Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment :
Forfait Sosh Série limitée : 40 Go pour ...
Voir le deal
9.99 €

 

 François DE ROUBAIX

Aller en bas 
AuteurMessage
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 15414
Age : 57
Date d'inscription : 13/11/2009

François DE ROUBAIX Empty
MessageSujet: François DE ROUBAIX   François DE ROUBAIX Empty2013-01-18, 15:51

Petit documentaire intéressant:

https://www.youtube.com/watch?v=6k7LAK6qhIo&feature=emb_title

Pour ceux qui connurent et aimèrent le cinéma populaire français des années 70, il était impossible de passer au travers des génériques et thèmes musicaux de François de Roubaix. Mais qui était François de Roubaix: un autodidacte? Un multi-instrumentiste? Un bidouilleur de génie? Un grand mélodiste qui sculptait des miniatures sonores chez lui au milieu de ses instruments et des synthétiseurs? Il était tout ça à la fois, un musicien en marge de toute école, de toute académie, qui naviguait au-delà des schémas classiques de la musique, un artiste solitaire et aventurier qui créait ses propres sons au service d'un cinéma qui l'inspirait de si belle façon. J'ai été bercé toute mon adolescence par sa musique, par les sonorités uniques qui peignaient un caractère d'aventure et de légende sur les visages d'Alain Delon, Lino Ventura et Jean-Paul Belmondo.



François de Roubaix avait trois passions, la musique, le cinéma et la mer. Il pratiquait la plongée sous-marine et sa musique a toujours eu quelque chose d'aquatique, de par ses sonorités et ses mouvements. C'était une impression qui ressortait beaucoup à l'écoute, comme si ces deux passions finissaient par fusionner ensemble dans son imaginaire créatif.



Biographie (Wikipédia)

François de Roubaix, né le 3 avril 1939 à Neuilly-sur-Seine et mort à Ténérife le 21 novembre 1975, était un compositeur et directeur musical de films français. En une dizaine d'années de carrière, il a créé un style musical aux sonorités nouvelles. Aujourd'hui, nombre de compositeurs utilisent des échantillons (en anglais:samples) de ses musiques, notamment celle de DERNIER DOMICILE CONNU. Musicien autodidacte, il découvre le jazz à l'âge de 15 ans alors que son père, Paul de Roubaix, produit et réalise des films institutionnels ; le mélange entre musique et cinéma ne le quittera plus. Doué d'un remarquable sens de la mélodie, il travaille énormément sur les sonorités, la diversification instrumentale et les mariages entre instruments. Il fut également l'un des premiers à utiliser le synthétiseur dans la musique de films. En pionnier, il aménage dans son appartement parisien de la rue de Courcelles un des tout premiers home studios 8 pistes dès 1972, où il travaille, finalise ou pose les bases de musiques qu'il complète ailleurs, généralement avec son fidèle ingénieur du son Jean-Pierre Pellissier (cordes, vraie batterie).

Au début des années 1970, il connaît un passage à vide au cinéma, et se consacre davantage à la télévision. Sa dernière musique de film, Le vieux fusil (1975), semblait explorer une nouvelle direction prometteuse, lorsqu'il trouve la mort dans un accident de plongée. La mer n'a jamais rendu son corps. Il a travaillé avec toute une génération de metteurs en scène (Robert Enrico, José Giovanni, Yves Boisset, Jean-Pierre Mocky...) Il a aussi composé pour la télévision (Chapi Chapo, Les Chevaliers du ciel). En 1976, il obtient à titre posthume le César de la meilleure musique pour le film Le Vieux Fusil.


Dernière édition par Icare le 2020-08-29, 08:25, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
Snoopy

Nombre de messages : 26337
Age : 46
Date d'inscription : 10/08/2006

François DE ROUBAIX Empty
MessageSujet: Re: François DE ROUBAIX   François DE ROUBAIX Empty2013-01-19, 17:58

Icare a écrit:
En 1976, il obtient à titre posthume le César de la meilleure musique pour le film Le Vieux Fusil.[/color]

Très beau film que je recommande aux plus jeunes
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 22502
Age : 75
Date d'inscription : 19/08/2006

François DE ROUBAIX Empty
MessageSujet: Re: François DE ROUBAIX   François DE ROUBAIX Empty2016-05-07, 10:53

Hier après midi, sur France3 ont été repassées les Grandes Gueules, avec notamment une pléiades de célébrités comme Bourvil, Lino Ventura, Michel Constantin, Jean-Claude Rolland, Paul Crauchet... Je ne l'avais plus vu depuis au moins 15 ans.

La musique de François de Roubaix a un thème inoubliable...



https://www.youtube.com/watch?v=DiifMZDLx30
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 15414
Age : 57
Date d'inscription : 13/11/2009

François DE ROUBAIX Empty
MessageSujet: Re: François DE ROUBAIX   François DE ROUBAIX Empty2020-08-29, 09:08

Lors de la réalisation de mon cycle "Océamer", il me paraissait inconcevable de ne pas revenir sur la musique de François de Roubaix, cet autodidacte multi-instrumentiste, friand d'électronique, qui avait deux passions; la musique et la plongée sous-marine. Sa seconde passion lui coûtera d'ailleurs la vie. Lorsque son nom apparaît au générique d'un film ou d'une série, difficile de ne pas faire attention à la musique. Dans son studio domestique, comme on disait à l'époque - les années 1970 - aujourd'hui "home-studio" - il avait le don pour confectionner des thèmes musicaux originaux et accrocheurs, dont certains respiraient - et respirent encore - l'aventure et même la mer, l'océan. Bien que De Roubaix pouvait s'adapter à tous les genres cinématographiques de l'époque, la série policière avec le Commissaire Moulin ou la "De Funès-comédie" avec L'homme-orchestre, un titre qui par ailleurs lui correspondait bien, lorsqu'il s'attelait à mettre en musique un film d'aventure se situant en milieu marin, il devait être comme un poisson dans l'eau. Par le biais des synthétiseurs et des sonorités qu'il produisait à travers eux, François de Roubaix parvenait à créer une filiation étroite ente sa passion pour la mer et l'océan et celle pour la musique.

https://www.youtube.com/watch?v=6X1awFx20k4


Que ce soit dans La mer est grande, une série télévisée de Philippe Condroyer (1973) ou dans L'Antarctique (1974), une musique qui est restée longtemps inédite mais qui avait été imaginée et conçue lors de sa rencontre avec un autre amoureux des océans, Jacques-Yves Cousteau pour son documentaire Voyage au bout du monde, le musicien élabora des sonorités aquatiques très personnelles, des sonorités que l'on peut également retrouver sur des métrages qui n'ont pas forcément une correspondance avec le monde marin, et qui finalement forment une des principales constantes de son oeuvre. La mer est grande et L'Antarctique sont les deux compositions de De Roubaix que j'ai réécoutées ce matin. Si j'estime qu'il y a des moments un peu faibles dans La mer est grande, L'Antarctique me semble bénéficier d'une meilleure implication et application: cette musique me semble plus travaillée, plus consistante, plus organique aussi. Certains passages m'évoquent vraiment les fonds marins. Malheureusement, l'homme au bonnet rouge rejettera la partition de l'homme-orchestre pour des raisons qui ne sont pas clairement établies. Il est possible qu'il souhaitait une approche musicale plus classique. Sur ce documentaire en particulier, il emploiera des extraits d'oeuvres de Maurice Ravel dirigées par Serge Baudo et ensuite, il nouera une collaboration durable avec le compositeur britannique John Scott qui a justement une approche beaucoup plus classique de la musique, bien que talentueux aussi dans son style à lui.
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 15414
Age : 57
Date d'inscription : 13/11/2009

François DE ROUBAIX Empty
MessageSujet: Re: François DE ROUBAIX   François DE ROUBAIX Empty2021-02-20, 19:51


François De Roubaix, c'est - je l'ai peut-être déjà écrit ici ou ailleurs - une mélodie accrocheuse, une ambiance particulière, un ensemble de sonorités parfois acides qui se créent entre les synthétiseurs et les instruments acoustiques qu'il manipulait lui-même. Comme j'ai plus ou moins baigné dans ces sonorités et ambiances depuis l'adolescence, il est possible que je les accepte encore aujourd'hui pour cette raison. Peut-être que si je découvrais cette musique aujourd'hui, j'estimerais qu'elle est inexorablement encrée dans une époque précise; les années 1960-70, bref, que c'est une musique qui a vieilli. En même temps, sa mort tragique en mer en 1975 nous a empêché de savoir comment sa musique aurait évolué. Pourtant, à mon oreille, en réécoutant l'album Commissaire Moulin et autres scènes de crimes, je suis toujours subjugué par ces sonorités, même par celles du fameux générique de la série où le synthétiseur domine presque vulgairement... Je l'adore autant! Rien n'a décidément vieilli à mon oreille si ce n'est certains extraits ci et là que je trouve surtout anecdotiques dans la mesure où ils ne me paraissent pas suffisamment élaborés. Sinon, l'effet que ces extraits d'ambiance "polar" ont sur moi n'a pas pris une ride et, pour le coup, la musique de François De Roubaix n'est pas juste encrée dans son époque, elle la porte en elle, et je suis très sincère en écrivant ça. Il y a bien d'autres musiciens que j'écoutais durant mon adolescence, je pense par exemple à Francis Lai et Vangelis, mais ça fait désormais bien longtemps que je n'arrive plus à les écouter sur un album entier, si ce n'est un thème par-ci, un thème par-là. Je ne les déteste bien sûr pas, ils ont marqué eux aussi leur époque, mais chez François De Roubaix, il n'y a rien à faire, quelque chose d'assez magique se passe entre sa musique et moi, quelque chose qui résiste à l'épreuve du temps. François De Roubaix, l'éternellement jeune (à mon oreille du moins).

https://www.youtube.com/watch?v=lRb1dzbgYIk
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




François DE ROUBAIX Empty
MessageSujet: Re: François DE ROUBAIX   François DE ROUBAIX Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
François DE ROUBAIX
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique de films, du monde & divers :: Jazz & Musiques de films-
Sauter vers: