Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Marco TUTINO, né en 1954

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11069
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Marco TUTINO, né en 1954   Sam 4 Aoû - 21:13



Marco Tutino est un compositeur italien que j'ai découvert par le biais de sa musique de ballet Richard III. C'est une oeuvre magnifique qui m'a fait une très belle impression à la première écoute et que les suivantes n'ont jamais démentie. Il faut dire que l'oeuvre bénéficie d'une forte thématique, d'effets saisissants comme, par exemple, dans le premier mouvement, où des éclairs de cordes suraigües et répétées retiennent l'attention. Il y a une exploration judicieuse de la musique ancienne, voire médiévale, dans un contexte harmonique actuel. L'effet est saisissant, encore une fois.

Le compositeur est né le 30 mai 1954 à Milan. Dans les années 70, il fut le fer de lance d'un groupe néo-romantique italien qu'il fonda avec deux autres compositeurs italiens Lorenzo Ferrero et Carlo Galante. Il a composé des opéras, de la musique de chambre, des oeuvres symphoniques qui ont été interprétées par d'importants orchestres italiens et sociétés de concert.  Certaines ont été réalisées par les institutions musicales étrangères, notamment par l'Orchestre Symphonique de la BBC, le Berlin Radio Symphony Orchestra, le Copenhague Radio Symphony Orchestra et le San Francisco Chamber Orchestra. Au cours de la première partie de sa carrière, il s'intéressa à des sujets impliquant le monde imaginaire des enfants. Son premier opéra créé au cours de l'année 1985 par l'Opéra de Gênes, est une version morbide et mélancolique de Pinocchio. En 1987, son second opéra Cyrano a été composé pour un atelier d'opéra d'Alessandria (Piémont - Italie). La soprano Laura Cherici allait devenir à partir de cet opéra son inspiration et partenaire favorites. En septembre 1981, il présente La Lupa, un nouvel opéra, à Livourne, opéra commandé par Alberto Paloscia (à qui l'opéra a été finalement dédié). La caractéristique la plus marquante a été l'insertion d'un enregistrement  de la chanteuse pop italienne Peppino Di Capri, qui a fait sensation.

Tutino ne cherchant absolument pas à détourner l'attention sur son style musical par des pirouettes politiquement correctes, il se revendique musicien engagé lorsqu'il collabore à une composition collective autour de la Messe de Requiem pour les victimes de la mafia donnée à Palerme (Sicile) en mars 1993, quelques temps avant les meurtres spectaculaires et scandaleux des juges Falcone et Borsellino, ou encore en écrivant des oeuvres comme la chanson de la paix et Vita, un opéra tiré du film de Mike Nichols "Wit", traitant de la maladie et la mort. Il a composé des oeuvres instrumentales parmi lesquelles figurent une Sinfonietta, un concerto pour clarinette et orchestre (1995) et The Last Aigle, un concerto de flûte joué par l'Orchestre de Chambre de San Francisco. Marco Tutino a aussi composé pour le ballet; Richard III, une comédie musicale Il Gatto con gli Stivali ainsi qu'un Kyrie et un Agnus Dei  pour les célébrations Jubilaeum  au Vatican en Août 2000.



Dernière édition par Icare le Dim 4 Oct - 16:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11069
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Marco TUTINO, né en 1954   Dim 7 Sep - 18:30

Malheureusement, je n'ai pas encore eu l'occasion de trouver de nouvelles oeuvres de Marco Tutino et dois donc me consoler de sa musique de ballet Riccardo III dont je viens de réécouter la première partie cet après-midi. En même temps, il y avait longtemps que je ne l'avais pas réécoutée. Ce qui est sûr c'est qu'elle s'était quand même bien imprimée dans ma mémoire car je me souvenais avec suffisamment de précision de chacun des mouvements. C'est une oeuvre symphonique et sombre qui fait très "musique de film" au sens hollywoodien du terme, si je peux me permettre cette expression. D'ailleurs, dans le premier morceau, il y a un motif orchestral récurrent et dissonant, assez particulier, qui ressemble étrangement d'un point-de-vue sonore à un motif qui apparaît de manière presque aussi récurrente dans une partition antérieure à celle-ci, composée par Ennio Morricone sur un film d'aventure plutôt raté et intitulé Le Trésor à quatre Couronnes. Cette filiation que je fais entre ces deux partitions est relativement anecdotique car, au bout du compte, elles sont très différentes en dehors de cette caractéristique qui les réunit. La partition de Tutino s'écoute et se suit avec intérêt grâce à des thèmes musico-cinématographiques solides et des ambiances dramatiques qui maintiennent l'intensité jusqu'au bout. L'oeuvre n'est également pas dépourvue de lyrisme et de légèreté même si cette dernière particularité ne domine évidemment pas l'ensemble.
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11069
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Marco TUTINO, né en 1954   Dim 7 Sep - 22:43

La seconde partie contient aussi de très bons moments, notamment deux peut-être encore meilleurs que dans la première partie. J'adore la construction obsessionnelle du tout dernier, ce motif de quelques notes bien trouvées, le développement qu'il en fait, la montée en intensité avant de retrouver le ton impassible du début. Il est remarquable. Si ses opéras et autres compositions sont de cette veine-là, vivement qu'ils soient édités. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16377
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Marco TUTINO, né en 1954   Dim 4 Oct - 9:30

Catalogue des oeuvres


Opéras

Pinocchio (Teatro Margherita, Genova, 1985)
Cirano (Teatro Comunale, Alessandria, 1987)
Vite immaginarie (Teatro Comunale, Bologna, 1989)
La Lupa (Teatro La Gran Guardia, Livorno, 1990)
Federico II (Teatro Giovanni Battista Pergolesi, Jesi, 2004)
Il gatto con gli stivali (Teatro Filarmonico, Verona, 1997)
Vita (Teatro alla Scala, Milánó, 2003)
Le bel indifferent (Teatro Lauro Rossi, Macerata, 2005)
The Servant (Auditorium S. Paolo, Macerata, 2008)
Senso (Teatro Massimo Vittorio Emanuele, Palermo, 2011)
Le braci (Budapest, 2014)
La ciociara (Two Women címen, San Francisco Opera, 2015)


Musique sacrée

Libera me – (Requiem in memoria delle vittime della mafia) (1992)
Agnus Dei – Missa Solemnis Resurrectionis (1998)
Kyrie – Missa Solemnis Resurrectionis (1998)


Orchestre

Une image en lieu de chasse (1978)
Andrea, o i ricongiunti (1980)
La Foresta incantata (1982)
Black Beauty (1986)
Fantasmi rapiti (1989)
Friedrich Lieder (1991)
Piano americano (1994)
The Last Eagle (1994)
Riccardo III – Ballet et suite (1995)
The Frame and the Cloud (1997)
Canto di pace (2003)


Orchestre de chambre

Ouverture (1977)
Stanze (1979)
Ferite leggere (1984)
Visite guidate (1984)
Preludi a Pinocchio (1985)
Arie (1987)
Il giardino segreto (1990)
Sinfonietta (1993)
Lux illuxit (1993–94)
La quinta stagione (1998)


Musique de chambre

Alto (197...)
Primo tempo di quartetto (197...)
Trobar (1975)
Ed altro più io non so di me (1976)
Quintetto su testo di Dylan Thomas (1977)
Die Reise ins Paradies (1978)
Quintetto d’ombre (1979)
Trio cantato (1980)
Canzonetta sull’aria (1981)
Suite (1981)
Tutti li miei penser (1981)
Concerto per violino e fiati (1982)
Gran partita (1982)
Nella Voliera (1982)
Nella Voliera – versione per archi (1982)
Light Sonata (1983)
Variazioni su «Là ci darem la mano» (1984)
Holy Sonnet (1985)
Tre romanze da Verdi (1985)
Rime baciate (1986)
Rime baciate – per quintetto di fiati (1987)
Chimera (1988)
Due arie (1988–89)
Due canti antichi (1989)
Falsi movimenti (1989)
Canzone d’amore (1992)
Fiery Words (1993)
Canzone d’amore 2 (1996)
Fiery Words III (1996)
Elì, elì, lemà sebactani (1997)
Toccata (1997)
Sonata (1998)
Tangoscuro (2000)
Uomini dai capelli lunghi (2000)
Ultime braci (2003)


Piano

Due notturni (1980)
Improvviso (1981)
Terzo notturno (1981)
The Game is over (1983)
Mad Time Rag (1983)
The Game is Lost (1985)
The Game is Light (1985)
Cadenza (1987)
The Game is Broken (1988)
The Game is Hard (1988)
The Game is on (1988)
The Game is Soft (1988)
Chimera sola (1989)
Tropical Nights (1991)
Variazione con temi (1991)
Fiery Words II (1993)
Cose preziose (2000)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Marco TUTINO, né en 1954   

Revenir en haut Aller en bas
 
Marco TUTINO, né en 1954
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: