Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Ramón Garay (1761-1823)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16726
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Ramón Garay (1761-1823)   Mer 3 Oct - 18:29

Ramón Garay est un compositeur espagnol, né le 27 janvier 1761 à Avilés (Asturies), et mort le 8 janvier 1823 à Jaén.


Ramón Garay Álvarez est né à Avilés (Asturies) le 27 Janvier 1761. Son père était organiste de la collégiale de Covadonga, il est donc très probable qu'il ait reçu de lui les premières leçons de solfège et l'étude du chant et de l'orgue. La biographie de Garay est simple et modeste: une première période de formation dans ses Asturies natales, jusqu'à l'âge de 24 ans (à 18 ans il était chanteur à la chapelle de la cathédrale d'Oviedo, et  disciple de Jean Andres Lombida, organiste de la cathédrale). Après un passage de deux ans à Madrid, où il a affiné et mis à jour ses connaissances, il passe le reste de sa vie à Jaén, où il a réalisé presque tout son travail de composition, et est devenu maître de chapelle à la cathédrale. Sa carrière fut dirigée par l'effort quotidien et la volonté de perfection artistique, sans vanité de la réussite sociale.

Les 36 ans de l'enseignement  de Ramón Garay à la chapelle de la cathédrale de Jaén sont une étape très importante dans sa vie, avec des avatars minimes : le travail quotidien de l'enseignement, de l'interprétation et la capacité à servir le calendrier liturgique de la cathédrale. Presque toute son œuvre, déposée dans les archives de la cathédrale (pour un total de trois cents compositions), a survécu. Cependant, pour une raison inconnue, on n'a pratiquement pas conservé de production pour orgue.

De toute évidence, la quasi-totalité de cette création est religieuse, qui est compatible avec son poste de maître de chapelle, à l'exception de dix symphonies orchestrales, et son incursion unique dans l'opéra. Compte tenu de sa date de composition, 1815, et le titre Compendio issu de la révolution espagnole, l'opéra peut être interprété comme une allégorie sur la guerre d'indépendance espagnole.

Ramón Garay est mort à Jaén le 8 Janvier 1823, peu de temps avant ses 63 ans. Son nom a été peu connu jusqu'à sa récente reprise, en grande partie grâce au travail de Raùl Arias del Valle (archiviste pendant de nombreuses années de la cathédrale d'Oviedo) et celui du chroniqueur asturien Justo Ureña. Mais l'étude principale du compositeur a été Pedro Jimenez Cavallé, musicologue et professeur à l'Université de Jaén, qui à qui l'on doit non seulement une grande partie de l'information biographique, mais aussi de la révision de son opéra sus visé et de ses dix symphonies.
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16726
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Ramón Garay (1761-1823)   Jeu 4 Oct - 11:57

Liste des 10 symphonies :


Sinfonía nº 1 en Si bemol mayor (1790)
Sinfonía nº 2 en Re mayor (1791)
Sinfonía nº 3 en Si bemol mayor (1791)
Sinfonía nº 4 en La mayor (1791)
Sinfonía nº 5 en do menor (1791)
Sinfonía nº 6 en Do mayor (1791)
Sinfonía nº 7 en Do mayor (1797)
Sinfonía nº 8 en Do mayor (1817)
Sinfonía nº 9 en Mi bemol mayor (1817)
Sinfonía nº 10 en Si bemol mayor (1817)

Elles sont toutes en 4 mouvements (sauf la 3ème)


On trouve l'intégrale en 3 CD :





Je trouve que les trois premières n'ont rien d'extraordinaire, mais à partir de la quatrième, c'est à connaître ! Les adagios sont particulièrement beaux.

Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16726
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Ramón Garay (1761-1823)   Lun 6 Avr - 10:36

Je suis en train de réécouter les symphonies de ce compositeur à connaître absolument


La première (et encore, ce n'est pas la meilleure)


https://www.youtube.com/watch?v=zP_JblF4ol8&spfreload=10




La cinquième en concert

https://www.youtube.com/watch?v=Q-GHnJ1Ab4M&spfreload=10


Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16726
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Ramón Garay (1761-1823)   Sam 26 Mar - 16:02

Un peu plus de détails biographiques Wink

Ramón Fernando y Garay Álvarez, connu comme Ramón Garay, né à Avilés le 27 janvier 1761 et mort Jaén en 8 janvier 1823 (à 61 ans), est un compositeur espagnol de la période classique. Il est l'auteur de musique essentiellement religieuse et d'une dizaine de symphonies découvertes à la fin du xxe siècle.

Ramón Garay naît à Saburgo à Avilés (Asturias, au Nord de l'Espagne) le 27 janvier 1761. Il est baptisé en l'église de Saint-Thomas de Canterbury. Son père, musicien de profession, a sans doute pris en charge des premières leçons de solfège, chant et orgue. Garay fréquente ensuite la Collégiale Royale de Covadonga. Il est choriste dans la chorale du couvent de Merced. À 18 ans, il est chantre de la Chapelle de la cathédrale de Oviedo, psalmiste, puis organiste. Il reçoit des leçons d'orgue dès juillet 1783 de l'organiste précédent, Juan Andres Lombida, puis étudie l'harmonie et la composition avec le maître de chapelle aragonais, Joaquín Lázaro. Il vit en Asturies jusqu'à ses 24 ans.

Le 17 février 1785, Ramón Garay quitte Oviedo pour passer deux ans à Madrid, en tant qu'étudiant de l'organiste de salamanque José Lidón, qui est maître de la chapelle royale et directeur de l'orchestre de la comtesse de Benavente. Garay y découvre les œuvres de Haydn, qui influence ses symphonies.

Avec une certaine controverse, Ramon Garay est nommé maître de chapelle à la Cathédrale de Jaén (dans le Sud de l'Espagne), le 22 mai 1789. Il reste à ce poste pendant 36 ans. En 1792, il est également nommé recteur du Collège de San Eufrasio. Resté à Jaén jusqu'à sa mort, il effectue cependant quelques visites : en 1789 pour voir son père, en 1814 il est en convalescence après une maladie et en 1815, pour diriger l'orchestre de la Chapelle Royale, à la demande du roi Ferdinand VII.

Ses première symphonies sont de la période entre 1790 et 1791. Dans certaines il utilise le style concertant. Comme dans la première des six, que le violoniste Ara Malikian, considère comme un véritable concerto pour violon et orchestre. Les quatre autres sont composées entre 1797 et 1817, avec deux clarinettes, comme chez Mozart. Comme beaucoup d'autres Compositeurs espagnols du XVIIIe siècle, la figure et l'œuvre de Ramón Garay est restée dans un oubli complet. Formé musicalement dans la Collégiale de Covadonga, où son père est organiste, et après un court séjour à Madrid où il a des contacts avec les milieux musicaux les plus avant-gardistes de la cour de la comtesse de Benavente Osuna, en 1785, il s'installe à Jaén pour occuper la place de maître de chapelle de la cathédrale qui avait gagné malgré une opposition contestée. Garay passe le reste de sa vie en Andalousie, entièrement consacrée à l'éducation, la gestion de l'administration de la musique liturgique et la composition.
Parmi son vaste catalogue d'œuvres, parmi une prédominance presque absolue de la musique sacrée, on note un corpus de 10 symphonies écrites entre 1790 et 1817. Ce sont des pièces d'une grande beauté mélodique de facture classiques, structurée en quatre mouvements habituels (sauf pour symphonie n° 3, qui n'est contient que trois). Leur découverte, par l'édition de Pedro Jimenez Cavallé, suivi par l'enregistrement de José Luis Temes sont une contribution importante à la culture espagnole et permettre sans aucun doute la découverte de nouveaux trésors musicaux encore cachés.

En 1815, est créé à Madrid son opéra allégorique "Concise Compendium de la révolution espagnole" qui a pour sujet la Guerre d'indépendance espagnole récemment achevée. Il a été représentée à Madrid le 8 décembre 2008 et en Asturies le 10 décembre, à l'occasion de la commémoration du bicentenaire de l'insurrection.

Ramón Garay est mort à Jaén (Andalousie, Espagne) le 8 janvier 1823 à soixante-et-un ans.


Œuvres

10 Symphonies (1790-1791 et 1797-1817)
Symphonie nº 1 en si bémol majeur, 1790
Symphonie nº 2 en ré majeur, 1791
Symphonie nº 3 en si bémol majeur avec violon, 1791
Symphonie nº 4 en la majeur, 1791
Symphonie nº 5 en do majeur con basson obligé, 1791
Symphonie nº 6 en do majeur avec hautbois soliste, 1791
Symphonie nº 7 en do majeur, 1797
Symphonie nº 8 en do majeur, 1817
Symphonie nº 9 en mi bémol majeur, 1817
Symphonie nº 10 en si bémol majeur, 1817
Compendio sucinto de la Revolución española, opéra en deux actes, Madrid, 1815
Oratorio al Santísimo, a cuatro voces, hacia 1815
Messes
Psaumes
Vêpres
Motets
Laudes
Respons de l'office
Musique pour orgue (perdue)


Redécouverte de l'œuvre

La découverte récente du compositeur est due aux recherches de Raul Arias del Valle, archiviste de la cathédrale d'Oviedo, divulguées et développées par Justo Ureña, chroniqueur officiel de Avilés. Puis grâce aux travail de Cavallé Pedro Jimenez, professeur de musique à l'Université de Jaén. En 1996, l'intégrale des symphonies de Ramón Garay est publiée par l'Institut des sciences de musique Complutense à Madrid (ICCMU). Le projet d'enregistrement des œuvres a été rendu possible par le parrainage de la Fondation BBVA publié en trois albums pour le label Verso en mars 2011 et présentés à Madrid. Les enregistrements des dix symphonies ont été effectuées par l'Orchestre de Córdoba sous la direction de Jose Luis Temes. Le style de Garay est compris entre la fin de la période baroque, le rococo et le classicisme en Espagne. 2011 était la célébration du 250e anniversaire de sa naissance.

Toutes les symphonies ne sont pas connues, mais les œuvres ont été jouées par des orchestres tels que l'Orchestre baroque de Séville, la Comunidad de Madrid, l'Orchestre de chambre d'Israël, le Concerto Brandemburg de Berlin et La Grande Chapelle.

Les manuscrits sont conservés dans les archives de Jaén, Oviedo, Monasterio de San Lorenzo de El Escorial (Madrid) et ailleurs.




https://www.youtube.com/watch?v=jcGQgOkFzTg
Revenir en haut Aller en bas
laudec

avatar

Nombre de messages : 3472
Age : 65
Date d'inscription : 25/02/2013

MessageSujet: Re: Ramón Garay (1761-1823)   Sam 26 Mar - 17:20

Très jolie musique  
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ramón Garay (1761-1823)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ramón Garay (1761-1823)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: