Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Ralph Vaughan Williams (1872-1958)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21020
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Ralph Vaughan Williams (1872-1958)   Sam 11 Nov - 16:51

Ralph Vaughan Williams est un compositeur britannique né le 12 octobre 1872 à Down Ampney (Gloucester) et mort le 26 août 1958.

Petit-neveu de Charles Darwin et fils d'un pasteur, il étudie le violon puis la composition au Royal College of Music à Londres. Il y rencontre notamment Gustav Holst qui devient son ami. Il poursuit ses études au Trinity College à Cambridge. Il réside ensuite à Londres et fait de nombreux voyages dans son pays où il recueille un certain nombre de chants populaires. Il se marie en 1897. Cette même année, il visite l'Allemagne où il suit l'enseignement de Max Bruch. Il rencontre en France Maurice Ravel. Durant la Première Guerre mondiale, il sert en tant qu'ambulancier, ce qui le marque profondément. Il est probable que les bruits d'artillerie contribuèrent à sa surdité tardive. Il devient professeur de composition au Royal College of Music de 1919 à 1938. Il conserve également une activité de direction d'orchestre et il dirige à de nombreuses reprises les Passions de Jean-Sébastien Bach. Il meurt en 1958, universellement reconnu. Ses funérailles ont lieu à l'abbaye de Westminster où ses cendres reposent près de celles d'Henry Purcell.

Symphonies :

Symphonie n° 1 (A sea symphony), 1910 ;
Symphonie n° 2 « A London symphony », 1913 ;
Symphonie n° 3 « Pastoral symphony », 1921 ;
Symphonie n° 4 en mi mineur, 1931 ;
Symphonie n° 5 en ré majeur, 1938-1943 ;
Symphonie n° 6 en mi mineur, 1946-1947 ;
Symphonie n° 7 « Sinfonia Antartica », 1949-1952 ;
Symphonie n° 8 en ré mineur, 1953-1955 ;
Symphonie n° 9 en mi mineur 1956-1957.

Suite pour alto, chœurs et orchestre « Flos Campi » 1925 ;
Fantaisie sur « Greensleaves », 1934.
The lark ascending pour violon et orchestre, 1914
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Invité
Invité



MessageSujet: et ses concertos ?   Lun 10 Mar - 20:56

Il y a aussi et surtout son concerto pour tuba grave connu de tous les tubistes.
Et un très joli concerto pour hautbois.
Un concerto pour piano
ce sont ceux que je connais bien.

Il faut dire aussi que sa meilleure symphonie, la 9eme, a été composée à l'âge de 85 ans.
Et que c'est peut-être le seul grand compositeur britannique du 20eme siècle qui n'ait pas été ennobli .....
Revenir en haut Aller en bas
Hector Berlioz

avatar

Nombre de messages : 1705
Age : 34
Date d'inscription : 14/08/2006

MessageSujet: Re: Ralph Vaughan Williams (1872-1958)   Lun 10 Mar - 22:15

J'aime beaucoup ce compositeur trop méconnu.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.violoniste-en-herbe.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ralph Vaughan Williams (1872-1958)   Lun 10 Mar - 22:21

Serenade to Music
interprété par le Western Illinois University choir

* * *

Fantasia on a theme by Thomas Tallis
Par le Jefferson Ypas Orchestra

* * *

O clap your hand
Par le St Peters choir

* * *

Wassail song
par le South Portland Music Boosters

* * *

Coco
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21020
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Ralph Vaughan Williams (1872-1958)   Lun 10 Mar - 23:02

Hector Berlioz a écrit:
J'aime beaucoup ce compositeur trop méconnu.

Il y a des choses sympas en effet.
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Jean

avatar

Nombre de messages : 6431
Age : 74
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Ralph Vaughan Williams (1872-1958)   Lun 10 Mar - 23:53

http://www.youtube.com/watch?v=ZKz6XJlI_jk
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: concerto tuba   Mar 11 Mar - 13:11

Comme tout le monde ne joue pas du tuba, j'ai voulu donner un lien pour permettre à ce qui ne le connaissent pas d'avoir une idée de ce qu'est ce concerto.
Sur YouTube, ce que l'on trouve est absolument HORRIBLE éventuellement pour rigoler, mais j'ai trouvé cela plutôt triste.(cela ne marche pas à tous les coups, Jean-merci pour ta contribution)

J'ai trouvé des extraits d'un CD sur http://www.amazon.fr/British-Tuba-Concertos-John-Golland/dp/B000CEVU58

celui de Vaughan-Williams est sur les plages 7-8 et 9, et il faut avoir RealPlayer.

J'aurais pu mettre en ligne un extrait MP3, mais je ne pense pas que les employés de la Sacem qui surveillent ce site aient approuvé (même si le résultat de leur action va à l'encontre des intérêts de ceux qu'ils sont censés défendre.)

Il y a une autre oeuvre de VW également très facile, c'est sa troisième symphonie "pastorale". Il faut la replacer dans son contexte : c'est une réaction contre les horreurs de la guerre. Je l'apprécie d'autant plus.
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21020
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Ralph Vaughan Williams (1872-1958)   Mar 11 Mar - 14:14

Ralph a écrit:

J'aurais pu mettre en ligne un extrait MP3, mais je ne pense pas que les employés de la Sacem qui surveillent ce site aient approuvé (même si le résultat de leur action va à l'encontre des intérêts de ceux qu'ils sont censés défendre.)

Je me contrefous royalement de ce que pense la Sacem. Si tu as un extrait n'hésite pas. Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ralph Vaughan Williams (1872-1958)   Mar 11 Mar - 14:33

LA il y a 3 pages de différents CDs de ce compositeur.

Coco
Revenir en haut Aller en bas
Hector Berlioz

avatar

Nombre de messages : 1705
Age : 34
Date d'inscription : 14/08/2006

MessageSujet: Re: Ralph Vaughan Williams (1872-1958)   Mar 11 Mar - 14:43

J'aime beaucoup aussi sa 7ème symphonie.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.violoniste-en-herbe.com/
felyrops

avatar

Nombre de messages : 1446
Age : 70
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: Ralph Vaughan Williams (1872-1958)   Mar 11 Mar - 16:26

Très beau, mais je ne comprends pas pourquoi le 'rondo' serait 'à la tedesca'.
Ca ne sonne pas vraiment 'allemand'.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Concerto tuba   Mar 11 Mar - 21:25

On peut écouter l'andante (mouvement central) du concerto pour tuba en suivant ce lien :

http://www.supload.com/listen?s=SIFVTGKRU3UJ
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: encore le tuba   Mar 11 Mar - 22:23

Je viens d'écouter : ce n'est vraiment pas bon.

Comment voulez-vous rendre le timbre très particulier du tuba, compressé en MP3
Enfin !....imaginez. C'est ce que faisais Vaughan-Williams lorsqu'il composait ce concerto, puisque, comme Beethoven, il était devenu sourd à la fin de sa vie.
Revenir en haut Aller en bas
Jean

avatar

Nombre de messages : 6431
Age : 74
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Ralph Vaughan Williams (1872-1958)   Mar 11 Mar - 22:34

tu en as de Bonn Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16032
Age : 70
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Ralph Vaughan Williams (1872-1958)   Mer 12 Mar - 9:25

Il est un fait que les concertos pour tuba sont rares dans le répertoire musical. Et d'autant plus que celui ci est pour tuba basse.

Le deuxième mouvement a été transcrit par le compositeur pour violoncelle et cordes sous le titre de "romance".

Parmi ses symphonies, celle que je préfère est la 7ème, Antarctica, qui décrit de façon réaliste (avec machine à vent) les paysages et la faune du continent antarctique. C'était à l'orogine une musique de film retraçant l'épopée de Scott.

La 3ème, à mon avis, n'a de pastoral que le nom.

J'aime beaucoup aussi son Lark ascending (l'envol de l'alouette), une merveilleuse romance pour violon et orchestre.
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21020
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Ralph Vaughan Williams (1872-1958)   Mer 12 Mar - 18:13

Jean a écrit:
tu en as de Bonn Very Happy

Laughing Laughing
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21020
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Ralph Vaughan Williams (1872-1958)   Mer 12 Mar - 18:14

Coco a écrit:
LA il y a 3 pages de différents CDs de ce compositeur.

Coco

Merci m'dame Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ralph Vaughan Williams (1872-1958)   Lun 5 Mai - 21:58

Si vous deviez le comparer à d'autres musiciens, quels noms vous viendraient à l'esprit? ( C'est juste pour situer, je ne connais pas, alors avant de commander inconsidérément...)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ralph Vaughan Williams (1872-1958)   Mar 6 Mai - 9:26

General Custer a écrit:
Si vous deviez le comparer à d'autres musiciens, quels noms vous viendraient à l'esprit? ( C'est juste pour situer, je ne connais pas, alors avant de commander inconsidérément...)
C'est très néo-romantique, je dirais Elgar ou Nielsen par exemple... Mais il y a parfois des passages plus modernes dans la "Symphonie N°7" par exemple.
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16032
Age : 70
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Ralph Vaughan Williams (1872-1958)   Sam 4 Sep - 17:20

Catalogue des oeuvres :

Operas

Hugh the Drover or Love in the Stocks (1910–20). Romantic ballad opera. Libretto: Harold Child
Sir John in Love (1924–28), from which comes an arrangement by Ralph Greaves of Fantasia on "Greensleeves"
The Poisoned Kiss (1927–29; revisions 1936–37 and 1956–57). Libretto: Evelyn Sharp (later amended by Ralph and Ursula Vaughan Williams)
Riders to the Sea (1925–32), from the play by John Millington Synge
The Pilgrim's Progress (1909–51), based on John Bunyan's allegory
The Shepherds of the Delectable Mountains (1921). Libretto: Ralph Vaughan Williams (from John Bunyan) (Later incorporated, save for the final section, into The Pilgrim's Progress)


Musiques de scène

The Wasps (1909; to Aristophanes's play The Wasps; best known as an orchestral suite)
The Death of Tintagiles (1913; to Maurice Maeterlinck's 1894 play) [21]
[edit]Ballets
Old King Cole (1923)
On Christmas Night (1926)
Job: A Masque for Dancing (1930)
The Running Set (1933)
The Bridal Day (1938–39)


Symphonies

A Sea Symphony (Symphony No. 1), a choral symphony on texts by Whitman (1903–1909)
A London Symphony (Symphony No. 2) (1913)
A Pastoral Symphony (Symphony No. 3) (1921)
Symphony No. 4 in F minor (1931–34)
Symphony No. 5 in D (1938–43)
Symphony No. 6 in E minor (1944–47, rev. 1950)
Sinfonia antartica (Symphony No. 7) (1949–52) (partly based on his music for the film Scott of the Antarctic)
Symphony No. 8 in D minor (1953–55)
Symphony No. 9 in E minor (1956–57)
Symphony No. 10 in F major (1957-58 : manuscrit pour le 1er et dernier mouvements seulement)
In the Fen Country, for orchestra (1904)
Norfolk Rhapsody No. 1 (1906, rev. 1914)
The Wasps, an Aristophanic suite (1909; see Incidental music above)
Fantasia on a Theme by Thomas Tallis (1910, rev. 1913 and 1919)
Fantasia on "Greensleeves" (1934)[22]
Five Variants of Dives and Lazarus (1939)
Concerto Grosso, for three parts of strings requiring different levels of technical skill (1950)

Concertos

Piano Concerto in C (1926–31)
Concerto for Two Pianos and Orchestra (c. 1946; a reworking of Piano Concerto in C)
The Lark Ascending for violin and orchestra (1914)
Concerto Accademico for violin and orchestra (1924–25)
Flos Campi for viola, wordless chorus and small orchestra (1925)
Suite for Viola and Small Orchestra (1936–38)
Oboe Concerto in A minor, for oboe and strings (1944)
Fantasia (quasi variazione) on the Old 104th Psalm Tune for piano, chorus, and orchestra (1949)
Romance in D-flat for harmonica and orchestra (1951) (written for Larry Adler)
Tuba Concerto in F minor (1954)


Musique chorale

Toward the Unknown Region, song for chorus and orchestra, setting of Walt Whitman (1906)
Five Mystical Songs for baritone, chorus and orchestra, settings of George Herbert (1911)
Fantasia on Christmas Carols for baritone, chorus, and orchestra (1912; arranged also for reduced orchestra of organ, strings, percussion)
Mass in G Minor for unaccompanied choir (1922)
Sancta Civitas (The Holy City) oratorio, text mainly from the Book of Revelation (1923–25)
Te Deum in G (1928)
Benedicite for soprano, chorus, and orchestra (1929)
In Windsor Forest, adapted from the opera Sir John in Love (1929)
Three Choral Hymns (1929)
Magnificat for contralto, women's chorus, and orchestra (1932)
Five Tudor Portraits for contralto, baritone, chorus, and orchestra (1935)
Dona nobis pacem, text by Walt Whitman and other sources (1936)
Festival Te Deum for chorus and orchestra or organ (1937)
Serenade to Music for sixteen solo voices and orchestra, a setting of Shakespeare, dedicated to Sir Henry Joseph Wood on the occasion of his Jubilee (1938)
"Six Choral Songs To Be Sung In Time Of War" (1940)
A Song of Thanksgiving (originally Thanksgiving for Victory) for narrator, soprano solo, children's chorus, mixed chorus, and orchestra (1944)
An Oxford Elegy for narrator, mixed chorus and small orchestra (1949)
Three Shakespeare Songs for SATB unaccompanied, composed for The British Federation of Music Festivals National Competitive Festival (1951)
Oh Taste and See, a motet setting of Psalm 34:8. The original SATB version was composed for the Coronation of HM Queen Elizabeth II at Westminster Abbey in June 1953. (1953)
Hodie, a Christmas oratorio (1954)
Folk songs of the Four Seasons A Cantata for Women's Voices with Orchestra or pianoforte accompaniment (1950).
Epithalamion for baritone solo, chorus, flute, piano, and strings (1957)
A Choral Flourish for unaccompanied SATB chorus, composed for a large choral event in the Royal Albert Hall at the invitation of (and dedicated to) Alan Kirby (c. 1952)


Arrangements of Christian Hymns

Vaughan Williams was the musical editor of the English Hymnal of 1906, and the co-editor with Martin Shaw of Songs of Praise of 1925 and the Oxford Book of Carols of 1928, all in collaboration with Percy Dearmer.

A Hymn of Glory Let Us Sing
All Creatures of Our God and King
Alleluia, Sing to Jesus
Amid the Thronging Worshippers
At the Name of Jesus
"Come Down, O Love Divine" original hymnody by Bianco of Siena (1434)"Discendi, Amor santo"and entitled "Down Ampney" in honour of Vaughan Williams's birthplace
Come, Let Us with Our Lord Arise an Easter anthem
Come Thou Long Expected Jesus, a carol for the season of Advent
For All the Saints harmonized from "Sine Nomine"
God Be With You Till We Meet Again
I Love You Lord, My Strength, My Rock
I Sing the Mighty Power of God
Jesus, Lord, Redeemer
"Let All Mortal Flesh Keep Silence", text of the Cherubic hymn of Liturgy of St James, harmonized to the French folk tune Picardy (1906)
Make Room Within My Heart, O God
My God, My God, O Why Have You Forsaken Me? a lament for Good Friday services during Passiontide
O Come to Me, the Master Said
"O Little Town of Bethlehem" a popular Christmas Carol penned by the American Phillips Brooks adapted to the English tune "Forest Green"
O Sing a Song of Bethlehem
On Christmas Night All Christians Sing
When the Church of Jesus


Musique vocale

"Linden Lea", song (1901)
The House of Life, six sonnets by Dante Gabriel Rossetti, set to music (1904)
Songs of Travel (1904)
"The Sky Above The Roof" (1908)
On Wenlock Edge, song cycle for tenor, piano and string quartet (1909)
Along the Field, for tenor and violin
Three Poems by Walt Whitman for baritone and piano (1920)
Four Poems by Fredegond Shove: for baritone and piano (1922)
Four Hymns (1914)
Merciless Beauty for tenor, two violins, and cello
Four Last Songs to poems of Ursula Vaughan Williams
Ten Blake songs, song cycle for high voice and oboe (1957)


Musique de chambre

String Quintet in c (1898)
Piano Quintet in C minor for violin, viola, cello, double bass and piano (1903)
Ballade and Scherzo, viola quintet (1904)
String Quartet No. 1 in G minor (1908)
Two Pieces for violin and piano (1912)
Phantasy Quintet for 2 violins, 2 violas and cello (1912)
Six Studies in English Folk Song, for violoncello and piano (1926)
Double Trio, string sextet (1938)
String Quartet No. 2 in A minor ("For Jean, on her birthday," 1942–44)
Sonata in A minor for violin and piano (1952)
Romance for Viola and Piano (undated : 1940 ??)


Orgue

Three Preludes on Welsh Hymn Tunes (Bryn Calfaria, Rhosymedre, Hyfrydol) (1920)
Prelude and Fugue in C minor (1921)
A Wedding Tune for Ann (1943)
The Old One Hundredth Psalm Tune, harmonization and arrangement (1953)
Two Organ Preludes (The White Rock, St. David's Day) (1956)


Film, radio, and TV scores

49th Parallel, 1940, his first, talked into it by Muir Mathieson to assuage his guilt at being able to do nothing for the war effort
Coastal Command, 1942
BBC adaptation of The Pilgrim's Progress, 1942
The People's Land, 1943
The Story of a Flemish Farm, 1943
Stricken Peninsula, 1945
The Loves of Joanna Godden, 1946
Scott of the Antarctic, 1948, partially reused for his Sinfonia antartica (Symphony No. 7)
The England of Elizabeth, 1957


Harmonie

English Folk Song Suite for military band (1923)
Sea Songs (1923)
Toccata Marziale for military band (1924)
Overture: Henry V for brass band (1933/34)
Flourish for Wind Band (1939)
Prelude on Three Welsh Hymn Tunes arranged from the organ piece for brass band (1955) and published by Salvationist Publishing and Supplies
Variations for brass band (1957)
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 10629
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Ralph Vaughan Williams (1872-1958)   Jeu 30 Oct - 17:16

Je viens de réécouter sa musique pour le film de Michaël Balcon, Scott of the Antarctic (1947), conçue sous la forme d'une suite de 18 extraits pour une durée totale de 41 minutes environ. La petite histoire raconte que "Ralph Vaughan Williams se lança dans une lecture assidue de tous les livres qu'il put se procurer sur l'histoire de l'expédition désastreuse de 1911/1912 et fut alors de plus en plus alarmé par la découverte de l'inefficacité de son organisation et par le fait tragique que des vies humaines furent mises en danger et perdues inutilement à cause de décisions irresponsables comme celle de laisser partir cinq personnes avec seulement des rations pour quatre. Au fur et à mesure de ses lectures, la musique commença à envahir son esprit: musique pour la glace, la neige, le blizzard, et pour les hommes, les femmes, les pingouins et les poneys. Bien avant d'avoir pris connaissance du script, Ralph Vaughan Williams avait composé une grande partie de la partition. Dans un essai rédigé en 1945 et intitulé <Composing for the Films - Composer pour le Film>, il avait déclaré: <<Un grand film sera peut-être un jour construit sur la base d'une musique. La musique sera écrite en premier, puis le film sera conçu pour l'accompagner.>> Il approcha de près cette idée avec Scott of the Antarctic, mais les réalisateurs du film eurent le dernier mot." J'aime beaucoup le thème principal surtout lors de sa réexposition sous le titre "Scott on the Glacier", très expressif dans cette version. Plus globalement, l'oeuvre n'appuie pas trop l'aspect tragique de cette expédition maudite. Elle souligne par moments, notamment lorsqu'elle emploie la voix de soprano de Merry Gamba et les choeurs, les grands espaces nus et la solitude de l'équipée. Une machine à vent est utilisée dans l'extrait "Blizzard". Il y a des passages assez doux et mystérieux. En fin de compte, la musique installe le drame avec beaucoup de retenue et de délicatesse, même l'orgue de Jonathan Scott semble avancer sur la pointe de ses notes, sous l'apparence de lumières gelées.
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16032
Age : 70
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Ralph Vaughan Williams (1872-1958)   Jeu 30 Oct - 19:24

Il me semblait avoir parlé de la musique du film Scott lorsque je l'ai écoutée il y a bien 2 ans... mais j'ai dû oublier.

En tout cas elle m'avait bien plu, peut-être un peu moins quand même que la Sinfonia Antarctica qui en est tirée. Cette symphonie est celle que je préfère parmi les 9 de Vaughan Williams. Je les ai toutes en CD et à part la 1ère, Sea-Symphony, je les aime bien toutes.

Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 10629
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Ralph Vaughan Williams (1872-1958)   Jeu 30 Oct - 19:33

Il va bien sûr falloir que je me penche plus sérieusement sur son oeuvre de concert et plus prioritairement sur ses symphonies. Pour l'instant, une oeuvre de concert de lui que je connais très bien est son Concerto pour tuba.
Revenir en haut Aller en bas
Oboezh



Nombre de messages : 35
Age : 42
Date d'inscription : 16/01/2014

MessageSujet: Re: Ralph Vaughan Williams (1872-1958)   Mar 16 Juin - 11:14

Pour le concerto pour hautbois et cordes en la mineur

I. Rondo Pastorale- Allegro moderato
II. Minuet and Musette-Allegro moderato
III. Finale (Scherzo)- Presto-doppio piu lento- lento- presto

Je vous conseille particulièrement le rondo pastorale, simplement merveilleux...
https://www.youtube.com/watch?v=KlwIqeiL9fg
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ralph Vaughan Williams (1872-1958)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ralph Vaughan Williams (1872-1958)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: