Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Henri Collet (1885-1951)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16476
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Henri Collet (1885-1951)   Dim 28 Juil - 10:12

Henri Collet (Paris 5 novembre 1885 - Paris 23 novembre 1951) était un compositeur et critique musical français.

Né à Paris, mais bordelais d’ adoption pendant ses années de scolarité, Collet est un enfant surdoué qui devient bachelier à quatorze ans et demi, sur dispense du Président de la République. Dans la foulée, il passe l’ agrégation d’ espagnol (1909) , et consacrera d’ ailleurs quelques savants ouvrages à la littérature hispanique. Parallèlement, il acquiert une solide technique pianistique sous la férule de Joseph Thibaud, et s'intéresse également à la pratique des instruments à vent, notamment du cor.
Entre 1901 et 1913, il effectue plusieurs séjours d’ étude en Espagne, à Vitoria, Burgos, Barcelone et Madrid, sans compter un mémorable tour de Castille à dos d’ âne. Il y contracte une fascination durable pour les musiques populaires espagnoles, et se lie avec les deux grands folkloristes Felipe Pedrell et Federico Olmeda. A partir de 1913, Collet s’ établit définitivement à Paris. Il est nommé professeur à la Casa Velazquez, rédige un thèse toujours d’ actualité sur le "Mysticisme musical espagnol au XVI siècle" (Alcan - Paris, 1913), et fréquente assidûment le cercle des compositeurs espagnols de la capitale : Nin (cubain, mais grand arrangeur de mélodies populaires espagnoles), Turina, Rodrigo, Mompou, et surtout Manuel de Falla, avec lequel il travaille l’ orchestration.

La critique musicale française n’ aimant guère les artistes rétifs à l’ étiquetage catégoriel, c’ est sans doute cette versatilité qui a fait durablement obstacle à la diffusion de l’ oeuvre proprement musicale d’ Henri Collet. Ajoutons à cela un autre handicap singulier : de sa première à son ultime composition (respectivement : "Poème de Burgos", pour violon et orchestre - 1912 / "Symphonie de l’ Alhambra" - 1947), son catalogue se réfère constamment à l’ Espagne, et notamment au folklore castillan, à l’ exception de quelques oeuvres très minoritaires, dont une "Messe Brève de Pentecôte", des mélodies sur des poèmes de Francis Jammes, la musique de scène de "Font aux Cabres", ou quelques opérettes ("Godefroy", sous-titré "bouffonnerie musicale d’ après Courteline" ; "Mademoiselle Géranium").
source : http://www.flamencoweb.fr/spip/spip.php?article277

Aujourd'hui, sa musique est rarement interprétée et il est surtout connu pour son article des 16 et 23 janvier 1920 dans la revue Comoedia dans laquelle il a inventé le terme Groupe des Six pour désigner un groupe de jeunes musiciens au Conservatoire de Paris qui comprenait entre autres Francis Poulenc et Darius Milhaud.


Oeuvres

Ballets et opéras

Le Cabaret espagnol, Ballet (1918)
La cueva de Salamanca, intermède (1923)
Godefroy, Bouffonnerie musicale en 1 acte, Op.81
Clavelitos (Danses gitanes), Ballet andalou, Op.87 (1928)
El Baile de los enanos, ballet (1929)
Cervantes à Alger, Opera (1930)
Los Toreros, Ballet-pantomime en 1 acte, 7 scènes (1932)
La Chèvre d'Or, comédie lyrique) (1936)
Les trois tonadillas, intermède lyrique (1936)
La Gitanilla, opérette d'après Cervantes (1938)
Font aux Cabres, musique de scène (1938)
Les Amants de Galice, musique de scène (1942)
Godefroy, opérette (1943)
El Alcalde de Zalamea, Opera (1946)


Orchestre

Burgos, Poème pour violon et orchestre, op.30 (1912)
Rapsodie Castillane pour alto et orchestre (1923)
Seguedilla pour piano et orchestre (1926)
Al Parao (1926)
La Perra Mora (1926)
Symphonie de l'Alhambra (Alhambra Symphony) (1947)
Concerto flamenco n° 1 pour piano et orchestre (1946)
Concerto flamenco n° 2 pour violon et orchestre (1947)


Musique de Chambre

Musique espagnole pour violon et piano
Primavera, Berceuse pour violon et piano (1921)
Sonate Castillane pour violon et piano, op 60 (1921)
Trio Castillan pour violon, violoncelle et piano, op 61 (1925)
Castellanas, Suite Espaganole pour quatuor à cordes et piano, Op.32 (1921)
Romeria castellana, pour quintette à vent (1925)
Briviesca, Poème pour guitare, Op.67
Quatuor castillan à cordes (1937)


Piano

El Escorial, Poème symphonique, Op.22
Chants de Castille, Série I (1920)
Chants de Castille, série II, Op.42 (1922)
Danzas castellanas, Op.75 (1925)
Danses espagnoles (1936)
Alma española, 75 recuerdos, cancionero español, Opp.111-185 (1942)


Musique vocale

Poema de un día, six mélodies castillanes, op 48 (1920)
Cinq poèmes de Francis Jammes, Opp.17-21 (1920)
Quatre paysages pour voix et piano, Opp.56-59
5 Chansons populaires castillanes, op 69 (1923)
Siete canciones populares de Burgos, Op.80 (1926)
Messe de Saint Christophe, pour soli, choeur de femmes, orchestre et orgue (1928)
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16476
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Henri Collet (1885-1951)   Mer 9 Mar - 18:44

Henri Collet, comme souligné dans la biographie, a composé principalement des oeuvres inspirées par l'Espagne. On trouve sur ce CD ses deux Concertos flamenco, un pour violon et orchestre, l'autre pour piano et orchestre, ainsi que sa Symphonie de l'Alhambra pour orchestre.

Ces oeuvres ont été composées en 1946 et 1947, et sont en effet très "espagnoles", d'un style tout à fait classique, qu'on ne croirait pas composées au milieu du 20ème siècle.






https://www.youtube.com/watch?v=5gvwNJpzSao
Revenir en haut Aller en bas
 
Henri Collet (1885-1951)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: