quatuor à cordes n° 8 en ut mineur.  La pièce a été écrite peu de temps après deux événements traumatisants dans la vie du compositeur : les premiers symptômes d'une faiblesse musculaire débilitante qui serait finalement diagnostiquée comme une forme rare de poliomyélite, et son adhésion forcée au parti communiste. Selon la partition, elle est dédiée "aux victimes du fascisme et de la guerre", mais le fils du compositeur, Maxim, y voit une référence aux victimes de tous les totalitarismes, tandis que sa fille Galina assure que cette dédicace a été imposée par les autorités russes, le compositeur ayant voulu se dédier la pièce à lui-même.  Son ami, Lev Lebedinsky  a en effet confié que Shostakovitch avait conçu cette œuvre comme son épitaphe, ayant l'intention de se suicider .  Elle a été écrite à Dresde, où Shostakovitch travaillait au film 'Cinq jours, cinq nuits', un projet de cinéastes soviétiques et est-allemands sur le bombardement de Dresde.
Le premier mouvement s'ouvre avec un motif bien connu, signature de Shostakovitch.  Ce thème lent, extrêmement triste, qui se retrouve dans plusieurs autres de ses œuvres, y compris le thème le plus rapide du troisième mouvement.
La pièce fourmille d'ailleurs de citations : 1ère et 5ème symphonies dans le premier mouvement, thème juif du Trio avec piano n° 2 dans le second, concerto pour violoncelle n° 1 dans le troisième, chanson révolutionnaire du XIXème siècle dans le quatrième, divers thèmes de 'Lady Macbeth ensuite …


Mouvements :
1. Largo
2. Allegro molto
3. Allegretto
4. Largo
5. Largo



Pour en revenir à la soirée d'hier et à cette symphonie … c'est très 'noir' et le mouvement très lent des violons est lancinant.  Très belle interprétation de l'orchestre de chambre de Wallonie.
J'ai beaucoup aimé, même s'il m'a été difficile "d'entrer" dans la pièce musicale ; il faut dire aussi que la programmation de ce concert "de Noël" ne me paraît pas des plus heureuses :
Luigi Boccherini : La casa del diavolo
Dimitri Shostakovitch : Symphonie de Chambre 110A
Concert  d'airs d'opérettes
(j'aurais placé Shosta en 1 pour aller vers du plus léger …)
Belle soirée malgré tout.  
Revenir en haut Aller en bas
http://vitabella.sosblog.fr/index.htm
joachim
Admin


Nombre de messages : 15849
Age : 70
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Dmitri Chostakovitch (Shostakovich) (1906-1975)   Mer 18 Déc 2013 - 10:10

Le 8ème quatuor est effectivement particulièrement tourmenté, et dédié (officiellement) aux victimes de l'holocauste nazie, on a dit plus tard qu'il pensait aussi aux purges staliniennes.

Personnellement je préfère la version d'origine pour quatuor à cordes à celle orchestrée par Rudolf Barchaï

Revenir en haut Aller en bas
bartleby



Nombre de messages : 107
Age : 45
Date d'inscription : 15/02/2014

MessageSujet: DSCH   Dim 16 Fév 2014 - 19:18

De Chostakovitch, j'aime :
- son motif DSCH (ré - mi bémol - do - si) qui revient dans de nombreuses oeuvres http://fr.wikipedia.org/wiki/DSCH,
- ses puissantes symphonies,
- ses quatuors tourmentés, par exemple le n°8 (Op. 110) écrit en 1960 : http://www.youtube.com/watch?v=pvZjZrnOvds
- ses valses, en particulier la fameuse n°2 : http://www.youtube.com/watch?v=mmCnQDUSO4I
- ses concertos pour violon, en particulier le n°1 : http://www.youtube.com/watch?v=mXBugKoo7L0
Les mouvements 1 et 3 sont déchirants !
- etc.

Il faudrait que je me replonge dans tout ça.

A noter qu'un film, Testimony, retraçant sa vie tourmentée était sorti en 1987, et m'avait beaucoup plu à l'époque : http://fr.wikipedia.org/wiki/Testimony_%28film,_1987%29

Il est basé sur le livre Témoignage - Les mémoires de Dimitri Chostakovitch, propos recueillis par Solomon Volkov, Albin Michel, 1979-80, ISBN 2-226-00942-6. Très intéressant, on y voit les relations de Chosta avec le régime soviétique, avec Staline, et les autres compositeurs tels que Prokofiev, Khatchatourian... Apparemment le livre devient difficile à trouver à un prix raisonnable :
http://www.abebooks.fr/rechercher-livre/isbn/2226009426/page-1/

Quand j'avais une vingtaine d'années, j'étais fasciné par ce compositeur qui tente d'être révolutionnaire dans sa musique, qui devient compositeur officiel du régime, qui est taxé de formalisme et qui est alors obligé de se partager entre œuvres patriotiques et œuvres intimistes (dans le tiroir)... Chosta, c'est une grosse page d'histoire du XXe siècle : Lénine, la guerre (siège de Léningrad, massacre de Babi Yar), Staline, etc. Il avait toujours sa valise prête au cas où le KGB viendrait le chercher pendant la nuit pour l'envoyer dans un camp.

Je me souviens que dans le film Testimony, quand il apprend la mort de Staline suite à des problèmes urinaires, il s'esclaffe : "The demi-god piss !"


Dernière édition par bartleby le Mar 25 Fév 2014 - 10:20, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
bartleby



Nombre de messages : 107
Age : 45
Date d'inscription : 15/02/2014

MessageSujet: 24 Préludes et Fugues   Lun 24 Fév 2014 - 22:12

En fouillant dans mes K7, je retrouve les 24 Préludes et fugues pour piano, Op. 87, composés en 1950-1951 pour le bicentenaire de la mort de Bach, dans les 24 tonalités.

C'est probablement une des œuvres majeures de Chosta. Sa genèse est expliquée ici :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Vingt-quatre_Pr%C3%A9ludes_et_Fugues
A noter qu'elle fait suite à sa condamnation par Jdanov pour "formalisme" en 1948. Mais apparemment, elle ne fut quand même pas très bien accueillie par le régime : trop de dissonances !

La jeune pianiste Tatiana Nikolaïeva crée l’œuvre le 23 décembre 1952 à Leningrad. Voici l'enregistrement qu'elle en a fait en 1987 (durée 2h48) :
http://www.youtube.com/watch?v=rLzC9WY9KNk

Personnellement, c'est le n°22 en sol mineur qui s'était gravé dans ma mémoire, avec ses inoubliables notes doublées. Une tristesse chostakovienne... Le voici isolé, superbement joué par Tatiana :
http://youtu.be/K9yRCTeGz1M?t=4m39s

Et ici joué par Chostakovitch lui-même (mais je préfère le jeu de Tatiana !) :


Je n'ai pas trouvé de vidéos avec la partition, mais en voici une interprétation informatique avec piano roll (les notes doublées du début y sont bien visibles) :
http://www.youtube.com/watch?v=0xcOsdTI9xI
Revenir en haut Aller en bas
bartleby



Nombre de messages : 107
Age : 45
Date d'inscription : 15/02/2014

MessageSujet: Liste des élèves de Chostakovitch   Mer 26 Fév 2014 - 22:17

Liste des élèves de Chostakovitch (à compléter...) avec les liens dans notre forum :
- Iouri Abramovitch Levitine, Юрий Абрамович Левитин (1912-1993)
- Benjamin Iossifovitch Fleischmann, Вениамин Иосифович Флейшман (1913-1941)
- Gueorgui Vassilievitch Sviridov, Георгий Васильевич Свиридов (1915-1998)
- Gara Garayev, Qara Əbülfəz oğlu Qarayev (1918-1982)
- Galina Ivanovna Oustvolskaïa, Галина Ивановна Уствольская (1919-2006)
- Guerman Guermanovitch Galynine, Герман Германович Галынин (1922-1966)
- Revol Samoïlovitch Bounine, Револь Самойлович Бунин (1924-1976)
- Boris Alexandrovitch Tchaïkovski, Борис Александрович Чайковский (1925-1996)
- Mstislav Leopoldovitch Rostropovitch, Мстислав Леопольдович Ростропович (1927-2007)
- Çesk Zadeja (1927–1997)
- Edison Vassilievitch Denisov, Эдисон Васильевич Денисов (1929-1996)
- Alfred Garrievitch Schnittke, Альфред Гарриевич Шнитке (1934-1998)
- Boris Ivanovitch Tichtchenko, Бори́с Ива́нович Ти́щенко (1939-2010)
...

On pourrait presque ajouter Mieczyslaw Weinberg (Vainberg) (1919-1996) : « Bien que je n’aie jamais eu de leçons de Chostakovitch, je me considère comme son élève jusque dans ma chair et dans mon sang ».
Source : http://www.resmusica.com/2006/09/08/weinberg-est-il-soluble-dans-chostakovitch/


Dernière édition par bartleby le Jeu 27 Fév 2014 - 22:30, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
bartleby



Nombre de messages : 107
Age : 45
Date d'inscription : 15/02/2014

MessageSujet: Interview Irina Chostakovitch   Jeu 27 Fév 2014 - 13:03

Une interview en trois parties de la femme de Chostakovitch, publiée en 2006 sur le site ResMusica :
- Irina Chostakovitch : Dimitri et Irina (I)
- Irina Chostakovitch : Dimitri face à son œuvre (II)
- Irina Chostakovitch : Dimitri en son siècle (III)
Revenir en haut Aller en bas
bartleby



Nombre de messages : 107
Age : 45
Date d'inscription : 15/02/2014

MessageSujet: Re: Dmitri Chostakovitch (Shostakovich) (1906-1975)   Mer 5 Mar 2014 - 21:14

Bel Canto a écrit:
J'ai entendu hier en concert, par l'Orchestre Royal de Chambre de Wallonie, la Symphonie de Chambre op 110A.
[...]
Pour en revenir à la soirée d'hier et à cette symphonie … c'est très 'noir' et le mouvement très lent des violons est lancinant.  Très belle interprétation de l'orchestre de chambre de Wallonie.
J'ai beaucoup aimé, même s'il m'a été difficile "d'entrer" dans la pièce musicale ; il faut dire aussi que la programmation de ce concert "de Noël" ne me paraît pas des plus heureuses :
Luigi Boccherini : La casa del diavolo
Dimitri Shostakovitch : Symphonie de Chambre 110A
Concert  d'airs d'opérettes
(j'aurais placé Shosta en 1 pour aller vers du plus léger …)
Belle soirée malgré tout.  

J'aime beaucoup le quatuor n°8 et la Symphonie 110A. Mais effectivement, du DSCH bien sombre pour Noël c'est une drôle d'idée ! J'aurais plutôt programmé ses suites "jazz", une musique beaucoup plus légère...


Je viens d'ailleurs de découvrir ébahi en lisant Wikipedia, que cette suite daterait de 1956 et non de 1938 comme indiqué dans mon CD d'il y a une vingtaine d'années :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Suite_pour_orchestre_de_vari%C3%A9t%C3%A9_n%C2%B0_1
Elle s'appellerait en fait : Suite pour orchestre de variété n° 1, opus 50b.
De plus elle n'aurait été créée qu'en 1988 à Londres, sous la conduite de Rostropovich. Vraiment étonnant quand on pense qu'elle contient la fameuse valse n°2 qui est devenue l'une des plus célèbres du XXe siècle (à 12'43'' dans la vidéo) ! Elle ouvre même le film Eyes Wide Shut de Kubrick. Elle a également était popularisée en France par une publicité d'une compagnie d'assurance.


Dernière édition par bartleby le Jeu 6 Mar 2014 - 23:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
bartleby



Nombre de messages : 107
Age : 45
Date d'inscription : 15/02/2014

MessageSujet: symphonie n°10   Mer 5 Mar 2014 - 21:49

La symphonie n°10 est une de mes préférées. Je possède le CD, édité par Deutsche Grammophon, de l'interprétation de Karajan enregistrée à Berlin en 1966.

La neuvième symphonie (1945) avait été mal accueillie par le régime et qualifiée de "formaliste". En 1948, Chostakovitch est suspendu de ses fonctions d'enseignant. La dixième est composée quelques mois après la mort de Staline le 5 mars 1953.
- Le premier mouvement est long et grave.
- Le second, très court (quatre minutes), est un fabuleux allegro furieux et tourbillonnant (il commence à 22'34'' dans la vidéo ci-dessous), qui serait un portrait de Staline d'après le livre Testimony qui recueille les confidences du compositeur. On veut bien le croire !
- Le troisième, allegretto, est basé sur le fameux motif musical DSCH, comme une auto-affirmation de l'artiste contre le dictateur.
- Dans le quatrième mouvement, la musique semble mourir dans un apaisement, mais le motif DSCH revient et le mouvement se termine dans un final grandiose (mort du dictateur ?).



Plus d'infos : http://fr.wikipedia.org/wiki/Symphonie_n%C2%BA_10_de_Chostakovitch
Revenir en haut Aller en bas
bartleby



Nombre de messages : 107
Age : 45
Date d'inscription : 15/02/2014

MessageSujet: Quatuors   Ven 28 Mar 2014 - 22:33

J'ai entre les mains le coffret des quinze quatuors de Chostakovitch, interprétés par le Quatuor Danel. Le livret est très intéressant (Anglais, Français, Néerlandais).

Mes préférés sont les n°3, 7, 8, 10 et 15.

Le n°7, Op. 108, est le plus court de tous : seulement douze minutes. Sur YouTube, on trouve l'interprétation de l'Emerson String Quartet :


Ecrit en 1960, il est dédié à sa première épouse, décédée six ans auparavant. Il comprend trois mouvements : Allegretto, Lento, Allegro. Dès les premières mesures, on reconnaît la patte du Maître. Le second mouvement est triste et mélancolique. Le troisième mouvement est d'abord véhément, et me rappelle un peu le 3e mouvement de la symphonie n°10, puis s'éteint progressivement dans une valse en sourdine.
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin


Nombre de messages : 10463
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Dmitri Chostakovitch (Shostakovich) (1906-1975)   Ven 5 Sep 2014 - 16:26

C'est Snoopy qui m'avait conseillé sa musique de chambre et c'est une orientation que j'ai fini par prendre en m'intéressant à deux oeuvres réunies sur un même cd; Piano Quintet in G minor, opus 57 & String Quartet n°8 in C minor, opus 110 par Yakov Kasman (piano) et le Talich Quartet. Ce fut un bon choix pour moi car le Quintette pour piano m'a beaucoup plu. J'ai aussi bien aimé les mouvements lents que les mouvements rapides, cinq au total. Dans l'Adagio et les 2 Lentos ce sont surtout les cordes qui me touchent alors que le piano me fascine plus particulièrement dans le Scherzo (Allegretto). Ce mouvement-là est vraiment excellent. Il y a un jeu entre le piano et les cordes qui me fascine, seulement, ce n'est pas facile à décrire avec des mots. Le premier mouvement est également très beau.

Le huitième Quatuor à cordes me plait surtout et principalement pour ces deux mouvements rapides; l'Allegro molto a un côté très russe. Très réussi et exaltant celui-là. Ce qui en revanche freine mon enthousiasme, ce sont les 3 Largos. Je les ai trouvés, lors de cette première écoute, mous et ennuyeux. Ils m'ont un peu largué. Dommage!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dmitri Chostakovitch (Shostakovich) (1906-1975)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dmitri Chostakovitch (Shostakovich) (1906-1975)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: