Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Knudage Riisager (1897-1974)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
joachim
Admin


Nombre de messages : 15852
Age : 70
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Knudage Riisager (1897-1974)   Lun 6 Jan - 19:55

Knudåge Riisager est un compositeur danois, né le 6 mars 1897 à Kunda (Estonie) et mort le 26 décembre 1974 à Copenhague.

Knudåge Riisager est né en Estonie de parents danois. Son père Emil Riisager était un ingénieur, et la famille retourne au Danemark en 1900, lorsque Knudåge avait trois ans.
Il est diplômé de l'Université de Copenhague où il a reçu des leçons de violon de Peder Møller, et a étudié la théorie de la musique avec Otto Malling et Peder Gram. Pendant de nombreuses années, il a travaillé dans un emploi au gouvernement, et aussi en tant que compositeur. En 1923, il se rendit à Paris pour étudier avec Albert Roussel et Paul Le Flem, où il a vécu en première main le néoclassicisme français et la musique d'Igor Stravinsky et Les Six. Plus tard, il a également étudié à Leipzig avec Hermann Grabner.

La renommée internationale de Knudåge Riisager est due en grande partie en raison de son important travail dans la musique de ballet, qui était principalement le résultat de sa collaboration avec Harald Lander. Comme premier travail, il composa pour le théâtre royal danois la musique pour le ballet Benzin de P. Storm, mise en scène d' Elna Örnberg en 1930.
Knudage Riisager est également un écrivain laborieux : sa bibliographie comprend près de 400 titres répartis sur six décennies. En 1956-1967, il a été directeur de l'Académie royale de Musique du Danemark. Ses compositions sont stockées dans le département de musique et de théâtre à la Bibliothèque royale du Danemark.
Il était commandant du 1er degré du Dannebrogordenen, et est enterré à Tibirkegård.


Musique

Selon son entrée dans le Grove, "Riisager est devenu le représentant le plus éminent de la tendance d'inspiration française, dans la musique danoise de l'entre-deux". Son concerto pour trompette (1933) est considéré comme un exemple majeur de la musique néoclassique danoise.


Oeuvres principales


Ballets

Benzin, Op. 17 (1930)
Cocktails-Party, Op. 19 (1930) (ikke opført)
Darduse, Op. 32 (1935–36)
Slaraffenland (le pays de Cocagne), Op. 33 (1936–40)
Tolv med Posten (douze par la poste), Op. 37 (1942)
Qarrtsiluni, Op. 36 (1938–42)
Fugl Fønix (l'oiseau Phénix), Op. 44 (1944/45)
Etudes (1947)
Månerenen (le renne de la lune), Op. 57 (1956)
Fruen fra havet, Op. 59 (1959)
Les Victoires de l'Amour, d'après Lully (1958)
Galla-Variationer (1966)
Ballet Royal (1967)
Svinedrengen (1968)


Opera

Susanne, opéra en 1 acte, livret de Mogens Lorentzen, Op. 49 (1948)


Orchestre

Erasmus Montanus, ouverture, Op. 1 (1920)
Suite dionysiaque pour solistes, choeur mixte et orchestre, Op. 6 (1924)
Symphony No. 1, Op. 8 (1925)
Introduzione di traverso, ouverture, op 10 (1926)
Variationer over et tema af René Mezangeau, Op. 12 (1926)
T-Doxc (poema meccanico), op.13 (1926)
Symphony No. 2, Op. 14 (1927)
Lystspilouverture n° 1 (1928)
Hans Klods, tableau symphonique, op.18 (1929)
Fastelavn, ouverture, Op. 20 (1929/30)
Comoedie, op.21 (1930)
Suite pour petit orchestre, op 23 (1931)
Concerto per orchestra, op.24 (1931)
Lystspilouverture n° 2, op 27 (1932)
Concertino pour trompette et cordes, op. 29 (1933)
Sinfonia n.3, op.30 (1935)
Primavera, ouverture da concerto, op.31 (1934)
Petite Ouverture (1934)
Valse lente (1935)
Sinfonia concertante pour orchestre à cordes, op 34 (1937)
3 Danske Peblinge Viser (1937)
Sinfonia Gaia (n° 4), op 38 (1940)
Frederik II i Ditmarsken – Spagfærdige bemærkninger til et krigerisk tema, variations, op 39 (1941)
Sommerrapsodi (1943)
Den Krøllede Frits – En dansk ouverture, op 43 (1944)
Bellman-Variations pour petit orchestre, op 45 (1946)
Sinfonietta, op 46 (1947)
Den Danske Skueplads, op 48 (1948)
Festmars (til Berfingske Tidendes 200-års jubilæum) pour harmonie (1948)
Chaconne, op 50 (1948)
Archaopteryx, op 51 (1949)
Sinfonia Serena (n° 5), op 52 (1949/50)
Variations sur une sarabande de Charles d'Orleans, pour cordes, op 53 (1950)
Concerto pour violon et orchestre, op 54 (1951)
Pro Fistulis et Fidibus (for pibere og strenge) por bois et cordes, op 56 (1952)
Palavas, pour violon, piano et orchestre (1951)
Toccata (1952)
Rondo Giocoso pour violon et orchestre (1957)
Ouverture burlesque, op 60 (1964)
Trittico (1971)
Til Apollon, lysets Gud (A Apollon, dieu de lumière) (1972)
Concerto pour trompette et ensemble à vents ?


Musique de chambre

Sonate pour violon et piano n° 1 (1917)
Quatuor à cordes n° 1 (1918)
Sonate pour violon et alto (1919)
Quatuor à cordes n° 2 (1920)
Quintette à vents n° 1 (1921)
Quatuor à cordes n° 3, op 3 (1922)
Variations pour clarinette, alto et basson, op 4 (1923)
Sonate pour violon et piano n° 2, op 5 (1923)
Sinfonietta pour 8 instruments à vent (flûte, clarinette, 2 bassons, 2 trompettes, 2 trombones), op 7 (1924)
Divertimento pour quatuor à cordes et quintette à vent, op 9 (1925)
Sonate pour violon, violoncelle, flûte et clarinette, op 15 (1927)
Musique pour quintette à vent (quintette n° 2), op 16 (1927)
Quatuor à cordes n° 4, op 21 (1930)
Quatuor à cordes n° 5, op 25 (1932)
Conversation pour hautbois, clarinette et basson, op 26a (1936)
Sérénade pour violon, violoncelle et flûte, op 26b (1936
Concertino pour piano et cinq violons, op 28a (1933)
Quatuor pour flûte, hautbois, clarinette et basson, op 40 (1941)
Quatuor à cordes n° 6, op 40b (1942/43)
Trio à cordes (1955)
Festfanfare, pour 5 trompettes et 4 timbales (1961)


Piano

Quatre Epigrammes, op 11 (1921)
Sonate, op 22 (1931)
2 Pièces (1933)
6 Pièces (1935)
En glad trompet og andre klaverstykker (1937)
Maj (Mai) (1939)
Sonatine, op 55 (1950)
4 Pièces pour enfants (1964)


Musique vocale

Høvl og Knast: "Høvlen gik, gelindt, gelik", pour choeur (1915)
Lieder sur des textes de Sigbjørn Obstfelder, op 2 (1920) dont La Rose, orchestré pour soprano et orchestre en 1924, op 2c
København, pour choeur d'hommes (1929/30)
Impromptu, pour choeur (1943)
Dansk Salme "Jeg ved en urt" (psaume danois), pour choeur et orchestre, op 41 (1942)
Chant au Soleil, pour mezzo soprano, baryton, choeur et orchestre, op 47 (1947)
Kantate ved Carlsberg Bryggeriernes 100 Aars Jubilæum (1847 – 10 Nov. 1947), récitant, choeur et orchestre (1947)
Foraarskantate – Til Københavns kommunes afslutningsfest for sygeplejerskeeleverne, récitant choeur et orchestre (1948)
Cantate voor de inwijding van het Deense Huis in Parijs, choeur d'hommes et orchestre (1955)
Sangen om det Uendelige (Canto dell'lnfinito) pour choeur mixte et orchestre, op 61 (1964)
Stabat Mater , pour choeur mixte et orchestre - texte : Johannes Ewald, op 62 (1966)


Musique de scène

Paa Hodet, første PH-revy, musik til finalen (1929)
Niels Ebbesen (1945)
Pilatus (1946)
De Usynlige (1951)
Maskerade af Holberg (1954)
Andersen eller Hans Livs Eventyr, danses et chants pour le 150° anniversaire d'Andersen (1954/55)
Hagbart og Signe (1961)
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin


Nombre de messages : 15852
Age : 70
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Knudage Riisager (1897-1974)   Lun 25 Juil - 11:04

Une bien belle ouverture



https://www.youtube.com/watch?v=SekicHm4onk


Quarrtsiluni... Nettement moins bien... peut-être plus dans les cordes d'Icare Hehe

https://www.youtube.com/watch?v=l_IDs1eM5Z8
Revenir en haut Aller en bas
 
Knudage Riisager (1897-1974)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: