Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 La musique et l'eau.

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
steph-w

avatar

Nombre de messages : 213
Age : 57
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Morceaux inspirés par l'eau   Jeu 7 Déc - 19:57

Comme Joachim, il y a quelques jours pour le thème des oiseaux, j'ai été frappé par le nombre de compositions qui s'inspirent de l'eau sous toutes ses formes: mer, océan, fleuves (des Enfers ou non Hehe ). Eau, water ou Wasser, mer sea ou See, matelots et naufrages voici quelques pièces que j'ai répertoriées sur ce thème fleuve (j'ai osé Very Happy )

Brahms : Es rauschet das Wasser, sur un poème de Goethe
MA Charpentier : La Pierre Philosophale, H 501: Duo pour le feu et l'eau
Cherubini : les deux journées ou le porteur d’eau
Debussy : reflets dans l’eau
Debussy: La Mer
Delalande : Symphonies pour les soupers du roy : Air Grave, Air Des Fleuves
Haendel : Water music
Haendel : Israel en Egypte : chœur “He Rebuked The Red Sea”
Liszt: Jeux d'eau à la Villa d'Este
Lully : Atys : Le Dieu Du Fleuve Sangar: Que L'on Chante
Marais : Alcyone : Fleuves affreux
Mendelssohn : Mer calme et heureux voyage
Mozart : Idomeneo « Fuor del mar »
Rameau : Les Indes Galantes : Prologue, Scène 5: Duo Et Choeur "Traversez Les Plus Vastes Mers" (parmi tous les titres relatifs à l'eau dans cet opéra)
Ravel : une barque sur l’océan
Rimski Korsakov : La mer et le vaisseau de Sinbad
Smetana : la Moldau
Strauss J: Le beau Danube bleu
Telemann : Wassermusik
Vivaldi : la tempesta di mare
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 12230
Age : 54
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: La musique et l'eau.   Jeu 7 Déc - 20:59

J'ai fusionné car ce fil existe déjà. Wink
Revenir en haut Aller en bas
steph-w

avatar

Nombre de messages : 213
Age : 57
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: La musique et l'eau.   Ven 8 Déc - 9:26

Merci pour la fusion, et désolé, je n'avais pas bien effectué ma recherche! Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Kristian

avatar

Nombre de messages : 783
Age : 75
Date d'inscription : 18/11/2016

MessageSujet: Re: La musique et l'eau.   Ven 8 Déc - 9:53

Au réveil, sans réfléchir, Ravel, Jeux d'eau.
Revenir en haut Aller en bas
laudec

avatar

Nombre de messages : 3912
Age : 66
Date d'inscription : 25/02/2013

MessageSujet: Re: La musique et l'eau.   Ven 8 Déc - 10:31

Le premier que me vient à l'esprit est une pièce que j'étudie pour le moment pour notre contribution d'ensemble flûtiste au spectacle du mois de mars. Ce sera une découverte pour vous puisqu'il s'agit de la musique d'un contemporain que j'ai rencontré lors des journées de la flûte à bec à Malines. Il a écrit de très jolies pièces pour flûte à bec dont "Vuur" (Feu) et "Meditativo" mais celle dont il est question s'appelle : "The Watersound" . Le compositeur est Pieter CAMPO, un compositeur passionné et totalement investi dans sa passion, un plaisir de le rencontrer et d'écouter ses rêves musicaux qu'il aime partager.
Revenir en haut Aller en bas
Jean

avatar

Nombre de messages : 6948
Age : 75
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: La musique et l'eau.   Ven 8 Déc - 10:54

BEETHOVEN: trop brève " cantate" pour chœur (environ7 minutes) :"Meeresstille und glückliche fahrt" (Mer calme et heureux voyage": sur un texte de Goethe



https://www.youtube.com/watch?v=uXyE74VMf6g
Revenir en haut Aller en bas
laudec

avatar

Nombre de messages : 3912
Age : 66
Date d'inscription : 25/02/2013

MessageSujet: Re: La musique et l'eau.   Ven 8 Déc - 11:14

Une mer calme au départ mais qui se démonte et puis le retour au calme bienfaisant, très belle cantate
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 12230
Age : 54
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: La musique et l'eau.   Dim 11 Mar - 23:02


Trois visions différentes de la mer:

Symphonie n°1 - Ocean Days - Sunleif Rasmussen né en 1961

Il est toujours intéressant d'observer à quel point l'humeur dans laquelle on se trouve au moment où l'on écoute une oeuvre modifie, parfois de manière assez nette, notre perception de celle-ci. Pour cette question d'humeur, j'ai bien failli passer à côté de la première symphonie "Oceanic Days" de Sunleif Rasmussen, n'y trouvant, au départ, qu'une succession d'étalages de palettes sonores certes rigoureuses mais vaines, plus fatigantes que captivantes, or sa musique révèle, suite à une écoute mieux disposée, un lyrisme implacable mais tortueux, humanisant une fresque riche en modelage des couleurs, triturant dans une intensité quasi-constante les différents éléments de l'orchestre. S'y révèlent alors des combinaisons instrumentales plutôt saisissantes, des sonorités singulières - n'y ai-je pas d'ailleurs décelé quelques sonorités électroniques finement distillées, un choeur étrange, réel ou imité - ? - Souvent, un instrument, qu'il s'agisse d'un cor, d'un violoncelle ou autre, s'extrait plus ou moins discrètement de la masse sonore pour un solo plein d'errance et de solitude. La musique garde pourtant toute sa densité, toute sa puissance expressive, elle est un océan en perpétuel mouvement avec les lames coupantes de ses vagues que les rayons du soleil rendent lumineuses. La symphonie de Rasmussen est cet immense miroir mouvant et fissuré de toute part qui reflète le ciel et que le ciel irise de ses lumières vives et perçantes.

The Sea - Ballet Suite - Nikos Skalkottas (1904-49):

Rien ne vaut pour bercer l'esprit qu'un voyage en mer calme. C'est donc avec la musique de ballet La Mer - The sea composée en 1948 par Nikos Skalkottas et orchestrée en 1949 par ses soins que j'ai largué les amarres. Alors, entendons-nous bien, j'ai parlé d'une mer calme, sauf que La Mer de Skalkottas n'est pas calme sur l'ensemble de ses onze mouvements, sur le premier effectivement, elle est délicieuse, car sur son ventre ainsi flottant, je tangue en douceur. j'adore ce prélude. Mais le doux mouvement d'une mer maternelle ne durera pas et l'enfant du second mouvement sera chahuté en fanfare. Elle se divise en deux parties; un premier monde qui se rapporte au réel et donc à la nature, les vagues, les poissons et les humains, et un second monde, surnaturel celui-là dans lequel on y rencontrerait la sirène et d'autres créatures marines, puissent-elles s'extraire, par exemple, d'un roman futuriste de Jules Verne. D'une certaine façon, cette mer-là, dans ses grands enchaînements symphoniques où se télescopent parfois le fracas de cuivres tempétueux à la fébrilité d'un violon volatil, m'évoque celle, partiellement extatique, que Dimitri Tiomkin composa sur Le Vieil Homme et la Mer.

The Tragic History of The Sea - Fernando Lopes-Graça (1906-1994):

The tragic history of the sea pour baryton, choeur et orchestre est vraiment une oeuvre qui m'emporte...car c'est bien de ça qu'il s'agit; une mer qui s'emporte et emporte tout avec elle. Le thème d'ouverture qui s'étale sur plus de sept minutes et qui revient dans une déclinaison voisine en conclusion de l'oeuvre est immense. On ressent les vagues et le vent marin dans cette musique. Je ferme les yeux et je tangue avec elle. C'est formidable!! Les autres morceaux ne sont pas mal non plus mais cette ouverture est le sommet de l'oeuvre, envoûtant, irrésistible. Je ferme les yeux et je suis Spencer Tracy dans "Le vieil homme et la mer"! en évoquant ce film, je pense à la musique de Dimitri Tiomkin qui était plutôt sympa.


A l'occasion de mon cycle sur la "Faune aquatique", j'ai réécouté ces trois oeuvres, histoire d'illustrer aussi différents environnements de cette vie animale et végétale. J'avais également prévu la rivière selon Symphony RiverRun de Stephen Albert mais, malheureusement, mon cd est mort. Crying or Very sad On peut dire que le portugais Fernando Lopes-Graça et Nikos Skalkottas sont contemporains l'un de l'autre, Sunleif Rasmussen étant beaucoup plus jeune puisque né en 1961. Les approches sont très différentes. Skalkottas et Rasmussen emploient tous les deux un orchestre symphonique. Dans les deux cas, on appréhende une mer ou un océan calme ou plutôt faussement calme, une sorte d'immobilité mobile, une mouvance continue sous une apparence impassible. C'est surtout vrai dans les "Ocean Days" de Rasmussen qui privilégie une écriture symphonique atonale qui joue beaucoup sur les couleurs et les climats, non sans une certaine tension orchestrale ci et là. Dans la "Mer" de Skalkottas, il y a bien un tissu impressionniste qui se dessine, certes dans une écriture symphonique plus tonale mais avec des envolées de l'orchestre bien plus décomplexées. L'"Histoire Tragico-Maritime" de Lopes-Graça, pour baryton, choeur et orchestre symphonique, est d'un genre plus lyrique que les deux autres compositions. C'est un océan en plein mouvement. Je dirais même que les vagues et les vents marins sont la racine et l'âme de cette magnifique cantate. Lorsque j'écris que je tangue avec elle, je n'exagère pas et les premier et dernier morceaux sont un sommet du genre. D'une certaine manière, l'oeuvre me ramène à la cantate Moby Dick de Bernard Herrmann. Des trois oeuvres mentionnées ici, celle de Fernando Lopes-Graça a ma préférence, ensuite vient celle de Nikos Skalkottas.
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 3585
Age : 57
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: La musique et l'eau.   Lun 12 Mar - 0:44

Etant donné l'heure, je vais enfin me coucher (un peu épuisée par la play-list sur Weber et un fabuleux concert baroque sur Mezzo), mais demain j'essaierai de mettre mon grain de sel (marin ?). Vous êtes impressionnants de savoir, de sagesse, de poésie !

Revenir en haut Aller en bas
Bel Canto
Admin
avatar

Nombre de messages : 6199
Age : 62
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: La musique et l'eau.   Lun 12 Mar - 11:59

Icare a écrit:
J'ai fusionné car ce fil existe déjà. Wink

Il y a aussi ce fil : http://musiqueclassique.forumpro.fr/t5339-la-musique-au-fil-de-l-eau
Malheureusement, nombre de vidéos ne sont plus accessibles.

Un des mes préférés !


https://www.youtube.com/watch?v=h3_EsIKarl8

Et bien sûr Russalka de Dvorak !

https://www.youtube.com/watch?v=MwuNqcKUxto
Revenir en haut Aller en bas
http://vitabella.sosblog.fr/index.htm
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 3585
Age : 57
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: La musique et l'eau.   Lun 12 Mar - 18:19

J'ai lu très (trop) vite ce fil très sympa, et je pense SAUF ERREUR DE MA PART, que vous avez oublié "le Vaisseau Fantôme" de Wagner, "Pelléas et Mélisande" de Debussy (le thème de la fontaine), et une oeuvre dont nous avions parlé chez Ron, souviens-toi Joachim, sur la légende de la ville d'Ys avec le roi qui chevauche sur la plage et sa fille qui se damne et se jette dans la mer.. Ah oui, l'opéra "le roi d'Ys" d'Edouard Lalo.
A suivre..  Very Happy

Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 17552
Age : 72
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: La musique et l'eau.   Lun 12 Mar - 19:09

Ah oui, le Roi d'Ys, un chef d'oeuvre pourtant si peu interprété intégralement (et même peu de CD). Ecoutez rien que l'ouverture, un poème symphonique à elle toute seule !



https://www.youtube.com/watch?v=CjrH-1KWsxI
Revenir en haut Aller en bas
Jean

avatar

Nombre de messages : 6948
Age : 75
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: La musique et l'eau.   Lun 12 Mar - 23:06

Ne pas oublier aussi le plus célèbre opéra de Dvorak: "Rusalka"...triste légende, d'une Ondine (divinité des eaux) amoureuse d'un prince bien humain....


https://www.youtube.com/watch?v=MwuNqcKUxto
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 3585
Age : 57
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: La musique et l'eau.   Mar 13 Mar - 0:01

Oui merci Jean , il est très beau et empli de désespoir cet opéra..!  Magnifique Netrebko, ..
Me vient aussi en tête "Les pêcheurs de perles" de Georges Bizet, avec cette prêtresse magnétique...., hésitant entre sa vocation et son amour pour le pêcheur..  Wink

Revenir en haut Aller en bas
Bel Canto
Admin
avatar

Nombre de messages : 6199
Age : 62
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: La musique et l'eau.   Mar 13 Mar - 1:22

Jean a écrit:
Ne pas oublier aussi le plus célèbre opéra de Dvorak: "Rusalka"...triste légende, d'une Ondine (divinité des eaux) amoureuse d'un prince bien humain....


https://www.youtube.com/watch?v=MwuNqcKUxto

Hehe c'est l'extrait que j'avais posté juste avant avec la même inteprète ... j'aime beaucoup cet extrait mais je ne connais pas l'opéra malheureusement.
Revenir en haut Aller en bas
http://vitabella.sosblog.fr/index.htm
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 3585
Age : 57
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: La musique et l'eau.   Mar 13 Mar - 17:32

"Lohengrin" de Richard Wagner.. Le chevalier au cygne qui arrive sur le fleuve Escaut.. et qui en repartira avec le cygne qui revient le chercher..
Tout le mythe du cygne, qui dans les légendes celtes, représente souvent un être qui vient d'un autre monde, sur un fleuve, et symbolise la Lumière...
Ci-dessous un extrait magnifique avec un éblouissant Jonas Kaufmann (vers la fin fin de l'opéra, quand Lohengrin ramène Gottfried, le frère d'Elsa, à la vie terrestre), dans ma mise en scène préférée (création à la Scala de Milan en décembre 2013 -ou 2012.. ?- de mémoire (direction Barenboim).
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 3585
Age : 57
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: La musique et l'eau.   Mer 14 Mar - 0:24

"Cosi fan Tutte", MOZART.
Lorsque les jeunes filles disent adieu à leurs amoureux, pensant qu'ils partent en mer pour une dangereuse traversée..

" "La barque n'est plus qu'un petit point sur l'horizon ; la brise s'est levée, caressante. Le clapotis des vagues berce le coeur meurtri, endort la douleur du départir. Alors, dans la quiétude du soir, un trio étonnant s'élève, andante, mi majeur, sur l'oscillation langoureuse des violons, et souhaite bon voyage aux fiancés : "Soave sia il vento", que doux soit le vent, tranquilles les ondes, que chaque élément réponde à notre désir (acte I, scène 6) [...]. Le déchirement des adieux trouve, semble-t-il, son apaisement dans cette tendre et voluptueuse mélodie. Pourtant sur le mot "désir", Mozart pose une dissonance qui s'étire avec langueur avant de trouver sa conclusion harmonique"."
(source : Blog "le poisson rêveur"..).



Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 17552
Age : 72
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: La musique et l'eau.   Mer 14 Mar - 9:34

On peut ajouter le fameux "sur la mer calmée" dans Madame Butterfly de Puccini

Le voici en français par la grande Géori Boué



https://www.youtube.com/watch?v=ge8Utq_L6KM
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 3585
Age : 57
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: La musique et l'eau.   Mer 14 Mar - 17:28

Oui, j'y pensais hier soir aussi ! Magnifique..

"Le lac", long poème descriptif et philosophique magnifique de Lamartine..., musique de Niedermayer. Une vidéo "rare" (tant pis pour le son).
J'ai mieux je crois, mais le lien semble protégé.. 

Je ne vous mets que le début du poème (en texte), il est très long...!

"Ainsi, toujours poussés vers de nouveaux rivages, 
Dans la nuit éternelle emportés sans retour, 
Ne pourrons-nous jamais sur l’océan des âges 
Jeter l’ancre un seul jour ? 

Ô lac ! l’année à peine a fini sa carrière, 
Et près des flots chéris qu’elle devait revoir, 
Regarde ! je viens seul m’asseoir sur cette pierre 
Où tu la vis s’asseoir ! 

Tu mugissais ainsi sous ces roches profondes, 
Ainsi tu te brisais sur leurs flancs déchirés, 
Ainsi le vent jetait l’écume de tes ondes 
Sur ses pieds adorés. 

Un soir, t’en souvient-il ? nous voguions en silence ; 
On n’entendait au loin, sur l’onde et sous les cieux, 
Que le bruit des rameurs qui frappaient en cadence 
Tes flots harmonieux. 

Tout à coup des accents inconnus à la terre 
Du rivage charmé frappèrent les échos ; 
Le flot fut attentif, et la voix qui m’est chère 
Laissa tomber ces mots : 

 » Ô temps ! suspends ton vol, et vous, heures propices ! 
Suspendez votre cours : 
Laissez-nous savourer les rapides délices 
Des plus beaux de nos jours ! "    (etc....)

Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 3585
Age : 57
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: La musique et l'eau.   Mer 14 Mar - 17:45

P.S. : J'ai bien l'impression que ce que chante Pol Plançon est un "raccourci" de ce très long poème (j'enverrai le texte complet sur le fil "poésie" si ça vous intéresse. Dans la mélodie, on est allés assez vite vers les derniers couplets.


Dernière édition par Anouchka le Jeu 15 Mar - 0:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 3585
Age : 57
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: La musique et l'eau.   Mer 14 Mar - 21:41

De qui est ce poème mis en musique (mon papa fredonnait cela quand j'étais enfant) ? (et la musique ?)


"Au bord du grand lac paisible, je viens entendre souvent
la voix d'un charme indicible, qui sait me parler doucement..."  etc...

Impossible de trouver sur Internet qui l'a écrit ! Sauf des blogs de gens qui se l'attribuent (donc le texte est entier) et se font mousser avec ça comme s'ils l'avaient écrit (et ils se mettent comme signataire.. ! C'est vraiment de l'appropriation absolument scandaleuse, mais bon... on connaît... !)

Bref, avec "Au bord du grand paisible", je reste en rade sur la rive pour l'auteur et la musique !  Hehe
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 3585
Age : 57
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: La musique et l'eau.   Jeu 15 Mar - 0:47

Après une enquête de "sioux", j'ai fini par trouver que "Au bord du grand lac paisible" est une transcription d'une mélodie de Mendelssohn, transcription par un certain J. Brenner (?), d'après la partition pour violon.. Si papa le chantait avec sa belle voix de ténor, c'est bien que cette mélodie faisait partie d'un répertoire des chorales dans les années 40/50... 
Il faut aller le chercher très loin au bord de son lac, celui-là !!  Laughing
La grande chorale fit entendre le beau chœur de Mendelssohn : « Au bord du grand lac paisible », 

(source : une chorale un peu anonyme lors d'un de ses voyages.. Mains).
Revenir en haut Aller en bas
laudec

avatar

Nombre de messages : 3912
Age : 66
Date d'inscription : 25/02/2013

MessageSujet: Re: La musique et l'eau.   Dim 18 Mar - 15:27

Beaucoup de belles découvertes autour de l'eau, ce thème inépuisable
Merci pour le beau poème de Lamartine Anouchka, c'est par hasard que je postais un texte de Julos Beaucarne qui parle de poésie justement en citant "le Lac" à sa façon à lui toujours décalée, avec l'autodérision qu'on lui connaît. "le Lac", c'est un monument bien entendu, pas pour rien qu'il a été mis en musique par Niedermayer
Revenir en haut Aller en bas
laudec

avatar

Nombre de messages : 3912
Age : 66
Date d'inscription : 25/02/2013

MessageSujet: Re: La musique et l'eau.   Dim 18 Mar - 16:02

Je remonte le fil de l'eau pour écouter "La Moldau" et "Rusalka", beautés éternelles, merci Bel Canto, les eaux suaves qui reposent l'âme. La très belle voix d'Anna Netrebko aussi
"L'aubade du roi d'Ys" que je découvre avec bonheur, c'est vraiment un chef d’œuvre
Placido Domingo et Jonas Kaufmann, puis le "Cosi fan Tutte" , merci Anouchka pour ces très beaux moments offerts Kiss
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La musique et l'eau.   

Revenir en haut Aller en bas
 
La musique et l'eau.
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Communauté :: Discussions sur la musique-
Sauter vers: