Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Leopold Mozart

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21017
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Leopold Mozart   Lun 13 Nov 2006, 18:30

Johan Georg Leopold Mozart (14 novembre 1719 - 28 mai 1787) était un compositeur, professeur de musique et violoniste. Il est aujourd'hui surtout connu comme père et professeur de Wolfgang Amadeus Mozart, mais était assez célèbre à son époque.

Leopold Mozart est né le 14 novembre 1719 à Augsbourg (aujourd'hui en Allemagne), dans une famille d'artisans et de relieurs. Il part à Salzbourg pour étudier le droit et la théologie, mais s'intéresse plus à la musique, et entre au service du comte Thurn und Taxis en tant que violoniste et secrétaire, en 1740. En 1743, le prince-archevêque de Salzbourg le prend à son service comme compositeur et maître de concert. En 1747 il épouse Anna Maria Pertl, qui lui donne sept enfants, dont deux seulement survivent, Maria Anna Wallburga Ignatia née en 1751 (surnommée Nannerl) et Wolfgang Amadeus né en 1756.

En 1756, année de naissance de Wolfgang Amadeus, Leopold écrit son Versuch einer gründlichen Violinschule (Traité en vue d'une méthode fondamentale pour le violon), une méthode de violon très importante qui sera traduite dans toute l'Europe. Aujourd'hui, c'est une des principales sources pour l'exécution authentique des œuvres du XVIIIe siècle, avec le traité de Johann Joachim Quantz Versuch einer Anweisung die Flöte traversière zu spielen (sur la flûte traversière) et celui de Carl Philipp Emanuel Bach Versuch über die wahre Art das Clavier zu spielen (sur le jeu au clavier).

Leopold consacre ses qualités de pédagogue à l'éducation musicale de ses deux enfants. Les dons exceptionnels de son fils le décident à organiser des concerts à travers l'Europe pour exhiber ses talentueux enfants. En 1763, il devient vice-maître de chapelle à la cour du prince-archevêque de Salzbourg. Leopold Mozart meurt le 28 mai 1787, à Salzbourg (aujourd'hui en Autriche).

Son œuvre la plus connue (Cassation en Sol pour orchestre et jouets ou Symphonie des jouets) fut un temps attribuée à Joseph Haydn.
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16550
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Leopold Mozart   Lun 13 Nov 2006, 18:50

Il a composé plusieurs oeuvres très descriptives

En plus de la Cassation devenue Symphonie des Jouets, il y a :

une Sinfonia di caccia avec coups de fusil et aboiement de chiens,
une promenade musicale en traîneau, avec des grelots et hennissements de cheval
une suite Mariage Paysan avec des cris, sifflets et de la vielle à roue
un divertimento militaire avec fifres
une sinfonia pastorale pour Alphorn (cor des Alpes)
une sinfonia burlesca...

Après ça on dira que Leopold était sévère..

Plusieurs Sérénades dont une en ré majeur compte deux concertos qui en sont quelquefois extraits : un pour trompette et un pour trombone;

Il y a aussi beaucoup de musique "sérieuse" : Messes, motets, symphonies, concertos, sonates...Méthode de violon. Plus le pédagogique "Nannerl Notenbuch", recueil de pièces pour clavier.
Il est regrettable que la musique de Leopold Mozart ne soit pas plus connue.
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16550
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Leopold Mozart   Mer 14 Nov 2007, 18:29

Comme nous l'a signalé l'ami Steph sur un forum ô combien ami, Wink aujourd'hui c'est la fête à Léopold, alors en hommage, son oeuvre la plus célèbre :



et le concerto pour trompette (1er mouvement)

http://www.youtube.com/watch?v=uNhxb_tV5oc
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16550
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Leopold Mozart   Mer 22 Avr 2009, 14:39

Catalogue des oeuvres conservées (numérotation Eisen pour la musique instrumentale) :

A1 Sinfonie A-Dur für 2 Vl, Va, Bass
A2 Sinfonie A-Dur für 2 Vl, Va, Bc
B5 Sinfonie B-Dur für 2 Vl, Va, Bass
B6 Sinfonie B-Dur für 2 Vl, Va, 2 Ob (?), 2 Hr (?), Bass
C1 Sinfonie C-Dur für 2 Vl, Va, 2 Hr, Bass
C2 Sinfonie C-Dur für Va, 2 Vc, 2 Hr, Vlne, Fg
C4 Sinfonie C-Dur für 2 Vl, 2 Va, Bass [bzw. 2 Vl, 2 Vc, Bass]
D1 Sinfonie D-Dur für 2 Vl, 2 Hr, Bass
D2 Sinfonie D-Dur für 2 Vl, 2 Hr, Bass
D3 Sinfonie D-Dur für 2 Vl, 2 Hr, Bass
D4 Sinfonie D-Dur für 2 Vl, 2 Hr, 2 Trp, Pk, Bass
D5 Sinfonie D-Dur für Solo-Vl, Solo-Hr, 2 Vl, Vc, Vlne („Sinfonia da camera")
D6 Sinfonie D-Dur für 2 Vl, Va 2 Ob, 2 Hr, Bass
D9 Sinfonie D-Dur für 2 Vl, Va, 2 Ob, 2 Hr, 2 Trp, Bass
D11 Sinfonie D-Dur für 2 Vl, Va, 2 Hr, Bass
D12 Sinfonie D-Dur für für 2 Vl, Va, 2 Hr, Bass
D13 Sinfonie D-Dur für 2 Vl, 2 Hr, Bass
D14 Sinfonie D-Dur für 2 Vl, Va, Bass, 2 Ob, 2 Hr [KV 81/73l]
D15 Sinfonie D-Dur für 2 Vl, Va, 2 Hr, Bass
D17 Sinfonie D-Dur für 2 Vl, Va, 2 Hr, Bass
D18 Sinfonie D-Dur für 2 Vl, Va, 2 Hr, Bass
D22 Sinfonie D-Dur für 2 Vl, Va, 2 Hr, Bass
D24 Sinfonie D-Dur für 2 Vl, Va, 2 Hr (oder 2 Trp, Pk), Bass
D25 Sinfonie D-Dur für 2 Vl, Va, 2 Hr, Bass
D26 Sinfonie D-Dur für 2 Vl, Va, 2 Trp, Pk, Bass
F1 Sinfonie F-Dur für 2 Va, 2 Vc, Vlne, Fg
F2 Sinfonie F-Dur für 2 Vl, Va, 2 Hr, Bass
F3 Sinfonie F-Dur für 2 Vl, Va, Bass
F5 Sinfonie F-Dur für 2 Vl, Va, (2 Hr), Bass
F6 Sinfonie F-Dur für 2 Vl, Va, 2 Hr, (Bass)
F7 Sinfonie F-Dur für 2 Vl, Va, Bass, 2 Ob, 2 Hr, Fg [KV 76/42a; nach Plath evtl. von LM]
G1 Sinfonie G-Dur für 2 Vl, Va, 2 Hr, Bass
G2 Sinfonie G-Dur für 2 Va, 2 Vc, Vlne, Fg („Sinfonia burlesca“)
G3 Sinfonie G-Dur für 2 Vl, Va, 2 Hr, Hirtenhorn, Bass („Sinfonia pastorella“)
G5 Sinfonie G-Dur für 2 Vl, Va, 2 Hr, Bass
G6 Sinfonie G-Dur für 2 Vl, Va, Bass
G7 Sinfonie G-Dur für 2 Vl, Va, 2 Fl, 2 Hr, Bass
G8 Sinfonie G-Dur für 2 Vl, Va, 2 Ob, 2 Hr, Bass
G9 Sinfonie G-Dur für 2 Vl, Va, 4 Hr, Bass („Sinfonia da caccia“)
G13 Sinfonie G-Dur für 2 Vl, Va, 2 Hr, Bass
G14 Sinfonie G-Dur für 2 Vl, Va, Bass
G16 Sinfonie G-Dur für 2 Vl, Va, 2 Hr, Bass („Neue Lambacher“)
G17 Sinfonie G-Dur für 2 Vl, Va, Bass
G18 Sinfonie G-Dur für 2 Vl, Va, Bass

Divertimentos ou Sérénades

D1 Divertimento D-Dur („Divertimento militare sive Sinfonia“)
D3 Divertimento D-Dur („Die Bauernhochzeit“)
D7 Divertimento D-Dur („Serenata“)
F1 Divertimento F-Dur („Die musikalische Schlittenfahrt“)
G1 Divertimento G-Dur („Cassatio ex G“) (Satz 3, 4 und 7: „Kindersinfonie C-Dur)“

Concertos

Konzert für Flöte G-Dur
Konzert für Horn D-Dur
Konzert für 2 Hörner Es-Dur

Konzert für Trompete D-Dur = Divertimento D7
Konzert für Posaune D-Dur = Divertimento D7

Musique de chambre

6 Divertimenti für 2 Vl und Vc
Divertimento G-Dur für Fl, Vl, Bass
16 Duos für 2 Vl [in der 1. Aufl. der Violinschule, 1756]
12 Duos für 2 Vl [in der frz. Ausg. der Violinschule, 1770; Nr. 3 und 7 aus: Telemann: 18 canons melodieux ou 6 sonates en duo (Paris 1738)]
12 Menuette für 2 Vl, Vc, Bass, 2 Hr (ad lib.), Cemb („fatti per le nozze del Signore Spangler“)
Parthia di Rane für Vl, Vc, Bass
3 Trios für Vl, Vc und Cemb [urspr. Zyklus von 6 Werken; Nr. 1, 3, 6 verloren]
6 Triosonaten für 2 Vl und Bass („Sonate sei per chiesa e da camera“)

Clavier

Satz 2-3, 5-7, 9-10 aus: „Der Morgen und der Abend“ (Lotter 1759)
Die meisten der anonymen Stücke aus dem „Nannerl-Notenbuch“
Sonate für Klavier F-Dur
Sonate für Klavier B-Dur
Sonate für Klavier C-Dur

Musique religieuse :

Aria pour soprano : Du wahrer Mensch und Gott en mi bémol
Aria pour ténor : So straft Herodes die Verräter en ré majeur
Cantata ad Communionem Surgite mortui en ut majeur
Dixit Dominus et Magnificat en ut majeur
Litaniae de venerabili en ut majeur
Litaniae de venerabili sacramento en ré majeur
Litaniae Lauretanae en mi bémol majeur
Missa brevis en ut majeur (Fragment)
Missa brevis en fa majeur (Fragment)
Missa solemnis en ut majeur
Offertorium Beata es Virgo Maria en ut majeur
Offertorium Benedicite Angeli
Offertorium Jubilate Deo omnis terra en ut majeur
Offertorium de Sanctissimo Sacramento Parasti in conspectu meo en la majeur
Offertorium sub exposito venerabili Convertentur sedentes en ré majeur
Oratorium Der Mensch, ein Gottesmorder
Veni Sancte Spiritus en ut majeur

Musique pour chant et clavier

Bei dem Abschied : Du dauerst mich
Die grossmüthige Gelassenheit : Ich hab‘ es längst gesagt (JC Gunther)
Die Zufriedenheit im niedrigen Stande : Ich trachte nicht nach solchen Dingen (F.RL. von Canit)
Geduld : Ein Herz, o Gott, in Leid und Kreuz geduldig (CF Gellert)
Geheime Liebe : Was ich in Gedanken küsse (JC Günther)
Gelassenheit : Was ist’s, dass ich mich quäle (CF Gellert)
Morgengesang : Mein erst Gefühl sei Preis und Dank (CF Gellert)
Preis des Schöpfers : Wenn ich, o Schöpfer, deine Macht (CF Gellert)
Prüfung am Abend : Der Tag ist wieder hin (CF Gellert)
Vom Worte Gottes : Gott ist mein Hort (CF Gellert)
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11311
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Leopold Mozart   Lun 26 Juil 2010, 12:09


Quelqu'un peut me dire ici ce qu'il pense de sa SYMPHONIE DE CHASSE et quels sont exactement ces effets sonores dont on parle lorsque l'on évoque cette oeuvre?
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16550
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Leopold Mozart   Lun 26 Juil 2010, 12:42

Icare a écrit:

Quelqu'un peut me dire ici ce qu'il pense de sa SYMPHONIE DE CHASSE et quels sont exactement ces effets sonores dont on parle lorsque l'on évoque cette oeuvre?

Moi, j'aime beaucoup, comme d'ailleurs tout ce que j'ai entendu de Leopold Mozart Wink

La symphonie de Chasse est très descriptive, outre les cors, on y entend des aboiements de chiens et des coups de fusil Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11311
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Leopold Mozart   Lun 26 Juil 2010, 14:41

joachim a écrit:
Icare a écrit:

Quelqu'un peut me dire ici ce qu'il pense de sa SYMPHONIE DE CHASSE et quels sont exactement ces effets sonores dont on parle lorsque l'on évoque cette oeuvre?

Moi, j'aime beaucoup, comme d'ailleurs tout ce que j'ai entendu de Leopold Mozart Wink

La symphonie de Chasse est très descriptive, outre les cors, on y entend des aboiements de chiens et des coups de fusil Very Happy

Aurait-il été alors le premier compositeur usant de sons "concrets" dans sa musique?
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16550
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Leopold Mozart   Lun 26 Juil 2010, 16:56

Icare a écrit:


Aurait-il été alors le premier compositeur usant de sons "concrets" dans sa musique?

Je ne sais pas... en tout cas je n'en connais pas d'autres.
Revenir en haut Aller en bas
Jean

avatar

Nombre de messages : 6571
Age : 74
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Leopold Mozart   Lun 26 Juil 2010, 18:29

çà m'étonnerait qu'il soit le premier...il me semble (à vérifier..) que dans certains opéras de Rameau il y a des bruits de "tempetes"? ?ou autres qui ne sont pas p^roduits par des instruments de musique?
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16550
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Leopold Mozart   Lun 26 Juil 2010, 20:05

Jean a écrit:
çà m'étonnerait qu'il soit le premier...il me semble (à vérifier..) que dans certains opéras de Rameau il y a des bruits de "tempetes"? ?ou autres qui ne sont pas p^roduits par des instruments de musique?

Je pense qu'il y a des machines à vent, que l'on retrouve plus tard dans la Symphonie des Alpes de Richard Strauss, et dans la Sinfonia antarctica de Vaughan Williams. Tu crois qu'il y a des bruits plus "concrets" ?

Quelques exemples :

Premier mouvement de la Promenade en traîneau de Leopold Mozart, où l'on entend les grelots des chevaux et les coups de fouet (et même les hennissements des chevaux dans une autre partie).



Menuet du Mariage paysan (avec une vielle à roue dans le trio)



Premier mouvement de la symphonie de chasse (sinfonia di caccia). Mais ils ont omis les chiens...



Dernière édition par joachim le Lun 26 Juil 2010, 20:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11311
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Leopold Mozart   Lun 26 Juil 2010, 20:15


C'est quelque chose que j'ignorais,en fait,je ne pensais pas que l'usage de sons concrets
remontait à si loin. J'avais juste entendu parler de cette fameuse machine à vent.
Revenir en haut Aller en bas
benoît

avatar

Nombre de messages : 293
Age : 53
Date d'inscription : 14/02/2007

MessageSujet: Re: Leopold Mozart   Mar 27 Juil 2010, 02:16

Outre les symphonies et sérénades déjà citées (Bamert,Naxos etc...) et ces oeuvres amusantes (ouaf ! ouaf !) qui contrastent fortement effectivement avec l' image plutôt sévère que l' on a du bonhomme ( auteur également d' une méthode théorique de violon fort célèbre et appréciée de son temps,parue donc l' année de naissance de Wolfgang-1756),je recommande le disque suivant paru assez récemment et qui fait le bonheur de gens comme moi qui adorent la sonorité du cor (dans le même genre-classique- il existe des concertos de Rosetti et de Punto (Stich))

http://www.amazon.fr/Integrale-Concertos-pour-Leopold-Mozart/dp/B0000021GE/ref=sr_1_42?ie=UTF8&s=music&qid=1280189165&sr=1-42

Quant à la " machine à vents", je crois me souvenir qu' on l' entend dans Rinaldo de Haendel (j' ai vu l' opéra à Caen en avril dernier) et Rinaldo ,c' est 1711

http://www.chateauversailles-spectacles.fr/spectacle.php?spe=51
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21017
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Leopold Mozart   Mar 27 Juil 2010, 09:20

benoît a écrit:
dans le même genre-classique- il existe des concertos de Rosetti et de Punto (Stich))

Je ne connais pas Punto mais les concertos pour Cor de Rosetti sont en effet très bien, je confirme!
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Jean

avatar

Nombre de messages : 6571
Age : 74
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Leopold Mozart   Mar 27 Juil 2010, 09:32

joachim a écrit:


Je pense qu'il y a des machines à vent, que l'on retrouve plus tard dans la Symphonie des Alpes de Richard Strauss, et dans la Sinfonia antarctica de Vaughan Williams. Tu crois qu'il y a des bruits plus "concrets" ?

Je pensais à ces machines en effet, ...mais je n'ai aucun autre exemple ou souvenir précis d'autre "bruitage"...Je l'ai plutot supposé, influencé sans doute à tord par exemple par certaines suites de Télémann (les grenouilles et autres "bizzareries" Wink )où en fait il n'utilise que des instruments de musique pour obtenir ses "effets"!
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16550
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Leopold Mozart   Dim 19 Sep 2010, 18:33

Je réécoute en ce moment son oratorio allemand : Der Mensch, ein Gottesmorder (L'Homme, un Déicide), enregistré par le Bozen Baroque Ensemble, chez Harmonia Mundi :



Il s'agit, si je puis dire, d'un oratorio "de chambre", qui réunit 3 voix (2 sopranos et un ténor), un orgue concertant, un violoncelle et la basse continue (violone et clavecin). L'oeuvre date de 1753 et a été retrouvée en 1956 dans un couvent de Bolzano. L'auteur du livret est Ignaz Anton Weiser (1701-1785 auteur également de premier opéra-oratorio de Wolfgang, Die Schuldigkeit des ersten Gebots K 35).

Le livret étant en allemand et le texte de présentation du CD en italien, je n'ai pas bien compris le sujet : il y aurait d'une part "der Mensch", l'Homme (ténor) confronté à son "Verstand", Intellect ou pensée, et à son "Gewissen", conscience. Ce serait une méditation sur le procès et la mort du Christ à Jérusalem.
Curieusement, on retrouve dans la musique les mêmes procédés de composition que dans les premiers morceaux vocaux de Wolfgang comme Bastien et Bastienne par exemple. Je suis persuadé que Wolfgang a été considérablement "aidé" par Leopold dans ses premières compositions.

J'ai trouvé sur Youtube le premier air de l'oratorio, juste après la courte sinfonia et le récitatif :



Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21017
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Leopold Mozart   Dim 19 Sep 2010, 18:38

C'est pas mal du tout je trouve.
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
vizZ

avatar

Nombre de messages : 729
Age : 29
Date d'inscription : 22/03/2009

MessageSujet: Re: Leopold Mozart   Sam 11 Fév 2012, 10:25

Je viens d'écouter sa symphonie des jouets est je suis bluffé. Je trouve qu'on retrouve vraiment la pâte orchestrale de Mozart fils et il y a ce côté avant-gardiste je trouve pour son époque. Une oeuvre pour petits et grands qui met de très bonne humeur le matin Wink
Revenir en haut Aller en bas
Bel Canto
Admin
avatar

Nombre de messages : 5929
Age : 61
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: Leopold Mozart   Sam 11 Fév 2012, 23:40

vizZ a écrit:
Je viens d'écouter sa symphonie des jouets est je suis bluffé. Je trouve qu'on retrouve vraiment la pâte orchestrale de Mozart fils et il y a ce côté avant-gardiste je trouve pour son époque. Une oeuvre pour petits et grands qui met de très bonne humeur le matin Wink

Je l'ai entendue l'an dernier au Festival musical de Namur par les Agrémens auxquels étaient associés une classe de jeunes élèves d'une Académie de province ... un régal à l'écoute mais aussi de voir les visages réjouis des enfants très encouragés par le maestro Van Waas !
Revenir en haut Aller en bas
http://vitabella.sosblog.fr/index.htm
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16550
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Leopold Mozart   Dim 12 Fév 2012, 09:44

vizZ, c'est la symphonie des jouets seule (3 petits mouvements) ou la cassation complète (en 7 mouvements) que tu as écoutée ? Car la cassation entière vaut l'écoute, crois moi Wink
Revenir en haut Aller en bas
vizZ

avatar

Nombre de messages : 729
Age : 29
Date d'inscription : 22/03/2009

MessageSujet: Re: Leopold Mozart   Dim 12 Fév 2012, 09:57

La symphonie seule. J'ai aussi écouté un concerto pour trompettes, cors, cordes et clavecin. Qu'appelles tu la cassation joachim ?
Revenir en haut Aller en bas
felyrops

avatar

Nombre de messages : 1446
Age : 71
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: Leopold Mozart   Dim 12 Fév 2012, 10:57

Joachim donnera une meilleure réponse, mais je m'engage, puisque je fus greffier à la Cour de Cassation pendant 20 années: la cassation était au 18e siècle le nom d'une composition pour plusieurs instruments, dont l'instrumentation n'était pas exactement spécifiée. La cassation est à classer parmis les divertissements et les sérenades, donc sans autre vocation que de divertir et de casser pour une fois les règles strictes du classique.
Remarquez en passant qu'à la droite notre texte va vers la gauche, sans pour
autant porter ou comporter un reflet électoral.
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16550
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Leopold Mozart   Dim 12 Fév 2012, 12:11

vizZ a écrit:
La symphonie seule. J'ai aussi écouté un concerto pour trompettes, cors, cordes et clavecin. Qu'appelles tu la cassation joachim ?

Merci à Felyrops pour sa définition de la cassation en général, à peu près synonyme à l'époque, de Divertimento ou de Sérénade.

La symphonie des jouets en en fait extraite d'une cassation en 7 (ou 8 mouvements si l'on rejoue la marche d'ouverture).

Voici d'ailleurs un copié-collé d'un topic que j'avais créé sur le forum Haydn au sujet de cette symphonie des jouets;

Cette courte symphonie en trois petits mouvement (Hob : II/47) a circulé sous le nom de Joseph Haydn pendant des décennies tout simplement parce la première édition la lui a attribuée.

Cette oeuvre charmante qui fait la joie des enfants par ses effets de bruits concrets - mais ne parlons pas de "musique concrète" - est en réalité issue d'une cassation en sol majeur et en 8 mouvements de Leopold Mozart, dont 3 mouvements semblent avoir été détachés en 1794 par Edmund Angerer, un moine bénédictin vivant au Tyrol. Nous ignorons tout de la raison pour laquelle le travail a été effectué, tout simplement peut-être à l'occasion d'une fête de Noël où des enfants étaient invités.

Leopold Mozart était d'ailleurs coutumier du fait puisque plusieurs de ses oeuvres comportent des illustrations musicales concrètes se joignant à l'orchestre : grelots, hennissements de cheval dans la Promenade en traîneau, une importante suite en plusieurs mouvements, où dans l'un d'eux, des frémissements violonistiques simulent des frissons dus au froid. Dans le Mariage Paysan l'on entend des cris poussés par les invités, de la vielle à roue dans un menuet. Dans la Sinfonia de Caccia, les aboiements de chiens et coups de fusil se joignent aux cors. Sans compter la sinfonia pastorale pour cor des Alpes, le divertimento militaire...

La Symphonie des Jouets est écrite pour 2 hautbois, 2 cors, cordes et basse continue, plus les instruments "enfantins" : crécelle, petite trompette, tambour, et plusieurs petites flûtes imitant le coucou ou le rossignol.

Telle qu'elle est interprétée sous le nom de Symphonie des Jouets, elle comporte 3 mouvements : un très joyeux allegro, un menuetto qui comporte un trio où les appeaux s'en donnent à coeur joie, et un Pesto final à un seul thème répété trois fois dont le rythme est en accélération continue.
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11311
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Leopold Mozart   Lun 17 Sep 2012, 22:24

Ce soir, j'ai réécouté sa Sinfonia Pastorella pour cor des Alpes et orchestre à cordes. C'est une oeuvre courte qui dure moins de onze minutes. Si j'aime bien le cor des Alpes, je dois reconnaître que cette Sinfonia ne m'a fait aucun effet, ni positif ni négatif. Ce qui est sûr c'est que je ne me relèverai pas la nuit pour l'écouter et j'ignore si j'y reviendrai tant j'ai trouvé cette musique anecdotique.
Heureusement qu'elle est couplée avec deux concertos pour cor des Alpes et orchestre de Jean Daetwyler qui me sont bien plus intéressants et passionnants. Very Happy

Revenir en haut Aller en bas
felyrops

avatar

Nombre de messages : 1446
Age : 71
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: Leopold Mozart   Mar 18 Sep 2012, 05:29

Je pense que tu trouveras un moment de bonheur dans l'Alpensymphonie (1913) de Richard Strauss. Fais-moi savoir !
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16550
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Leopold Mozart   Ven 02 Nov 2012, 19:53

Un autre CD de symphonies de Leopold Mozart (on arrive ainsi à 6 ou 7 CD de symphonies de Leopold), où l'on s'aperçoit qu'il fait le lien entre baroque et classiques : par exemple celle en ré majeur Eisen D 15 aurait pu être composée à l'époque de Vivaldi (ses sinfonias ne sont guère différentes). Celle en la majeur Eisen A 1 tient plutôt du style de Gluck. Les deux en sol majeur Eisen G8 et G 16 - la Neue Lambacher Sinfonie attribuée un temps à Wolfgang - sont tout à fait dans le style de l'Ecole de Mannheim, c'est à dire déjà classique...Quant à la symphonie des Jouets, on ne la présente plus Wink



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Leopold Mozart   

Revenir en haut Aller en bas
 
Leopold Mozart
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: