Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Ferdinand Ries

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16377
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Ferdinand Ries   Mar 14 Nov - 11:09

Ferdinand Ries, nè le 28 novembre 1784 à Bonn - mort le 13 janvier 1838 à Francfort était un compositeur et un pianiste allemand.


Ferdinand Ries est le fils le plus âgé du violoniste Franz Anton Ries; il a reçu des premiers leçons de musique de son père et acheva sa formation à Munich et à Vienne, où, de 1801 à 1805, en tant qu'élève Ludwig van Beethoven qui avait également appris dans ses années bonnoises chez Franz Ries. L'élève est donc devenu le maître...

Après de plus ou moins longs voyages et séjours à Paris, Coblence, Prague, Dresde, Leipzig, Hambourg, Copenhague, Stockholm et Saint Petersbourg, Ries alla en 1813 à Londres, où il eu un tel succès qu'il y demeura jusqu'en 1823. Ayant acquis une certaine fortune, il se retira, à Godesberg, d'où il entreprit plusieurs voyages en Angleterre et en Italie.

Puis, en 1834, il eut la place de Kapellmeisters à Aix-la-Chapelle pendant deux ans. Émigré à Francfort-sur-le-Main, il y trouva un poste au Cäcilienvereins, où il resta jusqu'à son décès le 13 janvier 1838.
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16377
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Ferdinand Ries   Mar 14 Nov - 11:18

L'influence de Beethoven est prépondérante dans son oeuvre, qui touche tous les genres musicaux. Environ 200 opus dont 8 symphonies, des concertos et beaucoup de musique de chambre, qui est peut-être l'aspect le plus original de Ries.

L'intégrale des symphonies, est paru chez CPO, interprétées par le Zürcher Kammerorchester dirigé par Howard Griffiths.
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16377
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Ferdinand Ries   Mer 27 Fév - 10:47

Ecouté ce matin le CD CPO par le Linos Ensemble :

Grand Septuor pour clarinette, 2 cors, violon, violoncelle, contrebasse et piano en mi bémol majeur op 25.

Grand Octuor pour clarinette, cor, basson, violon, alto, violoncelle, contrebasse et piano en fa mineur op 128.

Entre la première et la deuxième oeuvre, une de jeunesse, l'autre de maturité, je ne relève pas de différence de style : on dirait du Beethoven. J'avais eu la même impression avec les symphonies.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Ferdinand RIES   Mer 27 Fév - 11:14

J'avoue avoir quelques CD de Ferdinand Ries, mais ne jamais les avoir écouté, je devrais
Revenir en haut Aller en bas
Stadler
Admin
avatar

Nombre de messages : 4198
Age : 47
Date d'inscription : 09/11/2006

MessageSujet: Re: Ferdinand Ries   Mer 27 Fév - 11:29

joachim a écrit:
Entre la première et la deuxième oeuvre, une de jeunesse, l'autre de maturité, je ne relève pas de différence de style : on dirait du Beethoven.

C'est plutôt une comparaison flatteuse Very Happy Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://clarinette-classique.forumactif.fr/index.htm
Invité
Invité



MessageSujet: Ferdinand RIES   Mer 27 Fév - 11:35

Stadler a écrit:
joachim a écrit:
Entre la première et la deuxième oeuvre, une de jeunesse, l'autre de maturité, je ne relève pas de différence de style : on dirait du Beethoven.

C'est plutôt une comparaison flatteuse Very Happy Wink


Les élèves n'imitent-ils donc pas leur Professeur à leurs débuts, je ne connais RIES que de ses relations avec Beethoven, mais rien de sa musique Joachim vient d'éveiller ma curiosité, je vais écouter
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Ferdinand RIES   Mer 27 Fév - 11:58

Je viens d'écouter une sonate en C majeur opus 1 n° 1 de F. RIES
effectivement c'est une imitation de Beethoven, pas mal d'ailleurs
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21017
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Ferdinand Ries   Mer 27 Fév - 18:27

joachim a écrit:
maturité, je ne relève pas de différence de style : on dirait du Beethoven. J'avais eu la même impression avec les symphonies.

Entièrement d'accord. Je me suis fait la réflexion il n'y a pas longtemps aussi quand j'ai entendu une sonate à la radio. Je me suis dit " Tiens, c'est du Beethoven mais...quelle est cette sonate qui ne me dit rien?".

Après vérification c'était du Ries...
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ferdinand Ries   Mer 27 Fév - 18:47

Snoopy a écrit:
joachim a écrit:
maturité, je ne relève pas de différence de style : on dirait du Beethoven. J'avais eu la même impression avec les symphonies.

Entièrement d'accord. Je me suis fait la réflexion il n'y a pas longtemps aussi quand j'ai entendu une sonate à la radio. Je me suis dit " Tiens, c'est du Beethoven mais...quelle est cette sonate qui ne me dit rien?".
après vérification c'était du Ries...

Nom d'une pipe, de nom d'une pipe, il s'est encore envolé, j'ai quelques CD copiés de F. RiES, et celui cité plus haut de sonates, pauvre Ferdinand, il était plutôt malmené par le Maître, le jour où se donnait un concert, il a pris une gifle parce qu'il a dit "c'est faux", tu dois te rappeler la scène, deux nuits sans sommeil m'ont lessivée
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16377
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Ferdinand Ries   Mer 27 Fév - 19:11

Ludwig a écrit:
Je viens d'écouter une sonate en C majeur opus 1 n° 1 de F. RIES
effectivement c'est une imitation de Beethoven, pas mal d'ailleurs

Je ne connais pas, mais si c'est son opus 1 n° 1, raison de plus pour que ça ressemble à Beethoven Wink
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ferdinand Ries   Mer 27 Fév - 19:12

Snoopy a écrit:
joachim a écrit:
maturité, je ne relève pas de différence de style : on dirait du Beethoven. J'avais eu la même impression avec les symphonies.

Entièrement d'accord. Je me suis fait la réflexion il n'y a pas longtemps aussi quand j'ai entendu une sonate à la radio. Je me suis dit " Tiens, c'est du Beethoven mais...quelle est cette sonate qui ne me dit rien?".

Après vérification c'était du Ries...


Tiens Tiens tu parles de symphonies de RIES je crois que j'ai des copies je vais écouter
Revenir en haut Aller en bas
Jean

avatar

Nombre de messages : 6521
Age : 74
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Ferdinand Ries   Mer 27 Fév - 21:13

D'ailleurs Beethoven qui l'avait comme élève l'avait conseillé amicalement de prendre un autre professeur (ou lui a t'il lui même conseillé Albrechberger?) ... constatant qu'il l'imitait trop dans ses compositions
Revenir en haut Aller en bas
felyrops

avatar

Nombre de messages : 1446
Age : 71
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: Ferdinand Ries   Mer 27 Fév - 22:44

C'est bien possible, Jean, mais l'amitiè réciproque est restée la vie durant.
Il me semble que j'ai parlé de cette vente publique à Berlin le 27-6-07, où une lettre de Beethoven à F. Ries, qui habitait alors (10-11-1819) à Londres depuis 1813, et qui s'occupait des éditions anglaises de L.v.B. (dans cette lettre il donne des nouvelles du quintette op. 104, et de la Hammerklaviersonate, op. 106) a été vendue.
Il commence sa lettre par Lieber Ries (cher Ries), et la termine avec "In Eil, ihr wahrer guter Freund, Beethoven" (En hâte, ton vrai bon ami, B.).
Tout celà allait plus loin que pour un ancien élève, avouez!
Cette extrèmement belle lettre (et j'en ai vu des centaines, dont plusieures en vente publique) est partie à 100.000 € + environ 18 % de frais.
Revenir en haut Aller en bas
Jean

avatar

Nombre de messages : 6521
Age : 74
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Ferdinand Ries   Mer 27 Fév - 23:14

OUI, désolé, j'ai oublié de preciser d'après ce que j'ai lu, que Beethoven a demandé à Ries de changer de "maître" , par amitié, pour qu'il prenne plus d'indépendance dans sa musqiue et pas du tout parce qu'il aurait pu prendre ombrage d'être imité.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ferdinand Ries   Mer 27 Fév - 23:22

felyrops a écrit:
C'est bien possible, Jean, mais l'amitiè réciproque est restée la vie durant.
Il me semble que j'ai parlé de cette vente publique à Berlin le 27-6-07, où une lettre de Beethoven à F. Ries, qui habitait alors (10-11-1819) à Londres depuis 1813, et qui s'occupait des éditions anglaises de L.v.B. (dans cette lettre il donne des nouvelles du quintette op. 104, et de la Hammerklaviersonate, op. 106) a été vendue.
Il commence sa lettre par Lieber Ries (cher Ries), et la termine avec "In Eil, ihr wahrer guter Freund, Beethoven" (En hâte, ton vrai bon ami, B.).
Tout celà allait plus loin que pour un ancien élève, avouez!
Cette extrèmement belle lettre (et j'en ai vu des centaines, dont plusieures en vente publique) est partie à 100.000 € + environ 18 % de frais.


PEUX TU ME DIRE SI CETTE LETTRE FAIT PARTIE DU LIVRE "LES LETTRES
DE BEETETHOVEN" d'Emilie ANDERSON, dans lequel cas je pourrai la lire,
car j'ai acheté ce livre
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Ferdinand RIES   Mer 27 Fév - 23:27

Ce début de Symphonie, me fait penser à Schubert, beaucoup plus qu'à Beethoven
Revenir en haut Aller en bas
felyrops

avatar

Nombre de messages : 1446
Age : 71
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: Ferdinand Ries   Mer 27 Fév - 23:50

@ Ludwig: il n'y a pas de renvoi à E. Anderson, mais à l'édition de référence allemande "Briefe", tôme 4, n° 1341, (avec omission d'une phrase, et mention <original non localisé>).
Voilà donc que l'original a refait surface, et qu'il appartient maintenant à une dame de Bremen (elle était assise à côté de moi et je l'ai félicitée).
PS: regarde dans Anderson à la date indiquée où sous l'adressé Ries...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ferdinand Ries   Mer 27 Fév - 23:58

felyrops a écrit:
@ Ludwig: il n'y a pas de renvoi à E. Anderson, mais à l'édition de référence allemande "Briefe", tôme 4, n° 1341, (avec omission d'une phrase, et mention <original non localisé>).
Voilà donc que l'original a refait surface, et qu'il appartient maintenant à une dame de Bremen (elle était assise à côté de moi et je l'ai félicitée).
PS: regarde dans Anderson à la date indiquée où sous l'adressé Ries...

Cette dame qui a cet original, sait-elle l'immense trésor qu'elle possède,
je regarderai demain, car il est minuit, dans le livre d'Anderson, mais si
tu me donnes des références allemandes, là je suis fichue, je ne connais
pas un traitre mot de cette langue, juste un dico et livre des verbes pour
traduire les mots allemands qui sont dans mes livres.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Ferdinand RIES   Jeu 28 Fév - 0:01

Je maintiens que cette 1ère symphonie de F. RIES est plus proche de F. SChUBERT que de BEETHOVEN, à vous
Revenir en haut Aller en bas
felyrops

avatar

Nombre de messages : 1446
Age : 71
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: Ferdinand Ries   Jeu 28 Fév - 0:06

Cette dame, qui avait ton âge je pense, savait très bien ce qu'elle achetait, puisque les enchères ont commencé à 40.000 €. Un collègue m'a dit par après qu'elle possède une collection d'autographes de choix!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ferdinand Ries   Jeu 28 Fév - 0:09

felyrops a écrit:
Cette dame, qui avait ton âge je pense, savait très bien ce qu'elle achetait, puisque les enchères ont commencé à 40.000 €. Un collègue m'a dit par après qu'elle possède une collection d'autographes de choix!


Elle est milliardaire, 40.000 euros, j'en tombe à la renverse, mais en même
temps, j'en suis toute réjouie, cela prouve une fois de plus, la valeur de
notre cher Beethoven, je donnerais beaucoup, pour simplement contempler
ce trésor.
Revenir en haut Aller en bas
Jean

avatar

Nombre de messages : 6521
Age : 74
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Ferdinand Ries   Jeu 28 Fév - 9:17

Sans vouloir minimiser les influences des "grands maîtres" sur des plus "petits" ..;comme Beethoven - Ries (et ce dernier n'est pas le seul: j'ai des concertos pour piano de Tomacek...dès l'introduction du N° 2 on croirait entendre des variations sur le 1er mouvement du 1er concerto de Beethoven..) on peut aussi leur accorder et reconnaitre qu'ils n'ont pas fait que "copier" et ont aussi trouvé une originalité propre qui fait que leur musique est loin d'être sans intéret...?
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16377
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Ferdinand Ries   Jeu 28 Fév - 9:38

Ludwig a écrit:
Je maintiens que cette 1ère symphonie de F. RIES est plus proche de F. SChUBERT que de BEETHOVEN, à vous

Je n'ai pas en CD les deux premières symphonies de Ries, donc je ne peux pas en juger.

Mais pour les autres, les n° 3 à 8, je maintiens que l'influence de Beethoven est prépondérante.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ferdinand Ries   Jeu 28 Fév - 9:47

joachim a écrit:
Ludwig a écrit:
Je maintiens que cette 1ère symphonie de F. RIES est plus proche de F. SChUBERT que de BEETHOVEN, à vous

Je n'ai pas en CD les deux premières symphonies de Ries, donc je ne peux pas en juger.

Mais pour les autres, les n° 3 à 8, je maintiens que l'influence de Beethoven est prépondérante.


Je ne peux pas dire, car je n'ai que la 1 et la 2, mais la 1 me fait penser à
une de Schubert, l'influence doit obligatoirement être présente, comme chez
la plupart des compositeurs, car ils ont tous subis l'influence de leur maitre plus ou moins.
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21017
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Ferdinand Ries   Jeu 28 Fév - 15:10

felyrops a écrit:

Il commence sa lettre par Lieber Ries (cher Ries), et la termine avec "In Eil, ihr wahrer guter Freund, Beethoven" (En hâte, ton vrai bon ami, B.).
Tout celà allait plus loin que pour un ancien élève, avouez!
Cette extrèmement belle lettre (et j'en ai vu des centaines, dont plusieures en vente publique) est partie à 100.000 € + environ 18 % de frais.

Ca fait cher la lettre de conseil de conseil musical Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ferdinand Ries   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ferdinand Ries
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 6Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: