Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Nat King Cole

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16213
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Nat King Cole   Mer 23 Oct - 9:59

Nathaniel Adams Coles — surnommé Nat King Cole — est un chanteur et pianiste de jazz et de rhythm and blues né à Montgomery, Alabama, États-Unis, le 17 mars 1919, et mort à l'âge de 45 ans à Santa Monica, Californie, États-Unis d'Amérique, le 15 février 1965. Il est l'un des plus grands crooners des années 1950.

Il nait le jour de la Saint-Patrick, le 17 mars 1919. On discute souvent son année de naissance (on la donne de temps en temps comme étant 1917) mais sa fille Natalie Cole explique dans son autobiographie que son père est né en 1919. Le père de Cole, le révérend Edward James Cole Sr, et la mère de Cole, Perlina Adams, ont 13 enfants mais seuls cinq survivent jusqu'à l'âge adulte. Son père est le pasteur à la Première Église baptiste où sa mère dirige le chœur. C'est sa mère qui encourage Cole à apprendre le piano dès son plus jeune âge.
La famille Cole déménage dans le quartier de Bronzeville à Chicago. Ce quartier est au centre de la scène jazz et rhythm and blues de la ville. Nat et son frère Eddie écoutent la musique de Louis Armstrong et Jimmie Noon depuis une ruelle près de leur maison.
Il étudie le piano et l'orgue avec sa mère jusqu'à l'âge de 12 ans, et commence ses études scolaires qui comprennent beaucoup de musique classique. Il acquiert de l'expérience en jouant de l'orgue chaque dimanche dans la nouvelle église de son père, l'église baptiste True Light. Il entre à l'École secondaire Wendell Phillips et il crée un ensemble jazz, Nat Coles and His Rogues of Rhythm . L'ensemble bat Earl Fatha Hines dans un Battle of the Bands à la salle de danse Savoy. Cole reçoit le titre de Prince of the Ivories.

Après avoir rencontré en 1936 sa première femme, Nadine Robinson, Cole se joint à son ensemble et à sa femme dans la revue musicale Shuffle Along, le premier spectacle à débuter dans Broadway avec une distribution uniquement noire en 1920. Quand le spectacle se termine à Los Angeles, Cole et Robinson décident de rester dans le sud de la Californie pour commencer leurs carrières.
Cole rencontre le guitariste Oscar Moore et le bassiste Wesley Prince en 1937 et ces trois hommes forment un nouvel ensemble à la demande de Bob Lewis, le directeur de l'Auberge Swanee. Lewis crée un coup publicitaire en demandant que Cole porte une couronne et s'appelle Nat "King" Cole. La couronne ne survit pas mais son nouveau nom subsiste avec la décision de Cole d'éliminer la lettre "s" à la fin de son nom.
Cole essaie avec réticence de chanter avec son trio, sans savoir que c'est sa voix qui lui vaudra son plus grand succès. Il décide de poursuivre le chant pour ajouter de la variété à son ensemble qui est alors uniquement instrumental. C'est la meilleure décision de sa carrière.
L'ensemble est maintenant connu comme le King Cole Trio et il reçoit un contrat d'enregistrement à court terme avec le label Decca, avec qui le trio enregistre Sweet Lorraine et Honeysuckle Rose. Ils signent par la suite avec le label Capitol Records et produisent Straighten Up and Fly Right. La chanson se vend à plus d'un million de copies dans la première année et donne la preuve de l'importance de la voix de Cole. Toujours hésitant de son rôle comme chanteur, il continue de pratiquer le piano.
En 1942, Johnny Miller remplace Wesley Prince comme bassiste dans le King Cole Trio.

Le 15 mars 1945, l'album du trio, The King Cole Trio (Vol. 1) devient le premier album numéro 1 sur le Premier Album Chart de Billboard. L'album suivant, The King Cole Trio (Vol. 2) sort en 1946 avec le succès de la chanson no1 (I Love You) For Sentimental Reason. Cet album comprend deux enregistrements très célèbres de Cole, The Christmas Song et (Get Your Kicks On) Route 66. Dans la première, Cole chante avec un orchestre à cordes pour la première fois. Des enregistrements orchestraux modifient ensuite le rôle du trio dans la carrière de Cole. Cole devient l'animateur pour l'été (en remplacement de Bing Crosby) du spectacle radio de la chaîne Kraft Music Hall. Il joue à Las Vegas pour la première fois en 1946. Il refuse d'y retourner après avoir découvert que le directeur du casino ne permet pas aux noirs d'y entrer. Ce n'est que le début d'une carrière au cours de laquelle il est confronté à de nombreux enjeux raciaux.
Nature Boy 1 sort en 1948 sur l'album The King Cole Trio (Vol. 3). Ce single commence à l'établir comme l'un des premiers artistes noirs à trouver autant de succès auprès du public blanc de l'époque. Son succès de 1950, Mona Lisa, est une chanson qu'il n'aimait pas à l'origine. Cependant, la chanson se vend à plus de trois millions d'exemplaires et devient une de ses chansons les plus connues. 1950 est une année importante avec la première tournée pour le trio en Europe et avec leur première visite à l'émission d'Ed Sullivan.

En 1951, le mot Trio disparait du titre, albums et spectacles créditent "Nat King Cole". La même année, Cole sort l'album Unforgettable et le single du même nom devient un autre exemple classique de sa musique et de son succès. L'album est consacré disque de platine en 1953. Cole fait sa première grande tournée en Europe comme soliste en 1954. À partir de 1958, il enregistre plusieurs albums en espagnol incluant Quizás, quizás, quizás d'Osvaldo Farrés, qui deviendra un classique.
Il est invité à chanter pour la Reine Élizabeth II au palais Victoria en 1960 avec Liberace et Sammy Davis, Jr..

Cole est connu comme le quatrième afro-américain (avec Bob Howard, Hazel Scott et Billy Daniels) à avoir sa propre émission de télévision, The Nat King Cole Show, qui débute sur NBC le 5 novembre 1956. Elle commence par avoir une durée de 15 minutes puis passe à 30 minutes par la suite, même si elle ne parvient pas à s'assurer une plage horaire constante sur NBC. The Nat King Cole Show survit à peu près un an, avant d'être arrêtée le 17 décembre 1957. Cet arrêt est dû au manque de sponsors, en liaison avec la réticence des grandes entreprises à soutenir un homme noir à la télévision. Cependant, Love Is The Thing est un album classé numéro 1 la même année.
Cole fait partie de la distribution d'un grand nombre de films, parmi lesquels Killer Diller (1948), The Blue Gardenia (1953), Small Town Girl (1953), The Scarlet Hour (1956), Istanbul (1957), China Gate (1957), St. Louis Blues (1958), et Cat Ballou (1965). Ce dernier film sort après la mort de Cole. Il joue du piano et chante souvent dans ses films.

Cole s'associe avec John F. Kennedy après avoir chanté à la convention nationale démocrate en 1960 lorsque Kennedy est désigné comme candidat à la présidence. Cole chante ensuite pour l'investiture de Kennedy en 1961, avec Frank Sinatra et d'autres artistes célèbres. Kennedy et Cole deviennent de bons amis et Kennedy demande l'avis de Cole pour ce qui concerne le Mouvement des droits civiques aux États-Unis. Cole est très affecté par le décès de J.F.K.

Cole est atteint du cancer de la gorge. Il est capable d'enregistrer son dernier album, L-O-V-E, en décembre 1964 mais il ne voit pas l'album sortir au printemps 1965. Il succombe le 15 février 1965 à l'âge de 45 ans. Il est enterré au cimetière Forest Lawn à Glendale en Californie.

Sa vie personnelle

La vie personnelle de Cole est très publique. Une grande part de sa carrière tourne autour de sa place d'artiste noir dans une société où la ségrégation raciale est importante. Il est confronté à la discrimination raciale tout au long de sa vie.

La famille

Il épouse d'abord Nadine Robinson en 1937 et en divorce en 1948. Il épouse ensuite Maria Hawkins Ellington en 1948 et restera marié avec elle jusqu'à sa mort en 1965. Maria donne naissance à Natalie, le 6 février 1950 à Los Angeles, Californie et les jumelles Casey et Timolin en 1961. Ils adoptent aussi Carol en 1951 (née en 1944) et Nathaniel Kelly en 1959. Le magazine Ebony publie l'article « Why We Adopted Kelly », écrit par Cole.

L'épreuve sociale
Cole et sa famille emménagent dans le quartier prestigieux de Hancock Park à Los Angeles. À cette époque, ce quartier est uniquement occupé par des blancs et les résidents ne veulent pas de la famille Cole. Aucune action légale n'étant possible, la famille Cole emménage dans sa nouvelle maison le 28 août 1948. Les résidents lui envoient alors une lettre dans laquelle ils indiquent qu'ils ne veulent pas avoir de personnes « indésirables » dans leur voisinage. La réaction de Cole est restée célèbre : il répond à ses voisins que s'il y en a dans la région, il le leur fera savoir.
Le 10 avril 1956, un groupe d'hommes blancs attaquent Cole pendant un concert à Birmingham en Alabama. Ils sont membres du White Citizens' Council de Birmingham. Cole affirme qu'il ne jouera plus jamais en Alabama à l'avenir. C'est également la dernière fois qu'il monte un concert dans le sud des États-Unis.

Postérité

Il reçoit le prix pour l'ensemble de son œuvre lors des Grammy Awards en 1990. L'année suivante, sa fille, Natalie Cole, sort un album qui comprend un duo virtuel de la chanson de son père Unforgettable et l'album gagne le prix de l'album de l'année aux Grammy Awards. Le service postal des États-Unis crée un timbre pour honorer Cole en 1994.
Il est présenté au Rock and Roll Hall of Fame en 2000 comme influence du genre rock durant le XXe siècle.
Revenir en haut Aller en bas
Bel Canto
Admin
avatar

Nombre de messages : 5750
Age : 61
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: Nat King Cole   Mer 23 Oct - 23:48

        

J'aime ce chanteur à la voix chaleureuse aux merveilleuses couleurs !
En dehors de l'opéra, je suis très fan des crooners, avec Nat King Cole en premier !!!  

J'aime ses classiques bien entendu



mais avec un coup de  plus particulier pour ses compositions espagnoles :

Revenir en haut Aller en bas
http://vitabella.sosblog.fr/index.htm
Pianoline
Mascotte du forum
Mascotte du forum
avatar

Nombre de messages : 2020
Age : 23
Date d'inscription : 08/06/2011

MessageSujet: Re: Nat King Cole   Ven 25 Oct - 13:33

Ca me fait beaucoup penser aux musiques de Noël ou alors aux petits dessins animés du XXe siècle... Tout mignon, plein d'amour, tout chaleureux et empli d'espoir et de bonheur, comme Noël.

Ca fait rêver et ca met du baume au coeur.
Revenir en haut Aller en bas
Pianoline
Mascotte du forum
Mascotte du forum
avatar

Nombre de messages : 2020
Age : 23
Date d'inscription : 08/06/2011

MessageSujet: Re: Nat King Cole   Lun 23 Déc - 23:55

Voici un joli morceau de Noël de Natalie Cole, la fille de Nat King Cole :



Jingle Bells Jingle Bells, youhouuuuuuuuu !!!     
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nat King Cole   

Revenir en haut Aller en bas
 
Nat King Cole
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique de films, du monde & divers :: Autres styles musicaux-
Sauter vers: