Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Claus Schall (1757-1835)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 15965
Age : 70
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Claus Schall (1757-1835)   Mer 3 Avr - 17:06

Claus Nielsen Schall (né le 28 Avril 1757 à Copenhague, mort le 10 Août 1835 à Copenhague) était un violoniste danois, chef d'orchestre et compositeur.
Le père, Niels Pedersen Schall, était cordonnier, mais plus tard il a créé sa propre école de danse. Deux frères, Andreas Schall et Peter Schall, étaient aussi des musiciens. Comme le père de Claus prévoyait que l'étude du violon aiderait dans l'enseignement de la danse, il lui a fait apprendre le violon.

Claus, cependant, a pris les choses en mains et a été admis en 1772 comme étudiant à l' École de danse du théâtre royal et a été en 1773 nommé figurant (danseur). En raison de sa bonne mémoire musicale et son implication dans de nombreux ballets, il a beaucoup appris la musique par cœur. A côté de sa performance au théâtre même, il donnait des leçons de danse à la fois à Roskilde et Holbæk et des leçons de musique d'hiver à Copenhague. A son soulagement, il était également pris comme violoniste dans l'orchestre. Lors d'une répétition du ballet de Vincenzo Galeotti Kongen på Jagt (Le roi de la chasse) en 1776 comme le répétiteur est tombé malade, et que la clé de placard des partitions avait disparu, le jeune Claus Schall âgé de 19 ans a sauvé la situation en jouant toute la musique par cœur. Comme, le soir, il y avait encore des problèmes, et il s'est engagé à diriger la musique. Ce succès ainsi que ses doubles propriétés en tant que danseur et musicien lui a garanti la position de chef d'orchestre.

En 1778, Schall écrit la musique pour le ballet Bønderne og herrerne på lystgården (ballet pour les paysans du seigneur de la ferme) de Scalabrini. Ce fut le début d'une longue série de ballets. Il était devenu si habile et reconnu en tant que violoniste qu'il pouvait agir en tant que soliste et en 1779 il a obtenu un poste permanent comme violoniste dans la Chapelle. Bien qu'il composait, il n'avait pas été formé dans la théorie et la composition. Pendant un temps, il fut enseigné par Johan Ernst Hartmann (grand-père de JPE Hartmann) et plus tard par JAP Schultz, mais il était en grande partie autodidacte. Kuhlau nota plus tard qu'il "ne pouvait pas écrire 8 mesures à la suite sans erreur." Néanmoins, il a été pendant de nombreuses années, le compositeur de ballet le plus estimé à Copenhague.
Une raison peut-être est que Schall avait intégré les nouvelles sonorités de Haydn et de Mozart et les a adaptées à l'auditoire de Copenhague. Déjà en 1780, il a dirigé des œuvres de Haydn lors du premier concert dans le Kongens Klub (Club du Roi), mais il était aussi un chaud partisan de Mozart. Sa propre musique a été inspirée par eux, et il se prévoyait dans les années 1780 comme un grand changement, quelque chose de nouveau. En tant que compositeur de ballet Schall était apprécié, mais ses pièces de chant n'avaient pas le même succès.


En 1789 Schall a obtenu une bourse de voyage et se rendit à Paris, où il a fait la connaissance avec le célèbre violoniste Viotti. Il a également visité Dresde et Berlin. Pendant le trajet, il a joué à la fois en tant que violoniste et chef d'orchestre avec beaucoup de succès. Quand il est retourné chez lui, il pouvait espérer une meilleure position, et en 1792, il est devenu maître de concert de la chapelle. En 1818, lorsque F.L.Æ. Kunzen mourut, Schall lui succéda comme chef d'orchestre, et il était apparemment un chef talentueux et inspiré qui a soulevé les normes de l'orchestre aux niveaux européens. La veuve de Mozart, Constanze, était enthousiaste au sujet des interprétations des œuvres de Wolfgang par Schall, et l'ouverture de Carl Maria von Weber "Der Freischütz" a été réalisée à Copenhague au cours de la direction de Claus Schall. Weber paraît-il en a été enthousiasmé.

La vie musicale s'est déroulée dans ces années là grâce à un grand nombre d'entreprises privées, et qui dans de nombreux cas ont donné des concerts réguliers. Schall a été directeur musical pour plusieurs de ces sociétés. En plus du "Club du roi", où il fut premier violon dès 1780, il a été engagé en 1785 pour prendre la même position dans Enighedsselskabet (Société des Accords). Il a été membre de Det musikalske Akademi (L'académie musicale) et dirigé ses concerts pendant un certain nombre d'années. Ainsi la Selskab til Musikkens Udbredelse, fondée en 1808 a bénéficié de son implication. De 1809 à 1813 il a dirigé les soi-disant Concerts des Amateurs (Amatørkoncerter), événements privés, qui ont eu lieu tous les 14 jours. En outre, il a joué largement la musique de chambre dans de petits rassemblements.

Schall était peu à peu devenu un homme riche qui possédait une maison de campagne à Kongens Lyngby et avait leur propre équipage. En 1816, il devient professeur titulaire, et en 1819, il se rend de nouveau à Paris, où il a rencontré Luigi Cherubini. Après son retour chez lui, il a continué comme chef d'orchestre de la Chapelle Royale. Ses dernières années ayant affaibli ses capacités, il a démissionné de son poste en 1834. Il mourut l'année suivante âgé de 78 ans.


Oeuvres

Fest- og mindekantater (Fêtes et Chansons) était un élément clé dans l'avenir culturel et Schall a également écrit pour ce genre de musique. En outre, cinq concertos pour violon et concertos pour d'autres instruments comme alto, flûte et cor. On lui doit aussi de la musique pour petits ensembles;

Bønderne og herrerne på lystgården (ballet 1778)
Kjærlighedens og Mistankens Magt (ballet 1780)
Savoyardinderne (ballet 1781)
Andante Con Variattioni pour le Violin (1786)
Claudina af Villa bella (syngespil 1787)
Vaskepigerne og Kjedelflikkeren (ballet 1788)
Afguden paa Ceylon (ballet 1788)
Hververen (ballet 1788)
Arier, Viser, Sange og andre smaa Haandstykker. 2. samling (1788)
I Anledning af Indtoget (kantate 1790)
Fredens og Bellonæ Trætte (kantate 1790)
Fagotkoncert (1790)
Kinafarerne (syngespil 1792)
Aftenen (syngespil 1795)
Annette og Lubin (ballet 1797)
P.F. Suhms Minde (kantate 1798)
Lagertha (ballet 1801)
Domherren i Milano (syngespil 1802)
Ines de Castro (ballet 1804)
Niels Lembak (syngespil 1804)
Rolf Blaaskjæg (ballet 1808)
Romeo og Julie (ballet 1811)
Alma og Elfride (syngespil 1813)
Macbeth (ballet 1816)
Armida (ballet 1821)
Aaret (kantate 1825)
I Anledning af Prins Frederik Carl Christians og Prinsesse Vilhelmine Maries Formæling (kantate 1828)
XII Angloises pour deux Violons deux Flautes ou Hobois deux Cors et Basse /
Carasel (klarinet, trompet, trombone, fagot, fløjte og pauke)
Six solos pour le violon avec la basse continue
Cantate opført i Kronprindsens Klub
I alt 29 balletter (tilsammen opført ca. 1100 gange)
adskillige balletentréer
Divertissements
Klaverværker
Danse
Violinværker
5 violinkoncerter
Fløjtekoncert
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 15965
Age : 70
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Claus Schall (1757-1835)   Mer 3 Avr - 17:28

Très joli concerto pour violon (n° 4 en ré majeur, de 1790) sur ce CD, premier d'une série consacré à la musique danoise pour violon.





Le Concertino de Fröhlich (dont j'ai déjà fait une bio suite à l'écoute de sa symphonie opus 33) n'est pas mal non plus.

Evidemment, l' oeuvre la moins intéressante est celle du 20ème siècle (Wellejus)


Je n'ai pas trouvé ce concerto pour violon, mais voici le concerto pour basson, pas mal non plus (les deux autres mouvements sont aussi sur youtube)


Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 15965
Age : 70
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Claus Schall (1757-1835)   Sam 21 Jan - 11:42

Il me fallait absolument ce joli concerto classique pour me remettre de la musique de Nicolas Oboukhow, écoutée antérieurement...

https://www.youtube.com/watch?v=hjZngosw0M4

Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 10561
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Claus Schall (1757-1835)   Sam 21 Jan - 12:09

Vilain Joachim, tu n'as encore fait aucune biographie sur Henning Wellejus dont je viens de lire le nom seulement maintenant. No
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Claus Schall (1757-1835)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Claus Schall (1757-1835)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: