Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Alexandre Astier Que ma joie demeure

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
laudec

laudec

Nombre de messages : 4712
Age : 67
Date d'inscription : 25/02/2013

Alexandre Astier Que ma joie demeure - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Alexandre Astier Que ma joie demeure   Alexandre Astier Que ma joie demeure - Page 2 EmptyJeu 8 Oct - 14:33

Voici le lien renouvelé vers le sketch dont question : ICI

Citation :
C'est "léger" mais il explique quand même plein de trucs rapidement (sans entrer dans les détails bien sûr). Sans parler qu'il utilise pas mal de termes "techniques" aussi. Ca défile dans son blabla donc on s'en rend pas forcément compte mais je l'ai trouvé plus pédagogue que humoriste au final.

N'est ce pas Bach qui parle, comme on suppose qu'il parlait à l'époque, et là, je pense qu'Astier a dû se renseigner avec beaucoup de sérieux pour pouvoir se mettre dans sa peau ! Puisqu'il joue le rôle de Bach pédagogue (forcé), il utilise des termes "techniques", ce n'est pas Alexandre Astier qui veut nous donner une leçon de musique No

J'ai réécouté le début du sketch et j'essaie de comprendre ce qui a pu te heurter à ce point. J'admets que personnellement je sens une gêne par rapport au fait qu'il (Bach !) semble se moquer du bon peuple qui vient là pour apprendre quelque chose, je ressens cela comme une réaction épidermique (de ma part) mais dans un second temps, je me dis que cela faisait partie du caractère, de la personnalité de Bach, qu'il devait donner cet enseignement sans y croire, à contrecœur, alors qu'il avait sans aucun doute d'autres choses plus passionnantes à faire, qu'il donnait ces cours contraint et forcé, qu'il n'était peut-être pas patient, qu'il était mal payé et qu'il avait peut-être l'impression de perdre son temps à devoir enseigner des gens qui venaient là peut-être par simple curiosité, parce que c'était gratuit etc...
Un Bach, qui avait peut-être un caractère de cochon à certains moments mais aussi une tendresse infinie pour sa famille etc...
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
Snoopy

Nombre de messages : 21004
Age : 44
Date d'inscription : 10/08/2006

Alexandre Astier Que ma joie demeure - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Alexandre Astier Que ma joie demeure   Alexandre Astier Que ma joie demeure - Page 2 EmptyJeu 8 Oct - 17:12

laudec a écrit:

J'ai réécouté le début du sketch et j'essaie de comprendre ce qui a pu te heurter à ce point.  

Je ne suis pas heurté. Simplement je trouve que le décalage humour et leçon de musique (comme il l'a fait) ne vont pas ensemble.

A la limite j'aurais plus apprécié qu'il le fasse "sérieusement" comme une leçon de musique un peu comme Zygel mais dans son style Astier, donc moins coincé. Ca aurait beaucoup mieux à mon sens.

Mais encore une fois, je reconnais que l'exercice est difficile
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
uzeste



Nombre de messages : 19
Age : 39
Date d'inscription : 27/08/2013

Alexandre Astier Que ma joie demeure - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Alexandre Astier Que ma joie demeure   Alexandre Astier Que ma joie demeure - Page 2 EmptyMer 21 Nov - 20:29

bonjour,
apres un revisionnage récent, je tombe assez d'accord avec vous, on voit bien qu'il hésite entre humour et pédagogie, et que ça laisse un gout d'inachevé des deux cotés, car ce n'est pas suffisamment drole pour supporter sa "science", meme si etre un vulgarisateur ou un "passeur" a l'air d'etre ce qui le définit le mieux.
avez-vous trouvé un équivalent sur le thème de bach?
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

Anouchka

Nombre de messages : 4489
Age : 58
Date d'inscription : 03/04/2014

Alexandre Astier Que ma joie demeure - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Alexandre Astier Que ma joie demeure   Alexandre Astier Que ma joie demeure - Page 2 EmptyVen 23 Nov - 22:08

Moi j'ai trouvé plutôt cela bien, car Astier n'est pas vraiment drôle là-dedans, il est "décalé" ,
d'un humour au second degré un peu grinçant et il ne cherche pas à faire de la didactique ni un cours sur Bach !
Non, sur Bach, je n'ai rien d'autre dans le genre sur lui, mais par contre Astier, oui. C'est un très grand mélomane et musicien classique et il a fait un reportage récemment sur sa fascination pour l'orgue. Je l'ai vu sur YT et j'essaierai de le retrouver.
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

Anouchka

Nombre de messages : 4489
Age : 58
Date d'inscription : 03/04/2014

Alexandre Astier Que ma joie demeure - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Alexandre Astier Que ma joie demeure   Alexandre Astier Que ma joie demeure - Page 2 EmptySam 24 Nov - 0:08

Je me souviens avoir dit quand j'ai vu cette pièce (à deux reprises), sur le forum Mozart de Ron, que je trouvais beaucoup de tendresse sous l'humour, chez Astier qui admire énormément son JSB... En parcourant le fil vite fait, je partage complètement ton avis Laudec !
Voici la petit vidéo que je cherchais :

https://www.youtube.com/watch?v=hx7Mlglot8I
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Alexandre Astier Que ma joie demeure - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Alexandre Astier Que ma joie demeure   Alexandre Astier Que ma joie demeure - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Alexandre Astier Que ma joie demeure
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Informations musicales :: Films, CD & livres-
Sauter vers: