Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 THESEE de Gossec

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
shanessean



Nombre de messages : 842
Age : 80
Date d'inscription : 19/08/2009

MessageSujet: THESEE de Gossec   Mer 21 Nov - 22:04

THESEE François-Joseph Gossec (1734-1829)
Versailles. Opéra Royal. 14-XI-2012. Tragédie lyrique en quatre actes. Version de concert. Avec : Virginie Pochon, Églé; Jennifer Borghi: Médée; Frédéric Antoun: Thésée; Tassis Christoyannis: Égée; Katia Velletaz: la Grande Prêtesse, Minerve; Mélodie Ruvio : Cléone; Caroline Weynants: Dorine. Avec le Chœur de Chambre de Namur et les Agrémens, direction : Guy van Waas qui présente le spectacle ci--dessous:
http://www.youtube.com/watch?v=hi0z_T52ScY

Roi légendaire d’Athènes, Thésée est le héros grec des missions impossibles. Il tue le Minotaure, mi-homme mi-taureau, s’échappe du Labyrinthe grâce au fil d’Ariane et combat les guerrières Amazones.
Ses exploits ont inspiré des opéras à Lully, Haendel et, en 1782, à François-Joseph Gossec, protégé de Rameau. Directeur de l’Opéra de Paris, Gossec est aussi un révolutionnaire convaincu et un amoureux des grandes masses orchestrales qui ouvre la voie à Berlioz.

Quelle œuvre surprenante nous a-t-il été permis d’entendre lors de cette version de concert de l’opéra de Gossec Thésée ! Sur le livret de Philippe Quinault, originellement mis en musique par Lully, la réalisation musicale de ce compositeur que l’on connaît surtout pour ses symphonies (alors qu’il a élaboré un nombre assez mémorable d’actes dramaturgiques, même si l’on ne dénombre que deux tragédies lyriques, Sabinus1 et Thésée, donc), est absolument admirable et fait montre d’une diversité d’écriture assez fleurie : l’ouverture indique que l’on se place sous le signe du hiératisme français, mais également que les effets pompeux seront au service d’une dramaturgie resserrée. En effet, les quatre actes sont d’une concision absolument remarquables, avec un respect notable de l’équilibre des rôles, une place grandiloquente des chœurs dans le processus de l’action, et l’alternance si agréable des élans martiaux et des ferveurs amoureuses. L’intrigue, assez quelconque dans le dénouement de la tragédie lyrique, autorise aux typologies vocales et aux personnages de se développer d’une façon fort harmonieuse, et le sentiment de réussite surprend dans une partition aussi oubliée.
(Alain Attyasse)
http://www.youtube.com/watch?v=IbvbhrJcM-M

La version de concert impose au spectateur une place certaine à l’imagination, mais l’on doit avouer que cela ne semble aucunement nécessaire face à la qualité vocale de la soirée. En premier lieu, Frédéric Antoun, à l’émission lumineuse, haut placée, défend un Thésée juvénile et vaillant annonçant la place que le ténor va historiquement occuper dans le siècle suivant. Sa prétendante et amante Églé, jouée par Virginie Pochon, offre le juste contrepoint au rôle principal tout en étant la liaison avec le père de Thésée, Égée, notamment lors du duo du premier acte. Tassis Christoyannis, avec une voix imposante et puissante, décrit toute l’autorité et la superbe du roi d’Athènes. Jennifer Borghi, dans le rôle noir et perfide de Médée, est d’une présence remarquable, et l’on retient avec attention les scènes de fin de l’acte II et celles de l’acte III, dans lequel la magicienne use de ses talents pour tourmenter Églé, ainsi que le pacte conclu avec Égée dans l’acte IV où l’ire s’accompagne d’une richesse mélodique que d’autres compositeurs contemporains de Gossec ne pourraient présenter. On retiendra enfin la jolie prestation de Caroline Weynants dans le rôle de la confidente de Médée, Dorine, dont la clarté de la diction et le timbre fruité rafraîchissent les sombres sonorités de la sorcière de Colchide.
Guy van Waas, fidèle dans l’esprit de l’ouvrage, déploie un tapis sonore juste, dont quelques attaques n’auraient pas perdues à être plus incisives, mais l’effort est incroyablement louable en regard de la richesse d’une œuvre qui n’a pu connaître là qu’une seule représentation, mais dont on attend qu’elle soit reprise, en plus de l’enregistrement discographique qui nous est promis.

* F. J. Gossec: Sabinus (1773) Suite de danses extraites de l'Opéra Sabinus

court extrait:de Thésée: http://www.youtube.com/watch?v=IROJJDqL7jA

J'ai beaucoup aimé les extraits entendus par-ci par-là, spécialement les choeurs. Les airs sont aussi très beaux mais je les trouve un peu longs c'est pourquoi j'aurais de la peine à suivre plus que 2 heures les opéras baroques de cette époque. L'avantage du CD c'est que l'on peut arrêter eet reprendre plus tard.Msis pour les amateurs de baroque, je pense qu'avec Guy van Wass ils sont gâtés de ses 2 productions de Gossec et Lully.
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr/
joachim
Admin


Nombre de messages : 15567
Age : 70
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: THESEE de Gossec   Jeu 22 Nov - 9:47

D'après le peu qu'on entend sur youtube, il me semble quand même que Gossec est plus à l'aise, du point de vue vocal, dans la musique religieuse (Requiem, Te Deum, Terribilis locus iste, Messe des vivants) que dans l'opéra. J'ai déjà écouté Toinon et Toinette, qui ne m'avait pas particulièrement emballé. Je crois que je préfère Grétry dans ce domaine.

Si j'ai bien compris, cette version de concert, c'est seulement les airs et les choeurs, donc sans les récitatifs ? Alors, à moins d'avoir un synopsis, on ne doit rien comprendre à l'action car en principe l'action est dans les récitatifs.
Revenir en haut Aller en bas
shanessean



Nombre de messages : 842
Age : 80
Date d'inscription : 19/08/2009

MessageSujet: Re: THESEE de Gossec   Jeu 22 Nov - 18:03

Pour connaître l'histoire, voici le livret

Livret de Philippe Quinault pour le Thésée de Lully
http://sitelully.free.fr/livretthesee.htm

Commentaire trouvé sur "Carnets de sol":

"Le livret, comme pour Armide de Gluck, Andromaque de Grétry* est presque totalement d'emprunt. Morel de Chédeville s'est essentiellement contenté d'effectuer des coupures (plutôt minimes) dans le livret de Quinault (et, paraît-il, de le réorganiser en quatre actes, mais, peut-être par habitude de la version originale, j'ai bien senti la césure au milieu du premier acte...). Au bout du chemin, on obtient une sorte de version densifiée et très légèrement modifiée du livret original....

....Il se trouve néanmoins qu'il s'agit - à mon sens - du livret le plus faible de tout Quinault, avec son schéma remarquablement pauvre (deux amants, chacun également aimé par un puissant hargneux), son recours à la magie comme seule relance dramatique, sa scène infernale absolument pas crédible (juste parce que Aeglé crie, on est censé y croire ?) et surtout son manque de caractère et de pittoresque (qu'est-ce qui différencie Médée d'une autre sorcière, ici ; qu'est-ce que les divertissements nous montrent de singulier ?). A vrai dire, le seul livret de Lully que je trouve réellement mauvais.Il n'empêche que Thésée a été la tragédie en musique la plus jouée de l'histoire du genre."

(Par DavidLeMarrec, Carnets sur sol)
* cf. le site sur Grétry


Et bien là tu es servi, l'auteur dit même que le lvret et vraiment mauvais.

À Versaille il s'agissait bien de la version concert, donc sans récitatif
C'est vrai qu'un opéra semble plus long quand on ne peut suivre l'histoire au moyen d'unn livret. Il faut dire que souvent les livrets de cette époque sont d'une grande banalité, comme les sujets mythologiques. Même assister à un opéra en version concert me semble long, il manque ce qui fait pour moi d'un opéra un spectacle complet: le visuel, la mise en scène avec les costumes de l'époque.

Rappel:
Entretien avec Guy van Waas
http://www.youtube.com/watch?v=hi0z_T52ScY http://www.youtube.com/watch?v=xB3bGv

extraits: http://www.youtube.com/watch?v=IROJJDqL7jA http://www.youtube.com/watch?v=BGKmfF7WyaQmni7U

air de Médée http://www.youtube.com/watch?v=IbvbhrJcM-M


"Voilà ce qui fait que votre fille est muette"
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr/
joachim
Admin


Nombre de messages : 15567
Age : 70
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: THESEE de Gossec   Dim 19 Juin - 12:37

J'écoute ce CD qui avait enthousiasmé Shane, et je dois dire qu'il avait tout à fait raison : cet opéra en 4 actes de Gossec vaut vraiment la peine de l'écouter.

Revenir en haut Aller en bas
Bel Canto
Admin


Nombre de messages : 5597
Age : 60
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: THESEE de Gossec   Dim 19 Juin - 23:28

J'ai vu cet opéra en version concert à Liège avec les mêmes interprètes : http://musiqueclassique.forumpro.fr/t5566p25-cavema?highlight=cavema
J'en garde un très bon souvenir !

Revenir en haut Aller en bas
http://vitabella.sosblog.fr/index.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: THESEE de Gossec   Aujourd'hui à 18:59

Revenir en haut Aller en bas
 
THESEE de Gossec
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: L'opéra, les ballets et le chant-
Sauter vers: