Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

  Elliot GOLDENTHAL, né en 1954

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11479
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Elliot GOLDENTHAL, né en 1954   Mar 5 Nov - 19:49

Eléments biographiques:

Né en 1954, dans le quartier new yorkais de Brooklyn, ELLIOT GOLDENTHAL est un compositeur prolifique dont les oeuvres s'inscrivent tant dans le répertoire du théâtre que celui de l'opéra, du grand écran ou des salles de concert. On lui doit un concerto pour trompette et piano et plusieurs symphonies dont PASTIME VARIATIONS pour orchestre de chambre et SHADOW PLAY SCHERZO, écrite en hommage à LEONARD BERNSTEIN pour son 70ème anniversaire. Il a également composé sur commande le cycle de mélodies LOS HERALDOS NEGROS de CEZAR VELLEJO, une sonate pour contrebasse et piano ainsi que deux quintettes pour cuivres.

L'Oratorio qu'il a composé pour JUAN DARIEN, A CARNIVAL MASS, lui a donné l'occasion de recevoir un prix Obie Award. Il compte encore à son actif la comédie musicale THE TRANSPOSED HEADS (1987) tirée d'une histoire de THOMAS MANN et écrite pour l'"American Music Theatre Festival" et le "Lincoln Center Theater". ELLIOT GOLDENTHAL a non seulement signé la musique de dizaines de pièces de Shakespeare et autres productions classiques dont TITUS ANDRONICUS (1994) qui fut très applaudie et qui doit sa mise en scène à JULIE TAYMOR (qui est aussi sa partenaire dans la vie), mais également la musique de trois drames liturgiques de CARLO GOZZI: THE KING STAG et THE SERPENT WOMAN, puis THE GREEN BIRD (1996).

Son nom figure également au générique de films tels que BLANK GENERATION avec ANDY WARHOL, DRUGSTORE COW BOY, ALIEN 3, INTERVIEW WHIT THE VAMPIRE...A savoir que pour ce film, il remplaça GEORGE FENTON au pied levé, n'ayant que quinze jours pour composer une partition qui s'avéra pourtant très réussie dans son résultat final. Il composa par ailleurs les B.O. de FINAL FANTASY, BATMAN FOREVER, HEAT, MICHAEL COLLINS. Parmi les distinctions dont ELLIOT GOLDENTHAL fut honoré, mentionnons le Prix "Stephen Sondheim Award" à l'occasion du festival du théâtre américain, le Prix "Critic's Choice" du festival d'Edimbourg, le Prix "Toscanini" de composition musicale et le Prix Richard Rogers décerné par l'"American Academy of Arts & Letters. Ses oeuvres lui ont valu d'être sélectionné pour les prix "Golden Globe", "Grammy" et "Academy Award".


Compléments biographiques:

Elliot Goldenthal eut comme professeurs de composition Aaron Copland et John Corigliano.. Il a composé, outre les oeuvres mentionnées plus haut, une superbe partition symphonique pour le ballet OTHELLO et un oratorio utilisant une grande formation vocale et instrumentale;
FIRE WATER PAPER: A VIETNAM ORATORIO, commandé par Carl St. Clair à l'occasion du vingtième anniversaire de la fin de la guerre du Vietnam.

"Son style très personnel se caractérise par une écriture inspirée de la musique qui a émergé avec la culture moderniste et qui s'est développée jusqu'à ses contemporains, tel que Iannis Xenakis, mettant en avant des sonorités parfois violentes et très cuivrées. Mais il sera aussi marqué par son enfance à Brooklyn dans les quartiers latins, et introduira ainsi dans ses œuvres à caractère classique des accents de musiques "populaires".Pour Frida, il composera également des chansons. Ces différentes inspirations font de lui un compositeur éclectique."

Un accident malheureux:

Le 13 décembre 2005, il est victime d'une hémorragie cérébrale en conséquence à un accident domestique des plus bêtes qui soit : alors qu'il est assis à la table de sa cuisine et se penche sur sa chaise, celle-ci bascule subitement en arrière, et sa tête heurte violemment le sol en céramique de leur maison. Cet accident le prive de la parole durant plusieurs mois, mais n'affecte cependant pas sa faculté à composer.

Elliot Goldenthal, depuis quelques temps, semble s'être détourné du cinéma. Il compose son premier opéra GRENDEL qui sera créé le 27 mai 2006, sur un livret coécrit avec sa compagne, la réalisatrice Julie Taymor, et basé sur une nouvelle de John Gardner. Depuis, Elliot Goldenthal a décidé de dédier sa carrière à des œuvres de concert.


Dernière édition par Icare le Jeu 6 Aoû - 18:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11479
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Elliot GOLDENTHAL, né en 1954   Ven 24 Jan - 10:09


Je viens de réécouter sa partition symphonique pour le film d'animation Final Fantasy, les créatures de l'esprit et plus je l'approfondis, plus je la trouve merveilleuse, plus j'en reçois les multiples couleurs, plus je vibre de ses fougues orchestrales plus pointues les unes que les autres. Puis, il y aura ces moments de tendresse, cette douce mélodie qui illuminera notamment l'adagio final. J'aime aussi l'usage de la percussion qui, ici, n'a rien de surfait ni de balourd, comme c'est malheureusement trop souvent le cas dans la B.O. hollywoodienne actuelle...et pas seulement actuelle d'ailleurs... Beaucoup de rigueur s'inscrit dans cette écriture symphonique, une rigueur qui n'est pas sans évoquer celle d'un John Corigliano, par exemple, ou d'un George Antheil. Elliot Goldenthal maîtrise complètement son sujet, avec en plus un style qui lui est propre et une inspiration qui ne lui fait pas défaut. Excellent musicien mais pas seulement dans le domaine du cinéma. Son oeuvre de concert mérite aussi l'attention des mélomanes les plus exigeants. J'y viendrai ultérieurement.    
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11479
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Elliot GOLDENTHAL, né en 1954   Jeu 6 Aoû - 18:00


Juan Darien: A Carnival Mass m'apparaît toujours comme une oeuvre hybride entre oratorio et messe. Ses principaux interprètes sont Devin Provenzano dans le rôle de Juan (Boy soprano), Andrea Frierson Toney dans le rôle de la mère (contralto) et Elliot Goldenthal dans les rôles de Circus Barker et Streetsinger (baryton). L'oeuvre s'enrichit d'un instrumentarium atypique comprenant une panoplie de percussions plus ou moins exotiques, le marimba, des flûtes pré-colombiennes, des ocarinas, des didjeridoos, trompette, clarinette, saxophone, guimbardes, accordéons, électronique, piano, piano préparé...Elle sollicite aussi un choeur. C'est une oeuvre pleine de vie et de couleurs, comme un carnaval de Rio. Elle m'est surtout très ludique, déployant souvent des combinaisons instrumentales insolites et fort attractives. J'y entends de l'humour et même, à un moment donné, l'univers que Nino Rota put développer pour le cinéma de Fellini. Est-ce réellement une Messe? Est-ce davantage un Oratorio? Ou est-ce quelque chose d'autre ou un savoureux mélange des deux? peu importe, j'ai été fortement diverti par une musique aussi ensoleillée et inclassable. Juan Darien fut joué pour la première fois en mars 1988, à St-Clement, dans la ville de New York.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Elliot GOLDENTHAL, né en 1954   

Revenir en haut Aller en bas
 
Elliot GOLDENTHAL, né en 1954
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: