Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Ferdinand Ries (1784-1838)

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ferdinand Ries (1784-1838)   Jeu 28 Fév - 21:25

Piano concertos

Clarinet Sonatas, Op. 29 and 169 / Clarinet Trio, Op. 28

Autres

Coco
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21009
Age : 43
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Ferdinand Ries (1784-1838)   Jeu 28 Fév - 23:49

Merci Coco Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Stadler
Admin
avatar

Nombre de messages : 4213
Age : 48
Date d'inscription : 09/11/2006

MessageSujet: Re: Ferdinand Ries (1784-1838)   Ven 29 Fév - 22:35

Je suis en train de livre la biographie de Beethoven écrite par les Massin et l'évocation de Ries m'incite à vous livrer deux anecdotes rapportées par ce dernier :

Ferdinand Ries a écrit:
Le comte [de Browne] demeura quelque temps à Baden, près de Vienne, et là je devais fréquemment jouer le soir les morceaux de Beethoven, tantôt sur le cahier, tantôt par coeur, devant une réunion d'ardents enthousiastes de mon maître. Je pus m'y convaincre que, chez la plupart des auditeurs, le nom seul suffit à leur faire tout trouver beau et excellent dans un ouvrage, ou tout médiocre ou mauvais. Un soit, fatigué de jouer par coeur, je jouai une marche, comme cela me vint sur le moment en tête, sans y voir plus loin. Une vieille comtesse, qui vraiment tourmentait Beethoven de son admiration, tomba là-dessus dans le plus grand ravissement, car elle crut que c'était quelque chose de nouveau de lui, ce que je n'affirmai que trop vite, pour m'amuser, tant à ses dépens qu'à ceux des autres enthousiastes. Malheureusement Beethoven lui-même vint le lendemain à Baden, et se rendit le soir chez le comte de Browne. A peine entrait-il dans le salon que la vieille dame commença à lui parler de cette belle marche, de cette oeuvre de génie... On peut juger de mon embarras. Sachant bien que Beethoven ne pouvait pas supporter cette vieille comtesse, je le tirai promptement à part, et je lui dis tout bas que j'avais voulu seulement m'amuser de sa sottise. Par bonheur pour moi, il prit très bien la chose, mais mon embarras s'accrut quand il fallut répéter la marche, qui alla bien plus mal, car Beethoven était près de moi. Tout le monde lui fit sur son génie les compliments les plus extraordinaires; il les recevait avec beaucoup d'embarras et de rage concentrée. Enfin ce dernier sentiment se fit jour par un violent éclat de rire. - Plus tard, il me dit : "Voyez-vous, mon cher Ries ! voilà les grands connaisseurs qui veulent juger toute musique avec tant d'exactitude et de sévérité ! Qu'on leur donne seulement le nom de leur favori, il ne leur en faut pas davantage."
Cette marche eut, du reste, ce bon résultat que le comte de Browne demanda aussitôt à Beethoven la composition de trois marches à quatre mains (op. 45). (texte 155, page 121)

Ici, il est question de la première exécution de l'Héroïque, chez le prince Lobkovitz :

Ferdinand Ries a écrit:
Dans le premier allegro, Beethoven a joué un mauvais tour aux cors; dans la deuxième partie, avant que le thème entre complètement, Beethoven le fait, pendant quelques mesures, pressentir par le cor, tandis que les deux parties de violon continuent à tenir un accord de seconde. Cela produit toujours, pour ceux qui ne connaissent pas la partition, le même effet que si le corniste avait mal compté les mesures et était tombé à contretemps. A la première répétition de cette symphonie, répétition qui fut terrible, mais où le cor fit bien son entrée, j'étais près de Beethoven et, croyant qu'on s'était trompé, je lui dis : "Maudit corniste, ne pouvait-il pas compter ? - Cela sonne abominablement faux !" Je crois que je fus bien près de recevoir une gifle, et Beethoven a été longtemps à me pardonner. (texte 182, page 136)

Quel déconneur, ce Ferdinand Laughing Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://clarinette-classique.forumactif.fr/index.htm
Invité
Invité



MessageSujet: Ferdinand RIES   Ven 29 Fév - 22:47

A LA SUITE DE TON COMMENTAIRE, TU DEVRAIS VOIR, SI CE N'EST
FAIT CE MAGNIFIQUE FILM "EROICA" OU FIGURE CETTE SCENE, DANS
LE FILM ELLE EST REELLE, BEETHOVEN MALMENAIT SOUVENT CE
PAUVRE RIES, TOUT EN AYANT UNE GRANDE AMITIE POUR LUI.


EN CE MOMENT, JE LIS UN TRES BEAU LIVRE d'Edmond BUCHET
"BEETHOVEN - Légendes et Vérités", malgré son caractère atrabilaire
je lui pardonne tout, comme tous ceux qui l'ont connu, l'ont fait en
grande partie.
Revenir en haut Aller en bas
felyrops

avatar

Nombre de messages : 1446
Age : 72
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: Ferdinand Ries (1784-1838)   Sam 1 Mar - 0:56

Comme on parle des amis de Beethoven, je ne pense pas être hors sujet (sinon, déplacez) si je commémore Johann Nepomuk KANKA (Prague, 1772-1865) avocat et compositeur, qui a bien connu Ludwig depuis 1796.
Il a plusieures fois plaidé pour lui, notamment lorsque la veuve de Kinsky ne voulait plus payer son annuïté à Beethoven.
Beaucoup de ses compositions sont perdues, ce qu'il en reste se trouve au Musée Narodni à Prague http://fr.wikipedia.org/wiki/Mus%C3%A9e_national_de_Prague .
Pour les lettres de Beethoven à Kanka: http://www.beethoven-haus-bonn.de/sixcms/detail.php//doksuche_ergebnisse_digitales_archiv_en (dans la première fenêtre, cliquer sur Kanka)
Revenir en haut Aller en bas
Stadler
Admin
avatar

Nombre de messages : 4213
Age : 48
Date d'inscription : 09/11/2006

MessageSujet: Re: Ferdinand Ries (1784-1838)   Sam 1 Mar - 10:08

Ludwig a écrit:
A LA SUITE DE TON COMMENTAIRE, TU DEVRAIS VOIR, SI CE N'EST FAIT CE MAGNIFIQUE FILM "EROICA" OU FIGURE CETTE SCENE, DANS LE FILM ELLE EST REELLE, BEETHOVEN MALMENAIT SOUVENT CE PAUVRE RIES, TOUT EN AYANT UNE GRANDE AMITIE POUR LUI.

Je n'ai pas vu ce film.

En tout cas, on sent bien que Ries ne tenait pas rigueur à Beethoven de ses sautes d'humeur.
Revenir en haut Aller en bas
http://clarinette-classique.forumactif.fr/index.htm
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21009
Age : 43
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Ferdinand Ries (1784-1838)   Sam 1 Mar - 10:15

Citation :
"Voyez-vous, mon cher Ries ! voilà les grands connaisseurs qui veulent juger toute musique avec tant d'exactitude et de sévérité ! Qu'on leur donne seulement le nom de leur favori, il ne leur en faut pas davantage."

Comme quoi cela n'a pas beaucoup changé depuis...
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 17812
Age : 72
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Ferdinand Ries (1784-1838)   Ven 10 Oct - 20:56

Aujourd'hui, quatuors à cordes opus 70n°2, 74 et WoO 48. Ils me semblent plus personnels que les symphonies qui, je confirme encore, sont beethoveniennes.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ferdinand Ries (1784-1838)   Ven 10 Oct - 22:24

joachim a écrit:
Aujourd'hui, quatuors à cordes opus 70n°2, 74 et WoO 48. Ils me semblent plus personnels que les symphonies qui, je confirme encore, sont beethoveniennes.

Je suis d'accord.
Tu as senti la profondeur inouie du quatuor WoO 48?incroyable que cette
oeuvre ne fasse pas partie du repertoire courant ..elle est incroyable ...
quelle intensite dramatique :je l'ai ecoute en boucle avec "La jeune fille et la mort" et honetement je me suis rendu compte a quel point Ries est tout sauf un epigone .Ce quatuor fait partie des sommets du genre....pas la moindre faiblesse.
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21009
Age : 43
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Ferdinand Ries (1784-1838)   Ven 10 Oct - 22:41

Je connais ses oeuvres pour piano mais j'apprécie grandement Ries car il est vrai que c'est du Beethoven tout craché.

D'ailleurs une fois, j'écoutais la radio et je me suis dit ( sans savoir que c'était du Ries ), "tiens, quel est cette musique de Beethoven que je ne connais pas?". Après coup, il s'est avéré que c'était du Ries...
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 17812
Age : 72
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Ferdinand Ries (1784-1838)   Sam 11 Oct - 16:22

En effet, si tous ses quatuors sont de cet acabit, chapeau !

J'avais trouvé son catalogue sur le Net, mais je ne le retrouve plus Embarassed Je crois me souvenir qu'il a composé davantage de quatuors à cordes que Beethoven, dont 11 seulement ont un numéro d'opus et au moins autant en WoO !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ferdinand Ries (1784-1838)   Sam 11 Oct - 21:26

joachim a écrit:
En effet, si tous ses quatuors sont de cet acabit, chapeau !

J'avais trouvé son catalogue sur le Net, mais je ne le retrouve plus Embarassed Je crois me souvenir qu'il a composé davantage de quatuors à cordes que Beethoven, dont 11 seulement ont un numéro d'opus et au moins autant en WoO !

Heureux de te rendre ce service Very Happy
Vive le Grove's Wink
26 quatuors a cordes: 3 op70, 3 op126, 3 op150, 2 op166,
3 WoO 1(1798), 1 WoO 6(1803) , 1 WoO 10(1805), 1 WoO34(1825)
1 WoO36(1826), 1WoO37(1827), 1 WoO48 (1833), 1 WoO71, 1 WoO72,
3 WoO73, 1 WoO74
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 17812
Age : 72
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Ferdinand Ries (1784-1838)   Dim 12 Oct - 9:39

Merci feleo. Le Grove, hélas on ne le trouve pas sur le Net. Par contre on trouve la grande biographie de Fétis, mais elle date...
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 17812
Age : 72
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Ferdinand Ries (1784-1838)   Lun 13 Oct - 14:49

Découverte ce matin du CD CPO qui comporte les quatuors WoO 37 en ut majeur et WoO 10 en mi bémol majeur par le quatuor Schuppanzigh.
Pour ce dernier, qu'il me semble écouter pour la première fois, on dirait vraiment du Beethoven, à tel point que j'ai recherché auquel quatuor il ressemble (op 18n°4 peut-être).

ça nous fait 2 CD CPO de quatuors de Ries. Allons nous vers une intégrale ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ferdinand Ries (1784-1838)   Lun 13 Oct - 17:01

joachim a écrit:
Découverte ce matin du CD CPO qui comporte les quatuors WoO 37 en ut majeur et WoO 10 en mi bémol majeur par le quatuor Schuppanzigh.
Pour ce dernier, qu'il me semble écouter pour la première fois, on dirait vraiment du Beethoven, à tel point que j'ai recherché auquel quatuor il ressemble (op 18n°4 peut-être).

ça nous fait 2 CD CPO de quatuors de Ries. Allons nous vers une intégrale ?


Ah mais je crois que oui , de meme que Naxos nous concocte une integrale des concertos et des

sonates pour piano. Symphonies ,musique de chambre, concertos ,oratorio ,sonates ....
on dirait qu'il a le vent en poupe et ce n'est que justice Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ferdinand Ries (1784-1838)   Mar 10 Mar - 14:57

http://www.jpc.de/jpcng/classic/detail/-/art/Ferdinand-Ries-Klavierkonzert-op-132/hnum/5906690

Et un de plus ...l'op 132 ,avis aux amateurs
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21009
Age : 43
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Ferdinand Ries (1784-1838)   Mar 10 Mar - 15:09

feleo a écrit:
Naxos nous concocte une integrale des concertos et des
sonates pour piano. Symphonies ,musique de chambre, concertos ,oratorio ,sonates ....

Ca c'est une bonne nouvelle! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Jean

avatar

Nombre de messages : 7019
Age : 75
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Ferdinand Ries (1784-1838)   Mar 10 Mar - 16:29

feleo a écrit:
http://www.jpc.de/jpcng/classic/detail/-/art/Ferdinand-Ries-Klavierkonzert-op-132/hnum/5906690

Et un de plus ...l'op 132 ,avis aux amateurs

oui pas mal du tout!...je ne suis pas pianiste...mais il me semble que Ries ne ménage pas l'instrumentiste coté "nombre de notes"!?...c'est une vraie cascade qui coule ininterrompue ...le deuxième mouvement est très beethovenien dans le genre adagio qui vous transporte "ailleurs"!!
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21009
Age : 43
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Ferdinand Ries (1784-1838)   Mar 10 Mar - 20:16

Jean a écrit:
il me semble que Ries ne ménage pas l'instrumentiste coté "nombre de notes"!?...c'est une vraie cascade qui coule ininterrompue ...

En effet, un peu comme Weber d'ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 17812
Age : 72
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Ferdinand Ries (1784-1838)   Sam 4 Avr - 19:10

Reçu le volume 3 des oeuvres pour piano et orchestre de chez Naxos.

Il y a le concerto en la mineur opus 132, les grandes variations sur Rule Britania et Introduction et variations opus 170. Le concerto est particulièrement magnifique. Je crois que c'est mon préféré jusqu'à présent.

Feleo, tu sais pourquoi les concertos ne sont pas numérotés (1, 2, 3, 4....) comme chez Beethoven ou Mozart par exemple ?
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21009
Age : 43
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Ferdinand Ries (1784-1838)   Lun 6 Avr - 13:48

J'ai eu l'occasion d'ecouter un concerto a la radio il y a quelques temps mais je ne sais plus lequel. En tout cas ca m'avait bien plu!
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ferdinand Ries (1784-1838)   Lun 6 Avr - 14:48

Concerto N°1 pour violon et orchestre op 24

Les 8 concertos suivants sont pour piano et numerotés de 2 à 9.

Donc:
concerto N°2 pour piano et orchestre op 42
"""""""""""N°3 """"""""""""""""""""""""""" op 55
"""""""""""N°4 """"""""""""""""""""""""""""op 115
"""""""""""N°5 """"""""""""""""""""""""""""op 120
"""""""""""N°6 """"""""""""""""""""""""""""op123
"""""""""""N°7 """"""""""""""""""""""""""""op132 "Farewell to London " (1824)
"""""""""""N°8 """"""""""""""""""""""""""""op 151 "Salut au Rhin"
"""""""""""N°9 """"""""""""""""""""""""""""op 177


Concertino pour piano et orchestre Woo 88
Variations op 52 " On a Swedish air"
Variations op 116 "On Rule Britania"
Variations op 119 "brillantes"

Rondo brillant pour piano et orchestre op 144
Rondo Woo 54 """"""""""""""""""""""""""( 1835)

Polonaise op 174 pour paino et orchestre

Concerto pour 2 cors et orchestre Woo 19 (1811)

Voilà toutes les oeuvres concertantes de Ries Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ferdinand Ries (1784-1838)   Lun 6 Avr - 15:06

Ben tiens entre 2 clients je vous allonge les sonates pour piano solo:

2 sonates en ut majeur et la mineur op 1
2 sonatines en si bémol et fa majeur op 5
2 sonates en ré majeur et ut majeur op 9
2 sonates en mi bémol majeur et fa mineur op 11
Sonate en fa dièse mineur op 26 "l'infortunée"
Sonatine en la mineur op 45
Sonate en la majeur op 114
Sonate en la bémol majeur op 141
Sonate en la bémol majeur op 176
Sonate en si mineur Woo 11 (1805)

Les dernières sonates qui ne devraient pas tarder à sortir chez Naxos n'ont plus rien à voir
avec Beethoven ; j'ai les partitions , elles sont plus proches de Schubert.


Dernière édition par feleo le Mar 7 Avr - 8:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 17812
Age : 72
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Ferdinand Ries (1784-1838)   Lun 6 Avr - 19:27

Encore merci, Feleo Very Happy Je suppose que la sonate "infortunée" a un opus supérieur à 9 sinon l'opus ferait double emploi.

Je vois aussi que les concertos ont bien un numéro d'ordre, ça m'étonnait. Reste à savoir pourquoi Naxos les ignore...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ferdinand Ries (1784-1838)   Mar 7 Avr - 8:46

C'est une erreur de ma part .....j'ai édité Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ferdinand Ries (1784-1838)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ferdinand Ries (1784-1838)
Revenir en haut 
Page 2 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: