Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez
 

 Robert Führer (1807-1861)

Aller en bas 
AuteurMessage
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 18463
Age : 72
Date d'inscription : 19/08/2006

Robert Führer (1807-1861) Empty
MessageSujet: Robert Führer (1807-1861)   Robert Führer (1807-1861) EmptySam 24 Aoû - 17:40

Robert Führer (né le 2 Juin 1807 à Prague, mort le 28 Novembre 1861 à Vienne), né Robert Jan Nepomuk Führer, était un compositeur tchèque.

Né à Prague, après avoir reçu les cours de son parrain Jan August Vitásek dès ses 10 ans, il devient Directeur de la Musique à la Cathédrale Saint Guy à la mort de Vitásek en 1839. En dépit de ses dons artistiques considérables, il a vécu au-delà de ses moyens. Pour soutenir son train de vie extravagant (un mariage forcé, ivresse et fraude), il a vendu un précieux violon Stradivarius qui était détenu par la cathédrale. Ce fait a été découvert en 1845, et il a été licencié pour vol.

Séparé de sa femme et de ses deux fils, et sans une église pour se loger, il erra à travers plusieurs villes et villages différents, mais n'a jamais séjourné dans un même endroit très longtemps. Il séjourna à Vienne puis à Prague. En 1845, il a même essayé d'éditer à son nom la messe n° 2 en sol majeur de Franz Schubert, mais ceci a été découvert par Ferdinand Schubert. Pendant cette période, il a dû vivre des ventes de ses compositions de musique d'église. Heureusement, cela a été un succès parce que sa musique était appréciée. En 1859 il a été condamné à une peine de prison, purgée à Garsten, mais grâce à la bienveillance du directeur de la prison, il a pu continuer à composer. Les difficultés économiques et maladies l'ont contraint à paralyser son inspiration, et devenu sans-abri, il est admis à l'hôpital général de Vienne le 4 octobre 1861, où il mourut le 28 novembre

Les œuvres d'aucun autre compositeur n'ont été autant appréciées par les chorales du sud de l'Allemagne et d' Autriche au cours de la deuxième moitié du 19e siècle. Son style musical est différent d'un compositeur comme Mozart, et est plus conforme à celle du début du mouvement Cäcilianismus (mouvement Cecilien de réforme ecclésiastique). Plusieurs de ses pièces ont été écrites pour chœurs ruraux, et par conséquent, ils n'étaient pas trop musicalement exigeants. En dépit de cela, les œuvres de plus en plus difficile peuvent être trouvés plus tard. Bien que son matériel a été parfois jugé ne pas avoir été "soigneusement" composé, son talent et son expérience l'on fait bien aimer par son public, notamment parce qu'il avait un sens inné pour composer une belle ligne mélodique.


Œuvres choisies

Führer a écrit environ 400 compositions, dont 2 oratorios, 150 messes, 20 requiems et autres œuvres.

Parmi ses compositions les plus importantes on peut citer:

Messe en la majeur op. 264 (1843)
Missa solemnis en ut majeur, op. 265
Landmesse en ré majeur, op. 147
Pastoralmesse en la majeur
Caecilianmesse, op. 200
Requiem en sol majeur (1846)
Christus im Leiden und im Tode (publié par Kränzl dans Ried )
Vánoční zpěv (Chant de Noël) pour soprano (publié en 1864)
Der Landorganist op. 207 - préludes pour orgue (1860)
Sechs kleine Weihnachtspastoralen, pour orgue, op. 271
Die 7 Worte Jesus am Kreuze pour soprano, alto, basse, 2 violons, 2 trompettes, cloches et orgue.
Les études théoriques
Der Rytmus (The Rhythm) (1864)
Musikalisches-liturgisches Handbuch (Musical-liturgique Manuel)
Praktický Návod, jak psáti skladby pro varhany (Instruction pratique, comment écrire les compositions pour orgue)
Stille Nacht, heilige Nacht, pour chœur à 4 voix, orgue, flûte, 2 cors, 2 violons, alto, violoncelle et contrebasse ad libitum


Dernière édition par joachim le Ven 28 Déc - 11:42, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Jean

Jean

Nombre de messages : 7205
Age : 76
Date d'inscription : 14/05/2007

Robert Führer (1807-1861) Empty
MessageSujet: Re: Robert Führer (1807-1861)   Robert Führer (1807-1861) EmptyDim 25 Aoû - 1:00

une chance que ses parents ne l'aient pas appelé "Adolph" Robert Führer (1807-1861) 231625 
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 12943
Age : 55
Date d'inscription : 13/11/2009

Robert Führer (1807-1861) Empty
MessageSujet: Re: Robert Führer (1807-1861)   Robert Führer (1807-1861) EmptyDim 25 Aoû - 17:20


C'est ce que j'allais dire! Ptdr 
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 18463
Age : 72
Date d'inscription : 19/08/2006

Robert Führer (1807-1861) Empty
MessageSujet: Re: Robert Führer (1807-1861)   Robert Führer (1807-1861) EmptyDim 25 Aoû - 19:35

On a pas idée non plus d'avoir un nom pareil (qui veut dire "meneur", en somme "chef ou boss") en étant un malfrat, ce qu'il semblait bien être, le tout en composant des oeuvres religieuses. Du coup, il a été peut-être été pardonné, là-haut ? Wink 
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 18463
Age : 72
Date d'inscription : 19/08/2006

Robert Führer (1807-1861) Empty
MessageSujet: Re: Robert Führer (1807-1861)   Robert Führer (1807-1861) EmptyVen 28 Déc - 11:46

N'empêche que ce Führer-là a composé de la belle musique :



https://www.youtube.com/watch?v=IQ8cyls46Vw

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Robert Führer (1807-1861) Empty
MessageSujet: Re: Robert Führer (1807-1861)   Robert Führer (1807-1861) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Robert Führer (1807-1861)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: