Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

  Herbie MANN

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11541
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Herbie MANN   Ven 21 Fév - 19:12

Introduction personnelle:

Je ne connaissais pas le compositeur et flûtiste de jazz Herbie Mann avant de tomber sur un disque qui contenait une oeuvre intitulée Concerto Grosso in D Blues, interprétée par lui-même et le Symphony Orchestra sous la direction de William Fischer. Jusqu'à cette époque, le jazz avait surtout pour moi comme solistes, un saxophoniste, un pianiste, un trompettiste, un organiste, un contrebassiste. Je n'étais pas vraiment confronté à la magie que pouvait apporter la flûte à ce genre musical, si ce n'est quelques pièces très réussies de Lalo Schifrin, je pense par exemple au fameux générique-début qui illumine Les Félins de René Clément. Cette oeuvre de Herbie Mann fut donc pour moi une belle opportunité de découvrir une autre sensibilité musicale plaçant la flûte en instrument vedette au sein d'un jazz très différent de celui du compositeur argentin. Je reviendrai sur cette oeuvre lorsque je la réécouterai, c'est-à-dire à l'occasion de mon cycle "Aux portes du jazz".

Eléments biographiques. ( Source Wikipédia)

Herbie Mann, de son vrai nom Herbert Solomon, est un flûtiste de jazz américain né le 16 avril 1930 et mort le 1er juillet 2003.
Dès la fin des années 1950, Herbie Mann a contribué à faire de la flûte un instrument de jazz. Mann a souvent incorporé dans sa musique des éléments tirés de la musique africaine, la musique afro-cubaine, la musique d'Europe de l'Est, la musique moyenne-orientale, la musique indienne et de la musique brésilienne. Il débute avec l'accordéoniste Mat Mattews et la chanteuse Carmen McRae. Dans les années 1950-60, il joue avec de nombreux jazzmen (Sarah Vaughan, Clifford Brown, Clark Terry, Chet Baker, Bill Evans, Bobby Jaspar...).

Précurseur de la world music, il enregistre des albums intégrant des éléments puisés dans les "musiques du monde". On peut l'entendre avec des musiciens brésiliens (Baden Powell, Antônio Carlos Jobim, João Gilberto, Sergio Mendes,...), cubains (Carlos "Patato" Valdes, Willie Bobo,... ), indiens (Vasant Rei,...) ou africains (Babatunde Olatunji,...).

A la fin des années 60, s'éloignant du jazz et de la bossa nova, il s'oriente vers un jazz-fusion mâtiné de rhythm and blues et de soul music (cf. l'album Memphis Underground avec Larry Coryell, Sonny Sharrock et Roy Ayers). Dans les années 70, il enregistre même quelques albums purement "discos" et des albums avec la chanteuse Cissy Houston. En 1974, Herbie Mann enregistre un album de reggae. Dans les années 80-90, on peut encore l'entendre aussi bien dans des contextes "totalement jazz" (avec Ron Carter, Phil Woods, Miroslav Vitouš,...) que dans des contextes rock ou pop (avec Average White Band, Tonto's Expanding Head Band, Stereolab,...).

Il décède à 73 ans, des suites d'un cancer de la prostate.
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11541
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Herbie MANN   Sam 8 Mar - 17:28

Je viens de réécouter le Concerto Grosso in D Blues de Herbie Mann & William Fischer, avec Herbie Mann à la flûte, Roy Ayers au vibraphone, Sonny Sharrock à la guitare, Ron Carter à la basse, Bruno Carr à la batterie et le Symphonic Orchestra sous la direction de William Fischer. C'est selon moi une oeuvre fantastique qui permit au flûtiste de se transcender dans les moments les plus mélodiques et lyriques du concerto. Il y a toute une partie plus atonale et dissonante qui, pourtant, jouit d'une grande intensité et par laquelle le vibraphone s'exprime assez longuement. Le concerto retrouve alors, progressivement, une forme plus tonale et lyrique, redonnant à la flûte de Herbie Mann le rôle dominant de la première partie.     
Trois autres pièces accompagnent ce concerto, toutes très attractives; Sense of no return de William Fischer, Wailing Wall & My Little Ones de Herbie Mann.

Je me suis régalé.   
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11541
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Herbie MANN   Ven 1 Juil - 11:25

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Herbie MANN   

Revenir en haut Aller en bas
 
Herbie MANN
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique de films, du monde & divers :: Autres styles musicaux-
Sauter vers: