Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

  Alexander TCHEREPNIN(E) 1899-1977

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21017
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Alexander TCHEREPNIN(E) 1899-1977   Sam 11 Nov - 9:33

Alexandre Nikolaïevitch Tcherepnine (né le 2 janvier 1899-décédé le 29 septembre 1977) est un compositeur et pianiste né en Russie. Son père, Nicolas Tcherepnine, (élève de Nikolaï Rimski-Korsakov) et son fils, Ivan Tcherepnine, (membre de la faculté de l'Université de Harvard) sont aussi des compositeurs. Un autre de ses fils, Serge, s'est impliqué dans la musique électronique et les isntruments adéquats. Sa mère (née Benois) était une nièce d'Alexandre Benois.

Ses premières œuvre était fort originales et quelques-unes sont encore populaires. Dans ses créations, on compte troisopéras, quatre symphonies, six concertos pour piano, des travaux pour ballet, de la musique chorale (une messe et d'autres écrits liturgiques), ainsi qu'une large collection d'écrits pour piano solo.

Sa première symphonie est remarquable pour son premier mouvement, le premier à avoir été écrit pour percussion. Une autre symphonie, laissée inachevée du fait de son décès aurait été pour seule percussion.
Tcherepnine a inventé son propre langage harmonique par la combinaison des hexacordes mineure et majeure, du système pentatonique, de vieux modes russes et d'harmonies géorgiennes.

Né à Saint-Pétersbourg en Russie. Après la Révolution de 1917, il émigre et vit en France et aux États Unis. Il visite l'Extrême-Orient entre 1934 et 1937. Il y promeut des compositeurs au Japon (Akira Ifukube entre autres) et en China, fondant à cet effet son propre institut à Tokyo. Il épouse une pianiste chinoise, Lee Hsien Ming, pendant son séjour en Chine.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, il demeurait en France. En 1948, il se rend aux États Unis, et y acquiert la citoyenneté en 1958. Avec son épouse, il enseigne à la DePaul University de Chicago, où l'Orchestre symphonique de Chicago joua la première exécution de sa seconde symphonie sous la direction de Rafael Kubelík. Dans ses élèves, on note Gloria Coates et John Downey.

Il meurt à Paris en 1977.

L'Orchestre symphonique de Singapour a enregistré pour la première fois la totalité de ses symphonies.
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16313
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Alexander TCHEREPNIN(E) 1899-1977   Jeu 28 Juin - 20:00

Voici un lien qui nous donne le catalogue de ses oeuvres :

http://www.tcherepnin.com/alex/comps_alex.htm
Revenir en haut Aller en bas
Jean

avatar

Nombre de messages : 6514
Age : 74
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Alexander TCHEREPNIN(E) 1899-1977   Jeu 8 Déc - 20:11

Brilliants nous propose l'intégrale de ses concertos pour piano: 6 d'inégale longueur (les 2 premiers en un seul mouvement) et répartis tout au long de sa carrière....
J'ai beaucoup aimé...; les dernièrs assez rythmiques et percussifs

Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11006
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Alexander TCHEREPNIN(E) 1899-1977   Jeu 8 Déc - 20:23

Oh là, tu me mets l'eau à l'oreille. De plus j'ai quelques oeuvres de lui! En plein cycle russe, le voilà programmé! Very Happy


Dernière édition par Icare le Dim 11 Déc - 18:59, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16313
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Alexander TCHEREPNIN(E) 1899-1977   Jeu 8 Déc - 20:32

En voici un qui devrait te plaire. Je possède aussi ses concertos pour piano, et c'est drôle, mon préféré est le premier, et ils me plaisent de moins en moins jusqu'au sixième.

La quatrième symphonie devrait particulièrement plaire à Icare : forcément, c'est celle que j'aime le moins des quatre Hehe


Au total, je préfère quand même le père (Nicolas) au fils (Alexandre), car Nicolas est dans la lignée de Rimski...
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11006
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Alexander TCHEREPNIN(E) 1899-1977   Jeu 8 Déc - 20:49

Oui, en fait, plus c'est rythmique et percussif et plus Joachim saute de sa chaise! Hehe Et bien je te déconseille vivement les COMPOSITIONS I, II, III de Galina Ustvolskaya fondées essentiellement sur des ostinatos et cluster et dépourvues de tout lyrisme et romantisme. Certes, c'est particulier, original, mais j'ai bien aimé et même écouté deux fois.
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11006
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Alexander TCHEREPNIN(E) 1899-1977   Dim 11 Déc - 19:00

Icare a écrit:
Oh là, tu me mets l'eau à l'oreille. De plus j'ai quelques oeuvres de lui! En plein cycle russe, le voilà programmé! Very Happy

Je me suis trompé avec un autre compositeur russe, en fait, je n'ai rien de lui. Mince alors! Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16313
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Alexander TCHEREPNIN(E) 1899-1977   Dim 11 Déc - 19:12

Ptdr
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11006
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Alexander TCHEREPNIN(E) 1899-1977   Dim 11 Déc - 19:38


Attention! A te rouler par-terre tu pourrais te bloquer le dos.
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11006
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Alexander TCHEREPNIN(E) 1899-1977   Dim 11 Déc - 19:41

En fait, je l'ai confondu avec ALEXANDRE CHTCHETINSKY...ça se ressemble quand même, ils ont le même prénom.
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16313
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Alexander TCHEREPNIN(E) 1899-1977   Dim 11 Déc - 19:51

Aussi compliqué à prononcer que Chtchedrine Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11006
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Alexander TCHEREPNIN(E) 1899-1977   Dim 11 Déc - 19:55

joachim a écrit:
Aussi compliqué à prononcer que Chtchedrine Very Happy

C'est vrai, cependant étonné qu'il n'y ait pas déjà ici une biographie sur VYACHESLAV ARTYOMOV. Il me semblait en avoir vu une faite par Snoopy.
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11006
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Alexander TCHEREPNIN(E)   Jeu 17 Oct - 19:21

Il n'y a pas si longtemps, je me suis procuré à prix intéressant une intégrale des Concertos pour piano et orchestre d'Alexander Tcherepnin. Ne l'ayant pas encore écoutée, j'imagine cependant que sa musique devrait m'intéresser. Je ne pouvais guère laisser passer une occasion pareille de découvrir un compositeur que je ne connaissais jusqu'alors que de nom:

Alexandre Nikolaïevitch Tcherepnine est un compositeur et pianiste russe, puis américain, né à Saint-Pétersbourg le 2 janvier 1899 et décédé à Paris le 29 septembre 1977.

Son père Nicolas Tcherepnine, élève de Nikolaï Rimski-Korsakov, et son fils Ivan Tcherepnine, membre de la faculté de l'université Harvard, sont également compositeurs. Un autre de ses fils, Serge, s'est impliqué dans la musique électronique. Sa mère (née Benois) était une nièce d'Alexandre Benois.
Après la Révolution de 1917, il émigre et vit en France (où il est membre de l'École de Paris) et aux États-Unis. Il visite l'Extrême-Orient entre 1934 et 1937. Il y promeut des compositeurs au Japon (Akira Ifukube entre autres) et en Chine, fondant à cet effet son propre institut à Tokyo. Il épouse une pianiste chinoise, Lee Hsien Ming, pendant son séjour en Chine. Pendant la Seconde Guerre mondiale, il demeure en France. En 1948, il se rend aux États Unis, et y acquiert la citoyenneté en 1958. Avec son épouse, il enseigne à la DePaul University de Chicago, où l'Orchestre symphonique de Chicago joue la première exécution de sa seconde symphonie sous la direction de Rafael Kubelík. Parmi ses élèves, on note Gloria Coates, John Downey, Robert Muczynski.
(Wikipédia)

J'ai toujours aimé la forme concertante et lorsque le piano en est le principal bénéficiaire, mon enthousiasme s'en trouve très souvent décuplé. Il n'est donc pas rare que je découvre un compositeur par le biais d'un de ses concertos. Je pense que dans l'absolu son style musical me séduira plus facilement que celui de son père.

Ses premières œuvres étaient fort originales et quelques-unes sont encore populaires. Dans ses créations, on compte trois opéras, quatre symphonies, six concertos pour piano, des travaux pour ballet, de la musique chorale (une messe et d'autres écrits liturgiques), ainsi qu'une large collection d'écrits pour piano solo. Sa première symphonie est remarquable pour son second mouvement, le premier à avoir été écrit pour percussion. Une autre symphonie, laissée inachevée du fait de son décès aurait été pour seule percussion. Tcherepnine a inventé son propre langage harmonique par la combinaison des hexacordes mineure et majeure, du système pentatonique, de vieux modes russes et d'harmonies géorgiennes. (Wikipédia)
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16313
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Alexander TCHEREPNIN(E) 1899-1977   Jeu 17 Oct - 20:08

Je viens de voir qu'il y a déjà un fil sur les Tcherepnine, Nicolas et Alexandre... On laisse comme ça ou on les réunit ?
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11006
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Alexander TCHEREPNIN(E) 1899-1977   Jeu 17 Oct - 20:35


Je fusionne car je me suis fait avoir avec le fil qu'avait ouvert Martin sur les trois Tcherepnin. J'aurais dû me douter qu'il existait déjà un fil surtout que j'avais déjà posté.
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11006
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Alexander TCHEREPNIN(E) 1899-1977   Mar 24 Déc - 10:50

Jean a écrit:
Brilliants nous propose l'intégrale de ses concertos pour piano: 6 d'inégale longueur (les 2 premiers en un seul mouvement) et répartis tout au long de sa carrière....
J'ai beaucoup aimé...; les dernièrs assez rythmiques et percussifs


Et bien voilà, c'est fait! Ecoute entre hier et aujourd'hui des six concertos pour piano et orchestre d'Alexandre Tcherepnine. C'est bien simple, aucun de ces six concertos ne m'ont déplu. Ils m'ont tous captivé. Au départ, je ne savais pas trop à quoi m'attendre, si j'allais suivre les péripéties sonores d'une succession de concertos plus ou moins conventionnels ou si j'allais être surpris d'une manière ou d'une autre. En me fiant au commentaire de Joachim, je me suis dit que le N°6 Opus 99 pourrait être mon préféré. Il est vrai que le mouvement médium "Andantino" est particulièrement beau, si intelligemment orchestré! Toujours en me fiant au commentaire de Joachim, je suis parti de l'idée que le N°1 Opus 12 serait, au contraire, celui qui me plairait le moins. En fait, je l'ai d'emblée beaucoup aimé... et tellement différent, il est vrai, du Sixième.... Ce que j'ai aimé dans ce premier concerto est la dimension très ample et contemplative de l'orchestre, notamment des cordes, par rapport au jeu plus terre-à-terre du piano et de la grosse percussion. J'ai vraiment aimé l'idée thématique de cette oeuvre ainsi que le développement qui en est fait. Enfin voilà, il y a une atmosphère globale qui m'a aussitôt séduit, c'est aussi simple que ça.

Je ne pourrais pas dire, au moment où j'écris ces lignes, lequel de ces six concertos gagne ma préférence. D'abord, ce fut une première écoute, une écoute fastidieuse. Le second cd environne les 80 minutes. Ce n'est pas rien. Certes, j'écoute au casque, ce qui facilite la concentration, mais disons qu'en général, un cd de cette durée je l'écoute en deux fois, comme je l'avais fait avec le disque qui réunit, pour une durée similaire, les Concertos pour piano N°3 & 5 de Beethoven. Là, j'ai tout écouté en une traite et, au final, je ne me suis pas ennuyé une seule minute. Si je ne saurais marquer une préférence lors de cette première écoute, peut-être que les prochaines en établiront une...ou peut-être pas...après tout, ce n'est pas obligé car je peux les aimer tous autant pour diverses raisons. Ce que je peux dire dans un premier temps, c'est qu'il se dégage de ces six concertos une musique de caractère, de tempérament, et sans vouloir y apporter une connotation religieuse, une musique habitée: Derrière chaque petits passages où la musique semble devenir plus banale, plus conventionnelle, quelque chose se produit, quelque chose que l'on n'avait pas forcément vu venir, des rebondissements très inspirés qui accaparent l'attention avant que celle-ci ne se relâche. Chaque concerto, si on prend la peine de les écouter attentivement, fourmille de trouvailles, de combinaisons instrumentales inattendues, de jeux pianistiques astucieux, de beauté et de poésie.

J'ai adoré la façon dont cette musique, par ses péripéties, ses humeurs versatiles, a fagoté mon attention, au point que je n'ai même pas vu le temps passer. Ce n'est pas juste "du concerto au mètre" parfaitement écrit et simplement virtuose, dans une mécanique bien huilée et bourrée de poncifs, ce sont, au contraire, des concertos pour piano très intéressants et fascinants à suivre, qui méritent une place durable dans les salles de concert. Les influences et les filiations, on peut bien sûr et avec aise en relever. Celle qui m'a le plus interpellé est le Sacre de Stravinsky dans le troisième mouvement du N°5 Opus 96. Sinon, un beau passage, très lyrique et romantique, a retenu mon attention dans le premier mouvement du N°4 Opus 78. En réalité, il serait fastidieux de rapporter ici, dans ce même commentaire, tous les moments musicaux qui m'ont séduit durant l'écoute du double cd, le même que celui qui est présenté par Jean ci-dessus.

En conclusion de ce qui n'est qu'une première écoute, j'ai découvert là de grands concertos qui, selon mon humble avis, mériteraient l'enthousiasme des grands pianistes et des grands orchestres.

     


Dernière édition par Icare le Ven 10 Jan - 18:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16313
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Alexander TCHEREPNIN(E) 1899-1977   Mar 24 Déc - 12:03

Moralité : ne pas écouter de trop près les commentaires de Joachim...  Hehe 

En tout cas, les tiens, de commentaires, sont toujours particulièrement intéressants et toujours bien rédigés     Mains
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11006
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Alexander TCHEREPNIN(E) 1899-1977   Mar 24 Déc - 12:57

Merci, merci. Je fais de mon mieux et il faut dire que ces concertos de Tcherepnine m'ont vraiment enthousiasmé. Plutôt bien tombé face à la morosité du temps et en cette veille de Noël. C'est probablement le propos de Jean dans ce topic qui m'avait orienté sur ce double-cd si bien que lorsque je l'ai eu entre les mains à un prix très attrayant, je ne l'ai plus relâché. Quelle belle inspiration j'ai eu ce jour-là!  Very Happy Et gros merci à Jean!  Mains


Dernière édition par Icare le Mar 24 Déc - 17:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Jean

avatar

Nombre de messages : 6514
Age : 74
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Alexander TCHEREPNIN(E) 1899-1977   Mar 24 Déc - 17:41

Ravi d'avoir été l'intermédiaire  Wink 
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11006
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Alexander TCHEREPNIN(E) 1899-1977   Ven 10 Jan - 18:42

Je viens de réécouter les trois premiers concertos pour piano à l'occasion de mon cycle "Rétrospective". J'aurais bien aimé réécouter les trois suivants mais un problème technique m'en a empêché pour le moment. Ce n'est que partie remise! Ce que je peux dire c'est que le tout premier me transporte très haut désormais. J'avais senti dès la première écoute que ce Concerto n°1 connaîtrait avec moi une relation émotionnelle privilégiée, un peu comme avec la première symphonie de Carl Nielsen... Quelque chose dans ces oeuvres qui échappe à toute analyse... Demain, je verrai si les concertos de la maturité, notamment le Sixième, me feront vivre une sensation aussi spéciale, aussi plaisante.      Ceci étant dit, j'ai quand même beaucoup apprécié les N°2 & 3. drunken
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11006
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Alexander TCHEREPNIN(E) 1899-1977   Jeu 16 Jan - 9:42


Le problème technique contourné, j'ai pu réécouter, comme prévu, les Concertos pour piano n°4,5 & 6 et celui des trois qui m'a le plus captivé est sans doute le N°5. Cependant, j'aime toujours autant le Quatrième et le Sixième, notamment pour son superbe second mouvement. Exquis!     
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16313
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Alexander TCHEREPNIN(E) 1899-1977   Sam 14 Juin - 13:25

Voici son concerto pour harmonica et orchestre op 86, un des rares du répertoire (avec Villa Lobos, Malcolm Arnold, Arthur Benjamin, Alan Hovhaness, Henri Sauguet)

On voit que l'harmonica s'harmonise bien dans un orchestre, quand on veut s'en donner la peine. Ce qui est curieux, c'est que l'harmonica fait un peu penser à l'accordéon !

Revenir en haut Aller en bas
Pianoline
Mascotte du forum
Mascotte du forum
avatar

Nombre de messages : 2020
Age : 24
Date d'inscription : 08/06/2011

MessageSujet: Re: Alexander TCHEREPNIN(E) 1899-1977   Dim 5 Juin - 10:22

Petite musique toute mignonne et douce pour un dimanche matin  :



Petite pensée notamment à Laudec pour la flûte Wink
Revenir en haut Aller en bas
laudec

avatar

Nombre de messages : 3301
Age : 65
Date d'inscription : 25/02/2013

MessageSujet: Re: Alexander TCHEREPNIN(E) 1899-1977   Dim 5 Juin - 20:41

Merci Pianoline, ce trio de flûtes me plaît bien, il répand abondamment toute sa vigueur et son énergie douce
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Alexander TCHEREPNIN(E) 1899-1977   

Revenir en haut Aller en bas
 
Alexander TCHEREPNIN(E) 1899-1977
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: