Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Ramon Carnicer (1789-1855)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16095
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Ramon Carnicer (1789-1855)   Dim 2 Sep - 20:38

Ramón Carnicer i Batlle est un compositeur et pédagogue espagnol, né à Tàrrega le 24 octobre 1789 et mort à Madrid le 17 mars 1855.


Il est le fils d'un modeste tailleur qui avait eu vingt-sept enfants de deux mariages. Il fut enfant de chœur à la cathédrale d'Urgel puis étudia la musique à Barcelone, sous la direction de Francisco Queralt et de l'organiste et compositeur barcelonais Carlos Baguer. Il séjourna longtemps à Barcelone et, après avoir passé - pour des raisons politiques - quelques années en exil à Londres, où il acquit une certaine notoriété comme compositeur, il fut directeur de la musique de la compagnie d'opéra italien du théâtre Santa Cruz et y fit représenter ses premières œuvres lyriques. En 1828, il fut nommé directeur de la musique de l'Opéra Royal de Madrid et, en 1830, professeur de composition au Conservatoire de Madrid.
En 1833, il dirigea la première exécution du Stabat Mater de Rossini dans l'église madrilène de San Felipe el Real, à la demande du compositeur italien. Carnicer est également l'auteur de la musique de l'hymne national chilien.


Oeuvres

Il écrivit des symphonies, des chansons, de la musique religieuse (2 messes solennelles, 2 Requiem, etc) et 9 opéras de style italien, pour la plupart sur des livrets en langue italienne. Parmi ces ouvrages lyriques qui connurent un très grand succès, citons Adela di Lusignano (1819), Elena e Constantino (1821), Elena e Malvia(1829), Don Giovanni Tenorio, Cristoforo Colombo (1831), Eufemia di Messina (1832), Ismalia ossia morte ed amore (1838), tous sur des livrets de Felice Romani précédemment mis en musique par d'autres compositeurs.


Óperas : une partie des travaux énumérés ci-dessous est perdue, et seules les références sont conservées dans les documents de l'époque. La répartition des trois ou quatre d'entre eux a été discuté par les spécialistes du genre.
Les livrets sont de Felice Romani, sauf indication.

Adele di Lusignano : Melodramma semiserio (1819), opéra italien en deux actes
Cristoforo Colombo (1829), opéra en 2 actes
Elena e Constantino : Dramma eroico-comique (1821, réédité en 2005), opéra italien en deux actes, sur un livret d'Andrea Leone Tottola
Il punito de dissoluto o sia, Don Giovanni Tenorio: Dramma semiserio (1822, réédité en 2006), opéra italien en deux actes, sur un livret de Giovanni Bertati  
Elena e Malvina (1827), opéra en deux actes, livret inconnu
Eran due or sono ter, o sea Gli Esposti (1836), opéra-comique en deux actes sur un livret de Jacopo Ferretti
Eufemia de Messina, o Los Sarracenos en Sicilia (1832), opéra en deux actes
Giglielmo Tell (1834), opéra en 4 actes, livret de De Jouy
Ipermestra (1843), drame en trois actes sur les paroles de Pietro Metastasio. paternité contestée
Ismailia o Morte ed amore (1838), opéra en deux actes
Laura y Don Gonzalo (1841), opéra en 4 actes. Musique attribuée à Carnicer, livret de Manuel Bretón de los Herreros
Lucrezia Borgia, opéra attribué, d'autres disent qu'il a seulement collaboré
El sacristán de Toledo, opéra. Il est dit qu'il a seulement collaboré à la musique de scène
Los Enredos de un curioso, zarzuela, livret de Félix Enciso Castrillón (1832)


Orchestre

Grande Symphonie en ré (1839)
Sinfonia oriental
Overture (sinfonia) pour la première, à Barcelone, (1818) de l'opéra Il Barbiere di Siviglia de Rossini
Une seconde ouverture pour le même opéra
Ouverture pour le Turc en Italie de Rossini (1820)
Ouverture pour Adolfo e Chiara


Musique de chambre

Fantaisie en mi bémol majeur, pour clarinette
Fantaisie originale pour clarinette et piano (1849)
Capricho pour contrebasse avec accompagnement de piano (1852)  )
Melodia fantástica avec accompagnement de piano
Solo de Flûte
Sonata No. 6 en fa majeur
La Futaie de Frênes, pour piano (1826)


Musique sacrée

Messe de Requiem (1829), pour quatre voix et orchestre, pour la mort de Maria Josefa de Saxe, troisième épouse de Ferdinand VII
Messe de Requiem (1842), pour quatre voix et orchestre
Messe solennelle (entre 1806 et 1808), pour huit voix et orchestre
Tantum ergo, à 5 voix et orchestre
Tota pulchra est, à 4 voix et orchestre (1814)
Vigilias con orquesta para las exequias de Fernando VII (1833), en latín


Autres oeuvres Vocales

Himno a los defensores de Gandesa (1838), de carácter liberal
Himno patrio de la República de Chile (1827)
Himno patriótico, con motivo de la publicación del Estatuto Real (1834)
Himno patriótico para el cumpleaños de la Reina Doña Isabel II (1835)

El caramba: canción andaluza (ca. 1832), para voz y piano o guitarra
Completas Fratres a 4 v., para 4 voces, 6 instrumentos, acompañamiento y bajo continuo
La criada: canción española (ca. 1832), para voz, guitarra y piano
El currillo: canción andaluza (ca. 1835), para voz, guitarra y piano
La gitanilla (ca. 1831), canción para voz, guitarra y piano
El julepe: polo (1823?), canción para voz y guitarra
El músico y el poeta (para Los maestros de la Raboso, de Laserna), tonadilla a dúo (1830)
El no sé que, canción para voz, guitarra y piano
La noticia feliz: polo y seguidillas (1823?), canciones para voz y pianoiano
El nuevo sereni (1825), canción para voz y piano o guitarra
Odas de Anacreonte (1832), texto original griego de Anacreonte y traducción castellana de José del Castillo y Ayensa, comprende las canciones para voz y piano De sí mismo, A una muchacha y Del amor y la abeja
El poder de las mujeres: canción española con acompañamiento de piano y guitarra (1836)
Psalmodia que contiene todos los tonos (1818)
Tonadilla de la cantinera (1813)
3 Nocturnes pour 2 voix et piano (1826)
El chairo: canción española cantada en la ópera "El barbero de Sevilla" (1833), letra de Agustín Azcona
Il Sogno, pour soprano, alto, basse et piano (1826)
Cavatines : pour Agnese de Paer, pour La Cenerentola de Rossini, pour Otello de Rossini


Dernière édition par joachim le Mer 7 Mai - 10:42, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 10703
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Ramon Carnicer (1789-1855)   Dim 2 Sep - 22:44


Je suppose que tu as déjà écouté quelque chose de cet illustrissime inconnu? Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16095
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Ramon Carnicer (1789-1855)   Ven 20 Mai - 19:01

Icare a écrit:

Je suppose que tu as déjà écouté quelque chose de cet illustrissime inconnu? Very Happy

Je n'avais pas vu ta question Embarassed

J'ai notamment écouté son Don Giovanni. Le livret est de Carnicer lui-même, d'après ceux de Bertali et de Da Ponte. L'opéra a été créé le 22 juin 1822 au Teatro de la Santa Cruz de Barcelone.
C'est un Don Giovanni à l'espagnole aux tournures bien plus rossiniennes que mozartiennes (bien que l'on retrouve presque le Non piu andrai dès le premier choeur et la scène finale)





https://www.youtube.com/watch?v=ur-j7KCUp1E

Je crois qu'il faut écouter sans regarder, la mise en scène est stupide, comme presque toutes celles de notre époque. En plus ça m'étonnerait qu'à l'époque on ait prévu des scènes aussi érotiques que celles que l'on voit par moments.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ramon Carnicer (1789-1855)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ramon Carnicer (1789-1855)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: