Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Henryk Melcer (1869-1928)

Aller en bas 
AuteurMessage
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 17650
Age : 72
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Henryk Melcer (1869-1928)   Ven 17 Aoû - 21:05

Henryk Melcer-Szczawiński (né le 21 septembre 1869 à Kalisz mort le 18 avril 1928 Varsovie) est un compositeur, pianiste, chef d'orchestre et un pédagogue polonais.


Melcer-Szczawiński a fait des études de mathématiques à l'Université de Varsovie et de musique à l'Institut de Musique de Varsovie. Il a poursuivi ses études à Vienne, où il a été élève de Theodor Leschetizky.


Œuvres

Ses œuvres comprennent

Symphonie en ut mineur, (1900)
Concerto pour piano en mi mineur (1892-4),
Concerto pour piano en ut mineur (1898),
Sonate pour violon et piano en sol majeur (1907),
Doumka pour violon et piano (1909)
Trio avec piano en sol mineur, op 2 (probablement écrit en 1892-4),
Tragédie "Protesilas i Laodamia" (1902, livret de S. Wyspiański).
Maria, opéra en 3 actes (livret de Szczawinski) (1904)
Pani Twadowska, ballade pour ténor, choeur et orchestre (texte de Mickiewicz) (1898)
3 morceaux caractéristiques pour piano, op 5 (1895)
Morceau fantastique (1908)
3 Pensées musicales (1910)
5 Mélodies, textes de Dehmel (1909) - 3 Mélodies (1910)


Enregistrements

Les deux concertos pour piano ont été enregistrés chez Olympia et chez Muza, et en 2007 chez Hyperion. La Sonate pour Violon en sol majeur, la Dumka pour Violon et Piano et le Trio avec Piano , Op. 2 ont été enregistrés par le Trio de Varsovie chez AP label.


Dernière édition par joachim le Dim 22 Sep - 11:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Jean

avatar

Nombre de messages : 6981
Age : 75
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Henryk Melcer (1869-1928)   Ven 17 Aoû - 22:16

Une occasion de les réécouter Wink ...et de regretter que ce compositeur pianiste n'ait pas laisser une oeuvre plus copieuse!!....Dans la série des concertos romantiques de "Hypérion", parmi tous ceux que j'ai (mais je suis loin de les avoir tous!), ils figurent certainement parmi les plus passionnant! On comprend vite que Melcer n'était pas que pianiste; une inspiration très personnelle , difficile à rapprocher de l'un ou l'autre des grands de la fin du 19eme , une orchestration très riche , avec des changement fréquent d'ambiance, passant de l'héroïsme à une grand douceur ou une joie un peu débridée...

Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 17650
Age : 72
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Henryk Melcer (1869-1928)   Dim 19 Aoû - 15:24

Un autre CD avec l'intégrale de sa musique de chambre, c'est à dire la sonate pour violon et piano en sol majeur (1907), le trio pour piano, violon violoncelle en sol mineur op 2 (1892) et la doumka pour violon et piano sur un lied de Moniuszko (1909) - un canon pour violon, violoncelle et piano de 1890/91 est resté inédit et ne s'y trouve donc pas.

Contrairement au commentaire du CD, je ne trouve pas particulièrement géniale la sonate, qui ne se différentie pas beaucoup de celles, par exemple, de Saint Saens, Lekeu ou Franck. Par contre j'aime beaucoup le long Trio (42 minutes) en quatre mouvements (de jeunesse, pourtant) avec son côté sentimental tragique.






Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 17650
Age : 72
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Henryk Melcer (1869-1928)   Jeu 31 Jan - 12:37

Lorsque l'on écoute le concerto de Melcer juste après celui de Paderewski comme c'est la cas de ce CD, je trouve que Melcer ne fait pas le poids. Il faut écouter Melcer séparément Wink

Revenir en haut Aller en bas
shanessean

avatar

Nombre de messages : 842
Age : 81
Date d'inscription : 19/08/2009

MessageSujet: Re: Henryk Melcer (1869-1928)   Sam 21 Sep - 16:38

Jean a écrit:
Une occasion de les réécouter Wink...et de regretter que ce compositeur pianiste n'ait pas laisser une oeuvre plus copieuse!!....Dans la série des concertos  romantiques de "Hypérion", parmi tous ceux que j'ai (mais je suis loin de les avoir tous!), ils figurent certainement parmi les plus passionnant! On comprend vite que Melcer n'était pas que pianiste; une inspiration très personnelle , difficile à rapprocher de l'un ou l'autre des grands de la fin du 19eme , une orchestration très riche , avec des changement fréquent d'ambiance, passant de l'héroïsme à une grand douceur ou une joie un peu débridée...
Une fois de plus d'accord avec toi. J'aime beaucoup .
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr/
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 17650
Age : 72
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Henryk Melcer (1869-1928)   Mar 29 Mai - 20:27

Une biographie plus complète :

Henryk Melcer-Szczawiński (1869-1928) est né à Marcelin, une petite ville à la périphérie de Varsovie. Il a commencé ses études musicales avec sa grand-mère maternelle, puis avec son père Karol, violoniste et directeur de chorale.
Melcer est allé à l'école dans le lieu de naissance de son père, Kalisz, et a obtenu une médaille d'or. De retour à Varsovie, il étudia les mathématiques à l'université et la musique à l'Académie de musique, où son professeur de piano était Rudolf Strobl et son professeur de composition était Noskowski. Il s'est ensuite rendu à Vienne, où il a poursuivi ses études en mathématiques et en musique, prenant cette fois des cours de piano auprès du célèbre professeur Theodor Leschetizky.
Son 1er Concerto pour piano date de ces années. Il a été initialement inscrit au 2e Concours Anton Rubinstein avec son Konzertstück à un seul mouvement (les deuxièmes et troisièmes mouvements sont joués à attacca, donc tout ce que le compositeur avait à faire pour entrer dans la compétition était d'omettre le mouvement d'ouverture). Avec son trio pour piano en sol mineur et de deux courtes œuvres pour piano, il remporte le premier prix avec 22 des 26 votes. Parmi les jurés figuraient Jadassohn de Leipzig, Widor de Paris et Hamerik de l'Institut Peabody de Baltimore. Cette version tronquée a été interprétée par le compositeur et un orchestre de pick-up dirigé par le pianiste / compositeur / professeur Karl Klindworth (qui s'est associé à Xaver Scharwenka pour diriger une académie de musique à Berlin). Le concerto entier a été créé l'année suivante à Lvov, en Ukraine, avec l'orchestre de la Société musicale galicienne dirigée par Rudolf Schwarz. Melcer a également interprété le Concerto "Empereur" de Beethoven dans le même concert. Alors qu'il vivait à Lvov, Melcer a complété son 2e Concerto pour piano, qui a remporté le prix Paderewski à Leipzig. Melcer a continué à avoir plusieurs passages à travers l'Europe, y compris Lodz et Vienne. Ses compositions comprennent une symphonie perdue, quelques œuvres de chambre, un opéra, des miniatures de piano et des œuvres chorales.


Son "Morceau Fantastique"



https://www.youtube.com/watch?v=cr3lEgR5wKo


et, pour rappel, son 2ème concerto pour piano

https://www.youtube.com/watch?v=IDlgCLq0O14
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Henryk Melcer (1869-1928)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Henryk Melcer (1869-1928)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: