Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Heitor Villa-Lobos (1887-1959)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11188
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Heitor Villa-Lobos (1887-1959)   Jeu 14 Sep - 7:40

J'ai réécouté trois Choros de Heitor Villa-Lobos, la N°6 - 1926 pour orchestre, la N°1 - 1920 pour guitare et la N°8 - 1925 pour grand orchestre & 2 pianos. Je pense que je ne me lasserai jamais de ces oeuvres et que pourrais-je ajouter de plus à ce que j'ai déjà écrit plus haut:

J'ai encore une fois côtoyé un monde merveilleux, ensoleillé, fait de moments somptueux et chaleureux. Les Choros N°6 & 8 m'ont fait voyager au travers d'une structure symphonique qui m'enchante littéralement, un idéal sonore fait de vie et de couleurs, de rythmes et aussi de romantisme fleuri. Ils sont merveilleusement interprétés par le Sào Paulo Symphony Orchestra (OSESP) sous la direction de John Neschling. Les deux pianistes qui interviennent avec parcimonie dans la N°8 sont Linda Bustani et Ilan Rechtman. Le Choros N°1, entre les N°6 & 8, offre un doux interlude pour guitare sous les doigts de Fabio Zanon.

...et sur les Choros n°4 & 9...

Le Choros n°4 a été composé en 1926 pour 3 cors et trombone et c'est une pièce de chambre assez plaisante et de courte durée, à peine plus longue que le N°1 pour guitare qui dépasse à peine les 5 minutes. Il est interprété par Dante Yenque, Ozéas Arantes et Samuel Hamzem pour les cors et Darrin Coleman Milling pour le trombone basse. Bien sûr, toute mon attention s'est davantage portée sur le Choros n°9 (1929) pour orchestre d'une durée de 24 minutes environ. La musique est ample, respire le Brésil, passe par différentes ambiances sonores, des plus lumineuses aux plus tendres et romantiques. C'est une magnifique histoire sans parole, une ballade harmonieuse avec quelques pointes d'exotisme parfaitement disséminées.
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11188
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Heitor Villa-Lobos (1887-1959)   Ven 22 Sep - 11:44

Ce matin, j'ai réécouté Introduction to the Choros (1929) pour guitare et orchestre, par le guitariste Fabio Zanon et le "Sao Paulo Symphony Orchestra" sous la direction de John Neschling, Two Choros (Bis) (1928) pour violon et violoncelle, par Claudio Cruz & Johannes Gramsch, Choros n°2 (1924) pour flûte et clarinette, par Elizabeth MacCafferty & Ovanir Buosi, Choros n°3 - Pica-Pau (1925) pour choeur d'hommes et instruments à vent, Choros n°10 - Rasga o Coraçao (1926) pour orchestre et choeur mixte et Choros n°12 (1929) pour orchestre. Dans le style symphonique de Villa-Lobos, je pense avoir une nette préférence pour ses "Choros", les N°6, 8, 9, 10 et 12, que pour ses symphonies même si je les aime bien aussi. J'inclus également son "Introduction to the Choros" qui est cependant une oeuvre plus concertante. Elle me renvoie idéalement au lyrisme passionné et généreux de ses deux concertos pour violoncelle. Le Choros n°12 est le dernier que j'ai écouté et ai été complètement soufflé par la grande portée lyrique de cette oeuvre. Voilà ce que dit le compositeur lorsqu'il s'épancha ainsi dans des oeuvres monumentales: <<Choros n°11 est fort, gros et robuste, comme un éléphant. Il y en a qui préféreraient un petit rat blanc. Ces gens ne pourront évidemment jamais apprécier ni comprendre Choros n°12. Mais qu'importe: le monde aura toujours de la place pour des éléphants et pour de petits rats blancs.>> J'aime bien sa petite formule animalière, surtout que, jeune, j'avais un petit rat blanc qui logeait sur mon épaule et ai toujours voué une fascination pour les éléphants. D'ailleurs, si je vénère tous ses Choros pour orchestre, avec ou sans choeur - le N°13 avec choeur est l'un de mes préférés - j'aime beaucoup aussi le duo de violon et violoncelle que propose Two Choros (Bis) ainsi que le duo "trognon" de flûte et clarinette que propose le Choros n°2: petits rats blancs?
Revenir en haut Aller en bas
 
Heitor Villa-Lobos (1887-1959)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: