Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Alain GORAGUER

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11298
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Alain GORAGUER   Jeu 19 Juil - 23:31

J'étais encore pré-adolescent qu'un film et une simple mélodie m'avaient profondément ému. La belle mélodie était un piano mélancolique. Elle accompagnait les pas d'un homme perdu, en sursis, qui portait les traits de Lino Ventura.



Voici le thème:



A l'époque, j'étais hanté par cette mélodie, par ce héros ordinaire qui essaie de survivre parmi des ennemis invisibles. J'ignorais quel était le nom de celui qui l'avait composée, j'ignorais absolument tout de cet artiste de l'ombre, jusqu'au jour où je me mis à aimer le jazz:

Alain Goraguer, né Alain Yves Réginald Goraguer le 20 août 1931 à Rosny-sous-Bois, est un compositeur et arrangeur français. Pianiste de jazz, il est notamment connu et réputé pour ses talents d'arrangeur, à savoir aussi qu'il signa certaines de ses oeuvres sous le pseudonyme de Milton Lewis. Il composa également beaucoup pour le Septième Art. Sa famille s'installa à Nice, aux abords de la Méditerranée. C'est dans cette ville que le jeune Alain entama des études de piano. Sans aucun remord ni regret, il délaisse le violon, passe peu après ses bacs et, lors de ses vingt ans, fait une rencontre capitale qui allait définitivement orienter son parcours; il rencontre Jack Diéval qui était de passage à Nice et qui lui conseilla vivement de se consacrer pleinement au piano. Parallèlement, il étudie l'harmonie avec Julien Falk, se classant bientôt second dans un tournoi de jazz amateur. Il s'en va ensuite pour Paris où il complète ses études musicales et perfectionne le piano. De plus en plus, il se passionne pour le jazz. A Saint-Germain-des-Prés, lieu béni de tous les amoureux du jazz, où il accompagne la chanteuse Simone Alma, Alain Goraguer rencontre Boris Vian. Ensemble, ils écrivent Je bois, La java des bombes atomiques, Fais-moi mal, Johnny (créé par Magali Noël), Ne vous mariez pas les filles. Il écrit alors la musique du film J'irai cracher sur vos tombes en 1959, puis retrouve Boris Vian pour l'élaboration d'un disque d'un nommé Henri Cording qui n'est ni plus ni moins Henri Salvador qui réalisait à cette époque ses premières parodies.

Pendant environ dix ans il est le principal arrangeur des chansons de Bobby Lapointe, puis il réalise également les orchestrations pour un jeune artiste prêt à devenir grand; Serge Gainsbourg dont il arrange tous les albums jusqu'à Gainsbourg percussions (1964). Ensemble, il signent plusieurs musiques de film dont L'eau à la bouche. Avec l'avènement du Yéyé, la toute jeune génération d'interprètes suscite un nouveau style d'accompagnement musical. Denis Bourgeois, premier producteur de Serge Gainsbourg chez Philips, devient celui de France Gall et demande à Goraguer de réaliser les arrangements de ses chansons, ce qu'il effectuera (ainsi que plusieurs compositions) jusqu'en 1968. Certaines de ses orchestrations pour la "lolita de la chanson" sont devenues des classiques du genre pop; Laisse tomber les filles, Les sucettes, Baby pop, Dady da da. Celle de Poupée de cire, poupée de son, très remarquée et primée ( Grand Prix du Concours Eurovision de la chanson en 1965), vaut à Alain Goraguer de devenir "l'arrangeur" par excellence et il ouvre la voie à un renouvellement des orchestrations. Il sera l'orchestrateur de chansons de beaucoup d'interprètes; Adamo, Brigitte Bardot, Brigitte Fontaine, Juliette Gréco, Mélina Mercouri, Joe Dassin, Nana Mouskouri, Georges Moustaki... Il touchera au faîte de son art lorsque Jean Ferrat sollicitera son immense talent au service de tout son répertoire. L'intégralité des arrangements de l'oeuvre de Ferrat sera son fait! Sans doute par le biais de Jean Ferrat, il compose et arrange pour Isabelle Aubrey certaines de ses toutes plus belles chansons.

Toutefois, mon premier album d'Alain Goraguer fut ce qu'il composa pour le film d'animation La planète sauvage:



Puis Go go Goraguer - jazz in Paris, le jazzman:

Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21017
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Alain GORAGUER   Ven 20 Juil - 12:16

Oui c'est pas mal mais ça doit donner plus d'intensité émotive avec les images du film je pense. La musique seule moins. C'est le "problème" des musiques de films, elles ont souvent un impact émotionel plus grand quand elles sont couplées avec des images. Sans, elle y perd un peu
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11298
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Alain GORAGUER   Ven 20 Juil - 12:47

Snoopy a écrit:
Oui c'est pas mal mais ça doit donner plus d'intensité émotive avec les images du film je pense. La musique seule moins. C'est le "problème" des musiques de films, elles ont souvent un impact émotionel plus grand quand elles sont couplées avec des images. Sans, elle y perd un peu

Sans doute et c'est sûr que le thème du film Le Silencieux, si c'est à celui-là auquel tu fais allusion, se rapporte à un film que j'aime beaucoup, à un personnage et une situation filmique qui m'ont ému. Le lien est indiscutable. Paradoxalement, j'adore un certain nombre de bandes originales sans que je n'ai même vu les films auxquels elles se rapportent - parfois vaut mieux ainsi, d'ailleurs Hehe - Je viens aujourd'hui-même d'en vivre l'expérience avec la romantique et subtile partition que le compositeur britannique Stephen Warbeck a composé pour le film Princess Ka'iulani, ainsi qu'avec le Rosamunde de Rolf Wilhelm. Là, ce serait plutôt les musiques qui me donneraient éventuellement envie de connaître les films pour lesquels elles furent écrites alors que la logique voudrait que l'on aime une musique en fonction du film que l'on a d'abord vu et non l'inverse. Seulement voilà, je n'ai pas d'explication définitive sur "l'illogisme" qui "affecte" le petit monde des béophiles auquel j'appartiens en partie. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Alain GORAGUER   

Revenir en haut Aller en bas
 
Alain GORAGUER
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique de films, du monde & divers :: Musiques de films-
Sauter vers: