Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Michael Haydn (1737-1806)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21017
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Michael Haydn (1737-1806)   Ven 10 Nov - 9:53

Michael Haydn est un compositeur autrichien, né le 14 septembre 1737 à Rohrau (Autriche) et décédé le 10 août 1806 à Salzbourg. Il est le frère cadet de Joseph Haydn.

Il reçoit son éducation musicale dans la maîtrise de la cathédrale Saint-Étienne de Vienne, dirigée par Georg von Reutter. Il étudie également le violon et l’orgue. Il complète ensuite son éducation au séminaire jésuite. Après avoir occupé divers emplois de maître de chapelle, il finit par être nommé maître de concert et compositeur à la cour du prince archevêque de Salzbourg, en 1763. Comme son frère Joseph, il a l'estime de Mozart qui a beaucoup étudié ses compositions. En 1777, il devient organiste de la cathédrale de Salzbourg et a notamment pour élèves Carl Maria von Weber et Anton Diabelli.

Ses œuvres comportent plus de huit cents compositions, essentiellement religieuses. C’était un homme timide et réservé qui fuyait les éloges du public, ce qui explique en partie pourquoi il a pu tomber dans l’oubli. Cependant, ses contemporains parlent de lui comme d’un artiste qui, particulièrement au niveau de la musique sacrée, se situe au tout premier rang.

On relèvera notamment son superbe et solennel Requiem de 1771 joué à Salzbourg tandis que parmi le public se trouvaient Mozart père et fils. Il est indubitable que le Requiem de Mozart, composé en 1791, s'inspire par sa texture orchestrale, ses harmonies, ses équilibres architecturaux, aussi bien du Requiem de Michael Haydn créé vingt ans plus tôt que de celui d'Antonio Rosetti (daté de 1776).


Le catalogue Perger recense les oeuvres instrumentales (symphonies et autres) : 136 numéros.


Symphonies

Perger numbered the symphonies from 1 to 52, but he included suites from incidental music by Haydn compiled into symphonies by someone else, as well as three symphonies altogether written by others. However, Perger overlooked a divertimento in G major that is sometimes called a symphony.

Symphony No. 1D in E-flat major, MH 35, Perger 1 (1760)
Symphony No. 2 in C major, MH 37, Perger 2 (1761)
Symphony No. 5 in A major, MH 63, Perger 3 (1763)
Symphony No. 6 in C major, MH 64, Perger 4 (1764)
Symphony No. 7 in E major, MH 65, Perger 5 (1764)
Symphony No. 16 in A major, MH 152, Perger 6 (1771)
Symphony No. 12 in G major, MH 108, Perger 7 (1768)
Introduction to the cantata "Der gute Hirt", Perger 8 (1772)
Symphony No. 11 in B-flat major, MH 82, Perger 9 (1766)
Symphony No. 18 in C major, MH 188, Perger 10 (1773)
Symphony No. 19 in D major, MH 198, Perger 11 (1774)
Symphony No. 20 in C major, MH 252, Perger 12 (1777)
Incidental music from Zaïre, MH 255, Perger 13 (1777)
Symphony No. 22 in F major, MH 284, Perger 14, Sherman 23
Symphony No. 24 in A major, MH 302, Perger 15
Symphony No. 25 in G major, MH 334, Perger 16, K. 444 (1783)
Symphony No. 26 in E-flat major, MH 340, Perger 17 (1783)
Symphony No. 27 in B-flat major, Opus 1 No. 2, Perger 18, MH 358
Symphony No. 28 in C major, Opus 1 No. 3, Perger 19, MH 384
Symphony No. 29 in D minor, MH 393, Perger 20 (1784)
Symphony No. 30 in D major, MH 399, Perger 21 (1785)
Symphony No. 31 in F major, MH 405, Perger 22 (1785)
Symphony No. 32 in D major, MH 420, Perger 23 (1786)
Symphony No. 33 in B-flat major, MH 425, Perger 24, without the Minuet (which is Perger 82)[1] (1786)
Sinfonia from Andromeda e Perseo, MH 438, Perger 25 (1787)
Symphony No. 34 in E-flat major, MH 473, Perger 26 (1788)
Symphony No. 35 in G major, MH 474, Perger 27 (1788)
Symphony No. 36 in B-flat major, MH 475, Perger 28 (1788)
Symphony No. 37 in D major, MH 476, Perger 29 (1788)
Symphony No. 38 in F major, MH 477, Perger 30 (1788)
Symphony No. 39 in C major, MH 478, Perger 31 (1788)
Symphony No. 40 in F major, MH 507, Perger 32 (1789)
Symphony No. 41 in A major, MH 508, Perger 33 (1789)
Concerto for trumpet and trombone, MH 60/61, Perger 34 (1763)
Symphony No. 1 in C major, MH 23, Perger 35 (1758?)
Symphony No. 9 in D major, MH 50, Perger 36 (1760?)
Symphony No. 13 in D major, MH 132, Perger 37 (1768?)
Symphony No. 8 in D major, MH 69, Perger 38 (1764)
A symphony by someone else, Perger 39
A symphony by someone else, Perger 40
Symphony No. 15 in D major, MH 150, Perger 41 (1771)
Symphony No. 21 in D major, MH 272, Perger 42 (1778)
Symphony No. 23 in D major, MH 287, Perger 43, Sherman 22
Symphony No. 17 in E major, MH 151, Perger 44 (1771?)
Symphony No. 10 in F major, MH 51, Perger 45 (1764?)
Suite from Die Wahrheit der Natur, MH 118, Perger 46 (1769?), sometimes called a symphony in F major[2]
Suite from Rebekka als Braut, MH 76, Perger 47 (1766)
A symphony by someone else, Perger 48
A symphony by someone else, Perger 49
A symphony by Georg Christoph Wagenseil, Perger 50[3]
Symphony No. 4 in B-flat major, MH 62, Perger 51 (1763)
Symphony No. 14 in B flat major, MH 133, Perger 52 (1771)


Concertos

Perger overlooked a violin concerto in G major, MH 52, while the horn concerto he placed in a miscellaneous category at the end.

Violin Concerto in B-flat major, MH 36, Perger 53
Flute Concerto No. 1 in D major, MH 81, Perger 54
Concerto in C major for Organ and Viola, MH 41, Perger 55
Flute Concerto No. 2 in D major, MH 105, Perger 56
Harpsichord Concerto in F major (fragment), MH 268, Perger 57


Marches

March in D major, Perger 58, MH 67
March in F major, Perger 59, MH 421
March in D major, Perger 60, MH 439
March in C major, Perger 61, MH 440
March in D major, Perger 62, MH 441
March in D major, Perger 63, MH 339
March in D major, Perger 64, MH 515
Marcia Turchese in C major, Perger 65, MH 601
March in C major, Perger 66, MH 823
National-Marsch in C major, Perger 67 (lost), MH 569
March in D major, Perger 68, MH 220


Minuets

For the most part these are collections of minuets that can be played on their own. Because Haydn wrote a minuet to symphony No. 33 long after the rest of the symphony, Perger mixed this minuet up with the free-standing pieces.

6 Menuetti, Perger 69, MH 333
6 Menuetti, Perger 70, MH 354
6 Menuetti, Perger 71, MH 414
6 Menuettini Tedeschi, Perger 72, MH 416
6 Menuetti, Perger 73, MH 423
6 Menuettini Tedeschi, Perger 74, MH 424
6 Menuetti, Perger 75, MH 499
6 Menuettini Tedeschi, Perger 76, MH 417
12 Menuetti, Perger 77, MH 550
12 Menuetti, Perger 78, MH 693
12 Menuetti, Perger 79, MH 135
12 Menuetti, Perger 80, MH 274
12 Menuetti, Perger 81, MH 193
Menuetto for symphony No. 33 in B flat major, MH 652, Perger 82


Inglese

2 Inglese in C major, Perger 83, MH 529


Ballo

Ballet-Pantomime "Herman", Perger 84


Serenades

Serenade in D major, Perger 85, MH 407
A serenade by someone else, Perger 86
Serenade in D major, Perger 87, MH 86
A serenade by someone else, Perger 88
Cassations[edit]
Cassation in D major, Perger 89, MH 171
Cassation in E flat major, Perger 90, MH 208
Pastorello[edit]
Pastorello in C major, Perger 91, MH 83


Divertimenti

Divertimento in B flat major, Perger 92, MH 199
Divertimento in D major, Perger 93, MH 319, includes a march in D major, MH 320
Divertimento in G major, Perger 94, MH 406
Divertimento in D major, Perger 95, MH 418
Divertimento in G major, Perger 96, MH 518


Nocturnes

Though Perger called them nocturnes, some of these are more generally known as divertimenti. The list even includes a string quartet and a quintet.

Divertimento in C major, Perger 97 (lost), MH A8
Divertimento à 3 in C major, Perger 98, MH 179
Divertimento à 3 in C major, Perger 99, MH 27
Divertimento in D major, Perger 100, MH 464
Divertimento à 3 in D major, Perger 101, MH 5
Divertimento à 3 in E flat major, Perger 102, MH 9
Divertimento à 3 in G major, Perger 103, MH 6
String Quartet in G major, Perger 104, MH 172
String Quintet in B flat major, Perger 105, MH 412
Notturno in F major, Perger 106, MH 185


Partita

Partita in F major, Perger 107 (lost), MH 59


Quintets

String Quintet in C major, Perger 108, MH 187
String Quintet in G major, Perger 109, MH 189
String Quintet in F major, Perger 110, MH 367
String Quintet in E flat major, Perger 111, MH 516
String Quintet in F major, Perger 112, MH 411
A quintet by someone else, Perger 113
A quintet by someone else, Perger 114


Quartets

Quartetto for violin, English horn, cello & continuo in C major, Perger 115, MH 600
String Quartet in C major, Perger 116, MH 313
Flute Quartet in D major, P 117, P 117
String Quartet in E flat major, Perger 118, MH 309
String Quartet in F major, Perger 119, MH 312
Flute Quartet in F major, P deest, P deest
Piece for string quartet in G major, MH 664
String Quartet in G minor, Perger 120, MH 311
String Quartet in A major, Perger 121, MH 299
String Quartet in A major, Perger 122, MH 310
String Quartet in B flat major, Perger 123, MH 209
String Quartet in B flat major, Perger 124, MH 308
String Quartet in B flat major, Perger 125, MH 316


Sonatas

Hieronymus Graf von Colloredo commissioned Haydn to write six duos for violin and viola. Haydn fell ill after completing the fourth, so he asked Mozart to write the other two (K. 423 and K. 424). The set of six was presented as all Haydn's, and Colloredo was unable to "detect in them Mozart's obvious workmanship."[4] With these Perger lumped a sonata for two violins and organ.

Sonata for 2 violins & organ in B flat major, Perger 126 (lost), MH Appendix 9
Duo for violin and viola in C major, Perger 127, MH 335
Duo for violin and viola in D major, Perger 128, MH 336
Duo for violin and viola in E major, Perger 129, MH 337
Duo for violon and viola in F major, Perger 130, MH 338


Preludes

Cadenze e versetti, Perger 131, MH 176


Miscellaneous and fragments

Der Traum, Perger 133, MH 84
Horn Concerto in D major, Perger 134, MH 134
String Quartet in G major, Perger 135 (fragment), MH 174
Andantino for string quartet in B flat major, Perger 136, MH 175
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16313
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Michael Haydn (1737-1806)   Ven 10 Nov - 10:04

Snoopy a écrit:
On relèvera notamment son superbe et solennel Requiem de 1771 joué à Salzbourg tandis que parmi le public se trouvaient Mozart père et fils. Il est indubitable que le Requiem de Mozart, composé en 1791, s'inspire par sa texture orchestrale, ses harmonies, ses équilibres architecturaux, aussi bien du Requiem de Michael Haydn créé vingt ans plus tôt que de celui d'Antonio Rosetti (daté de 1776).

Tout à fait exact, il y a des ressemblances, quelquefois note pour note (le quam olim abrahe par exemple) entre certaines parties du Requiem de Mozart et celui de Michael Haydn.

Michael a eu le tort de n'avoir jamais quitté Salzbourg et aussi de s'appeler Haydn. De ce fait, il a été éclipsé par son frère. Pourtant Joseph lui même a reconnu que Michael lui était supérieur dans le domaine de la musique religieuse. Et en effet, ses messes (il y en a 33 !) sont spendides.
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21017
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Michael Haydn (1737-1806)   Ven 10 Nov - 10:15

C'est toujours le problème lorsque l'on vient d'une famille de musiciens. L'un eclipse l'autre. Il y a de nombreux exemples dans l'histoire de la musique, tout comme en littérature d'ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Stadler
Admin
avatar

Nombre de messages : 4198
Age : 47
Date d'inscription : 09/11/2006

MessageSujet: Re: Michael Haydn (1737-1806)   Ven 10 Nov - 10:16

joachim a écrit:
Snoopy a écrit:
On relèvera notamment son superbe et solennel Requiem de 1771 joué à Salzbourg tandis que parmi le public se trouvaient Mozart père et fils. Il est indubitable que le Requiem de Mozart, composé en 1791, s'inspire par sa texture orchestrale, ses harmonies, ses équilibres architecturaux, aussi bien du Requiem de Michael Haydn créé vingt ans plus tôt que de celui d'Antonio Rosetti (daté de 1776).

Tout à fait exact, il y a des ressemblances, quelquefois note pour note (le quam olim abrahe par exemple) entre certaines parties du Requiem de Mozart et celui de Michael Haydn.

Michael a eu le tort de n'avoir jamais quitté Salzbourg et aussi de s'appeler Haydn. De ce fait, il a été éclipsé par son frère. Pourtant Joseph lui même a reconnu que Michael lui était supérieur dans le domaine de la musique religieuse. Et en effet, ses messes (il y en a 33 !) sont spendides.

Je savais, Cher Joachim, que vous intercèderiez pour votre chou-chou. Wink

Content de vous retrouver sur ce Forum que je viens de découvrir grâce à vous et à Spontini. Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://clarinette-classique.forumactif.fr/index.htm
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21017
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Michael Haydn (1737-1806)   Ven 10 Nov - 10:25

Bienvenue à toi steph-libouton! Wink

Bon, je vous laisse. Faut que j'aille bosser!
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Michael Haydn (1737-1806)   Dim 12 Nov - 10:17

Effectivement le Requiem de 1771 a été bien écouté par Mozart, dont la 37ème symphonie n'existe pas et pour cause: c'est une introduction qu'il a écrite pour une symphonie de Michael Haydn.
Sinon ses messes sont vraiment très belles...........celles de son frère aussi !
Revenir en haut Aller en bas
steph-w

avatar

Nombre de messages : 86
Age : 56
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Michael Haydn (1737-1806)   Dim 18 Fév - 14:29

Je crois que Joseph lui a dit un jour, alors que Michael copiait des fugues de son frère pour les analyser:"Pourquoi te préoccupes-tu de les copier, tu en écrit de bien meilleures que moi!"
Quel meilleur compliment pourrait-il être fait?Very Happy


Dernière édition par le Mar 22 Mai - 23:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21017
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Michael Haydn (1737-1806)   Dim 18 Fév - 17:28

En parlant de fugue, ça me rappelle une blague:

C'est le papa de J-S Bach qui va voir la police parce qu'on son fils à fait le mur.

Après quelques heures, les policiers le retrouvent en ville et le ramène à son père qui lui demande: "Mais qu'est ce qui t'as pris?"

" Ben quoi! J'ai fait une fugue!" répond Jean Sébastien. Laughing
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
benoît

avatar

Nombre de messages : 287
Age : 53
Date d'inscription : 14/02/2007

MessageSujet: Re: Michael Haydn (1737-1806)   Dim 18 Fév - 19:25

Ses symphonies sont pour moi parmi les plus belles qui soient (dans celles de cette période) .Je connais toutes celles déjà enregistrées mais il en existe quelques -unes encore inédites au disque (je peux fournir la liste si besoin)
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16313
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Michael Haydn (1737-1806)   Dim 18 Fév - 19:57

benoît a écrit:
Ses symphonies sont pour moi parmi les plus belles qui soient (dans celles de cette période) .Je connais toutes celles déjà enregistrées mais il en existe quelques -unes encore inédites au disque (je peux fournir la liste si besoin)

Je crois avoir vu une intégrale chez CPO, mais elle était chère...Sinon, j'ai en CD une vingtaine de symphonies, soit environ la moitié, plus quelques unes sur cassette.
Le nombre total de ses symphonies varie selon que l'on compte les mouvements de sérénades, partitas et divertimentos. Il y en aurait entre 40 et 50.
Une chose qui m'intéresserait, si tu l'as, c'est la correspondance entre les catalogues P (Perger), S(Sherman) et MH (Thomas) car entre les numéros des symphonies et les numéros des catalogues, on s'y perd...Je n'ai pas réussi à trouver cette correspondance sur Internet.
Revenir en haut Aller en bas
benoît

avatar

Nombre de messages : 287
Age : 53
Date d'inscription : 14/02/2007

MessageSujet: Re: Michael Haydn (1737-1806)   Dim 18 Fév - 20:40

C' est tout un pataquès entre tous ces catalogues de Michaël Haydn !!!

Pourvu que Marc Vignal (que j' avais rencontré aux Folles Journées de Nantes consacrées à Haydn-Mozart) nous fasse un bon livre sur lui !!! (S' il pouvait nous lire !)

Je te donne le site où j' ai trouvé la liste de ses symphonies

http://www.h6.dion.ne.jp/~haydn/MichaelHaydnSinfoniascatalogue.htm

Outre Goritzki et Warchal chez CPO,il faut absolument écouter Harold Fabermann chez VoxBox ou Régis et Pal Nemeth chez Hungaroton
Revenir en haut Aller en bas
benoît

avatar

Nombre de messages : 287
Age : 53
Date d'inscription : 14/02/2007

MessageSujet: Re: Michael Haydn (1737-1806)   Lun 26 Fév - 23:33

Ce week-end,je me suis fait le catalogue des oeuvres non vocales de Michaël Haydn (merci Excel) en fouinant pour les correspondances entre la classification P(erger),Sherman (S. et le nouveau catalogue MH).

Un boulot qui prend du temps mais le bonhomme le vaut bien.
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16313
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Michael Haydn (1737-1806)   Mar 27 Fév - 9:52

benoît a écrit:
Ce week-end,je me suis fait le catalogue des oeuvres non vocales de Michaël Haydn (merci Excel) en fouinant pour les correspondances entre la classification P(erger),Sherman (S. et le nouveau catalogue MH).

Un boulot qui prend du temps mais le bonhomme le vaut bien.

Eh bien, tu as plus de courage que moi Very Happy Pourtant ça vaut le coup, mais il faut le faire... Wink
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Michael Haydn (1737-1806)   Ven 30 Mar - 15:26

Ah ok j'ai bien pensé, voici le frère du Grand Haydn ! Je ne sais pas ce qu'il a composé !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Michael Haydn (1737-1806)   Ven 30 Mar - 15:28

[quote="joachim"]
Snoopy a écrit:
Pourtant Joseph lui même a reconnu que Michael lui était supérieur dans le domaine de la musique religieuse. Et en effet, ses messes (il y en a 33 !) sont spendides.

Alors là vite que je trouve des oeuvres religieuses à écouter de ce petit frère, déjà que les Messes de Joseph sont superbes !
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21017
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Michael Haydn (1737-1806)   Ven 30 Mar - 15:37

Faut demander à Benoît et Joachim, c'est eux les spécialistes des Haydn Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16313
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Michael Haydn (1737-1806)   Ven 30 Mar - 16:50

[quote="kougelhof 1er"]
joachim a écrit:
Snoopy a écrit:
Pourtant Joseph lui même a reconnu que Michael lui était supérieur dans le domaine de la musique religieuse. Et en effet, ses messes (il y en a 33 !) sont spendides.

Alors là vite que je trouve des oeuvres religieuses à écouter de ce petit frère, déjà que les Messes de Joseph sont superbes !

Concernant Joseph, Benoît t'a répondu, et je suis entièrement d'accord avec lui. Very Happy
Pour Michael, je suis loin d'avoir tout entendu car il existe relativement peu d'enregistrements.
En priorité, il faut écouter le Requiem, dont Mozart s'est manifestement inspiré pour le sien. Là, il y a pas mal de choix en CD, mais je laisse à Benoît le soin de te conseiller sur les interprétations, car ce n'est pas mon fort Embarassed

Pour les Messes proprement dites, essaie avec la Sanctae Ursulae ou la Sancti Hieronimi, ou bien la monumentale Hispanica (1 heure!).
Une autre oeuvre religieuse intéressante, ce sont les Vêpres pour la Fête des Saints Innocents.
Revenir en haut Aller en bas
benoît

avatar

Nombre de messages : 287
Age : 53
Date d'inscription : 14/02/2007

MessageSujet: Re: Michael Haydn (1737-1806)   Sam 31 Mar - 19:01

Joachim a tout dit .

Pour le Requiem, la version récente de Zacharias est côtée mais je ne la connais pas.J' ai celle de Rilling qui me va très bien (HUNGAROTON)
Revenir en haut Aller en bas
Marcus

avatar

Nombre de messages : 187
Age : 43
Date d'inscription : 29/01/2007

MessageSujet: Re: Michael Haydn (1737-1806)   Sam 31 Mar - 20:21

Pour le requiem, j'ai justement cette version de Zacharias avec l'Orchestre de chambre de Lausanne (Il y a aussi deux symphonies en complément).
Je trouve cette version excellente, mais comme c'est la seule que je connais je ne peux pas faire de comparaisons.

C'est d'ailleurs le seul disque que j'ai pour l'instant de Michael Haydn. Il faudra que je m'y intéresse plus, mais il y a déjà tellement à découvrir avec son grand frère Wink .
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16313
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Michael Haydn (1737-1806)   Sam 31 Mar - 20:32

Dans la version Zakarias, la symphonie en sol majeur P 16 est celle que Mozart a fait précéder d'un Andante Maestoso. De ce fait est a été attribuée à Mozart comme n° 37, KV 444.
Malheureusement, sur ce CD, l'introduction n'est pas reprise.
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21017
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Michael Haydn (1737-1806)   Sam 31 Mar - 21:15

En général tout ce que fais Zacharias c'est pas mal. Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
benoît

avatar

Nombre de messages : 287
Age : 53
Date d'inscription : 14/02/2007

MessageSujet: Re: Michael Haydn (1737-1806)   Ven 8 Fév - 0:30

Je viens récemment de découvrir ceci :

http://www.amazon.fr/Michael-Haydn-Serenade-D-major/dp/B000XXW9NK/ref=sr_1_23?ie=UTF8&s=music&qid=1202426878&sr=1-23

C' est inédit et c' est absolument délicieux I love you I love you

Je ne peux pas m' empêcher de vous en livrer un extrait ,entre autre pour faire plaisir à Stadler Wink

Ecrite en 1764,la clarinette est merveilleusement utilisée.

http://media.putfile.com/05---Andante


Dernière édition par le Ven 8 Fév - 9:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21017
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Michael Haydn (1737-1806)   Ven 8 Fév - 0:41

C'est marrant que tu postes sur Haydn aujourd'hui car je pensais à toi justement Benoît. En ce moment j'écoute beaucoup de Haydn et j'avoue le redécouvrir et...qu'est ce que c'est beau! I love you
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
benoît

avatar

Nombre de messages : 287
Age : 53
Date d'inscription : 14/02/2007

MessageSujet: Re: Michael Haydn (1737-1806)   Ven 8 Fév - 0:53

Tu es gentil de penser à moi Wink

Même si je suis peu présent sur le forum, je ne suis jamais vraiment loin (et je vous lis tous chaque jour -sauf pendant les 2 semaines prochaines où je pars en vacances).

Je te souhaite ENORMEMENT de plaisir à l' écoute de Haydn (Joseph et Michaël) Very Happy Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21017
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Michael Haydn (1737-1806)   Ven 8 Fév - 0:57

Merci Wink Je crois meme que je vais m'offrir le coffret Brillant Haydn Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Michael Haydn (1737-1806)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Michael Haydn (1737-1806)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: