Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Blas Galindo Dimas (1910-1993)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16646
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Blas Galindo Dimas (1910-1993)   Ven 2 Aoû - 19:33

Blas Galindo Dimas (né à San Gabriel (État de Jalisco) le 3 février 1910 et décédé à Mexico le 19 avril 1993) est un compositeur, chef d'orchestre et professeur de musique mexicain.

Sa famille était d'origine Wixáritari, qui avait adopté la culture européenne. Il est entré à l'école à 9 ans. Après la Révolution au Jalisco, il est revenu en 1928 dans son village. Là il a travaillé, étudié et organisé l'harmonie municipale de musique. Il a commencé ses études musicales dans sa ville natale de San Gabriel avant d'aller à Mexico, pour entrer à 21 ans au Conservatorio Nacional de Música (es) où il a étudié avec Carlos Chávez.
En 1941-42 il a participé à Berkshire à un cours avec Aaron Copland. Il est le co-fondateur en 1966 de l'Academia Mexicana de las Artes. Son œuvre, influencée par la tradition musicale mexicaine, indigène et métis, comprend de la musique pour la scène, de la musique symphonique, chorale et de la musique de chambre. Il a aussi composé de nombreuses œuvres pour le piano, dont beaucoup d'entre elles sont de bons exemples du répertoire atonal moderniste latino-américain.

Comme chef d'orchestre, il s'est produit dans de nombreux pays d'Europe et d'Amérique, faisant connaître ses propres compositions et celles des autres auteurs mexicains et hispano-américains.
En 1964, il a reçu le Premio Nacional de Ciencias y Artes (Prix national des sciences et des arts) du Mexique.


Oeuvres

Orchestre

Sones de mariachi (1940, 1953)
Arroyos (1942)
Suite for the ballet "La manda" (1951)
Scherzo mexicano for string orchestra (1952)
Segunda Sinfonía (1957)
Sinfonia n° 3 (1961)
Concierto for flute and orchestra (1960)
Concierto, for violin and orchestra (1962)
Concierto, for cello and orchestra (1984)
Concierto n° 1 pour piano et orchestre (1942)
Concierto Nº 2, for piano and orchestra (1961)
Homenaje a Cervantes, suite (1947)
Homenaje à Ruben Dario (1971)
Nocturno, for orchestra (1945)
Obertura mexicana no. 2, for piano and orchestra
Poema de Neruda, for string orchestra (1948)
Sinfonía breve, voor strings (1952)
Concierto para flauta y cuerdas (1978)
Concierto para guitarra eléctrica y orquestra (1973)
El zopilote mojado, orchestre et mariachi (1942)
Los cuatro reales, orchestre et mariachi (1942)


Ballets

Entre sombras anda el fuego, ballet (1940)
Danza de las fuerzas vivas, ballet (1940)
La Manda, ballet (1951)
Astucia, musique de scène (1948)


Musique de chambre

Suite para violin y violoncello (1933)
Sextetos (1942)
Sonata, for clarinet and piano (1947)
Sonata, for cello and piano (1948)
Piano Quintet (1961)
Suite, for violin and piano (1961)
Cuarteto de cuerdas (1970)
Suplica de Amor, guitare
Titoco-tico, pour instruments indigènes de percussion (1971)


Piano

La lagartija (1935)
Suite No. 2 : Impresión, Caricatura de vals, Jalisciense (1936)
Sombra, Preludio (1937)
Preludio (1937)
Llano alegre (1938)
Danzarina, waltz (1939)
Fuga en do (1941)
Allegro para una sonata (1944)
Preludio (1944)
Cinco preludios (1945)
Y ella estaba triste, Preludio (1945)
Siete piezas (1952)
Piezas infantiles (1964-1973)
Sonata (1976)
Preludio No. VI (1987)


Oeuvres vocales

Jicarita (1939)
Mi querer pasaba el río (1939)
Paloma blanca (1939)
Cantata a la Patria, cantate based on the poem Suave Patria by Ramón López Velarde, for mixed choir and orchestra (1946)
Me Gusta Cuando Callas, after Pablo Neruda (1948)
Cantata Homenaje a Benito Juárez (1957)
Letanía erótica para la paz, cantate (1965)
Dos Corazones for mixed choir
Arrullo, for soloist and orchestra (1945)
Canciones de Jalisco
Madre mía cuando muera, for soprano and orchestra (1943)
Segundo himno de Jalisco
Popocatépetl, pour soprano, ténor et orchestre (1990)
Cantata de primavera
Para mi corazón basta tu pecho, pour chœur (Pablo Neruda)
Dos canciones (A. del Río, R.M. Campos), chant et piano (1947)
Tres canciones (A. del Río), chant et piano (1947)
Cinco canciones a la madre muerta (1975)


Musique de film

Raices (1955)
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11474
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Blas Galindo Dimas (1910-1993)   Ven 2 Aoû - 19:40

J'ai une musique de ballet de ce compositeur ainsi qu'une pièce orchestrale tirée de ce ballet.Very Happy 

Mais pourquoi deux topics ouverts sur ce compositeur?Laughing
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16646
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Blas Galindo Dimas (1910-1993)   Ven 2 Aoû - 20:37

Icare a écrit:


Mais pourquoi deux topics ouverts sur ce compositeur?Laughing

Erreur de mes sens abusés Embarassed Embarassed 

J"ai écouté ses "Sones de mariachi" ainsi que "Homemaje a Cervantes", et c'est pas mal du tout Wink 
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11474
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Blas Galindo Dimas (1910-1993)   Ven 8 Sep - 22:53

Icare a écrit:
J'ai une musique de ballet de ce compositeur ainsi qu'une pièce orchestrale tirée de ce ballet.Very Happy

Le ballet auquel je fais référence ci-dessus, s'intitule La Manda. Blas Galindo en a tiré une suite de 14'30" et je ne connais ce ballet qu'à travers cette suite. Comme le ballet El Chueco de Miguel Bernal Jiménez, Blas Galindo a composé La Manda entre 1950 et 1951. Biensûr, on est ici à mille lieux de l'expérience sérielle, voire atonale, qui sévissait en Europe à la même époque. Galindo s'exprime dans une tradition symphonique où la tonalité et le lyrisme sont maîtres, tout comme Jiménez. De ma part, ce n'est ni une réprobation ni une approbation, juste une observation, surtout que le caractère un peu rétro, suranné, désuet, de La Manda me touche presque mystérieusement: Galindo y concocte de douces mélodies, des mélodies un peu suaves auxquelles je demeure sensible, et cela depuis la première écoute. Les années passent, les écoutes se succèdent, mais ces mélodies, dans une écriture vaguement poussiéreuse, me touchent et m'évoquent un vieux film romantique imaginaire. En revanche, la courte pièce orchestrale que j'ai sur un autre cd et qui est tirée de ce ballet, reprenant une des deux mélodies auxquelles je fais référence ici, n'a plus cet aspect rétro, un peu poussiéreux. Elle est sans doute le point culminant, débarrassée de toute lourdeur, comme intemporalisée.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Blas Galindo Dimas (1910-1993)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Blas Galindo Dimas (1910-1993)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: