Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Piet SWERTS, né en 1960

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 10703
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Piet SWERTS, né en 1960   Ven 5 Oct - 23:32



La Fantaisie pour un marquis pour guitare et orchestre à cordes démarre sur une délicieuse mélodie:

A la demande de Wim Brioen, Piet Swerts (né à Tongres en 1960) écrivit en 2001 sa Fantasia pour un marquis, une oeuvre pour guitare et instruments à cordes. Pianiste et compositeur, il enseigne à l'Institut Lemmens de Louvain. Il est considéré comme étant l'un des compositeurs les plus importants de sa génération en Belgique, pratiquant un peu près tous les genres musicaux, pour les effectifs les plus divers. Piet Swerts n'est cependant pas un défenseur acharné de l'avant-garde. Au contraire, en tant que compositeur contemporain, il veut consciemment jeter des ponts  entre le présent et le passé grâce à un langage lyrique accessible à un large public.



La Fantasia pour un Marquis se veut le memorium Joaquin Rodrigo. Non seulement le titre de l'oeuvre renvoie à Joaquin Rodrigo et à sa "Fantasia pour un gentilhomme" de 1954, mais en plus le thème immédiatement exposé au début du morceau est emprunté à cette composition de Rodrigo qui pour sa part a cueilli la célèbre mélodie  dans une oeuvre de Gaspar Sanz. Tout comme Rodrigo, Swerts fait suivre l'exposition du thème d'une série de variations. La Conclusion de Swerts est néanmoins différente: la reprise de l'exposition du thème se termine par une buleria entraînante, une danse flamenco rapide, radieuse et pleine de fougue. J. V. HOLEN.







Dernière édition par Icare le Mar 2 Juin - 20:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Kool



Nombre de messages : 226
Age : 61
Date d'inscription : 17/05/2011

MessageSujet: Re: Piet SWERTS, né en 1960   Sam 6 Oct - 14:19

Que de distinctions: il a obtenu dix premiers prix, et aussi, pour la première fois dans l'histoire de la même institut, le prix spécial Lemmens Tinel pour la composition et le piano avec grande distinction. En tant que compositeur, il a reçu plus de dix récompenses, dont le Prix Baron Flor Peeters (1983) pour Apocalyps I et le Prix de la Promotion Artistique Belge (1985) pour les Ardennes chanson. Il a également reçu le Prix SABAM (1986) pour le Concerto pour piano n ° 2 (rotations), qui a été choisi comme un concerto imposé lors de la finale du Concours international Reine Elisabeth tard cette année-là. Ses autres prix comprennent le Prix de composition Camille Huysmans (1986) pour Dreampictures et le Prix de Composition de la province du Limbourg (1986) pour Capriccio. En outre, il a reçu le Trophée d'Argent du passeport culturel pour les jeunes en Belgique-Pays-Bas (1988) comme un jeune artiste prometteur, le prix de la Gazet van Antwerpen (journal) (1989) pour Symphonie n ° 1 et le Prix de Composition la Province du Brabant (1993) pour une œuvre chorale. En tant que compositeur, il se considère comme autodidacte. Néanmoins, en été 1981, il a participé à un cours de composition avec Witold Lutoslawski et Vladimir Kotonsky en Pologne. A partir de 1985, il était chef d'orchestre de l'Ensemble de musique contemporaine à l'Institut et depuis ce temps, il a surtout travaillé à l'extérieur de la base de commissions. En 1993, son concerto pour violon Signe a été sélectionné parmi 154 œuvres provenant de 28 pays comme le concerto obligatoire pour les finales du Concours international Reine Elisabeth de violon. Pour cette pièce, il a reçu le Grand Prix au Concours International Reine Elisabeth Composition, 1993 (le premier compositeur belge à remporter le prix). Inclus dans le jury de la compétition cette année-là Henryk Górecki et Franco Donatoni. Dans la même année, un double CD de la performance en première mondiale de sa Passio Domini nostri Jesu Christi Marcum Secundum pour quatre solistes, chœur et grand orchestre (composé en 1988-89 et la première fois en 1993) a été publié. En 1994, les organisations internationales Jaycies que lui a décerné l'un des dix jeunes gens exceptionnels. M. Swerts a été invité en tant qu'invité-conducteurs en Autriche, la République tchèque, la France, les Pays-Bas, la Pologne, la Chine, où il a dirigé l'Orchestre symphonique de Shanghai en 1994, avec ses propres œuvres. En 2006, il a dirigé l'Orchestre Simon Bolivar à Caracas, en 2007, il a donné un pianorecital à Addis-Abeba en Ethiopie. En Décembre 1996 Janvier-1997, son premier opéra Les liaisons dangereuses a été créée par l'Opéra flamand (qui l'a commandé) à Gand et à Anvers. Dans le magazine Opera Now (Royaume-Uni), il a été salué comme l'un des événements les plus remarquables de cette saison particulière.
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 10703
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Piet SWERTS, né en 1960   Sam 6 Oct - 18:00


Merci Kool pour ce complément d'informations biographiques. C'est un compositeur que j'aime beaucoup, le compositeur belge que j'écoute le plus en dehors de Luc Brewaeys. Et pourtant ils écrivent dans un style très différent...J'ai découvert la musique de Piet Swerts par son magnifique Oratorio Heilige Seelenlust, d'une beauté hors du temps. Frappé par l'émotion que cette oeuvre suscita en moi, je me suis procuré sans la moindre hésitation sa Symphonie n°2 - Morgenrot pour soprano, choeur et orchestre. J'ai plus l'impression d'écouter un requiem qu'une symphonie mais là encore j'ai été transporté par cette oeuvre. Luc Brewaeys y est mentionné en tant que directeur musical. Je conseille vivement ces deux oeuvres. J'aime beaucoup aussi Wings pour piano et orchestre que j'ai posté ci-dessus et vais bientôt découvrir ses pièces pour piano seul interprétées par lui-même.

Quintette pour clarinette et quatuor à cordes en cadeau pour toi, Kool. Mains

Revenir en haut Aller en bas
Kool



Nombre de messages : 226
Age : 61
Date d'inscription : 17/05/2011

MessageSujet: Re: Piet SWERTS, né en 1960   Sam 6 Oct - 21:40

Merci Icare cette œuvre ainsi que les autres sont magnifiques Mains
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 10703
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Piet SWERTS, né en 1960   Jeu 21 Mar - 20:18


Ecoute, aujourd'hui, de ses pièces pour piano, interprétées par le compositeur lui-même, et, ma foi, je ne m'y suis pas ennuyé un instant. J'y ai trouvé de la mélancolie, du romantisme, du recueillement, de la légèreté, de la fantaisie, de la virtuosité et de l'intensité. Bien sûr, il s'agit d'une première écoute et je n'arriverai sans doute pas à en donner une impression plus argumentée. Les futures écoutes seront utiles pour m'en imprégner davantage:

___Romantic piano pieces
___Piano pieces for children
___Polyphonic piano pieces
___Music for four-hand piano
___Martenizza.

I love you I love you
Revenir en haut Aller en bas
laudec

avatar

Nombre de messages : 3201
Age : 65
Date d'inscription : 25/02/2013

MessageSujet: Re: Piet SWERTS, né en 1960   Jeu 21 Mar - 22:26

Citation :
"J'y ai trouvé de la mélancolie, du romantisme, du recueillement, de la légèreté, de la fantaisie, de la virtuosité et de l'intensité."
Tout cela ensemble ... c'est un peu trop riche pour moi, mais de beaux moments quand même. Merci pour cette découverte d'un grand compositeur belge.
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 10703
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Piet SWERTS, né en 1960   Lun 23 Déc - 9:44

Icare a écrit:

Ecoute, aujourd'hui, de ses pièces pour piano, interprétées par le compositeur lui-même, et, ma foi, je ne m'y suis pas ennuyé un instant. J'y ai trouvé de la mélancolie, du romantisme, du recueillement, de la légèreté, de la fantaisie, de la virtuosité et de l'intensité. Bien sûr, il s'agit d'une première écoute et je n'arriverai sans doute pas à en donner une impression plus argumentée. Les futures écoutes seront utiles pour m'en imprégner davantage:

___Romantic piano pieces
___Piano pieces for children
___Polyphonic piano pieces
___Music for four-hand piano
___Martenizza.

I love you I love you

Pour le moment, je me suis concentré sur ses Romantic piano pieces et j'y ai redécouvert une musique généreuse et expressive, une musique qui a du coffre et du tempérament. Avec cette oeuvre, j'ai juste à fermer les yeux, à imaginer un grand piano avec ou sans queue, devant moi. Et me voilà grand pianiste agitant mes doigts dans une gymnastique d'assouplissement et d'échauffement avant de martyriser les touches blanches et noires d'un clavier imaginaire et d'entendre - pourquoi pas? - le rêve permet tout - retentir les applaudissements d'une salle comble et enthousiaste. Cette musique me rend musicien. C'est juste le temps d'une écoute, juste un rêve éveillé, mais c'est si beau et cela me fait tellement de bien que j'ai déjà hâte d'écouter la suite de son oeuvre pour piano.    
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 10703
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Piet SWERTS, né en 1960   Lun 23 Déc - 17:44

Icare a écrit:

Ecoute, aujourd'hui, de ses pièces pour piano, interprétées par le compositeur lui-même, et, ma foi, je ne m'y suis pas ennuyé un instant. J'y ai trouvé de la mélancolie, du romantisme, du recueillement, de la légèreté, de la fantaisie, de la virtuosité et de l'intensité. Bien sûr, il s'agit d'une première écoute et je n'arriverai sans doute pas à en donner une impression plus argumentée. Les futures écoutes seront utiles pour m'en imprégner davantage:

___Piano pieces for children
___Polyphonic piano pieces
___Music for four-hand piano
___Martenizza.

I love you I love you

J'ai donc réécouté comme je l'avais prévu les autres pièces pour piano de Piet Swerts. C'est d'abord une musique riche en humeurs différentes. Tantôt espiègle, tantôt joyeuse, tantôt mélancolique, tantôt douce, tantôt virtuose ou brutale, elle brille de tous ses reliefs tant elle s'anime d'un formidable tempérament versatile. Mes préférences vont directement pour ses Polyphonic piano pieces (le huitième mouvement, pour ne citer que celui-là, est captivant, je l'adore!) et aussi pour sa Musique pour piano à quatre mains qui est à mes oreilles une explosion de joie particulièrement inspirée!  
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 10703
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Piet SWERTS, né en 1960   Mar 2 Juin - 20:53

La Symphonie n°2 - Morgenrot pour soprano (Bernardette Degelin), choeur et orchestre, sous la direction de Bjarte Engeset, se constitue de sept mouvements, "Introitus", "Kyrie", "Dies Irae", "An die Musik" (R.M. Rilke), "Interludium", "Abschied. Ende des Herbstes (R.M. Rilke) et "Morgenrot" (R.M. Rilke), une symphonie de grande ampleur qui dépasse les 72 minutes et qui se rapproche selon moi du requiem, mais un requiem qui n'est pas toujours dans la retenue, le solennel, mais un requiem parfois viril et épique avec de "grands moments d'action". Un béophile n'y serait pas dépaysé. Le tout dernier mouvement est splendide. J'aime aussi beaucoup l'utilisation des bois, que ce soit dans les passages les plus animés ou parmi les plus lents. L'usage que Swerts en fait me parait assez original et très efficace. Décidemment, mon grand cycle sur la symphonie vocale...ou chorale...m'apporte beaucoup de très belles émotions.
Revenir en haut Aller en bas
laudec

avatar

Nombre de messages : 3201
Age : 65
Date d'inscription : 25/02/2013

MessageSujet: Re: Piet SWERTS, né en 1960   Mar 2 Juin - 21:30

Citation :
Tout cela ensemble ... c'est un peu trop riche pour moi, mais de beaux moments quand même.

Je ne comprends pas pourquoi j'ai fait cette réflexion à l'époque sans doute s'agissait-il de Wings, parce que l'autre pièce (quintette pour clarinette et cordes) ne me semble pas du tout surchargée     Après une nouvelle écoute aujourd'hui, j'apprécie beaucoup Wings également, et en particulier le troisième mouvement, tellement méditatif et chantant en même temps.  Comme quoi, rien n'est jamais dit définitivement en matière de goûts  Wink et vive les réécoutes !
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 10703
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Piet SWERTS, né en 1960   Mar 2 Juin - 22:13

laudec a écrit:
Comme quoi, rien n'est jamais dit définitivement en matière de goûts  Wink et vive les réécoutes !

Mon expérience personnelle ne peut me faire qu'abonder dans ton sens à 200%. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 10703
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Piet SWERTS, né en 1960   Mer 25 Jan - 23:05

J'ai découvert la musique de Piet Swerts par son magnifique Oratorio Heilige Seelenlust, d'une beauté hors du temps, oratorio que j'ai réécouté ce soir, une oeuvre de 73 minutes avec laquelle je n'ai pas vu le temps passer. Lorsque j'évoque une beauté hors du temps, je fais allusion à des éléments de musique ancienne qui pimentent sans excès son oratorio, je pense par exemple à une flûte à bec en duo avec une harpe: j'ai l'impression, saisi par la beauté de cet instant musical, de voyager émotionnellement hors du temps. Il est dit qu'en tant que compositeur contemporain, Piet Swerts veut consciemment jeter des ponts entre le présent et le passé grâce à un langage lyrique accessible à un large public. Il ne pouvait que faire partie de mon grand cycle "Présent-Passé", parce que ses ponts qu'il érige dans sa musique sont tout simplement magnifiques. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 10703
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Piet SWERTS, né en 1960   Jeu 26 Jan - 9:43

Toujours à propos de l'oratorio Heilige Seelenlust, je tiens à mentionner la qualité de l'interprétation, merveilleusement chanté par la soprano Ann De Renais et le ténor Jan Caals. Ils ont biensûr leur part de réussite dans cet oratorio. Avec également "Choirs and Orchestras Lemmensinstitut" dirigé par Edmond Saveniers.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Piet SWERTS, né en 1960   

Revenir en haut Aller en bas
 
Piet SWERTS, né en 1960
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: