Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Arpeggione

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 15966
Age : 70
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Arpeggione   Mar 26 Nov - 10:23

L'arpeggione est un instrument à cordes frottées, joué à l'archet, à 6 cordes et accordé comme une guitare.


Il est appelé également guitare-violoncelle ou guitare d'amour.
Ne disposant pas d'une pique, contrairement au violoncelle, il doit être joué tenu entre les genoux.
Il a été inventé par le luthier Johann Georg Stauffer en 1823, en tant que déclinaison d'une guitare. Cet instrument n'a eu que très peu de succès, sa tenue étant particulièrement malcommode et la présence de 6 cordes rendant un jeu à l'archet délicat. Il semble n'avoir été utilisé qu'une dizaine d'années. Les travaux du luthier Philippe Berne , la bowed G , ont modifié la tenue de l' instrument en le portant autour du cou comme une guitare.


Répertoire

Son répertoire ancien connu se limite à deux œuvres :
- un concerto pour arpeggione et orchestre de Henri-Auguste Birnbach (Breslau 1782 - 1840)1, perdu ;
- la sonate Arpeggione de Franz Schubert (D821) dont la partie pour arpeggione est souvent jouée de nos jours dans des arrangements pour divers instruments, dont le violoncelle, le violon alto, la contrebasse et la guitare.

Répertoire contemporain
Le répertoire contemporain de l'arpeggione, suscité en grande partie par l'arpeggioniste Nicolas Deletaille est riche d'une cinquantaine d'oeuvres.
Revenir en haut Aller en bas
Jean

avatar

Nombre de messages : 6414
Age : 74
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Arpeggione   Mar 26 Nov - 11:33

la sonate de Schubert est pour moi un immense chef d'oeuvre d'une intensité mélodique rarement atteinte!    
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 15966
Age : 70
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Arpeggione   Mar 26 Nov - 12:20

Tout à fait, Jean. J'avais fait un petit exposé sur l'arpeggione de Schubert dans le forum Haydn, en voici un copié-collé.


Sonate pour arpeggione et piano en la mineur D 821.

Voici une oeuvre qui, malgré sa tonalité principale en mineur, est remplie d'allégresse.

Oeuvre de circonstance écrite en novembre 1824, commandée par Johann Georg Staufer, lequel avait inventé l'arpeggione, instrument bâtard, à 6 cordes, entre la viole de gambe et la guitare qui se joue néanmoins avec un archet. Assez difficile à jouer, son existence fut éphémère. Inventée en 1823, elle fut abandonnée dès la fin des années 1820. Elle n'a eu semble-t-il qu'un seul virtuose, Vincenz Schuster, qui a créé la sonate de Schubert et le seul concerto pour arpeggione, de Henri Auguste Birnbach (malheureusement perdu).
Cette sonate se compose de trois mouvements : Allegro moderato de forme sonate, avec un premier thème mélancolique et un second thème plus vif et joyeux... un assez court Adagio qui fait penser à un lied rêveur...S'y enchaîne un Rondo allegretto en la majeur d'essence populaire.

Cette sonate est habituellement interprétée sur un violoncelle, quelquefois sur un alto.
Or, j'ai trouvé ce CD, où cette sonate est interprétée sur une vraie arpeggione :



Le son est à mi-chemin de l'alto et du violoncelle, mais il est intéressant de la découvrir sous sa vraie forme.

Revenir en haut Aller en bas
laudec

avatar

Nombre de messages : 3110
Age : 64
Date d'inscription : 25/02/2013

MessageSujet: Re: Arpeggione   Mar 26 Nov - 12:34

Tout à fait d'accord avec Jean et Joachim,, je pleure à chaque fois que je l'entends  mais ça fait un bien fou !
Je dédie cette œuvre à Snoopy pour son anniversaire Very Happy  et je vous laisse écouter la sonate au piano violoncelle puis à l'arpeggione - pianoforte, mais je préfère de loin le violoncelle - piano  





Revenir en haut Aller en bas
MarcS

avatar

Nombre de messages : 408
Age : 43
Date d'inscription : 29/12/2014

MessageSujet: Re: Arpeggione   Jeu 12 Nov - 13:33

Jean a écrit:
la sonate de Schubert est pour moi un immense chef d'oeuvre d'une intensité mélodique rarement atteinte!    


Oh mon dieu Oui Jean, c'est une des plus belles choses que j'ai vu en concert (A Pleyel il y a deux ans je crois), et j'en ai fait quand même quelques uns. Tiens, mon CD de Haendel se termine à l'instant, et je vais aller m'écouter cette sonate...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Arpeggione   

Revenir en haut Aller en bas
 
Arpeggione
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Informations musicales :: Les instruments de musique-
Sauter vers: