Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Le saxophone

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
laudec

avatar

Nombre de messages : 3474
Age : 65
Date d'inscription : 25/02/2013

MessageSujet: Le saxophone   Lun 10 Fév - 13:13

Le SAXOPHONE (sources : Musicologie, Wikipédia et actualité)

Cette année 2014, nous fêtons le bicentenaire de la naissance d'Antoine Joseph Sax, dit Adolphe Sax, né à Dinant en Belgique (1814-1894), inventeur de nombreux instruments de musique dont le saxophone pour lequel il obtient le brevet à Paris en 1846.

Il spécifie ses intentions dans son brevet : "On sait que, en général, les instruments à vent sont ou trop durs ou trop mous dans leurs sonorités". Il voulut créer "Un instrument qui par le caractère de sa voix pût se rapprocher des instruments à cordes, mais qui possédât plus de force et d'intensité que ces derniers" (Brevet français n° 3226 du 21 mars 1846)

Dès l'enfance, il fut initié à l'art de construire les bois et les cuivres par son père installé entre-temps à Bruxelles. Très jeune, il fit preuve d'un esprit inventif et d'aptitudes musicales hors du commun. Sa vie durant, Adolphe Sax fit preuve d'énergie, de dynamisme, d'acharnement, d'imagination et de génie. Il fut à la fois facteur d'instruments, soliste, acousticien, compositeur, chef d'orchestre, pédagogue, éditeur,… Il incarne parfaitement l'esprit du 19e siècle conquérant et sûr de l'avenir. Outre le perfectionnement de nombreux instruments (clarinette, basson, timbales, flûte de pan,…), il a à son actif la création de plusieurs familles d'instruments: les saxhorns, les saxtrombas, les saxtubas et, bien sûr, les saxophones… On lui doit la réforme des musiques militaires, ce qui lui vaut d’être considéré comme le père des harmonies et fanfares modernes. Il a également dirigé la première classe de saxophone au Conservatoire de Paris.


       Le saxophone et son inventeur Adolphe Sax



Bien qu'en laiton, parfois en cuivre, voire même en plastique, il appartient la famille des bois,  ses caractéristiques essentielles sont celles de la clarinette. c'est un aérophone à anche simple battante.

Il est composé de 5 parties : le bec auquel on fixe l'anche, le bocal, le corps (conique), la culasse et le pavillon.
La perce est conique. Les trous, au nombre de 19 à 22, sont ouverts ou fermés par des plateaux, que l'instrumentiste commande avec des clefs, grâce un un système de tringles.

Les saxophones se déclinent en sept instruments :

   Le sopranino (mib)
   Le soprano (sib)
   L'alto (mib)
   Le ténor (sib)
   Le baryton (mib)
   La basse (sib)
   La contrebasse (mib)


Mais seulement quatre sont couramment utilisés : le soprano, l'alto, le ténor et le baryton. Ce sont les instruments de la formation en quatuor.


Le grand ami d' Adolphe Sax Jules Demersseman, flûtiste de renom et compositeur fécond, compose de nombreuses pièces pour saxophone. Grâce à lui, ce nouvel instrument est mis en valeur et est peu à peu reconnu.

Le compositeur Hector Berlioz écrit favorablement sur ce nouvel instrument en 18424. Berlioz, en outre, compose la toute première œuvre avec saxophone, il s'agit de Chant Sacré pour sextuor à vent. L'instrument n'est breveté qu'en 1846, après que Sax a dessiné et exposé une série complète de saxophones — du saxophone soprano au saxophone baryton. Ces instruments font sa réputation et lui assurent un poste d'enseignant au conservatoire de Paris en 1857.

Il invente le tuba wagnérien en 1876, à la demande de Richard Wagner qui souhaite un instrument ayant une sonorité entre le cor français et le saxhorn afin de jouer le thème de Walhalla dans sa tétralogie L'Anneau du Nibelung. Sax aurait lui-même donné le nom de tuba wagnérien à son instrument, bien que cette appellation soit peu représentative de l'instrument qui provient plutôt d'une déformation du cor que du tuba.

Sax continue par la suite à fabriquer des instruments, en même temps qu'il dirige la nouvelle classe de saxophone au conservatoire de Paris.

Il meurt en 1894 à Paris et est enterré au cimetière de Montmartre (5e division, avenue Montebello). Il est Chevalier de l'Ordre de la Couronne de chêne

Vous trouverez une présentation très complète de cet instrument ( jazz, influence sur la musique classique, répertoire contemporain etc. ) sur Wikipedia , ici le saxophone
Revenir en haut Aller en bas
Pianoline
Mascotte du forum
Mascotte du forum
avatar

Nombre de messages : 2021
Age : 24
Date d'inscription : 08/06/2011

MessageSujet: Re: Le saxophone   Lun 10 Fév - 21:38

Merci pour ses informations ! Je ne savais même pas que c'était l'anniversaire de l'invention du saxophone ! Pfff, c'est triste, je suis en musicologie et je ne suis même pas au courant, ca montre à quel point la médiatisation se fiche de la musique. On ne sait plus rien, la musique est de moins en moins mise en valeur je trouve.

En tout cas, même si je savais pas mal de ces informations, ca ne fait pas de mal de les relire !  Very Happy 

Revenir en haut Aller en bas
laudec

avatar

Nombre de messages : 3474
Age : 65
Date d'inscription : 25/02/2013

MessageSujet: Re: Le saxophone   Lun 10 Fév - 22:53

Merci pour cette sonate de Paul Creston, belle illustration du saxophone à l’œuvre   
Revenir en haut Aller en bas
laudec

avatar

Nombre de messages : 3474
Age : 65
Date d'inscription : 25/02/2013

MessageSujet: Re: Le saxophone   Dim 15 Fév - 12:49

John Coltrane, Fela Kuti, Clarence Clemons, Sonny Rollins, Charlie Parker... Sans Adolphe Sax, on ne parlerait peut-être plus d'eux ...
Il y a 200 ans le 6 novembre 1814 Adolphe Sax naissait à Dinant, un nouveau livre lui est consacré. *
Hector Berlioz a écrit:
"Aucun autre instrument existant, à moi connu, ne possède cette curieuse sonorité, placée sur la limite du silence "

"La légende veut  qu'il l'ai fait entendre, caché derrière un rideau, raconte Jean-Pîerre Rorive, historien, saxophoniste et auteur de la biographie * qui vient d'être publiée .  Son instrument n'était pas encore achevé, il n'avait pas encore déposé de brevet, alors, il ne voulait pas montrer ce qu'il appellera, plus tard, le saxophone.  Est -ce vrai ?"

Jean-Claude Vantroyen a écrit:
Adolphe Sax est mort le 7 février 1894 à Paris.  Pas un  article dans la presse. Pas une inscription particulière sur son tombeau du cimetière Montmartre.  Il meurt dans l'anonymat.  C'est le jazz qui le révélera, plus tard.  "Grâce à la guerre 14-18.  Les soldats américains, les Noirs de l'armée, ont découvert des saxophones dans les marchés de ferraille.  Ils les ont essayés.  C'était un instrument extraordinaire pour lr blues.  Le jazz s'en est emparé.  Le classique ne l'a pas vraiment oublié : il t a 20 000 œuvres originales pour saxophone, mais c'est surtout un répertoire de musique contemporaine.  Pour moi, le saxo est un instrument qui chante.  Et ces compositions ne le font pas vraiment chanter, bien qu'il y ait actuellement un retour à quelque chose de plus traditionnel.  Mais le saxophone s'adapte à tous les genres de musiques : c'est un instrument de guinguette, de jazz, de rock, de musiques nouvelles.


* "Adolphe Sax" de Jean-Pierre Rorive, Gérard Klopp, éditeur, 228 p.
Revenir en haut Aller en bas
Stadler
Admin
avatar

Nombre de messages : 4199
Age : 47
Date d'inscription : 09/11/2006

MessageSujet: Re: Le saxophone   Dim 15 Fév - 13:28

Pianoline a écrit:
Merci pour ses informations ! Je ne savais même pas que c'était l'anniversaire de l'invention du saxophone ! Pfff, c'est triste, je suis en musicologie et je ne suis même pas au courant, ca montre à quel point la médiatisation se fiche de la musique.

En fait, chaque année, c'est l'anniversaire de l'invention du saxophone (et aussi de son inventeur) Hehe
Revenir en haut Aller en bas
http://clarinette-classique.forumactif.fr/index.htm
Stadler
Admin
avatar

Nombre de messages : 4199
Age : 47
Date d'inscription : 09/11/2006

MessageSujet: Re: Le saxophone   Dim 15 Fév - 13:40

laudec a écrit:
"La légende veut  qu'il l'ai fait entendre, caché derrière un rideau, raconte Jean-Pîerre Rorive, historien, saxophoniste et auteur de la biographie * qui vient d'être publiée .  Son instrument n'était pas encore achevé, il n'avait pas encore déposé de brevet, alors, il ne voulait pas montrer ce qu'il appellera, plus tard, le saxophone.  Est -ce vrai ?"

En effet, c'était même un saxophone baryton en Fa (donc un petit peu plus petit que le sax baryton en Mib que l'on connait).

Sax a toujours été très prudent dans la guerre des brevets qui existait à l'époque.  Malgré cela, les procès se sont accumulés et il a dû faire face à trois faillites.  De son vivant, le saxophone n'était pas l'instrument qu'il vendait le plus.  Il suffit de regarder des gravures représentant la vitrine de son magasin pour s'en persuader (déjà vues mais je n'ai pas trouvé sur le net).

Pour la petite histoire, le premier brevet qu'il a déposé était un brevet d'amélioration de la clarinette basse.
Revenir en haut Aller en bas
http://clarinette-classique.forumactif.fr/index.htm
laudec

avatar

Nombre de messages : 3474
Age : 65
Date d'inscription : 25/02/2013

MessageSujet: Re: Le saxophone   Dim 15 Fév - 17:23

Effectivement, comme pour beaucoup de "génies", la reconnaissance fut tardive mais aujourd'hui, Adolphe Sax est citoyen d'honneur de sa ville natale : Dinant.  Si vous avez l'occasion d'y passer, c'est une charmante petite ville  lovée entre Meuse et  roche.  Si vous trouvez la rue Sax, vous pourrez visiter sa maison de naissance dédiée à l'inventeur du saxophone et à son œuvre .  Avant d'y entrer, vous pourrez même vous asseoir un moment sur un banc à côté de Monsieur Sax Wink

Stadler a écrit:
Pour la petite histoire, le premier brevet qu'il a déposé était un brevet d'amélioration de la clarinette basse.
C'est ton instrument ça Stadler ?



ici
Revenir en haut Aller en bas
Stadler
Admin
avatar

Nombre de messages : 4199
Age : 47
Date d'inscription : 09/11/2006

MessageSujet: Re: Le saxophone   Dim 15 Fév - 21:38

laudec a écrit:
Stadler a écrit:
Pour la petite histoire, le premier brevet qu'il a déposé était un brevet d'amélioration de la clarinette basse.

C'est ton instrument ça Stadler ?

Un de mes instruments : je me disperse entre clarinettes (Sib, La), clarinette basse, saxophone alto et saxophone baryton Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://clarinette-classique.forumactif.fr/index.htm
laudec

avatar

Nombre de messages : 3474
Age : 65
Date d'inscription : 25/02/2013

MessageSujet: Re: Le saxophone   Lun 16 Fév - 12:05

Stadler a écrit:
je me disperse entre clarinettes (Sib, La), clarinette basse, saxophone alto et saxophone baryton

J'ai toujours été émerveillée de constater comment certaines personnes sont capables d'emmagasiner tant de doigtés différents alors que j'ai tant de mal déjà à ne pas mélanger les deux doigtés de mes flûtes à bec : soprano en do et alto en fa
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21016
Age : 43
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Le saxophone   Mar 17 Fév - 0:57

Je crois que ce qui symbolise le plus le saxo pour beaucoup c'est ce morceau très connu Wink

Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le saxophone   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le saxophone
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Informations musicales :: Les instruments de musique-
Sauter vers: