Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

  Kevin MALONE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Icare
Admin


Nombre de messages : 10275
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Kevin MALONE   Mar 23 Juil - 19:16

Eighteen Minutes pour deux contrebasses et orchestre à cordes

Contrebasses solo: David Hayes et Dan Styffe.
Direction: Kevin Malone.

C'est l'oeuvre qui m'a incité à me procurer le disque sur lequel elle figure en complément des deux concertos pour violon composés respectivement par Stephen Plews et Geoffrey Kimpton. L'association de deux contrebasses au sein d'un même concerto m'a intrigué. Je voulais vraiment voir à quoi pouvait ressembler cette oeuvre, ce qu'avait pu en tirer Kevin Malone, compositeur qui jusque là m'était complètement inconnu. La contrebasse est un instrument qui m'a toujours fasciné, sa bonhomie, sa voix grave. J'ai en mémoire le très beau concerto que lui dédia Lalo Schifrin, ceux, très beaux, d'Edgar Meyer ou encore celui de John Downey.

Je n'ai pas été déçu par l'oeuvre de Kevin Malone qui dès le premier mouvement développe une atmosphère agitée que le duo de contrebasses ne manque pas de rendre original et saisissant. Le fantôme du jazz n'est pas loin et j'ai eu l'impression de pénétrer un polar urbain. L'oeuvre est divisée en six parties de durées presque égales en durée. La seconde est également animée, les trois autres plus langoureuses mais toujours servies par la fameuse combinaison sonore des deux instruments principaux. Une belle montée lyrique dans le cinquième mouvement sera interrompu brutalement par le sixième que j'espérais aussi grisant que le premier, comme un retour au source. Ce ne fut pas exactement ça mais voilà un Eighteen Minutes qui m'a fait passer un très bon moment, un moment tout en ambiance. Ah! La contrebasse!  
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin


Nombre de messages : 10275
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Kevin MALONE   Lun 11 Mai - 23:01

Eléments biographiques:

Kevin Malone est né à Buffalo, New York. Il reçut son éducation musicale de l'"Eastman School of Music, du "New England Conservatory", de l'Université de Michigan et de l'Université de Londres. Il étudia auprès de William Bolcom, Leslie Bassett et Morton Feldman et est entré aussi au Conservatoire national supérieur de musique de Paris. Il est un compositeur assez prolifique, à l'origine de quatuors à cordes, de pièces électroniques pour multimédia, cantates pour choeur et orchestre et musiques de films. Il fut le directeur musical de la "Brecht Company" pendant de nombreuses années.

Comme j'ai été séduit par son concerto pour deux contrebasses et orchestre à cordes, Eighteen Minutes, il était logique que je m'intéresse à d'autres oeuvres de ce compositeur. C'est ainsi que, bientôt, je vais pouvoir me pencher sur des pièces de musique de chambre telles que The Radio Song pour mezzo-soprano, clarinette et piano (1997), American Terpsichore, violon, alto,violoncelle et piano (2008), Angels and Fireflies pour recorder (ou flûte) et orchestre à cordes (2011), puis, sans doute l'un de ses opus les plus important, A Clockwork Operetta pour mezzo-soprano, alto et piano (2011), basé sur le script d'A Clockwork Orange d'Anthony Burgess d'où Stanley Kubrick tirera son film du même nom.
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin


Nombre de messages : 15735
Age : 70
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Kevin MALONE   Mar 12 Mai - 9:30

A en juger par ce morceau "Les Anges et les Lucioles", c'est pas mal du tout Very Happy

https://www.youtube.com/watch?v=ARQmtRkqztg&spfreload=10



J'ai cherché, on ne trouve nulle part sa date de naissance

Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin


Nombre de messages : 10275
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Kevin MALONE   Lun 10 Aoû - 22:36

Je viens de découvrir quatre nouvelles oeuvres de Kevin Malone; The Radio Song pour mezzo-soprano, clarinette et piano, American Terpsichore pour violon, alto, violoncelle et piano, Angels and Fireflies pour flûte à bec et orchestre à cordes et A Clockwork Operetta pour mezzo-soprano, alto et piano. Tout ce que je peux dire après cette première approche, c'est que c'est une musique de tempérament, pleine de dynamisme. Dans The Radio Song et A Clockwork Operetta, j'ai ressenti une proximité avec le jazz, notamment le jazz vocal. La mezzo-soprano Emily Howard y réalise quelques prouesses. L'oeuvre que j'ai le plus appréciée, lors de cette première écoute, est sans aucun doute Angels and Fireflies, déjà présentée par Joachim ci-dessus. Très belle expressivité de la flûte à bec par John Turner. La sonorité particulière de la flûte y est superbement mise en valeur, dans une intensité dramatique parfaitement soutenue par les cordes. L'oeuvre qui m'a moins intéressé est celle qui est considérée comme la plus importante du cd; A Clockwork Operetta. Le trio voix/alto/piano ne m'a pas complètement convaincu. En revanche, le trio Voix/clarinette/piano m'a davantage intéressé dans The Radio Song, du moins pour certains passages qui m'ont paru sacrément créatifs et plus inspirés. Une certaine audace et fantaisie parcourent cette singulière composition de Kevin Malone. Le quatuor Violon/alto/violoncelle/piano qui anime American Terpsichore réserve, lui aussi, quelques combinaisons sonores plutôt ingénieuses et attractives. Les deux aspects séduisants qui ressortent des oeuvres de Malone que j'ai écoutées jusqu'à maintenant - ce qui était déjà vrai (à mon sens) dans son Eighteen Minutes pour deux contrebasses et orchestre à cordes - sont du caractère et de la créativité. Peut-on aimer ou rejeter, une chose est sûre, c'est une musique qui ne manque ni de sel ni de piment. Elle n'est jamais fade. Sans être conquis à 100%, Les compositions de Kevin Malone me donnent une très grande envie d'y retourner incessamment sous peu, ce qui est déjà un point très positif et surtout prometteur.
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin


Nombre de messages : 10275
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Kevin MALONE   Sam 11 Juin - 19:10


C'est parfois marrant de se relire...Si j'en crois ma précédente impression, j'émets quelques réserves sur l'ensemble des oeuvres écoutées, sauf sur Angels and Fireflies pour flûte à bec et orchestre à cordes que je place au-dessus du lot sans la moindre hésitation. L'opus qui m'aurait le moins séduit serait A Clockwork Operetta pour mezzo-soprano, alto et piano. Bon, ne l'ayant pas encore réécouté, je ne peux donc pas encore dire si c'est toujours le cas ou si mon ressenti a finalement évolué; positivement ou négativement évolué...Ce sera pour tout-à-l'heure. Là où un rebondissement a eu lieu, c'est sur son quatuor pour piano et trio à cordes American Terpsichore. Cette fois, je l'ai carrément trouvé génial. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin


Nombre de messages : 10275
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Kevin MALONE   Sam 11 Juin - 22:01


<<L'opus qui m'aurait le moins séduit serait A Clockwork Operetta pour mezzo-soprano, alto et piano. Bon, ne l'ayant pas encore réécouté, je ne peux donc pas encore dire si c'est toujours le cas ou si mon ressenti a évolué; positivement ou négativement évolué...>>

A clockwork Operetta m'a finalement bien diverti. J'y ai retrouvé ce style dynamique et corrosif de The radio Song pour mezzo-soprano, clarinette et piano et du fameux quatuor pour piano et trio à cordes, American Terpsichore qui m'a tant captivé lors de cette nouvelle écoute.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Kevin MALONE   Aujourd'hui à 8:55

Revenir en haut Aller en bas
 
Kevin MALONE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: