Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 La musique mélancolique

Aller en bas 
AuteurMessage
Snoopy
Admin
Snoopy

Nombre de messages : 21004
Age : 44
Date d'inscription : 10/08/2006

La musique mélancolique Empty
MessageSujet: La musique mélancolique   La musique mélancolique EmptyLun 31 Déc - 23:24

La mélancolie n'est pas une maladie intestinale, non, non Hehe

Bref, blague à part, parfois il y a des musiques qu'on trouve quand même super mélancolique. On se demande bien quel était l'état d'âme du compositeur quand il a composé son oeuvre. Une des oeuvres les plus mélancoliques (à mon goût ) et l'adagio du 23ème conerto de Mozart. C'est d'une puissance émotive "raffinée" (comme le pétrole Hehe ) et d'une subtilité rare, tout en finesse. Je suis toujours sous le charme à chaque écoute. I love you

Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Snoopy
Admin
Snoopy

Nombre de messages : 21004
Age : 44
Date d'inscription : 10/08/2006

La musique mélancolique Empty
MessageSujet: Re: La musique mélancolique   La musique mélancolique EmptyLun 31 Déc - 23:30

Et cette romance de Chostakovitch La musique mélancolique 185465

Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Snoopy
Admin
Snoopy

Nombre de messages : 21004
Age : 44
Date d'inscription : 10/08/2006

La musique mélancolique Empty
MessageSujet: Re: La musique mélancolique   La musique mélancolique EmptyLun 31 Déc - 23:49

" La ville qui n'existe pas" (que j'avais déjà posté)

Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Jean

Jean

Nombre de messages : 7342
Age : 76
Date d'inscription : 14/05/2007

La musique mélancolique Empty
MessageSujet: Re: La musique mélancolique   La musique mélancolique EmptyMar 1 Jan - 9:14

les ressens aussi bien mélancolique, voire nostalgique...
"La ville qui n'existe pas" (j'avais du rater ton post précédent Embarassed ): c'est aussi de Schosta?
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
Snoopy

Nombre de messages : 21004
Age : 44
Date d'inscription : 10/08/2006

La musique mélancolique Empty
MessageSujet: Re: La musique mélancolique   La musique mélancolique EmptyMar 1 Jan - 11:49

Non, c'est de Igor Kornelyuk, compositeur russe né en 1962 dans la Biélorussie actuelle et toujours bien vivant Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 13455
Age : 55
Date d'inscription : 13/11/2009

La musique mélancolique Empty
MessageSujet: Re: La musique mélancolique   La musique mélancolique EmptyMar 1 Jan - 19:48


Je suis extrêmement sensible à la mélancolie dans la musique. Sinon, concernant le point soulevé par Snoopy, à savoir l'état d'esprit du compositeur au moment où il compose quelque chose de mélancolique, il est toujours tentant et même logique de penser qu'il compose ce qu'il ressent. Je sais, par exemple, lorsque j'écrivais de la poésie, qu'au départ je pouvais écrire quelque chose de joyeux et, au fur et à mesure que je développais celle-ci, il arrivait qu'il en ressorte davantage de la tristesse ou tout au moins de la gravité. Ce que j'essaie de dire c'est que parfois le résultat, dans son humeur, ne correspondait pas à l'état d'esprit de départ et que je ne suis pas du tout convaincu que le créateur contrôle absolument tout dans le processus créatif, qu'il y a toujours, plus ou moins, un petit quelque chose d'indicible qui lui échappe. Maintenant, on peut raisonnablement toujours supposer que MOZART était d'humeur mélancolique lorsqu'il composa ce mouvement dans son Concerto pour piano n°23.

Cette observation est plus difficile à faire avec un compositeur de cinéma qui n'est pas confronté à son propre état d'esprit mais à celui du film ou d'une scène de film qu'il doit mettre en musique. on peut alors supposer que le musicien de film est une sorte d'acteur qui va se mettre dans la "peau" du film afin de composer le personnage musical adéquat....comme Philippe Sarde le fait sublimement sur DEUX HOMMES DANS LA VILLE:



Dernière édition par Icare le Mer 14 Aoû - 22:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
Snoopy

Nombre de messages : 21004
Age : 44
Date d'inscription : 10/08/2006

La musique mélancolique Empty
MessageSujet: Re: La musique mélancolique   La musique mélancolique EmptyMer 2 Jan - 13:54

Icare a écrit:

Cette observation est plus difficile à faire avec un compositeur de cinéma qui n'est pas confronté à son propre état d'esprit mais à celui du film ou d'une scène de film qu'il doit mettre en musique.

C'est vrai que dans ce contexte ça doit être plus difficile en effet
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Raphaël

Raphaël

Nombre de messages : 45
Age : 62
Date d'inscription : 08/10/2010

La musique mélancolique Empty
MessageSujet: Re: La musique mélancolique   La musique mélancolique EmptyMer 2 Jan - 16:21

Incarner la mélancolie (ou toute autre émotion) en musique me semble plus difficile pour l'interprète que pour le compositeur. J'admire ces chefs qui peuvent porter à bout de bras des monuments protéiformes comme la Deuxième ou la Troisième de Mahler, qui contiennent mélancolie, révolte, beauté et grotesque l'un à la suite de l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 13455
Age : 55
Date d'inscription : 13/11/2009

La musique mélancolique Empty
MessageSujet: Re: La musique mélancolique   La musique mélancolique EmptyMer 14 Aoû - 23:08

Je l'ai sûrement déjà stipulé ailleurs sur ce forum, mais la musique mélancolique a très certainement un pouvoir sur moi. Je l'ai rencontrée à trois reprises aujourd'hui, certes à chaque fois par le biais d'une bande originale, mais je ne vais pas rouvrir un fil au sujet identique dans le sous-forum traitant de compositions pour l'image. Le premier titre mélancolique fut le thème principal que Claude Bolling composa pour le film de Jacques Deray, Netchaïev est de Retour (1991). Ce thème a sur moi un pouvoir évident d'envoûtement. Ce n'est pas qu'il soit exceptionnel d'un point-de-vue purement "artistique" et "technique". Il n'est pas la prouesse qui laisse l'auditeur averti bouche-bée. Ce n'est pas le sujet. Ca va au-delà de toute analyse musicienne ou musicologique. C'est prioritairement la dimension émotionnelle et mon "moi" profond qui y sont sollicités. Je suis extrêmement sensible à ce genre de thème mélancolique qui exprime d'une certaine façon la solitude et la fatalité. Je pourrais l'écouter une dizaine fois de suite si je ne me retenais pas. Il correspond parfaitement à l'idée du Révolutionnaire selon Sergheï Netchaïev - en rapport au film de Deray:

Le révolutionnaire est un homme perdu. Il n'a pas d'intérêts propres, ni de cause personnelle, ni de sentiments, d'habitudes ni de biens. Il n'a même pas un nom. Tout en lui est absorbé par un intérêt unique et exclusif, par une seule pensée, une seule passion: la révolution.

Le second thème mélancolique est également de Claude Bolling et il a été écrit pour un autre film de Jacques Deray, On ne meurt que deux fois (1985). Il est magnifiquement porté par le saxophone alto de Pierre Gossez. Celui-là aussi, je pourrais l'écouter je-ne-sais-combien-de-fois de suite sans me lasser. Néanmoins, ce thème-là, contrairement à celui de Netchaïev est de Retour, n'est pas seulement mélancolique, il est tout aussi inquiétant, mystérieux...

https://www.youtube.com/watch?v=KGgkg8lLRCE
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




La musique mélancolique Empty
MessageSujet: Re: La musique mélancolique   La musique mélancolique Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
La musique mélancolique
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Communauté :: Discussions sur la musique-
Sauter vers: