Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Paolo BUONVINO

Aller en bas 
AuteurMessage
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 13540
Age : 56
Date d'inscription : 13/11/2009

Paolo BUONVINO Empty
MessageSujet: Paolo BUONVINO   Paolo BUONVINO EmptyMar 20 Nov - 21:22

Paolo BUONVINO Paolo-buonvino-01

Paolo Buonvino est né à Scordia (Italie) en 1968. Il sort diplômé en études de piano du Conservatoire "F. Cilea di Reggio Calabria" et approfondit ses connaissances musicales à l'Université de Bologne. Il commence à travailler en devenant l'assistant musical de Franco Battiato, puis s'exerce dans la composition en collaborant avec diverses compagnies de théâtre. Sa première oeuvre importante est Francesco: la notte, il sogno, l'alba (1995), une pièce multimédia pour soprano, ténor, basse, voix parlée, orchestre, choeur, informatique et claviers. En 1996, il compose Epiklesis pour soprano, choeur, orchestre, informatique et claviers. C'est cependant en oeuvrant pour l'image qu'il connaît ses premiers véritables succès et gagne une certaine popularité dans son pays natal. Son premier grand pas dans l'art de composer pour l'image s'illustrera par la très belle partition qu'il composera pour La Piovra 8, série télévisée réalisée par Giacomo Battiato en 1997. Sa carrière de compositeur de musique de film est ainsi lancée. Elle se poursuivra avec le cinéma de Gabriele Muccino, une jolie collaboration qui débuta en 1998 avec Ecco Fatto. Puis, d'autres réalisateurs tels que Michele Placido, Giovanni Veronesi, Paolo Virzi, Carlo Carlei, Carlo Verdone, Roberto Faenza, Dyane Kurys, Alberto Simone...En 1999, lors de la 56e édition du Festival International du Film de Venise, il reçoit le Prix "Rota" pour sa composition pour le film Come te nessuno mai (très jolie musique Wink ). Au Festival International de Luchon en 2002, il reçoit le Prix de la meilleure bande originale pour Il giovane Casanova (sa meilleure partition avec Padre Pio selon moi) et en 2008, il décroche un "Davide di Donatello" ainsi qu'un "Ruban d'Argent" pour sa musique du film Caos Calmo. Il a également été directeur artistique du Théâtre "Massimo Bellini".



Revenir en haut Aller en bas
shanessean

shanessean

Nombre de messages : 842
Age : 83
Date d'inscription : 19/08/2009

Paolo BUONVINO Empty
MessageSujet: Re: Paolo BUONVINO   Paolo BUONVINO EmptyMer 21 Nov - 10:05


Merci pour cette belle musique de film. J'aime beaucoup.
Aec un nom comme le sien, on est obligé d'avoir une bonne cuvée.
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr/
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 13540
Age : 56
Date d'inscription : 13/11/2009

Paolo BUONVINO Empty
MessageSujet: Re: Paolo BUONVINO   Paolo BUONVINO EmptyMer 21 Nov - 15:56

Oui. Laughing Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Kool



Nombre de messages : 226
Age : 64
Date d'inscription : 17/05/2011

Paolo BUONVINO Empty
MessageSujet: Re: Paolo BUONVINO   Paolo BUONVINO EmptyMer 21 Nov - 17:56

Bonsoir Icare Paolo BUONVINO 857611 C'est une très belle musique .Un grand merci Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 19675
Age : 73
Date d'inscription : 19/08/2006

Paolo BUONVINO Empty
MessageSujet: Re: Paolo BUONVINO   Paolo BUONVINO EmptyMer 21 Nov - 18:54

Avec un nom comme ça (Paul Bonvin en français) ce ne peut être qu'une musique gaie Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 13540
Age : 56
Date d'inscription : 13/11/2009

Paolo BUONVINO Empty
MessageSujet: Re: Paolo BUONVINO   Paolo BUONVINO EmptyDim 22 Fév - 18:33

joachim a écrit:
Avec un nom comme ça (Paul Bonvin en français) ce ne peut être qu'une musique gaie Laughing

De la gaieté, il y en a énormément dans la charismatique partition qu'il composa pour le film tv de Giacomo Battiato, Il Giovane Casanova (2002) avec, parmi les rôles principaux, Stefano Accorsi, Thierry Lhermitte, Chaterine Flemming, Barbara Schulz, Katja Flint, Claire Keim et François Berleand dans le personnage de Louis XV. Paolo Buonvino invite à sa façon Bach, Vivaldi et même Rodrigo dans une forme de parodie espiègle et quelque peu déjantée, une forme de recréation récréative qui flirte avec la farce et, n'ayons pas peur des mots, avec la vulgarité, un festin musical entre rock et costumes d'époque, faisant danser les choeurs et les violons acérés sur des airs baroques et des rythmes électriques contemporains, n'hésitant pas à faire meugler la vache et hannir l'âne de manière aussi brève qu'humoristique. Le parti-pris artistique est parfaitement assumé et maîtrisé par le compositeur et accepté par le réalisateur qui n'a pas manqué d'afficher son enthousiasme. Buonvino s'est beaucoup amusé, ça s'entend, mais il s'est amusé avec la rigueur et le panache d'un musicien habile et insolent. Plus qu'amusé, j'en suis sorti ennivré, d'autant plus que le morceau final, de forme plus classique, plus sage aussi, est magnifique, porteur d'une très belle mélodie.
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 13540
Age : 56
Date d'inscription : 13/11/2009

Paolo BUONVINO Empty
MessageSujet: Re: Paolo BUONVINO   Paolo BUONVINO EmptyMer 25 Déc - 8:17

Qu'aimons-nous écouter à Noël? Seulement des oeuvres religieuses qui y font référence ou des chants de Noël? Aimons-nous simplement écouter les oeuvres musicales ou les compositeurs qui nous touchent le plus? A chacun ses choix. Le mien fut Paolo Buonvino. Je ne connais que son travail pour l'image et ignore d'ailleurs s"il compose en dehors. Il ne fait pas partie, selon mes critères, du haut du panier, mais c'est un compositeur italien de musiques de films que j'aime beaucoup et dont je possède une dizaine de cd, ce qui équivaut déjà à un bel approfondissement. Néanmoins, les deux derniers opus que je connais de lui, Il Commissario Manara et Una Famiglia in Giallo, date de 2009. Dix ans se sont écoulés sans que je ne découvre aucune autre oeuvre, comme s"il n'avait pas composé depuis, ce qui m'étonnerait beaucoup. Musicalement, j'ai décidé de passer la période des fêtes de Noël avec la musique de Paolo Buonvino en réécoutant tout ce que j'ai en ma possession. J'aime ainsi m'imprégner provisoirement de l'univers d'un musicien, étant donné que celui-ci en a un propre. Difficile de confondre la musique de Buonvino avec celle de quelqu'un d'autre. Un petit retour en arrière pour dire que j'avais découvert ce talent par sa musique qu'il confectionna pour le film de Roberto Faenza, L'Amante Perduto, en 1999. C'était déjà une approche très mélancolique intégrant les voix ethniques et certains éléments de folklore dans des constructions thématiques qui lui sont personnelles. D'autres auraient sans doute opté pour une partition plus classique et "intemporelle"...J'ai aussitôt été séduit et fortement ému par le parti-pris de Paolo Buonvino et, en la réécoutant ces jours-ci, j'ai ressenti le même plaisir, la même émotion, à croire qu'à mon oreille cette chouette B.O. n'a pas subi l'épreuve du temps. J'aime ces voix qui semblent s'arracher des montagnes et des villes, telles des plaintes ou des prières qui peinent à gravir les cieux. Je retrouverai cette même impression avec celles, plus siciliennes, dans des musiques plus poignantes encore, composées pour les séries tv Piovra 8 & 9 de Giacomo Battiato. L'Amante Perduto est devenue mon oeuvre fétiche du compositeur, pas ma préférée ni forcément son meilleur effort, mais c'est par elle que j'ai découvert ce talentueux musicien. Heureusement, il sait se détacher de la voix ethnique pour des musiques purement instrumentales ou presque. Il peut en ressortir quelque-chose de très réussi, comme sur Juste un Baiser (2001) et Come te nessuno mai (1999), deux films de Gabriele Muccino (2001) qui ont d'ailleurs rencontré un certain succès auprès du public et de la critique, le second au-delà des frontières italiennes. Une autre musique écrite pour un troisième film de Gabriele Muccino, Ricordati di Me (2003), est sans aucun doute celle qui me laisse un peu perplexe. La "magie Buonvino" opère moins, l'ensemble me semble moins inspiré, d'une écriture très soignée mais sans ce que se soit très touchant, très émouvant...Remarquez, je pensais presque la même chose de ce qu'il composa sur Il Commissario Manara de David Marengo et Una Famiglia in Giallo d'Alberto Simone, sauf qu'en les réécoutant hier j'ai été complètement conquis. Plusieurs éléments musicaux m'ont interpellé au point que j'avais la nette impression de redécouvrir totalement ces musiques. Ce fut un moment incroyable, une pure jubilation. Cette expérience me redonne envie de réécouter Ricordati di Me. Il me reste à réécouter ses musiques pour Io e Napoleone de Paolo Virzi (2006), Padre Pio de Claudio Carlei (2000), I Vicerè de Roberto Faenza (2007) et Il Giovane Casanova de Giacomo Battiato (2002) que je garde pour la fin. Que de belles émotions en perspective!!
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 13540
Age : 56
Date d'inscription : 13/11/2009

Paolo BUONVINO Empty
MessageSujet: Re: Paolo BUONVINO   Paolo BUONVINO EmptyMer 25 Déc - 13:54


L'instant musical:

https://www.youtube.com/watch?v=-NdLPPagkYM
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Paolo BUONVINO Empty
MessageSujet: Re: Paolo BUONVINO   Paolo BUONVINO Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Paolo BUONVINO
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique de films, du monde & divers :: Musiques de films-
Sauter vers: