Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Reinhardt WAGNER

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11547
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Reinhardt WAGNER   Jeu 29 Nov - 15:39



Paolo VIVALDI n'est pas le seul compositeur à porter sur ses frêles épaules le nom prestigieux d'un illustrissime et brillantissime prédécesseur qui a, lui aussi, marqué au fer rouge l'histoire de la musique. Le compositeur français Reinhardt WAGNER a lui aussi un nom qui le prédestinait à la musique et plus spécialement à la composition. Ce nom ne lui aura en tout cas pas donné la grosse tête. Pour avoir eu la chance de le rencontrer au moins une fois, j'ai eu la joie de converser avec un homme sympathique et chaleureux, mais surtout un de ces grands amoureux de la musique. C'est principalement par le biais de ses musiques de films que j'ai découvert ce compositeur dont voici une interview, puis, juste après, la biographie Wikipédia:

Cette interview est vraiment très intéressante, ne la laissez pas passer! Very Happy

http://www.allocine.fr/personne/fichepersonne-39552/interviews/?cmedia=19321046

"Reinhardt Wagner, né le 26 avril 1956 à Paris, est un compositeur français surtout connu pour ses musiques de films. Il commence ses études musicales au Conservatoire d'Orléans puis intègre le Conservatoire National supérieur de musique de Paris (Histoire de la musique, Esthétique musicale et Analyse). En parallèle, il étudie l'Harmonie et le Contrepoint sous la direction d'Yvonne Desportes, Grand Prix de Rome et compositrice.

___Il compose pour le théâtre:
2012 "Théâtre sans animaux" de Jean-Michel Ribes au théâtre du Rond-Point.
2012 "Le fil à la patte" de G.Feydeau, mise en scène de Jean-Claude Fall.(en tournée)
2011 : René l'énervé opéra bouffe et tumultueux de Jean-Michel Ribes, compositeur Reinhardt Wagner, Théâtre du Rond-Point
2010 : Les Nouvelles Brèves de comptoir de Jean-Marie Gourio, mise en scène Jean-Michel Ribes, Théâtre du Rond-Point
1992 : Ubu roi d'Alfred Jarry, mise en scène Roland Topor, Théâtre national de Chaillot -
___Katerine Barker de Jean Audureau, mise en scène Jean-Louis Thamin, Théâtre de la Commune
___La Cuisse du stewart de Jean-Michel Ribes, Théâtre de la Renaissance
___Hélène de Jean Audureau, mise en scène de Jean-Louis Thamin, Comédie-Française

___Il écrit sa première musique de film en 1984 La Crime, réalisé par Philippe Labro. Les films s'enchaînent, avec des réalisateurs d'une grande fidélité tels que Jean-Jacques Beineix, Jacques Rozier, Pascal Thomas, Romain Goupil ou Christophe Barratier. Il s'amuse fréquemment à "faire l'acteur" dans les films pour lesquels il écrit la musique.

___En 2003, il signe la partition de Joséphine et les ombres, un conte lyrique pour voix mixtes, chœur et orchestre, écrit avec la complicité de son ami Roland Topor.

___En 2005, il apparaît sur scène au Théâtre du Rond-Point à Paris, puis en tournée, aux côtés de François Morel dans le spectacle Collection particulière, mis en scène par Jean-Michel Ribes. On le voit alors au piano jouer ses compositions sur des textes de François Morel et donner la réplique au comédien.
___En mai 2008, il rend hommage à son ami disparu Roland Topor et remonte sur les planches du Théâtre du Rond-Point à Paris. Ce sera Signé Topor, mise en scène Jean-Louis Jacopin.
___En novembre 2008, Christine Albanel, ministre de la Culture, le fait Chevalier des Arts et des Lettres.
___Quelques mois plus tard, en février 2009, il reçoit à l’Espace Cardin (Paris) lors de la Xe Cérémonie des Etoiles d’Or du Cinéma. "l’Etoile d’Or du Compositeur de Musique Originale de film français 2008” pour la bande originale du film Faubourg 36, de Christophe Barratier.
___En 2010, Loin de Paname, chanson dont il a composé la musique (texte de Frank Thomas, interprétation Nora Arnezeder) pour la B.O. de Faubourg 36, est nommée pour l'Oscar de la meilleure chanson."

Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11547
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Reinhardt WAGNER   Jeu 29 Nov - 18:19



Pour ceux qui ne comprennent pas le Japonais...



De Reinhardt Wagner, j'aimerais beaucoup découvrir son opéra. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16724
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Reinhardt WAGNER   Jeu 29 Nov - 18:26

Les Wagner se suivent et ne ressemblent pas Hehe
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11547
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Reinhardt WAGNER   Jeu 29 Nov - 18:29


C'est vrai et sans le comparer au plus illustre d'entre eux, tu devrais aimer la chanson "Loin de Paname" que j'ai postée en dernier. Wink
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16724
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Reinhardt WAGNER   Jeu 29 Nov - 19:15

Icare a écrit:

C'est vrai et sans le comparer au plus illustre d'entre eux, tu devrais aimer la chanson "Loin de Paname" que j'ai postée en dernier. Wink

Bien sûr Mains C'est le Paris de ma jeunesse, plus tout à fait l'actuel...
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11547
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Reinhardt WAGNER   Dim 15 Déc - 18:40


Hier soir, j'ai réécouté la compilation "Film Music" qui donne un excellent aperçu du travail de Reinhardt Wagner, de l'ancien à l'actuel. On y trouve des thèmes pour petite ou moyenne formation puis d'autres plus symphoniques. Dans les deux domaines, le compositeur semble à son aise pour extirper de son inspiration et savoir-faire une musique touchante et plaisante à suivre. L'Errance - Roselyne et les lions (film de Jean-Jacques Beneix) développe à la guitare solo une mélodie mélancolique d'un charme très français. Le Grand Appartement (film de Pascal Thomas) présente un thème énergique et entêtant qui semble évoluer sur un rythme de "french can-can" alors que Mon p'tit doigt m'a dit (film de Pascal Thomas) propose un superbe choral d'un genre un peu mystérieux, lancinant. Le thème mélodique est bien trouvé et réapparaît dans un second thème entièrement orchestral et intelligemment orchestré. Avec L'Heure Zéro et Le Crime est notre affaire (deux films de Pascal Thomas), Reinhardt Wagner déploie une partie plus symphonique et quasi-hollywoodienne de son approche. Ce n'est pas franchement original mais ça reste plaisant à écouter. Je serai bien plus emballé, en revanche, par une envoûtante Composition - Hommage à Nino Rota. J'en aime le solo de hautbois, le développement thématique, et un résultat qui ne se limite pas à une simple imitation du style du compositeur attitré de Fellini. Avec Marquis (Roland Topor), l'hommage à Rota et Fellini semble se renouveler par deux thèmes exquis...Casanova n'est pas loin. De toute évidence, les compositeurs italiens durent inspirer Reinhardt Wagner, tout au moins durant une certaine période, tant le thème Les Passeurs (film tv de Didier Grosset) évoque sans aucune ambiguïté le style si reconnaissable de Nicola Piovani.   I love you 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Reinhardt WAGNER   

Revenir en haut Aller en bas
 
Reinhardt WAGNER
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique de films, du monde & divers :: Musiques de films-
Sauter vers: