Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Claus BANTZER, né en 1942

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Icare
Admin


Nombre de messages : 10475
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Claus BANTZER, né en 1942   Mar 28 Mai - 20:04

Il y a comme ça des compositeurs qu'il est très difficile de classer dans une catégorie plutôt que dans une autre. Claus Bantzer est de ceux-là, oeuvrant dans le domaine classique ainsi que dans le jazz et auteur d'un certain nombre de musiques de films. Sa "Jazz-Mass" intitulée Missa Popularis est très différente de celle de Lalo Schifrin, un autre inclassable comme peut l'être aussi Giorgio Gaslini en Italie. L'oeuvre de Claus Bantzer est moins endiablée, davantage dans une progression subtile vers le recueillement. La messe se divise en cinq longs mouvements dont un qui frise les trente minutes. Il porte les titres traditionnels d'une messe ordinaire; Kyrie, Gloria, Credo (le plus imposant), Sanctus et l'Agnus Dei. C'est un jazz très sobre et raffiné qui porte un choeur soyeux et élégiaque presque continuellement doux et contemplatif. Le Sanctus est sans doute la partie instrumentale avec une domination délicate et posée du piano sous les doigts de Christianne Behn.

Eléments biographiques:

CLAUS BANTZER est né a Maturg (Allemagne) en 1942, d'une famille d'artiste. Son frère aîné est un acteur professionnel. Bantzer étudia le piano, l'orgue et la direction d'orchestre à l'école de musique de l'Université de Francfort. Il continua ses études à Hambourg (école de musique et de théâtre). Il obtient ensuite un "Master" en orgue auprès de son professeur et organiste Heinz Wunderlich. Il devient alors son assistant à l'Eglise de St Jacobi de Hambourg. Courant 1975, CLAUS BANTZER devient l'organiste de l'Eglise de St Johannis Harvestehude de Hambourg. Plus tard, le titre honoraire de directeur de musique religieuse lui fut conféré. Dans cette même église lui est alors confié la gestion de deux choeurs; "The main Church Choir of St Johannis" et "Chamber Choir Harvestehuder Kammerchor" dont il est le fondateur. Depuis plusieurs années maintenant, le nom de CLAUS BANTZER est associé à différents champs musicaux; en tant que chef d'orchestre, il travaille à Hambourg avec des orchestres de chambre, réalisant des premières créations et des standards du répertoire. A part ses travaux de maître de choeur et d'organiste, il est aussi un compositeur oeuvrant autant pour le concert, les scènes de jazz et le cinéma. Ce dernier domaine lui rapporta certains prix comme le "German national film prize" et en 1994, le Prix de la Sacem au Festival du Film Judéo-israélien en France.


Dernière édition par Icare le Ven 7 Aoû - 13:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin


Nombre de messages : 10475
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Claus BANTZER, né en 1942   Mar 28 Mai - 20:14


Quelques oeuvres:

time before – time after, composé en collaboration avec Stephan Krause pour cordes et percussion (2007)

Liebe ist nichts, sie wachse denn zuhöchst, composition pour alto, choeur de chambre et groupe de percussions, basé sur un texte de Paul Valéry (2002)

Tu deinen Mund auf für die Stummen, Jazz-cantate, créée en 1993 par le choeur de la Television allemande (NDR)
Missa Popularis/Jazz Messe, originale performance par le "NDR Jazz-Workshop" en novembre 1980

Musiques de films:

Kirschblüten - Hanami (2008)
Angesichts der Wälder (1996)
Wasserman - Der singende Hund (1995) (TV)
Auf Wiedersehen Amerika (1994)
Lebewohl, Fremde (1991)
Nach Patagonien (1991)
Winckelmanns Reisen (1990)
Abschied vom falschen Paradies (1989)
Radfahrer von San Cristóbal, Der (1988)
Wann, wenn nicht jetzt (1987) (TV)
Drachenfutter (1987)
Schweigen des Dichters, Das (1987)
Adrian und die Römer (1987)
Paradies (1986)
40 Quadratmeter Deutschland (1986)
Männer... (1985)
Im Innern des Wals (1985)
Wagnis des Arnold Janssen, Das (1983)
Dear Mr. Wonderful (1982)
Geburt der Hexe (1980)
Insurrección, La (1980)
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin


Nombre de messages : 10475
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Claus BANTZER, né en 1942   Ven 31 Mai - 18:39

Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin


Nombre de messages : 10475
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Claus BANTZER, né en 1942   Ven 7 Aoû - 13:18

Icare a écrit:
Il y a comme ça des compositeurs qu'il est très difficile de classer dans une catégorie plutôt que dans une autre. Claus Bantzer est de ceux-là, oeuvrant dans le domaine classique ainsi que dans le jazz et auteur d'un certain nombre de musiques de films. Sa "Jazz-Mass" intitulée Missa Popularis est très différente de celle de Lalo Schifrin, un autre inclassable comme peut l'être aussi Giorgio Gaslini en Italie. L'oeuvre de Claus Bantzer est moins endiablée, davantage dans une progression subtile vers le recueillement. La messe se divise en cinq longs mouvements dont un qui frise les trente minutes. Il porte les titres traditionnels d'une messe ordinaire; Kyrie, Gloria, Credo (le plus imposant), Sanctus et l'Agnus Dei. C'est un jazz très sobre et raffiné qui porte un choeur soyeux et élégiaque presque continuellement doux et contemplatif. Le Sanctus est sans doute la partie instrumentale avec une domination délicate et posée du piano sous les doigts de Christianne Behn.

Dans la Missa Popularis - Jazz-mass de Claus Bantzer, j'ai trouvé certains moments d'une grande tendresse et même romantiques. Les interprètes sont Christiane Behn au piano, celui-ci y jouant d'ailleurs un rôle essentiel, s'offre même un solo sans aucun accompagnement dans la dernière partie du "Sanctus", Leszek Zadlo au saxophone...un saxophone souvent doux, feutré et envoûtant...Paulo Cardoso à la basse, Jan Jarczyk au piano...comme je l'ai déjà mentionné, celui-ci est très présent, avec les choeurs, il domine agréablement la messe de Claus Bantzer...Stephan Krause à la batterie/percussion, relativement discrète tout au long de l'oeuvre, ne s'impose vraiment que dans un passage du "Gloria", comme une parenthèse...Britta Rehsöft (voix solo), plutôt belle et émouvante, le "Choir St. Johannis", très beau choeur par lequel je me suis laissé emporter, le tout dirigé par le compositeur.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Claus BANTZER, né en 1942   

Revenir en haut Aller en bas
 
Claus BANTZER, né en 1942
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: