Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Sergueï Slonimski (Slonimsky) né en 1932

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
joachim
Admin


Nombre de messages : 15852
Age : 70
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Sergueï Slonimski (Slonimsky) né en 1932   Mar 6 Aoû - 19:40

Sergueï Mikhaïlovitch Slonimski (en russe : Сергей Михайлович Слонимский) est un compositeur russe né le 12 août 1932 à Léningrad. La famille Slonimski est très impliquée dans la littérature et la musique  : le père de Sergueï, Mikhail (1897-1972) était membre actif du cercle littéraire "Les frères Sérapion". Son oncle Nicolaï (1894-1995) est l'auteur de l'important dictionnaire biographique des musiciens. Le cousin de son père, Anthony (1895-1976) était un célèbre poète polonais et dissident politique.


Né dans la famille de l’écrivain Mikhail Slonimsky, il commence ses études de composition à l’âge de 11 ans, sous la direction de Vissarion Chebaline. En 1945, il entre à l’école musicale attachée au Conservatoire de Léningrad où ses professeurs sont Samari Savchinski (piano) et Boris Arapov (en) (composition), puis au Conservatoire dans la classe de composition d’Orest Ievlakhov et de piano de Vladimir Nilsen. En 1958, il termine le cycle de perfectionnement et à partir de l’année suivante, il est admis comme professeur de la théorie de la musique au conservatoire. À partir de 1967, il enseigne également la composition.


Œuvre

Slonimski représente la génération des compositeurs qui s’est formée au conservatoire de Léningrad après la guerre. Dans les années 1950, il s'intéresse à l’avant-garde et au renouvellement de son style musical. Ses premières œuvres, qui attirent l'attention par leur utilisation du langage moderne, sont : Ouverture de carnaval (1957) et la Première symphonie en fa mineur (1958). Slonimski utilise aussi les éléments folkloriques dans son cycle vocal Les chansons de la volnitsa (1960) et dans l'opéra Virineïa (1967). À l'opposé de la plupart de ses contemporains, Slonimski est peu influencé par Igor Stravinski et développe son propre style en devenant l’un des pionniers de la nouvelle vague folklorique en musique russe. Plus tard, il se tourne vers la musique du Moyen Âge, des anciens motifs folkloriques, ce qui fait une combinaison originale avec le langage avant-garde dans Concerto buffo (1964) et la cantate Une voix du chœur (1965). Il utilise également de temps en temps la musique aléatoire et sonore.
Le genre dominant dans l’œuvre de Slonimski est la symphonie. Il en a écrit trente-deux, dont la Quatrième, dédicacée à son père, la Neuvième, une œuvre épique reflétant les catastrophes du xxe siècle, la Dixième, Les cercles de l’enfer, d’après Dante.
Slonimski se rend célèbre par ses musiques de films et en particulier celle de La République ChKID (ru) (un film de Guennadi Poloka (ru); 1966) racontant l’histoire des enfants orphelins après la Révolution d’Octobre.

En dehors de la composition, Slonimski est un musicologue estimé. Il reçoit le grade de licencié en arts pour sa dissertation sur les symphonies de Sergueï Prokofiev. On lui doit aussi les articles consacrés à Gustav Mahler, Dmitri Chostakovitch et la musique russe contemporaine.


Liste des œuvres


Opéras

Virineïa (1967), d’après la pièce de théâtre de Lidia Seïfoullina
Le Maître et Marguerite (1970―72), d’après le roman éponyme de Mikhaïl Boulgakov, n'est créé qu’en 1989 à cause de la censure;
Marie Stuart (1980)
Hamlet (1990), dramma per musica d’après William Shakespeare;
Les visions de Ivan le Terrible (1995)
Le Tsar Ixion (1995), opéra de chambre
Le Roi Lear (2001) dramma per musica d’après William Shakespeare
Antigone (2008)


Ballets

Icare (1970)
La princesse Pirlipat, ou La noblesse punie (2001)
La noix magique (2004)


Œuvres orchestrales

32 symphonies (1958―2012)
Ouverture de Carnaval (1957)
Concerto buffo pour orchestre de chambre (1964)
Suite du ballet Icare (1971)
Concerto pour orchestre, trois guitares électriques et les instruments solistes (1973)
Chant dramatique (1973)
Musique festive pour balalaïka, castagnettes et orchestre symphonique (1975)
Motet symphonique pour orchestre (1976)
La musique douce pour flûte et orchestre (1981)
Concerto primaverile pour violon et orchestre à cordes (1983)
Concerto pour hautbois et orchestre de chambre (1987)
Concerto slave pour orgue et orchestre à cordes (1988)
Apollon et Mars, symphonie pour flûte et harpe (1991)
Les visions péterbourgeoises (1994)
Sinfonietta (1996)
Rhapsodie hébraïque, premier concerto pour piano et orchestre (1997)
Concerto pour violoncelle et orchestre de chambre (1998)
Deuxième concerto pour piano et orchestre (2001)


Œuvres de chambre

Quatuor à cordes sur des thèmes russes (1951)
Suite pour alto et piano (1959)
Dialogues pour quintette à vent (1964)
Sonate pour violon seul (1967)
Mélodie pour violon et piano (1973)
Sonatina pour cor et piano (1974)
Monologue et Toccata, pour clarinette et piano (1974)
Antiphones pour quatuor à cordes (1975)
Trois pieces pour violoncelle seul (1975)
Légende pour domra et piano (1976)
Suite exotique, pour 2 violons, 2 guitares électriques, saxophone et percussions (1976)
Solo espressivo pour hautbois seul (1977)
Musica lyrica pour flûte, violon et clavecin (1981)
Dans le monde des animaux, pour violoncelle et piano (1982)
Monodie "En lisant Euripide" pour violon seul (1990)
Récitatif, Aria et Burlesque, pour flûte, piano et percussion (1990)
Lamento furioso, pour clarinette et piano (1991)
Sonate pour violoncelle et piano (1994)
Sonate pour violon et piano (1999)
Alba pour flûte et piano (2002)
Trois pièces pour harpe seule (2002)
Quintuor à cordes (2008)


Œuvres pour piano

Pastorale et Toccata (pour orgue, 1961)
Sonate (1965)
Poème chromatique (pour orgue, 1969)
Fantaisie en couleur (1972)
Marche hongroise pour 2 pianos (1979)
Variations sur un thème de Moussorgski (1984)
Rhapsodie américaine pour 2 pianos et clavecin (1990)
24 préludes et fugues (1995)
Ballade nordique (1998)
Intermezzo à la mémoire de Brahms (1980); Ballade du nord à la mémoire de Grieg (1998); Élegie à la memoire de Sibelius
Plusieurs morceaux dont des pièces pour enfants (pièces 1970, Gouttes de pluie, 1973, Album, 1983, De 5 à 50, 5 cahiers à 2 ou 4 mains (1960/90)


Œuvres vocales

Les chansons de la volnitsa (1959)
Chants de Liberté, cycle pour mezzo, baryton et orchestre sur des chants folkloriques russes (1962)
Une Voix pour les Choeurs, cantate sur des textes de A. Block (1965)
Suite-oratorio "de Virinea", pour solo, choeurs et orchestre (1976)
Un jour de la vie, cantate pour 4 solistes, choeur et orchestre de chambre sur des textes indiens (1998)
Requiem (2003)
Romances et cycles vocaux (verses de Anna Akhmatova, Ossip Mandelstam, Marina Tsvetaïeva, Bella Akhmadoulina et d’autres)
Œuvres diverses pour chœur - dont Cantique des cantiques (1975, Le Don Paisible (1977) - et mélodies
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin


Nombre de messages : 15852
Age : 70
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Sergueï Slonimski (Slonimsky) né en 1932   Mar 30 Aoû - 15:43

Icarus Laughing

https://www.youtube.com/watch?v=BEzQHD83-TQ





Symphonie n° 30 (2010)

https://www.youtube.com/watch?v=4GQEsUe0eGc
Revenir en haut Aller en bas
 
Sergueï Slonimski (Slonimsky) né en 1932
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: