Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Peter Erasmus Lange-Müller (1850-1926)

Aller en bas 
AuteurMessage
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 18045
Age : 72
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Peter Erasmus Lange-Müller (1850-1926)   Ven 28 Juin - 9:26

Peter Erasmus Lange-Müller (né le 1 Décembre 1850 à Fredericksberg, mort le 26 Février 1926 à Copenhague) était un compositeur et pianiste danois. Son style de composition a été influencé par la musique folk danoise et par le travail de Robert Schumann, Johannes Brahms, et ses compatriotes danois, y compris JPE Hartmann .

Lange-Müller est né à Fredericksberg, Danemark dans une famille aisée politicienne. Il a passé son enfance passionné de peinture, de lecture de poésie, et d'étude de la musique avec des professeurs éminents, dont G. Matthison-Hansen. Une mauvaise santé l'a empêché de fréquenter l'école jusqu'en 1871, quand il est entré conservatoire pour étudier la composition ainsi que le piano avec Edmunt Neupert. Après une année, cependant, son père a décidé qu'il devait suivre son parcours professionnel et l'inscrit dans l'université de Copenhague pour étudier la science politique. Il n'était pas bien adapté à une vie politique, et en 1874, il s'est complètement immergé dans sa carrière de compositeur. C'est à ce moment que lui et plusieurs de ses collègues ont fondé la Société des concerts (Koncertforening) de Copenhague dont il fut le directeur entre 1879 et 1883.

Le prochain quart de siècle suivant, Lange-Müller a produit une énorme quantité de musique, comprenant soixante-dix sept numéros d'opus. Et, pendant les  années où il a dirigé la Société des concerts, l'ont aidé à s'établir. Toutefois, il a souffert de sévères migraines (plus tard chronique liée à la maladie de l'œil), ce qui fait que travailler longtemps était très difficile pour lui. Par conséquent, ce qu'il pouvait composer tend rapidement à afficher le meilleur de son talent de composition. Ses mélodies pour voix non accompagnés et les petites pièces de musique de chambre sont ses œuvres les plus populaires. Ils comprennent également la majeure partie de sa production musicale. Parmi ses plus grandes œuvres, il a terminé deux symphonies, un concerto pour violon, et une suite d'orchestre (à l'Alhambra), qui sont encore largement interprétées aujourd'hui. En 1892, il a épousé Ruth Block, avec qui il a eu trois enfants.

Après 1900, Lange-Müller compose très peu. Il a passé la plupart de son temps dans sa maison isolée de Sophienberg, divertissant ses petits-enfants. Il est décédé le 26 Février 1926 à Copenhague, quatre jours après un grave accident de la rue.

Son style musical est largement conservateur romantique, comme les compositeurs Hartmann et Heise.


Oeuvres principales

Tableaux de Nuit, suite pour piano (ca. 1864),
Op. 1 Sulamith et Salomon, 5 mélodies (1874)
Op. 2 2 Chants pour basse (Menuet og marsch), texte Kaalund (1874)
Op. 3 Dans l'Alhambra (Suite pour orchestre, 1876)
Op. 4 Trois Poèmes de Bergsøe (1875)
Novemberstemming (impressions de novembre  (ca. 1876)
Op. 5 Choeurs (Tonernes flugt, Novemberstemning .... 1876)
Op. 6 Huit chansons de Ingemann (la chanson de Sulamith: Reine dans le jardin, la chanson de géant, Sulamiths chanson, ... 1876)
Op. 7 Tove, opéra en 2 actes, livret de Lange-Müller (1878)
Op. 8 12 morceaux de piano (1877)
Op. 9 Niels Ebbesen (baryton, choeur d'hommes et orchestre-1878)
Op. 10 Douze choeur d'hommes à quatre voix (1879)
Op. 11 Sange Efter det Russiske, textes de Thor Lange (Pourquoi le saule est penché, Kosakken ...)
Op. 13 I Mester Sebalds have (Dans le jardin de Maître Sebald), musique de scène, livret de S. Bauditz (1880)
Op. 14 Six chansons danoises (Au coucher du soleil, temps frais, la Terre est malade ... 1882)
Op. 15 Fulvia, musique de scène, livret de H.V. Kaalund (1881)
Op. 16 Cinq Norwegian Songs (1882)
Op. 17 Symphonie n° 1 en ré mineur ("Efterår", "Autumne" - 1879/1882)
Op. 18 Six contes de Thor Ling (Peau de soleil, coudes saule, Petite sorbe rouge ... 1882)
Op. 19 pièces '"humeur de la Russie" (1882)
Op. 20 Quatre poèmes de Tolstoï (Au bord de la lande brumeuse, plongé dans la pénombre, comme des ombres le long du ciel, avec la neige enterré ... 1883)
Op. 21 Trois psaumes (chœur et orchestre, 1883)
Op. 22 Spanske Studenter, Etudiants espagnols, opera en 2 actes, livret de V. Faber (1883)
Op. 23 Songs of Drachmann : L'Ours, le Paysan et le Châtelain (1884)
Op. 24 7 Songs of Ernst von der Recke (1884)
Op. 25 Der var engang (Il était une fois), drame livret de H. Drachmann (1887)
Op. 26 Meranerreigen (piano à 4 mains, 1886)
Op. 27 Six Lieder "sérieux"  texte Heine et Heyse (1885)
Op. 28 Cinq anciennes chansons d'amour françaises (1885)
Op. 29 Deux Lieder de Madonna (pour mezzo-soprano, choeur et orchestre, 1895)
Op. 30 Fru Jeanna, opéra en 4 actes, livret de E. von Recke (1891)
Op. 31 Thabor, 4 poèmes (1887)
Op. 32 Gildet paa Solhaug (La Fête à Solhaug), musique de scène, livret de H. Ibsen (1888)
Op. 33 Symphonie n° 2 en ré mineur (1889/1915)
Op. 34 Huit contes de Thor Ling (berger tire sur sa manche, très haut dans les montagnes, Tout mon amour, Toutes les herbes poussent, c'est l'été en douceur ... 1888)
Op. 35 5 Romances et Ballades, texte Uhland (1889)
Op. 36 Trois cantates (1888) : Kantate til hundredeåret for stavnsbåndets løsen (1888), Kantate ved den nordiske Industriudstillings Aabningsfest 1888, Udstillingskantaten (kor og orkester 1888)
Feuille d'album (1889)
Op. 38 Trois chansons polonaises et russes (Dans la forêt I, II bois, anges gardiens - 1890)
Op. 39 Trois Fantaisies pour violon et piano (1895)
Op. 40 6 Sange af Min Kaerligheds Bog, texte de Karl Gjellerup (1890)
Op. 41 Ved Bosphorus (Sur le Bosphore), musique de scène, texte de Drachmann (1891)
Op. 42 Peter Plus, musique de scène, texte de E. Christiansen (1891)
Op. 43 Die schlimmen Brüder (Les Mauvais Frères), musique de scène, texte de P. Heyse (1891)
Op. 44 Hertuginden af Burgund (Duchesse de Bourgogne), musique de scène, texte de von der Recke (1892)
Op. 47 Weyerburg (Suite pour orchestre, 1894)
Op. 48 Letizia, musique de scène, texte de Christiansen (1898)
Op. 49 Danses et intermezzi (pièces pour piano)
Op. 50 Vikingeblod (Sang des Vikings), opéra en 4 actes, livret de Christiansen (1900)
Op. 51 Sommernat paa sundet (Nuit d'été sur le Détroit), musique de scène, texte de O. Benzon (1894)
Op. 53 Trio avec piano en fa mineur (1898)
Op. 54 3 Sange ved havet (Trois chansons du bord de mer) (1896)
Op. 55 Middelalderlig (Medieval), mélodrame, texte de Drachmann (1896)
Op. 56 Sept morceaux forestiers (pièces pour piano, 1898)
Op. 57 Quatre chansons de "Cosmus" (Le soleil apparaît comme une rose, je chante un roi, ... - 1898)
Op. 59 Renaissance, mélodrame, texte de Drachmann (1901)
Op. 60 Cantate 1848 pour soli, choeur et orchestre, texte de E. von der Recke (1919)
Op. 61 4 Mélodies de L. Holstein (1899)
Op. 62 Arion, cantate soli choeur et orchestre (1899)
Op. 63 Romance pour violon et orchestre (1899) (également disponible dans une version pour piano et violon)
Op. 64 Viser og Sange Dix-sept histoires et des chansons de Thor Ling (1899)
Op. 65 Trois chansons de Madonna, choeur (1900)
Op. 66 Fantaisie automnale pour piano en ut mineur (1900)
Op. 67 Prolog ved Dansk Koncertforenings 1- koncert (Choeur et Orchestre 1902)
Op. 68 Dæmpede melodier (douces mélodies, pièces pour piano, 1904)
Op. 69 Concerto pour violon en ut majeur (1904)
Op. 71 Cantate pour le 100e anniversaire de Hans Christian Andersen, soli choeurs et orchestre (1905)
Op. 72 ou 73 Agnete et Havmanden (chœur et orchestre, 1908)
Op. 74 3 Poèmes, texte Jacobsen, (1908)
Op. 75 Neuf chansons de Ernst von der Recke (1908)
Op. 77 Wanderer Songs (je marche sur le chemin du Seigneur, comme une voix modérée)
12 smaasange (1901)
Signaux pour l'horloge de l'hôtel de ville de Copenhague (1905)
Petites pièces pour les enfants (1911)
Son de nuit d'été (orchestre)
In Memorian (Orchestra 1914)
Lamentazione (Orchestra 1914)


Dernière édition par joachim le Sam 1 Déc - 11:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
shanessean

avatar

Nombre de messages : 842
Age : 82
Date d'inscription : 19/08/2009

MessageSujet: Re: Peter Erasmus Lange-Müller (1850-1926)   Ven 28 Juin - 12:31

Encore un inconnu, je vais aller à sa recherche.
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr/
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 12592
Age : 54
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Peter Erasmus Lange-Müller (1850-1926)   Ven 28 Juin - 12:37


Oui, Joachim a l'art de nous dénicher des compositeurs totalement inconnus de la planète Terre.Hehe 
Revenir en haut Aller en bas
shanessean

avatar

Nombre de messages : 842
Age : 82
Date d'inscription : 19/08/2009

MessageSujet: Re: Peter Erasmus Lange-Müller (1850-1926)   Mer 17 Juil - 18:24

Je l'ai dans le collimateur mais n'ai rien encore télécharger.
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr/
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 18045
Age : 72
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Peter Erasmus Lange-Müller (1850-1926)   Mar 17 Nov - 19:21

Symphonie n° 1 "L'Automne" en ré mineur opus 17



https://www.youtube.com/watch?v=APzpRxRMR9s

L'enregistrement n'est pas terrible, dommage.
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 18045
Age : 72
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Peter Erasmus Lange-Müller (1850-1926)   Sam 1 Déc - 12:15

Pas mal du tout Very Happy



https://www.youtube.com/watch?v=m49oBQ4OUxU
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Peter Erasmus Lange-Müller (1850-1926)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Peter Erasmus Lange-Müller (1850-1926)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: