Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Le Salterio, dulcimer, psalterion

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16725
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Le Salterio, dulcimer, psalterion   Ven 18 Oct - 10:40

Salterio est le terme italien, espagnol et portugais pour l'un des deux types de cithare : le dulcimer-marteau et le psaltérion.


Concept, étymologie

Salterio /saltério est utilisé en italien et en espagnol, où les deux, psaltérion et dulcimer, sont aussi utilisées en espagnol, psaltérion et tympanon en français, psalterium en latin. Il a toujours été navigué entre les divers termes, et c'est seulement au cours des 100 dernières années que les chercheurs ont essayé de les distinguer, en proposant qu'un psalterion est gratté et un dulcimer est touché, et que les deux appartiennent à la famille du générique cithare (distinct des instruments spécifiques appelés cithares par les joueurs), mais cet usage est une abstraction et n'a aucun fondement dans l'utilisation traditionnelle de ces noms : il y a beaucoup d' illustrations où des psaltérions sont touchés et d'autres où les dulcimers sont pincés, le tout est plutôt un type distinct, né vers 1500, dans lequel les cordes ont été placées dans des plans différents, sans doute pour faciliter la distinction lorsqu'elles sont frappées avec un marteau, mais de toutes façons, elles étaient encore pincées dans de nombreuses traditions locales.


Italie

Paul Gifford et Karl-Heinz Schickhaus ont étudié le salterio dans le 18ème siècle Italien : il y a des instruments avec jusqu'à huit cordes par course (soit 8 cordes accordées sur la même note et a jouer ensemble, comme une guitare 12 cordes ou les notes médianes et supérieures d'un piano), fabriqués dans des localités comme Venise, Florence, Brescia, Milan, et Trente, et signés par dix fabricants différents. Instruments et diagrammes montrent jusqu'à cinq ponts et réglage entièrement chromatique. Ils ont été utilisés dans les milieux des classes supérieures de musique avec des compositions comme sinfonia et sonate. Un salterio a été acheté pour l'Ospedale della Pietà où Antonio Vivaldi  travaillait, il a coûté comme un violon à bas prix. Certains des premiers écrivains du 20e siècle suggèrent que le dulcimer en Italie a été appelé salterio tedesco (psaltérion allemand), mais il est clair, qu'après le Gabinetto Armonico de Bonanni, que le mot normal est simplement salterio et que son expression appelée salterio tedesco provient d'une mendiante allemande qui a joué un dans les rues de Rome.

D'éminents compositeurs  des 17 et 18ème siècles ont écrit des oeuvres originales pour salterio : Paolo Salutini (1709-1780), Carlo Monza (1735-1801), Niccolo Jommelli (1714-1774), Antonio Vivaldi, Georg Reutter, Maximilian Hellmann, Melchior Chiesa...
Revenir en haut Aller en bas
laudec

avatar

Nombre de messages : 3472
Age : 65
Date d'inscription : 25/02/2013

MessageSujet: Re: Le Salterio, dulcimer, psalterion   Dim 24 Nov - 16:03

Quelques illustrations, si tu veux bien joachim ? Wink 

Salterio, psalterion ou dulcimer, ancêtres du clavecin ?

un prélude de J.S. Bach pour illustrer le pincé du saltério  


Un psalterion en écu  reconstitué d'après une sculpture (XIVième s.) du château de Puivert ...



et  le dulcimer qui a l'air plus simple, comme une guitare couchée, beaucoup utilisé aux Etats-Unis

ou celui que je préfère, frappé avec des marteaux  I love you  :

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Salterio, dulcimer, psalterion
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Informations musicales :: Les instruments de musique-
Sauter vers: