Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Atsutada OTAKA

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11072
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Atsutada OTAKA   Sam 20 Oct - 16:50



<<Atsutada Otaka est mon frère aîné, et nos parents étaient le compositeur-chef d'orchestre Hisatada Otaka et la pianiste Misaoko Otaka. Notre mère nous disait: "Choisissez le métier que vous voulez, mais par pitié ne soyez pas musiciens, et surtout pas chef d'orchestre ou compositeur!" Car notre père est mort jeune, à 39 ans, de surmenage. Malgré tout, mon frère est devenu compositeur et moi chef d'orchestre. Nous avons désobéi à notre mère, parce que la musique, nous ne connaissions que ça et je suis sûr que mes parents, au paradis, sont contents de nous. J'ai parfois du mal à diriger les oeuvres de mon père ou de mon frère, pas simplement parce que nous sommes de la même famille, mais parce que je me retrouve dans leur musique. J'ai créé toutes les oeuvres orchestrales de mon frère et elles sont aussi difficiles à interpréter que celles de mon père.>>

2001. Tadaaki Otaka

Atsudata Otaka est un compositeur japonais né à Tokyo, le 10 mars 1944. Il étudia la composition à L'université nationale des Beaux-Arts et de la Musique de Tokyo, rebaptisée depuis "Tokyo University of the Arts". Courant 1966, il obtint son diplôme de composition. Grâce à une bourse du gouvernement français, il partit étudier au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris où il sortit diplômé en 1970. A partir de 1971, il enseigna la composition à son Alma Mater, c'est-à-dire là où il suivit sa propre formation, à l'Université des Arts de Tokyo avant d'y devenir professeur principal en 1986. Il a écrit une série d'oeuvres pour orchestre, telles que Image, Portrait, Dans la lumière pour choeur mixte et orchestre, Fantaisie pour orgue et orchestre, mais aussi des pièces vocales, de la musique de chambre, pour piano, orgue et percussion.



Extrait d'une oeuvre de Hisatada Otaka, le père de Atsudata et Tadaaki Otaka.
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11072
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Atsutada OTAKA   Sam 20 Oct - 17:06



Ballade pour piano de Atsutada Otaka. De lui, je ne connais que sa Fantaisie pour orgue et orchestre qui est évidemment d'une écriture plus moderne que le concerto pour flûte de son père que j'ai posté dans le message de présentation.
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11072
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Atsutada OTAKA   Sam 20 Oct - 20:26

Quand j'écoute certaines oeuvres contemporaines, j'ai parfois la vision d'une fin du monde qui s'inscrit dans mon esprit chahuté. C'est cette vision qui m'a hanté en écoutant la Fantaisie pour orgue et orchestre de Atsutada Otaka. Cette vision peut être évidemment perçue subjectivement dans la mesure où il pourrait volontiers s'agir d'un cataclysme; un volcan en éruption, un séisme...L'orgue y fait tonner des accords massifs, l'orchestre gronde...La notion de "fin du monde" que la musique semble illustrer dans mon fort intérieur est sans aucun doute transmise par les mémorables Trois Visions de l'Apocalypse de Jacques Castérède. Si l'oeuvre d'Otaka m'a effectivement fait penser à celle de Castérède, je ne prétendrais pas qu'il y ait un réel rapport de style entre les deux ni que le compositeur japonais ait pu s'influencer des "Trois Visions" du compositeur français. Rien, absolument rien ne me permet d'avancer cela. La filiation entre les deux oeuvres tient du caractère tendu et dramatique de l'orchestre, du ton de l'orgue qui semble illustrer une colère divine. Dans la Fantaisie d'Otaka, il y a aussi, outre une certaine "violence musicale", du suspens, du mystère et même une dernière phase d'apaisement, de romantisme tourmenté. La musique est aussi visuelle, on pense à la musique d'un film à suspens sur fond de fantastique, de la grande époque hollywoodienne où les partitions étaient de qualité et rédigées par des musiciens qui maîtrisaient l'écriture orchestrale.
Revenir en haut Aller en bas
germou

avatar

Nombre de messages : 37
Age : 74
Date d'inscription : 11/12/2011

MessageSujet: Otaka Hisatada   Mer 31 Déc - 13:46

Pour le père de Atsutada à noter le concerto pour flûte et cordes (1948-1951) avec JP Rampal - belle pièce - et le concerto pour violoncelle (1943) avec Ko Iwasaki. Romantisme tardif pour ce dernier ce qui est toujours surprenant de la part d'un compositeur dont les gammes naturelles sont si éloignées (on comprend mieux l'attirance des compositeurs d'extrême-orient pour les impressionnistes comme Debussy par exemple).
Revenir en haut Aller en bas
http://www.gereve63.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Atsutada OTAKA   

Revenir en haut Aller en bas
 
Atsutada OTAKA
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: