Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Johann Kaspar Kerll (1627-1693)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16559
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Johann Kaspar Kerll (1627-1693)   Mer 1 Mai - 20:17

Johann Kaspar (von) Kerll est un compositeur et organiste allemand de la période baroque, né à Adorf le 9 avril 1627 et mort à Munich le 13 février 1693.


Issu d'une famille luthérienne, il étudie probablement d'abord avec son père Caspar Kerll, qui était organiste à Adorf, puis à Vienne avec Giovanni Valentini en 1641, qui l'initie à la composition.
Il est envoyé en Italie par l'empereur Ferdinand III pour s'y perfectionner auprès de Carissimi et Frescobaldi, probablement à la même époque que Froberger : leur rencontre à cette époque est vraisemblable sinon avérée. Comme ce dernier, il se convertit au catholicisme pour pouvoir se rendre à Rome, ou il entre en contact avec le savant jésuite Athanasius Kircher.

Kerll séjourne à Bruxelles en 1647 comme organiste, appelé par Léopold-Guillaume de Habsbourg, gouverneur des Pays-Bas et propre frère de l'Empereur. En 1649-1650, on le trouve à Dresde en compagnie de Froberger. En 1656, après la mort de Giovanni Giacomo Porro, il est nommé maître de chapelle de la Cour de l'Électeur de Bavière, Ferdinand Maria, à Munich et ce, jusqu'en 1673. Parallèlement à ses fonctions de compositeur et organiste, il a travaillé comme professeur mettant l'accent sur son élève Agostino Steffani. En janvier 1657 il crée son opéra Oronte pour l'inauguration du théâtre de l'opéra de Munich. En 1658, il a composé une messe en l' honneur du couronnement de l' empereur Léopold Ier à Francfort, où Kerll a également montré sa capacité à improviser sur l'orgue.

Ensuite (1673), à cause d'une dispute avec des chanteurs italiens, il s'installe à Vienne ou il devient organiste à la cathédrale Saint-Étienne, et où Johann Pachelbel aurait été son assistant, ainsi qu'à la Cour impériale de Leopold I en 1677.
À partir de 1684, il passe la plus grande partie de son temps à Munich. Il y publie Modulatio organica (1686) et la Missae sex, cum instrumentis concertantibus, e vocibus in ripieno, adjuncta una pro defunctis cum seq. Dies irae (1689). A cette époque il eut comme élève Franz Xaver Murschhauser (1663-1738).

Il s'est marié deux fois ; sa première épouse (1657) Anna Katharina Egermeyr lui donne huit enfants et meurt de la peste en 1679 ; il se remarie quelques années plus tard (1683) avec Kunigunde Hilaris. En outre il fut anobli en 1664 par l'Empereur.


Œuvres

Kerll a été, en son temps, un des musiciens allemands les plus célèbres. On sait, par le témoignage du second fils de Johann Sebastian Bach, Carl Philipp Emanuel, que celui-ci avait en haute estime la musique de Kerll, pour l'avoir recopiée et étudiée. Ce qui en a été conservé témoigne d'un musicien de talent. Haendel a réutilisé le thème d'une de ses canzone pour son oratorio Israel in Egypt. Il a été aussi un organiste et un professeur réputé : parmi ses élèves ont trouve Bernardo Pasquini, peut-être Johann Joseph Fux.
Son œuvre, éparse dans de nombreux manuscrits et dont certaines pièces ont été éditées, comprend des messes (3 volumes), diverses pièces de musique vocale religieuse dont un Requiem (deux volumes) ainsi que de la musique instrumentale pour l'orgue, le clavecin, les instruments à cordes. Il a également composé quelques opéras qui eurent du succès, mais seuls des livrets nous en sont parvenus. Beaucoup d'ouvrages sont probablement perdus.


Œuvres pour clavier

8 Toccatas + 3 dans un autre cycle
6 Canzones
5 versets
Capriccio sopra il Cucu
Battaglia (aussi attribuée à Cabanilles)
Ciaccona
Passacaglia
4 Suites (Ré Majeur, Fa Majeur, la mineur, Sol Majeur)
2 Préludes
Ricercata


Autres instrumentales

Ricercata a 4 in A, aussi connu sous le nom de Ricercata in Cylindrum phonotacticum transferanda (1650)
Canzona pour 2 violons, viole de gambe et basse continue
2 Sonates pour 2 violons, viole de gambe et basse continue
Sonata in modi dorii (sonata con fuga), pour 2 violons, viole de gambe et basse continue (avec le ricercata a 4 en section finale)
Sonate pour 2 violons, 2 altos et basse continue

"Modulatio Organica super Magnificat octo ecclesiasticis tonis respondens" (Munich, 1669)
56 versets sur le Magnificat
Un Requiem


1. Zu Lebzeiten im Druck erschienene Werke:
DELECTVS SACRARVM CANTIONVM A II. III. IV. V. Vocibus, cum adjunctis Instrumentis. OPVS PRIMVM. Auctore JOHANNE CASPARO KERLL, München 1669 (Johann Jäcklin) 26 motets à 2-5 voix
MODVLATIO ORGANICA SVPER MAGNIFICAT OCTO ECCLESIASTICIS TONIS RESPONDENS. A IOAN:CASPARO KERLL. Ex omnifario Artificii Musici Genere concinnata, München 1686 (Michael Wening) Versets de Magnificat pour orgue, sur les 8 modes de l'église
Hoc Opus, Hic Labor.
MISSAE SEX A IV. V. VI. Vocibus, cum Instrumentis concertantibus, & vocibus in Ripieno, Adjunctâ unâ pro Defunctis cum, à 6 voix, cordes, basson et basse continue (1689)
seq:[uentia] Dies irae CONSECRATAE LEOPOLDO I. IMPERATORI AVCTORE JOANNE CASPARO KERLL, München 1686 (Johannes Jäcklin)

Missa non sine quare
Missa Patientiae & spei
Missa SS. Innocentium
Missa Corona Virginum in trino & uno
Missa in fletu solatium (commémoration de la victoire sur les Turcs en 1683)
Missa Renovationis

2. Handschriftlich überlieferte Werke:
Missa Nigra, à 6 voix, 2 violons, 2 altos et basse continue
Missa Superba, à 8 voix, 2 violons, 4 trombones, viole et basse continue
Missa Cuius Toni, à 4 voix, 2 violons, 3 trombones, basse de viole, viole et basse continue
Missa Quasi modo Genita, à 4 voix, 2 violons, 4 altos, 3 trombones, viole et basse continue
Missa a 3 Chori (12 voix en 3 choeurs, 2 clarinos, 2 cornets, 3 trombones, 2 violons, 3 altos, viole et basse continue)
Missa volante, à 4 voix, 2 violons, 4 trombones, viole et basse continue
Missa pro Defunctis à 5 voix (1669)
Missa Quid vobis videtur (1670)

Offertorien
Angelorum esca
Exsultent justi
Justus ut palma
Quemadmodum desiderat cervus
Stetit Angelus
Tota pulchra es Maria
Triumphate sidera
Magnificat in A (vierstimmig)
Magnificat (sechsstimmig)
Laudate pueri

3. Verlorengegangene/Verschollene Werke:
Missa Imperialis
Miserere mei deus

Pia et fortis mulier S Natalia S Adriani martyris coniuge expressa, school play (Vienna, 1677)
Une cantate séculière sur un texte allemand, à 1 voix et basse continue
Un duo séculier sur un texte italien, à 2 voix et basse continue


Opéras (musiques perdues)

Oronte (drama musicale en  actes, livret de G.J. Alcaini), 13 Fev 1657
Erinto (drama regio musicale en 3 actes, livret de P.P. Bissari), 1661
Le pretensioni del sole (introduttione musicale en 1 acte, livret de D. Gisberti), 6 Nov 1667

Authenticité douteuse

Applausi festivi (barriera en 1 acte, livret G.B. Maccioni), 28 Aug 1658;
Ardelia (drama musicale en 3 actes, livret de Maccioni), 1660,
Fedra incoronata (drama regio musicale en 3 actes, livret de Bissari), 24 Sept 1662,
Antiopa giustificata (drama guerriero en 1 acte, livret de Bissari), 26 Sept 1662
L’amor della patria superiore ad ogni altro (drama musicale en 3 actes, livret de F. Sbarra), 1665
Atalanta (attione dramatica, livret R. Pallavicino), 30 Jan 1667;
I colori geniali (torniamente di luce, en 1 acte, livret de Gisberti), 6 Nov 1669,
Amor tiranno, overo Regnero innamorato (poesia dramatica-comica-nuova rappresentata in musica, Gisberti), 31 Oct 1672


Dernière édition par joachim le Dim 12 Fév - 13:54, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16559
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Johann Kaspar Kerll (1627-1693)   Dim 8 Nov - 12:44

Je n'aime pas trop sa Missa pro defunctis pour solistes, choeur, orgue et basse continue (1690), que je trouve trop archaïque pour l'époque, au moins 50 ans de retard. Quand on pense à ce que ses contemporains comme Buxtehude ont composé à la même époque !



Par contre sa Missa Nigra de 1669 semble plus moderne que la Missa pro defunctis de 1690. En tout cas elle me plaît nettement davantage...

Revenir en haut Aller en bas
 
Johann Kaspar Kerll (1627-1693)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: