Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Alex NORTH (1910-1991)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 10809
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Alex NORTH (1910-1991)   Mar 4 Déc - 19:49

Alex North est un compositeur que j'ai découvert par le biais du cinéma hollywoodien au travers de partitions telles que Au-dessus du volcan, Un tramway nommé désir, The dead, Journey into fear.... Il avait aussi composé une grande partition symphonique pour 2001, Odyssée de l'espace, mais le célèbre et génial cinéaste Stanley Kubrik n'a pas aimé sa musique et préféra employer la musique préexistante que nous connaissons tous. Alex North était cependant un compositeur rigoureux et habile, qui avait une approche musicale recherchée, inventive. Il n'était pas de ces faiseurs qui faisaient là où on leur disait de faire, il ne produisait pas du "mickey-mousing" au kilomètre. Il a été l'un des tempéraments musicaux les plus intéressants d'Hollywood. Sa partition pour Au-dessus du volcan est un pur délice de finesse. Les orchestrations y sont magnifiques et porteuses d'un petit monde sonore poétique et d'une fraîcheur qui ne faiblit pas avec le temps.

Alex North (Décembre 4, 1910 - Septembre 8, 1991) fut considéré comme un des premiers compositeurs américains qui a le mieux introduit le jazz au cinéma avec "A Streetcar Named Desire" (le film avec Marlon Brando), et aussi comme l'un des premiers "modernistes" d'Hollywood en composant son fameux score de Viva Zapata!. Né Isadore Soifer à Chester, en Pennsylvanie du Nord, d'une famille russe d'origine juive, Alex North est un compositeur qui fut bien sûr inspiré et influencé par les standards de la musique classique. Toutefois, il a réussi à intégrer son sens du modernisme dans la musique de film, installant le leitmotiv et le thème mémorable comme fil conducteur. L'un d'eux est devenu la célèbre chanson, " Unchained Melody ". Nominé pour quinze Oscars , mais sans succès à chaque fois. Cependant, North fut l'un des deux seuls compositeurs de cinéma à recevoir l' "Academy Award Lifetime Achievement" , le deuxième ayant été Ennio Morricone . L'un des Collaborateurs les plus assidus d'Alex North en tant que chef d'orchestre, fut le compositeur avant-gardiste Henry Brant . Il a gagné, en 1968, le "Golden Globe" pour sa musique de film "The shoes of the Fisherman ( 1968 ).

Ses musiques de films les plus connues sont The Rainmaker ( 1956 ), Spartacus ( 1960 ), The Misfits ( 1961 ), La rumeur (1961) Cléopâtre ( 1963 ), Qui a peur de Virginia Woolf? ( 1966 ), La Brigade du diable ( 1968 ), et Dragonslayer ( 1981 ).  Son score de commande pour 2001: A Space Odyssey ( 1968 ) est tristement célèbre pour avoir été écarté par le réalisateur Stanley Kubrick . North réutilisa certains thèmes de la partition rejetée pour "The shoes of the Fisherman, Shanks ( 1974 ), puis pour Dragonslayer. Toutefois, le score tel que North l'avait composé pour le film de Kubrik, demeura inconnu jusqu'au jour où un autre compositeur hollywoodien, Jerry Goldsmith, réenregistre la chose pour Varèse Sarabande, en 1993.

Bien qu'Alex North fut essentiellement connu pour son travail à Hollywood, il passa des années à New York dans l'écriture pour la scène, pour le théâtre. Il composa notamment une musique, tour à tour plaintive et discordante pour la production originale de Broadway; "La mort d'un commis voyageur" . Il était à New York lorsqu'il rencontra Elia Kazan (directeur de Salesman ). C'est lui qui le conduisit à Hollywood dans les années 50. North était l'un de ces compositeurs qui, au même titre que Jerry Goldsmith et Ennio Morricone, apportèrent plusieurs influences et formats de la musique de concert contemporaine dans le domaine de la musique pour l'image, une musique en partie marquée par une utilisation accrue de la dissonance et de rythmes complexes, rompant, par bonheur, avec un romantisme ronflant et un brin éculé. Malgré tout, on y trouve aussi - et c'est tant mieux - une qualité lyrique dans une grande partie de son oeuvre qui peut aisément trouver une filiation avec celle d'Aaron Copland , compositeur avec lequel il étudia.

Alex North est un créateur qui ne s'est pas contenté d'oeuvrer pour le Septième Art. Il a aussi, et depuis toujours, depuis le début, la fibre d'un compositeur classique. Ses œuvres classiques comprennent une Rhapsodie pour piano , trompette obligée et orchestre .


Dernière édition par Icare le Dim 26 Mar - 23:02, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 10809
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Alex NORTH (1910-1991)   Mar 4 Déc - 19:58



Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16202
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Alex NORTH (1910-1991)   Mer 5 Déc - 17:57

C'est l'Unchained Melody, dans la version pour la scène finale de Ghost

J'adore
Revenir en haut Aller en bas
Kool



Nombre de messages : 226
Age : 61
Date d'inscription : 17/05/2011

MessageSujet: Re: Alex NORTH (1910-1991)   Mer 5 Déc - 20:16

Et c'est Maurice Jarre qui a repris l'Unchained Melody de Alex North pour la musique de Ghost Wink
Revenir en haut Aller en bas
Tourangelle

avatar

Nombre de messages : 25
Age : 60
Date d'inscription : 26/11/2012

MessageSujet: Re: Alex NORTH (1910-1991)   Jeu 6 Déc - 0:05

J'aime beaucoup Spartacus...
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 10809
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Alex NORTH (1910-1991)   Dim 1 Fév - 22:37

Tourangelle a écrit:
J'aime beaucoup Spartacus...

C'est justement cette musique que j'ai réécoutée ce soir. Spartacus, outre un très attachant thème d'amour, développe un "symphonique" qui me plait beaucoup par ses structures sonores et ses orchestrations inventives, un "symphonique" qui n'abuse pas de la masse, bien au contraire, offre une vraie valeur aux instruments, à leurs sonorités propres: un tissu orchestral irisé et parfois lumineux adoptant par moment un caractère chambriste et singulier. Il explore ainsi des combinaisons instrumentales aérées et séduisantes...et croyez-moi, c'est mille fois plus intéressant à mes oreilles que des marches romaines balourdes et des fanfares pachydermiques qui plombent certains péplums...J'étais heureux de redécouvrir ce superbe "symphonisme" de cinéma où force illustrative et inventivité purement musicale se rejoignent dans un bel équilibre des couleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 10809
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Alex NORTH (1910-1991)   Dim 26 Mar - 22:54

J'ai dernièrement réécouté d'Alex North la B.O. par laquelle j'ai découvert ce compositeur, peut-être pas son meilleur effort dans le domaine du Septième Art, mais très certainement sa musique que j'aime le plus écouter et que j'écoute le plus souvent. Elle ne fait en durée qu'une petite vingtaine de minutes, mais c'est plus qu'il n'en faut pour me rendre heureux, heureux pas seulement parce qu'elle me procure du plaisir mais parce qu'elle me procure, en priorité par son thème principal qui s'intitule paradoxalement "Dance of the Dead", un sentiment de joie comme peu de musiques arrivent à le faire, du moins en matière de B.O.. Ha, ce thème d'ouverture et de clôture qui gesticule à la manière d'un grand rire sarcastique, une fiesta dans laquelle s'immisce un diable rieur et où sautille même un clavecin inattendu, vaguement provocateur.

https://www.youtube.com/watch?v=5lyq1AZ8Yg8
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Alex NORTH (1910-1991)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Alex NORTH (1910-1991)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: