Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez
 

 Johann RUFINATSCHA (1812-1893)

Aller en bas 
AuteurMessage
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 18453
Age : 72
Date d'inscription : 19/08/2006

Johann RUFINATSCHA (1812-1893) Empty
MessageSujet: Johann RUFINATSCHA (1812-1893)   Johann RUFINATSCHA (1812-1893) EmptyVen 10 Mai - 20:07

Johann Rufinatscha est un compositeur autrichien, théoricien et professeur de musique, né le 1er octobre 1812 à Mals (Autriche devenue, maintenant, Malles Venosta et située en Italie dans le Tyrol du Sud) et décédé le 25 mai 1893 à Vienne.

Dès l'âge de 14 ans, il étudie, au conservatoire d'Innsbruck, le violon avec Josef Alliani, le piano et la théorie de la musique avec Martin Goller. En 1835, à l'âge de 22 ans, il part pour Vienne où il demeure jusqu'à la fin de sa vie. Il y étudie le contrepoint et la composition avec Simon Setcher. C'est dans cette ville qu'il trouve la reconnaissance et qu'il devient un professeur de piano et d'harmonie important.
Entre 1834 et 1846, il écrit cinq symphonies (dont la troisième est perdue), une ouverture Inner Kampf et un imposant quatuor avec piano en ut mineur.
En 1846, il compose deux grandes symphonies : la quatrième en ut et la cinquième en si mineur. Brahms fait sa connaissance en 1862.
En tant que professeur de musique, il forme, parmi ses élèves, Ignaz Brüll, compositeur-pianiste et Julius Epstein.

Il demeure l'un des compositeurs très renommé du Tyrol au xixe siècle. Ses œuvres peuvent sont comme un maillon, un fil conducteur entre celles de Franz Schubert et Anton Bruckner.

Peu de temps avant sa mort, il fait don de ses manuscrits au Musée provincial du Tyrol.


Ses Compositions

Ce qui suit est une liste de ses compositions les plus connues :


Musique pour orchestre

Symphonie n° 1 en ré majeur (1834),
Symphonie n° 2 en mi bémol majeur (1840),
Symphonie n° 3 en fa majeur (perdue),
Symphonie n° 4 en ut mineur (1846): seul le piano à quatre mains adaptation en 3 mouvements existants survit, complétée par Michael Huber en 2012
Symphonie n° 5 en si mineur (1846): pour les deux versions existent piano à quatre mains et orchestre,
Symphonie n° 6 en ré majeur (vers 1865): pour les deux versions existent piano à quatre mains et orchestre,
Concerto pour piano (1850): a marqué à la fois pour orchestre et piano à quatre mains
Sérénade pour cordes.
Ouvertüre Innerer Kampf (1834)
Ouvertüre C-Dur (1842)
Ouvertüre zu 'Die Braut von Messina' (1850)
Ouverture dramatique (1878)


Musique de chambre

Quatuor à cordes en mi bémol majeur (1850),
Quatuor à cordes en sol majeur (1870),
Trio avec piano en la bémol majeur (1868): troisième mouvement semble être un remaniement du 2e mouvement du Concerto pour piano,
Quatuor avec piano en ut mineur (1836),
Quatuor avec piano en la bémol majeur (1870): le premier et le dernier mouvement, peut-être d'un remaniement des compositions antérieures.


Piano

Sonate pour piano 4-mains en ré mineur (1850),
Sonate pour piano n° 1 en fa mineur, op 3
3 Marches op 4
Grand Caprice, op 5
Sonate pour piano n° 2 en ut majeur, op.7 (1855),
Sonate pour piano n° 3 en fa mineur, op 9
Ouverture pour piano à 4 mains, op 12
Six Pièces de caractère, opus 14 (1871),
Sonate pour piano n° 4 en ré mineur, op.18 (1880).
Fantaisie du Printemps

Egalement de la musique vocale : Cantates, choeurs, offertoires, airs de concert et une trentaine de Lieder


Le Musée d'État du Tyrol publie plusieurs CD avec des œuvres du compositeur. On note : les symphonies existantes (n ° 1, 2, 5 et 6), le Trio avec piano, les quatuors à cordes en mi bémol majeur et sol majeur, la réduction à quatre mains du concerto pour piano et la version grand orchestre ainsi que deux ouvertures de concert. Chandos Records vient d'éditer la 6e Symphonie et l'ouverture La Fiancée de Messine (mars 2011).


Dernière édition par joachim le Lun 1 Oct - 12:24, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 18453
Age : 72
Date d'inscription : 19/08/2006

Johann RUFINATSCHA (1812-1893) Empty
MessageSujet: Re: Johann RUFINATSCHA (1812-1893)   Johann RUFINATSCHA (1812-1893) EmptyVen 10 Mai - 20:17

Très belle symphonie de ce compositeur romantique complètement inconnu, dont j'ignorais le nom jusqu'à aujourd'hui.

Johann RUFINATSCHA (1812-1893) Front17
Revenir en haut Aller en bas
laudec

laudec

Nombre de messages : 4377
Age : 67
Date d'inscription : 25/02/2013

Johann RUFINATSCHA (1812-1893) Empty
MessageSujet: Re: Johann RUFINATSCHA (1812-1893)   Johann RUFINATSCHA (1812-1893) EmptyDim 10 Fév - 14:08

Un Concerto pour piano en sol mineur d'un élève de Martin Goller que je découvre à l'instant.
Une belle énergie s'en dégage Johann RUFINATSCHA (1812-1893) 395622


https://youtu.be/d2-5G6RhRyM
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Johann RUFINATSCHA (1812-1893) Empty
MessageSujet: Re: Johann RUFINATSCHA (1812-1893)   Johann RUFINATSCHA (1812-1893) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Johann RUFINATSCHA (1812-1893)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: