Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Wolfgang Amadeus Mozart (1756-1791)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 13, 14, 15, 16  Suivant
AuteurMessage
Jean

avatar

Nombre de messages : 6414
Age : 74
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Wolfgang Amadeus Mozart (1756-1791)   Dim 10 Avr - 10:46

tu peux écouter de bref extraits sur jpc...

Probablement, manque d'occasion et (ou) manque d'amis ou proches violoncellistes ...?
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 10561
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Wolfgang Amadeus Mozart (1756-1791)   Dim 10 Avr - 16:03

joachim a écrit:
Je serais curieux d'écouter ce concerto pour violoncelle de Mozart !

A noter qu'il semble que le cor se transcrive bien en violoncelle, puisque Beethoven a effectué lui-même une transcription pour violoncelle de sa sonate pour cor et piano op 17 (numérotée op 17b).

Quand on y pense, pourquoi Mozart n'a-t-il pas composé d'oeuvres pour violoncelle (sonates ou concertos) ? Sans doute parce qu'il n'en a pas eu l'occasion ?

Je ne sais plus quel compositeur avait déclaré que lorsqu'il composait un concerto, c'était plus en rapport à un soliste en particulier et à son jeu qu'à l'instrument lui-même...?...Ca aurait pu faire une bonne énigme.
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 2273
Age : 56
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Wolfgang Amadeus Mozart (1756-1791)   Dim 10 Avr - 19:48

Super vos messages !! merci... Very Happy Je suis aussi très intriguée, j'ai hâte d'écouter ça !! Mais n'oublions pas, les loulous, qu'il s'agit d'une transcription..., donc concerto pour violoncelle mozartien, que nenni.
Pourquoi Mozart n'a-t-il pas écrit plus d'oeuvres pour violoncelle ? Excellente question, alors qu'il adorait cet instrument, et ses oeuvres pour violoncelle sont des chefs d'oeuvre !!
Ma petite analyse (humble avis) :
Tout d'abord, il a relativement privilégié cet instrument dans pas mal de concertos et dans ses symphonies, mais pas le temps de faire une exégèse ce soir, et il a abondamment témoigné de son amour du violoncelle (c'était une évidence, très entretenue par son admiration pour Bach et Haydn).
Ensuite, il était un peu "à la ramasse" côté finances, Wolfy ! Donc il allait vers les "commandes" , pour vivre et tenter d'éponger ses dettes... Après les fameux quatuors dédiés à Haydn , les nuages noirs s'amassent sur lui, etc... : Donc, il pare au plus pressé, d'où les oeuvres des dernières années, et on ne lui commande pas des concertos pour violoncelle, ni musique de chambre avec violoncelle, mais des concertos... POUR PIANO FORTE, et etc..., opéras, oeuvres sacrées..
Ce que dit Icare est très juste, mais je doute qu'un grand ami violoncelliste virtuose (et il en avait dans son entourage), ait pu le pousser à ce qui ne "marchait pas vraiment" dans le contexte....
Pourquoi ne transcrirait-on pas son concerto pour cor, effectivement ? Le cor dans le concerto de Mozart a un son ample, un peu langoureux, doux finalement (très "chasse à courre" de la cour). Le cor peut très bien basculer , facilement, dans un registre pour violoncelle, surtout que la partie accompagnatrice est très fluide, donc se prête à la mise en valeur du... violoncelle ! Je vous recommande d'écouter aussi les concertos pour cor de Vivaldi, et ensuite ses oeuvres pour violoncelle !
Revenir en haut Aller en bas
Jean

avatar

Nombre de messages : 6414
Age : 74
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Wolfgang Amadeus Mozart (1756-1791)   Dim 10 Avr - 20:02

Anouchka a écrit:
! Mais n'oublions pas, les loulous, qu'il s'agit d'une transcription..., donc concerto pour violoncelle mozartien, que nenni.

A t'on exprimé la moindre phrase ou mot qui laisserait supposer que Mozart avait écrit un concerto pour violoncelle???
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 2273
Age : 56
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Wolfgang Amadeus Mozart (1756-1791)   Dim 10 Avr - 20:06

Mais non, ô cher Roi Jean , c'était une taquinerie et pour voir si tu réagirais... Hehe
Revenir en haut Aller en bas
benoît

avatar

Nombre de messages : 285
Age : 53
Date d'inscription : 14/02/2007

MessageSujet: Re: Wolfgang Amadeus Mozart (1756-1791)   Dim 10 Avr - 20:38

Mozart a pourtant écrit un concerto pour violoncelle (en fa majeur )  en 1775 (année des concertos pour violon bien authentifiés N°1 à 5 ) mais perdu ( K. 206 a ) ; de même , il a écrit aussi un concerto pour trompette dans sa jeunesse ( 1768 ) lui aussi perdu ( K. 47 c)
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 2273
Age : 56
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Wolfgang Amadeus Mozart (1756-1791)   Dim 10 Avr - 21:55

Benoît a écrit:
Mozart a pourtant écrit un concerto pour violoncelle (en fa majeur )  en 1775 - K 206 a -
. Il avait.. 19 ans !
Merci beaucoup Benoît ! Very Happy  Ce qui m'intrigue, c'est le mot "perdu" !  Comment historiquement en avons-nous la trace exacte, quel historien ou quel musicologue en a parlé, et comment savons-nous qu'il s'agit bien de ces oeuvres-là (cad composées pour ces instruments)  ? Grâce au catalogue Köchel , sans doute ? Sait-on pourquoi les partitions se sont égarées ? C'est très intéressant tout ce que tu nous dis !  Wink  Vous verrez qu'on va encore découvrir des oeuvres perdues !!
(allez ! Les bibliothèques recèlent encore des trésors non révélés, sans parler des oeuvres transmises en famille et ... qu'on ré-exhume un jour ou l'autre !).
Cf. cette fameuse cantate pour Nancy Storace, re-découverte ... (voir autre fil).
Revenir en haut Aller en bas
Jean

avatar

Nombre de messages : 6414
Age : 74
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Wolfgang Amadeus Mozart (1756-1791)   Dim 10 Avr - 23:05

Les oeuvres dites "perdues" , si elles ne foisonnent pas dans les catalogues des compositeurs sont quand même assez fréquentes...évidemment d'autant plus si le compositeur est plus ancien;

Aucun biographe de Bach par exemple, ne conteste qu'on a perdu un tiers, voir plus, de ses cantates...Je viens d'acquérir des grands motets de Mondonville : d'après les catalogues il en aurait composé 19...(tous répertoriés avec leur titre): on en a perdu juste la moitié! Crying or Very sad

Je suppose qu'on en a la connaissance par des écrits du compositeur ou et de ses contemporains...et si on ne les retrouve pas, c'est qu'on les a perdues Wink ou qe l'on sait qu'elles ont été détruites (incendie...)
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 2273
Age : 56
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Wolfgang Amadeus Mozart (1756-1791)   Dim 10 Avr - 23:26

Jean a écrit:
Qu'on en a la connaissance par des écrits du compositeur ou et de ses contemporains...
.
Eh bien, oui.. !  Dans le cas de Mozart, justement, je voudrais bien savoir s'il avait parlé de ces oeuvres citées par Benoît dans ses lettres (j'ai toute sa correspondance, mais de mémoire, NON, en plus à cette époque, il n'était pas encore parti à Paris me semble-t-il). Mozart a énormément composé, énormément déménagé, beaucoup de ses partitions on pu être éparpillées, mais alors, je ne comprends pas le recensement Köchel, il se base sur quoi pour ces oeuvres perdues -je veux dire, pour les référencer ?-.
Je demanderai à Emmanuelle, mais cela m'intrigue au possible : Comment inscrire et référencer dans un catalogue, des oeuvres perdues ? Donc perdues, APRES...(je penche pour des partitions acquises, mais non vraiment perdues -oh optimisme printanier - ). Cela dit, Mozart en bon rationnel, référençait lui-même ses partitions, en ordre chronologique semble-t-il. Partitions.. bon d'accord, peut-être brûlées.. héritages, donations...
Ce qui m'a scotchée l'autre jour c'est d'apprendre que régulièrement, des partitions se redécouvrent dans des bibliothèques !! (Manchester..).

Jean a écrit:
Aucun biographe de Bach par exemple, ne conteste qu'on a perdu un tiers, voir plus, de ses cantates
: Eh bien, c'est incroyable.
Je vais reparler des cantates de Bach, mais sur le fil Bach.
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 15962
Age : 70
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Wolfgang Amadeus Mozart (1756-1791)   Lun 11 Avr - 10:16

Anouchka a écrit:
Jean a écrit:
Qu'on en a la connaissance par des écrits du compositeur ou et de ses contemporains...
.
Eh bien, oui.. !  Dans le cas de Mozart, justement, je voudrais bien savoir s'il avait parlé de ces oeuvres citées par Benoît dans ses lettres (j'ai toute sa correspondance, mais de mémoire, NON, en plus à cette époque, il n'était pas encore parti à Paris me semble-t-il). Mozart a énormément composé, énormément déménagé, beaucoup de ses partitions on pu être éparpillées, mais alors, je ne comprends pas le recensement Köchel, il se base sur quoi pour ces oeuvres perdues -je veux dire, pour les référencer ?-.
Je demanderai à Emmanuelle, mais cela m'intrigue au possible : Comment inscrire et référencer dans un catalogue, des oeuvres perdues ? Donc perdues, APRES...(je penche pour des partitions acquises, mais non vraiment perdues -oh optimisme printanier - ). Cela dit, Mozart en bon rationnel, référençait lui-même ses partitions, en ordre chronologique semble-t-il. Partitions.. bon d'accord, peut-être brûlées.. héritages, donations...
Ce qui m'a scotchée l'autre jour c'est d'apprendre que régulièrement, des partitions se redécouvrent dans des bibliothèques !! (Manchester..).


C'est Leopold qui tenait le catalogue des oeuvres de son fils, du moins jusqu'à ce que Wolfgang le fasse lui-même, et il a noté quelquefois le thème initial. C'est ainsi que l'on sait que Mozart a bien composé un concerto pour violoncelle, numéroté non pas par Koechel mais par Einstein dans le K3, d'où la lettre qui suit le numéro (206a) dans le supplément. Leopold avait noté la tonalité et la date de composition.
La plupart des quelque 60 oeuvres perdues datent de la jeunesse de Wolfgang. Il y aurait ce concerto pour trompette mentionné par Benoît (K 47c de 1768), un concerto pour basson en fa majeur (K 196d de 1775), des symphonies de 1765 (K 16a, 16b, 19a, 19b), un Stabat Mater (K 33c de 1766) et même des soli de violoncelle (K 33b) - ces soli, comme on disait à l'époque étaient des sonates pour 1 instrument et basse -. Il y aurait donc bien des oeuvres pour violoncelle chez Mozart... Il existe 31 mesures d'un Andantino en si bémol majeur pour piano et violoncelle (K 374g) qui aurait été composé vers 1782-83 demeuré inachevé :

https://www.youtube.com/watch?v=5xe80k1YB4Y

et ici une version achevée par Hermann Baumann : https://www.youtube.com/watch?v=-IgqrnHrYuU  Baumann a d'ailleurs transcrit ce morceau pour cor et piano, comme quoi cor et violoncelle font vraiment bon ménage...
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 2273
Age : 56
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Wolfgang Amadeus Mozart (1756-1791)   Lun 11 Avr - 18:36

Super ta réponse, tu me combles !! J'irai écouter cela un peu plus tard, car en ce moment, je suis dans les fameux "menuets" de Haydn que tu as envoyés ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 2273
Age : 56
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Wolfgang Amadeus Mozart (1756-1791)   Lun 11 Avr - 19:50

Bon, je suis toujours dans l'écoute des menuets (j'en parlerai sur le fil Haydn).

Joachim a écrit:
numéroté non pas par Koechel mais par Einstein dans le K3, d'où la lettre qui suit le numéro (206a) dans le supplément. Leopold avait noté la tonalité et la date de composition.
Comment Einstein a-t-il pu ainsi numéroter , des oeuvres qui ne l'avaient pas été dans Köchel ? Pourquoi pas dans Köchel, alors que Leopold avait tout noté, tonalité et date , dis-tu ? Et je suppose, alors, qu'à l'époque de cette numérotation d'Einstein, les partitions n'étaient pas perdues encore... ??? Wink
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 15962
Age : 70
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Wolfgang Amadeus Mozart (1756-1791)   Mer 13 Avr - 17:33

Je ne peux pas vraiment répondre à question, fort pertinente d'ailleurs. Köchel a publié une supplément "anhang, ou anh en abrégé" pour des oeuvres douteuses. Dans le K3, Einstein a publié une mise à jour (après de nouvelles découvertes) lui aussi en anh pour les douteux, en intégrant dans la série le cas des oeuvres qui étaient désormais admises comme étant de Mozart. Les anh étant indéterminés du point de vue date, le K6 a tout intégré dans la série des K en ajoutant une lettre derrière le numéro.

Pour le cas particulier du concerto pour violoncelle, pourtant bien noté par Leopold, je ne sais pas pourquoi que Köchel ne l'a pas repris à l'époque.

Une question à poser à Emmanuelle ?
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 10561
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Wolfgang Amadeus Mozart (1756-1791)   Ven 6 Mai - 23:15

Icare a écrit:
A la suite du très beau Concerto pour clarinette de Mozart, j'avais écouté les Symphonies n°21 & 27 qui ne m'ont paru bien tièdes et quelconques par rapport aux N°39, 40 et surtout la 41 "Jupiter" qui est pour le moment ma symphonie préférée de Mozart.

Le Concerto pour clarinette de Mozart est une merveille - ce n'est pas un scoop - en plus par Michel Portal, le "Wiener Kammerorchester" sous la direction de Philippe Entremont; que demander de plus! Si je devais choisir qu'un seul concerto pour clarinette, ce serait celui-là, toutes époques confondues. Heureusement que je n'ai pas ce choix à faire, ceci dit, car le Concerto des Offrandes de Jacques Bondon, par exemple, me manquerait beaucoup. Toutefois, je devais être vraiment dans un esprit très mozartien, ce soir, parce que les Symphonies n°21 & 27 sont très bien passées, bien mieux que lors de la découverte, comme une lettre à la poste, comme si le geste musical si stylé du grand Mozart correspondait parfaitement à mon humeur du moment: d'ailleurs, si j'ai écouté Mozart, ce soir, c'est parce que j'avais vraiment envie d'écouter Mozart. Eh oui, l'écoute de la musique commence d'abord par une bonne écoute de soi.
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 15962
Age : 70
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Wolfgang Amadeus Mozart (1756-1791)   Sam 7 Mai - 11:38

Icare a écrit:
Si je devais choisir qu'un seul concerto pour clarinette, ce serait celui-là, toutes époques confondues.

Eh bien, moi de même Mains
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 2273
Age : 56
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Wolfgang Amadeus Mozart (1756-1791)   Dim 15 Mai - 21:15

Deux choses très intéressantes pour moi depuis hier soir :

Hier
: Orchestre du Festival de Budapest, Collegium Vocale Gent, Iván Fischer (direction)
Zsolt Fejérvári (contrabasse), Ákos Ács (clarinette de basset), Norma Nahoun (soprano), Barbara Kozelj (mezzo-soprano), Bernard Richter (ténor), Hanno Müller-Brachmann (basse)
Wolfgang Amadeus Mozart
Per questa belle mano, K. 612
Concerto pour clarinette en la majeur, K. 622
Requiem en ré mineur, K. 626
Enregistré le 14 Mai 2016 au Concertgebouw de Bruges

(c'était un "direct" d'hier)
Je reconnaîs humblement, oh honte   Embarassed  pour une mozartienne , que "per questa belle mano", K 612, écrit en mars 1791 (année de la mort de Mozart), je ne l'avais entendu qu'une fois , et je ne m'en souvenais plus............... Hanno Müller-Brachmann était exceptionnel, et la contrebasse très bien (peut-être un peu trop "en-dessous", pour le soutien). Magnifique.
Pour ceux qui ne connaissent pas, c'est une chanson d'amour, où l'amoureux persuade la bien-aimée de ses sentiments, de sa fidélité "ad vitam" et tutti quanti (je vous donnerai le texte si vous voulez).

Ensuite, tiens, ah ah, encore le K 622, joué à la perfection. Une très belle version....

Je n'ai pas eu le temps d'écouter le "Requiem".. Ce soir..

Aujourd'hui : ré-écoute de "Mozart l'Egyptien", que j'ai trouvé moins réussi que dans mon souvenir (ça remontait à plusieurs années). J'adore les instruments, la musique et les voix arabes, mais sur cette écoute ce jour, j'ai trouvé les mix Mozart-musique orientale, un peu "factices".
Ne me jugez pas encore "excessive" (rires), ce sont d'humbles ressentis. On a le droit de changer d'avis, et peut-être que cela sera le cas demain ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 10561
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Wolfgang Amadeus Mozart (1756-1791)   Dim 15 Mai - 22:27

Anouchka a écrit: Aujourd'hui  : ré-écoute de "Mozart l'Egyptien", que j'ai trouvé moins réussi que dans mon souvenir (ça remontait à plusieurs années). J'adore les instruments, la musique et les voix arabes, mais sur cette écoute ce jour, j'ai trouvé les mix Mozart-musique orientale, un peu "factices".

J'ai ce disque, le premier volet car il me semble qu'il y en a eu deux avec Mozart. Selon un concept identique dont la réalisation est de Hugues de Courson, il y a eu aussi Lambarena, Jean-Sébastien Bach et l'Afrique et un autre avec Vivaldi et la musique irlandaise que je ne connais pas. A l'époque, j'avais pris les deux premiers albums, Lambarena et Mozart l'Egyptien, premier volet. J'avais bien aimé, surtout celui qui marie Bach et l'Afrique: la combinaison fonctionnant déjà mieux que le mariage (musical) entre Mozart et l'Egypte selon moi. Mais c'est peut-être aussi parce que je suis plus particulièrement sensible à la musique africaine qu'à la musique egyptienne, et peut-être un peu plus "bachien" que "mozartien" dans l'absolu. Aujourd'hui, avec le recul, je suis comme toi, moins convaincu par ce concept, du moins tel qu'il a été imaginé et réalisé ici par Hugues De Courson. Je trouve le résultat finalement assez artificiel et donc factice comme tu l'as si bien formulé. Bien sûr, à l'époque, comme pour beaucoup de gens, le concept avait quelque-chose de fort séduisant dans l'absolu, de très frais, un peu comme une architecture moderne qui étonne sur le moment, aux premiers regards, même s"il y aura toujours quelqu'un pour nous souffler à l'oreille qu'il ne s'y est jamais laissé prendre, qu'il avait bien senti le côté "tape-à-l'oreille... ...Personnellement, je pars du principe simple que si j'ai aimé ce "Mozart l'Egyptien" à une époque, c'est qu'il y avait une bonne raison   , que je n'avais, par exemple, pas le même regard critique qu'aujourd'hui ni forcément les mêmes exigences non plus, que le côté factice n'avait pas encore érodé le plaisir de l'écoute, peut-être aussi parce que j'en avais moins conscience....?... De très belles pages de Mozart se mariant à la musique orientale ne peut, si c'est bien fait, que donner quelque chose de fort séduisant et de frais à partir du moment où la fusion de ce style n'était pas encore très explorée. D'ailleurs, ces disques demeurent très agréables à l'écoute, c'est juste l'impression qui me semble effectivement justifiée d'écouter une association de deux mondes musicaux très artificielle rendant le concept certes sympa mais anecdotique et surfait, néanmoins rien d'irréversible qui rendraient ces albums inaudibles ou repoussants. Ils restent malgré tout très divertissants.
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 2273
Age : 56
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Wolfgang Amadeus Mozart (1756-1791)   Lun 16 Mai - 0:27

Tu analyses très bien ce que j'ai ressenti, en écoutant attentivement d'ailleurs :

Icare a écrit:
peut-être aussi parce que j'en avais moins conscience....?

En fait, il y a de cela. A l'époque, c'était "nouveau", "à la mode" etc.., ce que tu expliques fort bien. Donc, cela m'avait plu.
Ayant depuis lors, peut-être mieux approfondi, d'une part, la musique orientale et ses instruments, d'autre part celle de Mozart, ce concept me séduit moins "directement".
Je ne connaîs que "Mozart l'Egyptien" opus 1. Ce qui me gêne un peu (enfin, aujourd'hui), ce sont des petits bouts de Mozart avec orchestre, et puis hop, de la musique orientale, et aujourd'hui, je n'ai pas trouvé cela très fusionnel, oui, un peu artificiel même..  Mais comme toi,  je ne dis pas que ce n'est pas séduisant ! (d'ailleurs, j'ai envie de ré-écouter demain, et je trouve les voix très belles).
Par contre, le fameux concerto pour piano n° 23, arrangement du deuxième mouvement, pour oud et piano, m'a justement beaucoup plu parce qu'il était tout simplement sans effet spécial de "mix", "direct" quoi !  Et puis l'oud a une sonorité très envoûtante. Personnellement, j'adore.

J'adore aussi les instruments africains, mais je ne sais pas si j'irai me risquer avec Bach.. Wink Je ne savais pas pour Vivaldi et la musique irlandaise, ça peut être étonnant... ? (toujours Hugues de Courson si j'ai bien compris). Il y a peut-être moins de prise de risques avec les instruments celtes...

P.S. :
Icare a écrit:
il me semble qu'il y en a eu deux avec Mozart.
: Il me semble bien que oui, sauf erreur, en raison du succès du premier !
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 2273
Age : 56
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Wolfgang Amadeus Mozart (1756-1791)   Lun 16 Mai - 20:04

Fin de l'écoute du concert diffusé en direct par Mezzo samedi dernier : Donc uniquement des oeuvres de la dernière année de Mozart, 1791.

A l'entr'acte, le journaliste a interviewé les artistes et Ivan Fischer. Très intéressant. En particulier sur ce questionnement de la très grande rareté de l'utilisation de la contrebasse dans l'oeuvre de Mozart, de l'utilisation de la voix de basse (qu'il aimait beaucoup), dans ses oeuvres -en particulier ses opéras, mais pas seulement-. Et très intéressant, le concerto pour clarinette a été joué sur une clarinette de basset, soit environ 20 cm plus longue à l'époque que maintenant (si j'ai bien compris l'allemand, car c'était assez peu traduit), ce qui rendait le son bien plus grave. Personnellement, je trouve cela mieux, parce que cela donne une profondeur que j'aime.
Le Requiem était très beau. Bien sûr, il n'y avait pas un orchestre immense comme au Philarmoniker, ni des choeurs très denses, mais c'est une version un peu plus intimiste, qui convient bien à l'acoustique de la salle de Bruges. Et puis, tous les musiciens, comme les choristes, comme les solistes, sont extrêmement doués (Fischer disait qu'il pouvait demander à n'importe lequel de ses musiciens d'être un soliste ! Idem pour les choristes). Le talent et le travail se sentent.
Je n'ai jamais trouvé le Requiem triste, donc j'ai trouvé que cette oeuvre -qui est presque un oratorio-, était pleine d'espérance, et même de joie.
Exactement ce que Fischer a transmis.
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 15962
Age : 70
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Wolfgang Amadeus Mozart (1756-1791)   Mar 17 Mai - 11:21

Anouchka a écrit:
En particulier sur ce questionnement de la très grande rareté de l'utilisation de la contrebasse dans l'oeuvre de Mozart,

Je ne crois pas me tromper en affirmant que c'est le seul cas d'utilisation de la contrebasse en soliste chez Mozart Wink
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 2273
Age : 56
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Wolfgang Amadeus Mozart (1756-1791)   Mar 17 Mai - 19:59

Je pense que OUI, Joachim. Je vais aller voir sur le fil qui m'a été envoyé sur le forum Mozart.
Cela était sans doute dû à une méconnaissance, peut-être même un peu rejet de la contrebasse ? Du public ou des commanditaires, pas de Mozart bien sûr.

Mozart privilégiait, certes, le violoncelle, en tout cas, comme Haydn, il l'a imposé (oui, Bach et Vivaldi etc.., l'ont fait vivre, mais il y a eu une résurgence plus "pré-classique", musique de chambre, qui n'a pas toujours été évidente) : Merci à Haydn et Mozart de l'avoir fait.
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 10561
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Wolfgang Amadeus Mozart (1756-1791)   Mer 29 Juin - 17:50

Passer d'un concerto pour flûte de John Corigliano aux N° 1 & 2 de Mozart c'est un grand écart esthétique que j'aurais pu faire dans le sens inverse. Vous me connaissez suffisamment maintenant pour me savoir capable de ces traversées constantes à travers le temps; une plongée temporaire dans les merveilles du passé...J'ai adoré le concerto de l'Américain et retrouver l'élégance et la volubilité de ceux de l'Autrichien fut une toute autre expérience que je n'avais pas renouvelée depuis longtemps. Je ne les possède probablement pas dans l'interprétation la plus réputée...Arife Gülsen Tatu à la flûte et le "Salzburg Mozart Soloists"...peu importe car celle-ci me sied à merveille. Je la trouve personnellement d'excellente facture. Ces deux concertos sont couplés avec son Andante pour flûte et orchestre en do majeur K 315 qui est très bien aussi, fragile et raffiné à la fois. D'après mes sources très modestes, les deux concertos pour flûtes (K 313 & K 314) ont vu le jour en 1778 et il est dit qu'ils peuvent également être joués par le hautbois. Je suppose que ces versions existent...?...
Revenir en haut Aller en bas
Jean

avatar

Nombre de messages : 6414
Age : 74
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Wolfgang Amadeus Mozart (1756-1791)   Mer 29 Juin - 19:38

oui les versions pour hautbois existent...semble t'il surtout pour le K 314 confused mais on trouve bien les deux comme ici: avec de très belles transcriptions d'airs de la Flûte Enchantée et de Don giovanni (la voix étant remplacée par le hautbois)

Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 2273
Age : 56
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Wolfgang Amadeus Mozart (1756-1791)   Mer 29 Juin - 19:55

Eh bien , cela est très intéressant... ! Il est évident que les transcriptions pour hautbois, si elles sont "belles", ne peuvent que s'imposer de façon
très naturelle !
J'aimerais écouter cela, mais je ne puis acquérir le CD (hélas, budget musique déjà très élevé !). Si vous avez des versions YT ?
Merci pour ce message. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 10561
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Wolfgang Amadeus Mozart (1756-1791)   Mer 29 Juin - 20:58


Merci Jean pour cette réponse et présentation. Mains
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Wolfgang Amadeus Mozart (1756-1791)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Wolfgang Amadeus Mozart (1756-1791)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 14 sur 16Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 13, 14, 15, 16  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: