Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 George Frederick Bristow (1825-1898)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
shanessean

avatar

Nombre de messages : 842
Age : 81
Date d'inscription : 19/08/2009

MessageSujet: George Frederick Bristow (1825-1898)   Lun 19 Nov - 0:56

George Frederick Bristow   (1825 - 1898)

compositeur américain qui a plaidé pour une musique classique américaine plutôt que de favoriser des compositions européennes. Célèbre pour avoir été impliqué dans une controverse impliquant William Henry Fry et le New York Philharmonic Society.

Carrière musicale

Bristow est né le 19 décembre 1825 dans une famille de musiciens à Brooklyn, New York. Son père, William, un chef d'orchestre très respecté, pianiste et clarinettiste, enseigna à son fils le piano, l'harmonie, le contrepoint, l'orchestration et le violon. A 13 ans il commence sa carrière professionnelle comme violoniste à l'Olympic Theatre. Puis, George rejoint la section des premiers violons de l'Orchestre philharmonique de New York Society en 1843 à l'âge de dix-sept ans, et y resta jusqu'en 1879. Les dossiers du New York Philharmonic indiquent qu'il a été premier violon entre 1850 et 1853

En 1850, Bristow devint ensuite chef d'orchestre de deux organisations chorales, la Société harmonique de New York et l'Union Mendelssohn  (plus tard encore plusieurs choeurs d'église). En 1854, il a commencé une longue carrière comme professeur de musique dans les écoles publiques de New York. Il meurt à New York le 13 décembre 1898.
Tout au long de sa vie, Bristow fut un champion de la musique américaine et un nationaliste dans son choix de textes. La quantité et la qualité de sa musique chorale, bien que la plupart du temps ignorées par Grove, fait de Bristow un compositeur de chorale d'une grande importance historique.

Musique chorale de Bristow

On peut diviser en trois périodes la parution de son oeuvre:    
ses premières années, au cours desquelles la plupart des compositions sont instrumentales,                                                                                            la période intermédiaire à partir de 1852, au cours de laquelle il a écrit plus de quarante œuvres, plusieurs d'entre elles longues et imposantes,                                                                                                  la dernière période qui commence en 1879 avec sa démission  l'Orchestre philharmonique de New York. Sur les 135 compositions énumérées dans le mémoire de Rogers sur la musique de Bristow, un tiers sont chorales ou vocales. Sept de ses œuvres chorales sont des pièces chorales avec orchestre, et vingt-sept compositions sont de petits morceaux, dont la plupart ont été composés pour des chorales des églises qu'il dirigeait. Les deux courtes œuvres sacrées et les grandes compositions chorales avec orchestre sont répartis également entre la période intermédiaire et la dernière.

Choral/orchestral works

Période intermédiaire
Symphonie en fa dièse mineur, opus 26
Ode, opus 29, pour la première fois 1856 (soprano solo, voix de femmes et orchestre)
Louange à Dieu, opus 31/33, 1860
L'Oratorio de Daniel, opus 42, 1866
Le pionnier, une cantate grande, opus 49, 1872

Dernière pérode:
La grande RépubliqueOpus 47, 1880
Messe en do majeur, opus 57, 1885
Niagara Symphony. Opus 62, 1893
L'Oratorio de Daniel

Voir sur you tube . symph. N°3  http://www.youtube.com/watch?v=2oodWC7O_ms
                         symph. N 2  http://www.youtube.com/watch?v=ntUCJmE_sOI
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr/
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16729
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: George Frederick Bristow (1825-1898)   Mer 29 Juil - 17:57

Oeuvres

Orchestre

Symphonie n° 1 en mi majeur, op 10 (1848)
Symphonie n° 2 en ré mineur, op 24 "Jullien" (1853)
Symphonie n° 3 en fa mineur, op 26 (1858)
Symphonie n° 4 "Arcadienne", op 50 (1872)
Symphonie n° 5 "Niagara", avec solistes et choeur, op 62 (1893)

Ouverture en mi majeur, op 3 (1845)
Serenade Waltz (1849)
Captain Raynor's Quickstep (1849)
La Cracovienne, pour violon et orchestre, op 13 (1850) - révision su Duo concertante op 1 de 1844
Conte d'hiver, ouverture, op 30 (1856)
Columbus, ouverture, op 32 (1861)
Fantasie cromatica con fuga [arr. of J.S. Bach], op.53, 1879
Jibbenainosay, ouverture, op 64 (1889)


Musique de chambre

Duetto Concertante pour violon et piano, op 1 (1844)
Duo no.2 en sol mineur pour violon et alto (1845)
Duo no.3 en sol majeur pour violon et alto, op.8 (1845)
Quatuor à cordes n° 1 en fa majeur, op 1 (1849)
Quatuor à cordes n° 2 en sol mineur, op 2 (1849)
Sonate pour violon et piano en sol majeur, op 12 (1849)
Fantaisie "Zampa" pour violon et piano, op 17 (1844)
Friendship pour violon et piano, op.25, ?1855
The Judge, march pour piano et percussions, op.60, ?1886


Piano

Rory O'Moore, variations (1842)
La belle Amérique, nocturne op 4 (1850)
Grand Waltz de Bravura, op 6 (1845)
Grand duo … sur … La fille du régiment, pf 4 hands, op.7, 1845;
Septour, pf duet, op.16, 1846;
Dream of the Ocean [arr. of J. Gungl] (1849);
Duo La fille du régiment, 2 pf, op.5, 1849;
Columbia Gran March (1849)
Andante et Polonaise, op 18 (1850)
A Life on the Ocean Wave, op.21, ?1852
Souvenir de Mount Vernon, grande valse brillante, op 29 (v. 1860)
Eroica, op.38, ?1865;
Raindrops, op.43, ?1867
La vivandière, op.51, ?1884
Dream Land, op 59 (v. 1863)
Saltarello [op.61], ?1886
March, op.69, ?1887
Marche-caprice, op.51 (1890)
School March, op.63 (Boston, 1893)
Impromptu [op.76], ?1894
Plantation Pleasures, op.82, ?1894
Plantation Memories no.2, op.83, ?1895
Plantation Memories no.3, ?1895


Orgue

[53] Interludes, in Melodia sacra: a Complete Collection of Church Music, ed. B.F. Baker, A.N. Johnson, and J. Osgood (Boston, 1852)
Pot pourri, op.28, 1856
Impromptu Voluntaries, op.45, pubd as 6 Pieces (1883)
6 Easy Voluntaries, op.72, in George F. Bristow's New and Improved Method for the Reed or Cabinet Organ (1887)


Musique religieuse

The Lord our God, sentence à 4 voix pour choeur et orgue, op 15 (1850)
I will arise, sentence pour choeur et orgue, op 23 (1855)
Praise to God, pour soli, choeur à 4 voix et orchestre, op 33 ou 31 (1860)
Daniel, oratorio pour solistes, choeur mixte et orchestre, op 42 (1866)
Christ our Passover (Easter Anthem), op.39, ?1866
The Lord is in his holy temple (sentence), pour choeur et orgue, op.40, ?1866; rev. 1891
4 Offertories, pour choeur et orgue, op.48, ?1870
Evening Service (Bonum est and Benedic anima mea) pour choeur et orgue, op 36 (1865)
Evening Service en sol majeur pour choeur et orgue, op 56 (1885)
Morning Service (Te Deum, Jobilate, Kyrie) in E pour choeur et orgue, op 19 (1855)
Morning Service : Te Deum and Benedictus in B flat major, pour choeur et orgue, op 51 (1873
Morning Service : Te Deum and Jubilate pour choeur et orgue in C major, op 54 (1879)
Messe en ut majeur, pour solistes, choeur mixte et orchestre, op 57 (1885)
Morning Service : Te Deum and Jubilate in F major, pour choeur et orgue, op 58 (1881)
Christmas Anthem (Light flashing into the darkness) (J. Elmendorf), op.73, 1887
O bells of Easter morning, SATB, pf, in Tonic Sol-Fa Advocate(March 1887)
Where the holly boughs are waving, SATB, pf, in Tonic Sol-Fa Advocate(Nov 1887)
Easter Anthem, solo vv, SATB, org [op.77], ?1894
Except the Lord build the house, S, A, chorus, org [op.79], ?1894
Sweet is the prayer [after pf study by S. Heller], op.81, ?1894
Come ye that love the Saviour's name [after H. Praher]
I heard a voice from heaven, S, A, T, B, org
Oh that the salvation of Israel, SATB, pf/org
O Lord, thy mercy, my sure hope, SATB [op.76] (sketch)
There's rest for all in heav'n, 1v, pf


Opéras

Rip van Winkle (3 actes, livret de J.H. Wainwright), op 22 (1855)
King of the Mountains (livret de M.A. Cooney), op 80 (1894)


Musique vocale

Ode pour soprano, choeur de femmes et orchestre, op 29 (1856)
The gréât Republic, ode the American Union pour solistes, choeur mixte et orchestre, op 47 (1880)
The Pioneer, cantate pour voix solistes, choeur mixte et orchestre, op 49 (1872)
The Bold Bad Baron, choeur d'hommes (1896)


Mélodies pour voix et piano

Thine eye hath seen the spot, ?1846, inc., part quoted in W.T. Upton: Art-Song in America (Boston, 1930/R1969 with suppl. 1938)
The Welcome Back (Boston, 1848)
I would I were a favorite flower, in The Message Bird: a Literary and Musical Journal (1 Dec 1849)
The opening day (W.H. Carew), glee, SATB, pf, in The Message Bird (15 Feb 1850)
The dawn is breaking o'er us, ?1852
Spring time is coming (Wainwright) (Springfield, MA, 1852)
The Abode of Music (M. Marseilles), canzonet, op.31, 1855
The Cantilena: a Collection of Songs, Duets, Trios and Quartetts (1861) [130 works]
Keep step with the music of the Union, unison vv, orch, 1862, vs in The Centennial School Singer, ed. G.H. Curtis and W.O. Bourne (1876)
Lily Song (1869)
A Song of the Hearth and Home (W.P. Durfee) (1869)
Only a little shoe (A.D.T. Cone) (1884)
Woman's Love, ?1887
The ghost came bobbing up (Shannon)
When morning's bright sun, 1v, orch


Ecrits

with F.H. Nash: Cantata, or Teacher of Singing (1866, enlarged 2/1868)
George F. Bristow's New and Improved Method for the Reed or Cabinet Organ (1887)
Bristow's Two-Part Vocal Exercises, op.75 (1890–95)




Shane a eu bien raison de nous parler de cet américain romantique. J'ai réécouté cette très belle 2ème symphonie...



https://www.youtube.com/watch?v=Y1Cj8eY4zx8


Dernière édition par joachim le Lun 19 Déc - 10:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Jean

avatar

Nombre de messages : 6652
Age : 74
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: George Frederick Bristow (1825-1898)   Mer 29 Juil - 18:18

en effet ..;dommage que sa discographie soit nulle!...même chez Naxos! Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16729
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: George Frederick Bristow (1825-1898)   Lun 19 Déc - 10:53

Jean a écrit:
en effet ..;dommage que sa discographie soit nulle!...même chez Naxos! Crying or Very sad

On trouve maintenant la symphonie n° 2 en fa chez Chandos (avec la peu connue 2ème symphonie de Barber)



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: George Frederick Bristow (1825-1898)   

Revenir en haut Aller en bas
 
George Frederick Bristow (1825-1898)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: