Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Anna Marly et le Chant des Partisans

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16381
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Anna Marly et le Chant des Partisans   Mer 15 Mai - 8:52

Anna Marly, de son vrai nom Anna Betoulinsky (en russe, Анна Юрьевна Бетулинская), est une chanteuse et guitariste française d'origine russe née le 30 octobre 1917 à Pétrograd et morte le 15 février 2006 à Palmer (Alaska).
Elle a composé, à la guitare, la musique du Chant des partisans, ainsi que les paroles originales russes, tandis que les paroles françaises ont été écrites par Maurice Druon et Joseph Kessel.


Elle est née durant la Révolution russe au cours de laquelle son père fut fusillé, Anna Betoulinsky quitte la Russie pour la France au début des années 1920 avec sa mère, sa sœur et sa gouvernante. À l'âge de treize ans, cette dernière lui offre une guitare dont elle ne se séparera jamais et qui va bouleverser sa vie.
Quelques années plus tard, elle prend le nom d'Anna Marly (patronyme trouvé dans l'annuaire) pour danser dans les Ballets russes avant d'entamer une carrière de chanteuse dans les grands cabarets parisiens. Anna Marly connaît un nouvel exode en mai 1940 qui la mène, via l'Espagne et le Portugal, à Londres en 1941 où elle s'engage comme cantinière au quartier général des Forces françaises libres de Carlton Garden.
C'est là qu'elle compose en 1942 à la guitare la musique et les paroles (en russe) du Chant des partisans, qui est créé l'année suivante, toujours à Londres, sur des paroles françaises de Joseph Kessel et Maurice Druon. Surnommé "la Marseillaise de la Résistance", il devient immédiatement l'hymne de la Résistance française, et même européenne, à la fois appel à la lutte pour la liberté ("C'est nous qui brisons les barreaux des prisons pour nos frères") et certitude que le combat n'est pas vain ("Ami, si tu tombes un ami sort de l'ombre à ta place"). Devenu l'indicatif de l'émission de la radio britannique BBC Honneur et Patrie, puis signe de reconnaissance dans les maquis, le succès est mondial. L'idée de la mélodie sifflée est due au fait que, contrairement aux paroles, le sifflement restait audible malgré les tentatives de brouillage de la BBC par les Allemands.

Anna Marly compose près de 300 autres chansons dont La Complainte du partisan, sur un texte d'Emmanuel d'Astier de la Vigerie reprise par Joan Baez et Leonard Cohen (The Partisan) et Une chanson à trois temps pour Édith Piaf.
Après la guerre, elle quitte la France pour l'Amérique du Sud et sillonne l'Afrique avant de s'installer aux États-Unis.

Décorée de l'ordre national du Mérite en 1965, elle est nommée chevalier de la Légion d'honneur par le président François Mitterrand en 1985 à l'occasion du quarantième anniversaire de la Victoire, en reconnaissance de l'importance du Chant des partisans.
Le 17 juin 2000, elle interprète Le Chant des partisans au Panthéon avec le Chœur de l'armée française, à la veille du 60e anniversaire de l’Appel du 18 juin du général de Gaulle.

Elle meurt le 15 février 2006 à Palmer en Alaska, où elle résidait. Un petit square porte son nom à Meudon, dont elle est également citoyenne d'honneur, ainsi qu'une rue et un collège à Brest et un jardin dans le 14e arrondissement de Paris (proche de la Porte de Vanves et anciennement appelé le jardin des trois communes, il est ouvert depuis le 30 mars 2013). Il a été inauguré le jeudi 25 avril 2013.



Ami, entends-tu le vol noir des corbeaux sur nos plaines ?
Ami, entends-tu les cris sourds du pays qu'on enchaîne ?
Ohé, partisans, ouvriers et paysans, c'est l'alarme.
Ce soir l'ennemi connaîtra le prix du sang et les larmes.

Montez de la mine, descendez des collines, camarades !
Sortez de la paille les fusils, la mitraille, les grenades.
Ohé, les tueurs à la balle et au couteau, tuez vite !
Ohé, saboteur, attention à ton fardeau : dynamite...

C'est nous qui brisons les barreaux des prisons pour nos frères.
La haine à nos trousses et la faim qui nous pousse, la misère.
Il y a des pays où les gens au creux des lits font des rêves.
Ici, nous, vois-tu, nous on marche et nous on tue, nous on crève...

Ici chacun sait ce qu'il veut, ce qu'il fait quand il passe.
Ami, si tu tombes un ami sort de l'ombre à ta place.
Demain du sang noir sèchera au grand soleil sur les routes.
Chantez, compagnons, dans la nuit la Liberté nous écoute...

Ami, entends-tu ces cris sourds du pays qu'on enchaîne ?
Ami, entends-tu le vol noir des corbeaux sur nos plaines ?
Oh oh oh oh oh oh oh oh oh oh oh oh oh oh oh oh...
Revenir en haut Aller en bas
 
Anna Marly et le Chant des Partisans
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Histoire de la musique-
Sauter vers: